Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 20 octobre 2020
Antananarivo | 22h20
 

Société

Covid-19

Urgence sanitaire : levée du couvre-feu

lundi 5 octobre | Fano Rasolo

Fini le couvre-feu. Malgré le prolongement de l’état d’urgence sanitaire, l’assouplissement des mesures anti-Covid se poursuit. Lors de son intervention sur les chaines audiovisuelles publiques hier soir, Andry Rajoelina a levé le couvre-feu imposé depuis presque 6 mois et a annoncé les nouvelles mesures prise par le gouvernement.

Il n’y a pas eu de changement majeur annoncé mais plutôt un rappel des mesures prises il y a deux semaines. Le port du masque de protection et le respect de la distanciation physique, resteront en vigueur. Les activités des commerces, restaurants, lieux de cultes écoles, centres de loisirs et lieux d’évènements culturels et sportifs peuvent se poursuivre sans restrictions majeures. Les compétitions sportives sont désormais autorisée avec un public restreint, pas plus de 200 personnes.

Dans le domaine du transport, il est encore interdit de transporter les dépouilles mortelles des personnes décédées du coronavirus. A part ce cas, la circulation est libre dans tout le pays par voie terrestre. Les passagers des vols domestiques seront toujours obligatoirement soumis au test PCR 48 heures avant leur embarquement.

« Seules les personnes testées négatives peuvent se déplacer dans d’autres régions à travers les vols nationaux », déclare le président.

Pour l’instant, seul l’aéroport de Nosy Be est autorisé à recevoir des vols commerciaux internationaux depuis le 1er octobre. Les aéroports régionaux du pays pourront accueillir des vols provenant des îles soeurs de l’Océan Indien à partir du 29 octobre. Andry Rajoelina est resté prudent en annonçant que la reprise des autres vols internationaux se fera de manière progressive.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 5 octobre à 08:42 | Isandra (#7070)

    La situation à Madagascar s’améliore de jour en jour, les autorités desserrent progressivement le vis, alors que sous d’autres cieux les situations se compliquent et leurs autorités doivent serrer le vis dans certaines régions.

    En plus de ça, après le lancement de la mise en marché du CVO plus, gélule, nous, les Malagasy locaux, nous sommes rassurés, on est plus que jamais mieux armé pour lutter cette maladie.

    « Le « CVO Plus gélule » est le fruit des recherches et de la collaboration entre le Centre national d’application de recherche pharmaceutique (CNARP) et l’entreprise Bionexx. Selon les explications du président Andry Rajoelina, un « CVO Plus gélule » contient 100 mg d’artémisinine et du ravintsara. Comme le « Covid-Organics », le « CVO Plus gélule » est aussi présenté sous une dose préventive qui sert à renforcer les anticorps ; et une dose curative qui est actuellement dans sa phase 3 d’essais cliniques, conformément aux normes de l’OMS. »(midi).

    « L’Usine Pharmalagasy dotée de matériels de pointe. Elle peut fabriquer 22 500 gélules par minute, soit 1,35 million par heure. Ainsi, sa production journalière peut donc atteindre plus de 32 millions de gélules par jour »

    De ce fait, la rupture est impensable. L’idée c’est de fournir aussi les marchés internationaux.

    J’espère que les médecins de TRUMP sont au courant de l’existence de ce remède pour sauver leur VIP patient.

    • 5 octobre à 08:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Les tests ont démontré l’efficacité du CVO et de l’artemisia dans le traitement de la COVID-19. Pour ce qui est de la tisane « Covid-Organics », l’Etat a distribué sept millions de doses dans tout Madagascar. C’est ce qui a permis de limiter la propagation du virus, a fait savoir le président de la République. Et lui d’ajouter qu’actuellement, Madagascar est sur le point de vaincre totalement le coronavirus, contrairement aux autres pays. En déclarant également qu’aujourd’hui, les scientifiques ont confirmé que l’artésunate seule peut guérir cette maladie »

      PS : 7 millions non compris les achats faits par les particuliers directement aux magasins et aux pharmacies.

  • 5 octobre à 08:56 | I MATORIANDRO (#6033)

    Zahay efa tsy mihaino zay rediredin’olona very jery intsony.

    Gaga ny olona nifampireska tao anaty tAxi be fa hoe toa tsy sahy namaly ireny valin-teny nataon’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA ndray ilay lehiben’ny mpandravatafaraitsitomponanadraikitra.

    Zahay afaka manao izay tinay foana na nisy na tsy nisy izany tsy fahafahana mivoaka alina zany.

    Mbola mitory tsy fahaizana ninin, ihany no mahatonga ireo olona voan’ny kere any atsimo reo.

    Kianja ndray hoy ry keliloha no maika nohon’ny sakafo sy rano.

    Rehefa tsy mahay dia mialà fa sady tsy hanao no mandrava ny efa misy ndray.

    • 5 octobre à 08:59 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Mandeha indray ny feo fa manomboka mampiady ombiasa indray ny sasany.

      Ombiasan’Analamahitsy sy ombiasan’Ambohivory.

      manambitana hafahafa nge hoah ilay raika iny e.

  • 5 octobre à 09:14 | betoko (#413)

    Matoriandro
    Enoe foana izay tsao rehetra

  • 5 octobre à 09:37 | citoyendumonde (#4292)

    Dia asakasak’izay mihaino sy mino ny rediredin’ny sasany any. Ny alikany ihany no mino azy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS