Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 23 octobre 2021
Antananarivo | 12h03
 

Enseignement

Enseignement supérieur

Université de Toamasina : les étudiants rendent hommage à Johanelle

mardi 23 février | Mandimbisoa R.

Des étudiants en deuil. Dans les universités publiques, notamment à Antananarivo et à Toamasina, ils étaient nombreux à suivre l’appel à la solidarité estudiantine lancé la semaine dernière par des associations régionales des étudiants pour rendre hommage à Johanelle Jacques Michel, l’étudiant décédé le 18 février, après avoir reçu une balle lors d’une manifestation des étudiants de l’université de Barikadimy. Ces derniers réclamaient les arriérés de bourses d’études et leur allocation d’équipements.

A Toamasina, une marche solidaire s’est tenue dans les rues de la ville du Grand Port en hommage à Johanelle. Elle s’est déroulée dans le calme, sans interdiction de la part des forces de l’ordre et sans la moindre infraction. Les étudiants ont arpenté les rues de la ville en réitérant les mêmes revendications, tout en envoyant des représentants chez le gouverneur de la région Atsinanana.

Par rapport au décès de Johannelle Jacques Michel, l’ouverture d’une enquête a été promise et confirmée aux représentants des étudiants. L’inexistence de la moindre mention de la suite à donner au décès par balles de cet étudiant, dans le communiqué officiel du gouvernement diffusé dans l’après-midi de samedi, a surpris plus d’un mais le procureur du tribunal de première instance de Toamasina a sauvé la face en annonçant que la justice va prendre en main le dossier.

Les étudiants réclament également le départ du président de l’université de Toamasina, le Dr Zafitody Conscient, installé depuis le mois de juillet 2019. Fustigé de toutes parts, il est considéré comme le fusible parfait, pour porter le chapeau tout seul dans cette affaire.

65 commentaires

Vos commentaires

  • 23 février à 09:46 | betoko (#413)

    Pourquoi ces étudiants n’ont pas apporté le premier secours à cet étudiants dès qu’ il fût tombé par terre .Un simple garrot au niveau de sa cuisse blessée aurait pu le sauver
    Dans cette affaire il existe un ’non assistance en personne en danger aussi bien de la part des opposants que de la force de l’ordre

    • 23 février à 11:19 | RAVELO (#802) répond à betoko

      Tonga dia gadrao daholo koa ireo "étudiants" tsy nanao "garot" ireo ra betoko a !
      Akatony ny "MIARA-MANONJA", ary aza adino ny "indemnités"n’ireo miaramila-potaka sy ireo fotsy hoditra cagoulés ireo an ! tena dangereux be mihintsy le RAVALOMANANA nampiditra an’ireny teto ; tena mangataka an-tanan-droa an’i
      betoko aho ny hanagadrany farany izay haingana indrindra any iny bandy iny ;tonga dia afaka daholo ange ny
      blema-nareo rehetra e ! izany avy toa tsy hay,dia ny itondra firenena no
      idedadedahana !!!!,
      Mbola aiza ny anjò anareo

    • 23 février à 11:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à betoko

      Bonjour Betoko,

      Quid de l’hémophilie ?

    • 23 février à 12:12 | Ragnarok (#3696) répond à betoko

      Mais comment peut-on tenir de tels propos ? Les propagandistes dévoués et décérébrés continuent d’étendre leur prose dégoulinante d’admiration béate. Les forces de l’ordre ont tué un étudiant. Point barre. Ignoble forumiste parmi d’autres.

    • 23 février à 15:32 | Ibalitakely (#9342) répond à betoko

      Tantara efa somary ela tany Japana, nisy pôlisy nahavoatifitra olona iray ↣ tonga dia nametra-pialana ny ministry ny aty-tany ↣ roa andro taoriana izany nametra-pialana ihany koa ny Praiministra japône fa hoe tsy mahafehy ny olony ↣ neken’ny Emperora ny fangatahan’izy roa lahy. FA NY ETO MADAGASIKARA EFA MAROMARO IHANY NY FAMONOANA TSY MISY FITSRANA, NA KOA NY FITAOVANA TSY MBA SOMARY MIFADANJA AKORY KA HOE LÉGITIME DEFENSE AHO HOE LÉGITIME DEFENSE.

    • 23 février à 16:55 | ASSISE (#10453) répond à betoko

      Aza mitapitapy ry nama a.

      Taiza no voatifitra t@ io olona io ?

    • 24 février à 07:01 | lanja (#4980) répond à betoko

      Et Betoko veut un procès pour non assistance à personne en danger , eh bien, Betoko identifie le responsable du décès, LA MENTALITE FOZA A L’ ETAT PUR

    • 24 février à 12:12 | sakalava (#9382) répond à betoko

      Betoko
      "Qui se ressemble s’assemble" comme dit le proverbe vous ressemblez étrangement à votre poulain tgv avec un QI d’huitre (pardon pour les huitres même elles, arrivent à se cacher des prédateurs) que dieu me pardonne mais vous avez plus que jamais besoin d’un bon psychiatre...

  • 23 février à 10:23 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    Déjà rendons hommage à cet étudiant lâchement par un gouvernement irresponsable !

    D’autre part je ne peux pas passer devant cette remarque effarante de la part de cet imbécile que je ne veux pas nommer , car il ne mérite qu’une chose , c’est d’être enfermé dans un asile psychiatrique.

    Malheureusement, il n’est pas le seul quand je vois les commentaires des fanatiques de ce gouvernement de fous sanguins.

    Pourquoi , pourquoi ?

    Non mais ? La première chose est de savoir pourquoi l’armée est autorisée à tirer sur des personnes non armées .

    Deuxième chose, sommes nous en guerre , et contre qui ?

    En face , l’armée est quand même en face de son PEUPLE qu’elle est censée défendre, non ?

    Il est vrai que Rajoelina et ses sbires sont limités intellectuellement , mais quand même ?

    Bonne chance au peuple malagasy ....

    • 23 février à 10:31 | betoko (#413) répond à dirk_cab

      Non monsieur ce n’était pas un acte délibéré de la part de ce gendarme , mais c’etait par accident. Si c’était prémédité il aurait pu viser sa poitrine son visage ou son ventre et en tenant le fusil en position de tire
      Je réitère mes propos , un seul garrot sur sa cuisse aurait pu arrêter l’hémorragie et c’est un geste élémentaire , hélas personne n’avait eu le reflex .Une leçon à retenir

    • 23 février à 14:43 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à dirk_cab

      Dirk_cab

      Pour ma part, je ne fais même plus attention aux commentaires de certains "bêtes et méchants" ici. Cette expression n’a pas été inventée pour rien, ce genre d’énergumènes existe bel et bien hélas et pire, ne se rend même pas compte de l’énormité de ce qu’il dit !

      "Et pourquoi les chirurgiens n’ont pas opéré ma jambe gauche ? Il aurait suffi de quelques coups de scalpel pourtant, et tant qu’on y est, une petite lobotomie aurait suffi pour m’empêcher de dire des âneries"

    • 23 février à 14:45 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à dirk_cab

      Mes condoléances à la famille de Johanelle et bon courage aux étudiants !

    • 24 février à 07:45 | lysnorine (#9752) répond à dirk_cab

      IZA MARINA NO TENA MPANONGAM-PANJAKANA KA MAMONO VAHOAKA ?

      Re dirk_cab 23 février à 10:23 |
      « rendons hommage à cet étudiant LÂCHEMENT [‘’assassiné’’] par un gouvernement irresponsable...
      « La première chose est de savoir POURQUOI L’ARMÉE EST AUTORISÉE À TIRER sur des personnes NON ARMÉES .
      « Deuxième chose, SOMMES NOUS EN GUERRE , et CONTRE QUI ?
      « En face , l’armée est quand même en face de son PEUPLE... »

      Ny FANONGANAM-PANJAKANA dia ny FAMPIASAN’ny MPIBAIKO ny tafika, zandary, pôlisy mbany milisy ny HERY napetraky ny Vahoaka eo am-pelatanany HISAZOHANY ny FAHEFAM-BAHOAKA napetraky ny Vahoaka teo am-pelatanan’ny OLOM-BOAFIDINY tamin’ny làla-na FIFIDIANANA, tahaka ny nitranga teto tamin’ny 2009 : FIOKOANA sy FIODINAN’ny herim-panjakana HANONGANANA ny prezidà ara-dalàna, Ingahy Ravalomanana Marc, sy HAMPAKARANA an’Ingahy RAJOELINA teo amin’ny fitondrana.

      Arak’izany, ny fanombotombohana sy fanasoketana ny ANTSOINA hoe « mpanohitra » ho « MPANONGAM-PANJAKANA » isaky ny ahanjahanjany ny HITANY sy HEVERINY ary RENY fa TSY MANJARY eo amin’ny pôlitika sy famindran’ny mpitondra fanjakana, ka KASAINY ampahafantarina ny vahoaka fotsiny, dia tsy inona fa FAMPIHOROHOROANA sy FANDRAHONANA azy [“TERRORISME d’ÉTAT”] mba hangina izy sy hanakombona ny vavany...sao mahita angano.

      Fomba mahazatra ny Fanjakan’ANDRIAMBORIVORY mpanao taingim-bozona ny vahoaka gadrainy ihany izany.
      [ Andriamborivory : souverain, noble, DESPOTE, VIOLENT, araka ny Dictionnaire franco-malgache nataon’i Abinal & Malzac, ]

      Tsy mety aloha, araka ny hevitray, ny fampiasana eo amin’ny saha fanaovana pôlitika ny hoe « MPANOHITRA », dikan-tenin’ny teny vahiny hoe : « opposition », satria ohatry ny mitory avy hatrany FIFANANDRINANA mety misy fampiasan-kery na fiadiana mihitsy aza. Angamba ny hanondroana azy ireo ho « TSY MPANKASITRAKA » ny « PÔLITIKAN’ny MPITONDRA FANJAKANA sy ny FAMINDRANY amin’ny ankapobeny no marimarina kokoa. ZON’ ny MAHOLOMBELONA ny « tsy mpankasitraka » ny mampiasa ny FAHAFAHANY amam-PAHALALAHANY maneho sy manely ny HEVINY rehetra, tsy misy sakantsakana na toa inona na toa inona, momba izany « TSY FANKASITRAHANY » izany.

      Hitam-poko hitam-pirenena anefa fa NAMAKY ADY amin’ny VAHOAKA MALAGASY ny MPITONDRA Fanjakana ankehitriny tamin’ny Asabotsy lasa, tao Antananarivo, ka NAMPIHOROHO SY NANDRAHONA azy tamin’ny fampideraderana FITAOVAM-PIADIANA MAHERY VAIKA fentina miady amina fahavalon’ny firenena eny amin’ny vava ady, rehefa misy fanafihana ataony.

      Mazava, tsy misy iadian-kevitra, izany fa : Ny Vahoaka Malagasy no sokajin’ny mpitondra fanjakana sy ny herim-pamoretany ho FAHAVALONY ka tsy maintsy HOFONGORINY amin’ireo fitaovam-piadiana mahery vaika naharihariny ireo, tamin’ny Asabotsy lasa, raha miana-kendry maneho ampahibemaso sy ankalamanjana ny TSY FANKASITRAHANY na mikasa hihaino ny tatitra mifandraika amin’izany saika nataon’ny DEPIOTE izay SOLONTENANY sy SOLOMBAVANY rahateo ny Vahoaka. Ary satria ny « VAHOAKA no FANJAKANA » araka ny fitenin’ ny Razana Malagasy, sy « ANDRIAMANJAKA TSITOHA, MASI-MANDIDY, TSY REFESI-MANDIDY, LOHARANO IAVIAN’NY FAHEFANA REHETRA amin’ny Tany sy Fanjakana iray, araka ny hevitry ny teny vazaha hoe « DÉMOCRATIE », dia mazava fa ny mpitondra fanjakana sy ny herim-pamoretana no nanao FANONGANANA NY FANJAKAM-BAHOAKA tamin’ny Asabotsy.

      IRAY TARIKA amin’izany ihany ny NAMONOANA an’Itpkl Johanelle Jacques Michel, mpianatra tany BARIKADIMY, TOAMASINA, nitaky nyZONY. « ASSASSINAT » ankitsirano izao [fa tsy « MEURTRE » araka ny fanavahan’ny mpahay lalàna azy ireo] satria efa misy ny FIKASANA HAMONO MAHAFATY [« PRÉMÉDITATION »] matoa BALA TENA izy (« BALLE RÉELLE ») no nasaina namahanana ny basin’ny herim-pamoretana.

      Ny azo antoka anefa dia TSY HO RAHARAHAIN’NY HCDH na ny « Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme » akory izany raha ampahafantarina azy SATRIA FANJAKANA NAMPAKARIN’I FRANTSA teo amin’ny fitondrana sy TOHANANY tsy misy fepetra no misy eto Madagasikara koa tsy ahoana tsy ahoan’ny HCDH na toa inona na toa inona FANOSIHOSENA ny ZON’OLOMBELONA ataon’io Fanjakana io.

      Fa SAMY HAFA TANTERAKA KOSA ny amin’i BIRMANIA [MYANMAR] satria Rtoa Aung San Suu Kyi., 1st State Counselor (karazana PM), mpitarika ny antoko NLD [National League for Democracy] izay naharesy tamin’ny fifidianana farany tamin’ny Nôvambra 2015, ary nosamborin’ny miaramila mpanongam-panjakana ankehitriny, dia sakaizan’ny Fanjakana « Tandrefana », any Eôrôpa sy Amerika, koa mihetsiketsika mafy ny HCDH sy ny mpitondra fanjakana any Etazonia sy Angletera, sns..any Eôrôpa.

  • 23 février à 10:39 | bekily (#9403)

    QUOIQU’IL EN SOIT

    il est INADMISSIBLE que le pouvoir permette l’usage d’arme à balles réelles pour une manifestation , de surcroit d’étudiants !!!

    Nous sommes bien jugulés par des GOUVERNANTS CORROMPUS ET DICTATORIAUX

    • 23 février à 14:41 | betoko (#413) répond à bekily

      Avez vous oublié le 7 février 2009 ou est ce que vous n’étiez pas encore né ?
      Qui donné l’ordre à l’armée de tirer sur des manifestants sans arme devant Ambohitsirohitra ?

    • 23 février à 15:24 | Maestro (#7313) répond à bekily

      @ Bekoto

      Il me semblait aussi qu’au Capitol ils ont tiré sur une Femme désarmée car elle a plus que franchi la Zone rouge.

      Toujours le même CD ! Vivement que Satan te convoque, trop de Kons sur la Planète.

  • 23 février à 10:55 | purgatoire (#11152)

    Birmanie et Madagascar même combat pour les dictatures je comprends pas que l’on aide encore ces pays « Nous n’hésiterons pas à prendre de nouvelles mesures contre ceux qui commettent des actes de violence et répriment la volonté du peuple. Nous ne faiblirons pas dans notre soutien au peuple birman », a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.
    « Nous demandons à l’armée et à la police de cesser toute attaque contre les manifestants pacifiques, de libérer immédiatement toutes les personnes injustement détenues, de mettre fin aux attaques et aux intimidations contre les journalistes et les militants, et de rétablir le gouvernement démocratiquement élu », a déclaré le secrétaire d’Etat américain dans un communiqué.

    • 23 février à 12:19 | Turping (#1235) répond à purgatoire

      L’aide apportée sous forme d’emprunt n’est pas soumise à la condition sine qua non pour garantir la démocratie mais plutôt un deal permettant d’élargir en quelques sortes les relations bilatérales et commerciales entre deux pays et les intérêts y afférents comme échange non compressible .
      - La vente des armements est un marché fructueux où derrière cette affaire se cachent les pays puissants dans une guerre civile qu’ils soutiennent même quand leur intérêt est menacé .
      Je vous ai répondu avec des explications plus développées et explicites sur le même post que vous avez envoyé .
      Sinon ,sur le reste de vos dires on condamne ce qui s’est passé à Madagascar comme en Birmanie (la répression militaire faite aux citoyens non armés ,vulnérables )..

    • 23 février à 15:04 | purgatoire (#11152) répond à purgatoire

      A ce jour, Madagascar bénéficie de plusieurs millions de dollars de dons (20 millions de la part de la Banque mondiale notamment), et 166 millions de dollars de prêt du FMI pour faire face à la pandémie. Des sommes dont la redistribution reste pour le moment opaque.

      Sur la chaîne de télévision nationale, un bandeau défile, égrainant les montants de dons effectués par des citoyens ou des entreprises. Toutefois, ces dons ne font pas systématiquement l’objet d’une communication officielle. Citoyens, société civile et même personnalités politiques réclament des comptes sur l’utilisation de ces ressources pour que « pandémie ne rime pas avec gabegie ». Détournement d’aides, favoritisme, corruption : la situation d’urgence que vit le pays favorise le manque de transparence.

      Sous prétexte d’urgence, ne pas faire fi de la transparence

      Mais certains veillent, comme Transparency International. Sa directrice Ketakandriana Rafitoson prévient : confinement ne veut pas dire hibernation de la société civile ni de la responsabilité citoyenne. « Le besoin de commander 5 millions de masques localement, par exemple, de faire fabriquer des médicaments, tout ça... on a peur que ce soit capturé par les proches du président, parce qu’il n’y a pas d’appel d’offres ouvert, nous explique t-elle. Il n’y a pas de passation de marchés claire, etc. Donc ce n’est encore que l’expression d’une crainte, on ramasse des miettes d’informations puisqu’on n’a pas accès aux informations, mais on reste vigilants. Le président a dit texto à la télévision que ce n’était pas le moment de demander l’origine des fonds parce que c’est l’urgence. Sous prétexte d’urgence, on coupe court à toute demande relative à la transparence et qu’on fasse fi de la redevabilité, c’est ça le plus dur pour nous et c’est inacceptable . »

      Mieux répartir les aides

      De même, la gestion financière des dons et des prêts ainsi que le suivi et la distribution des aides octroyées fait tiquer. Eléonore Johasy, députée indépendante de Vaingaindrano, région isolée du Sud-Est, interpelle. « Notre souhait, c’est qu’il y ait une équité dans la répartition des aides. Et que tous les secteurs de la population, même celle dans les zones enclavées, difficiles d’accès, tous les secteurs économiques et sociaux, bénéficient de manière équitable des soutiens que nous consentent nos partenaires. Pour le moment, ça n’a pas été le cas. J’espère, après que je me sois exprimée, que ces aides vont arriver en tant voulu et de manière suffisante. »

      Citoyens, politiques, organisations de la société civile, des sentinelles de la bonne gouvernance appellent à la transparence et veillent. Le gouvernement est prévenu.

  • 23 février à 11:18 | Shalom (#2831)

    Aza mody ahodina ny resaka dia saronana ny zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena.
    Ireto ny toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Bonbon sisety
    - Resaka doublon
    - Gadra tany Farfangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Ecrans plats (MinInter)
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Volamena 73,5 kilao
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny mpianatry ny anjerimanontolo Toamasina
    - Tsy fandoavana ny karama 4 volana an’ny mpiasan’ny anjerimanontolo Toamasina
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 23 février à 11:19 | Shalom (#2831)

    Aza mody ahodina ny resaka dia saronana ny zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena :

    TRAGEDIE DU ROI CHRISTOPHE (DJ TSY AMPY SOLAITRA)

    IZA AMIN’IRETO ARY NO TANTERAK’I DJ Roi Christophe ?

    Valin-teny tsotra no angatahina : vita, tsy vita na mbola tsy vita.
    Mijanona ity lalao ity rehefa miala eo amin’ny toerany io fitondrana fopla io.

    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 23 février à 11:20 | Shalom (#2831)

    Hoy ny kaondrana mpandainga anakiray tsy misaina sy mandinika fa poak’aty :

    "Je ne suis pas un inconditionnel de DJ tsy ampy solaitra comme moi".

  • 23 février à 11:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Le régime en place a le choix de faire de son opposition un MOUROIR ou un MIROIR n’est-ce pas ?
    Quand un officier supérieur ne sait même pas défendre son corps d’appartenance et ses membres c’est la honte n’est-ce pas ? Sait-il au moins ce qu’on dénomme Auxiliaire de justice ?
    En voici un petit rappel sur Wikipédia :

    Auxiliaires de justice au service du justiciable

    Avocat
    Avoué
    Commissaire-priseur
    Greffier
    Officier de police judiciaire (OPJ)
    Médiateur judiciaire
    Conciliateur de justice
    Expert judiciaire
    Huissier de justice
    Notaire
    Traducteur interprète officiel
    N. B : les fonctions rajoutées (commissaire-priseur, greffier, officier de police, médiateur judiciaire, expert judiciaire et traducteur interprète officiel) sont réglementées par des textes de loi.

    Auxiliaires extérieurs

    Mandataire judiciaire à la protection des majeurs - droit civil
    Expert judiciaire - auprès de tous les Tribunaux, cette activité est, de jure, une activité à temps partiel, le qualificatif d’auxiliaire de justice n’est donc pas valable en permanence. La jurisprudence ne reconnaît pas le statut d’auxiliaire de justice aux Experts judiciaires au sens de l’article du CPC.
    Administrateur judiciaire - au commerce
    Mandataire ad’hoc - au commerce
    Conciliateur de justice4 - affaire civile
    Médiateur du Procureur de la République - petite affaire pénale’

    Statut

    Le rôle des auxiliaires de justice est de participer au bon fonctionnement de la justice et à l’atteinte du procès équitable. Pour atteindre cet objectif, les auxiliaires de justice se sont dotés d’une déontologie professionnelle (par exemple, celle issue du Code de déontologie des avocats).
    Ainsi, des principes communs dégage les lignes générales d’un même statut :
    Ils font preuve de probité ou d’honnêteté ;
    Les auxiliaires de justice doivent respecter le secret professionnel (obligation de confidentialité) ;
    Ils ont un devoir de loyauté ;
    Ils préservent les intérêts de leurs clients respectifs (par des règles régissant le conflit d’intérêt) ;
    Ils entretiennent leurs compétences et font preuve de prudence dans leurs actes ;
    l’article 47 CPC [archive] leur permet de bénéficier du privilège du for, c’est-à-dire d’un privilège de juridiction.
    Le renvoi du dossier vers une juridiction civile frontalière sur le fondement de l’article 47 du CPC n’est accordée que lorsqu’une partie se trouve contre certains auxiliaires de justice (juge, avocat...), mais la jurisprudence ne reconnaît pas le statut d’auxiliaire de justice aux Experts judiciaires au sens de l’article 47 du CPC.

    Au vu de ce petit rappel : Qui a tort et qui a raison entre l’Avocat et l’OPJ ? Pourtant ils font parti d’un même corps n’est-ce pas ?

    • 23 février à 11:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      suite
      En France, les officiers de police judiciaire (OPJ) sont, selon l’article 16 [archive] du code de procédure pénale :
      Les maires et leurs adjoints1 ;
      Les officiers et gradés de la gendarmerie nationale ainsi que les gendarmes comptant au moins trois ans de service dans la gendarmerie, nominativement désignés par arrêté des ministres de la justice et de l’intérieur, après avis conforme d’une commission ;
      Les inspecteurs généraux, les sous-directeurs de police active, les contrôleurs généraux, les commissaires de police et les officiers de police ;
      Les fonctionnaires du corps d’encadrement et d’application de la police nationale comptant au moins trois ans de services dans ce corps, nominativement désignés par arrêté des ministres de la Justice et de l’intérieur, après passage d’un examen sanctionnant la qualification ;
      Les personnes exerçant les fonctions de directeur ou sous-directeur de la police judiciaire ou de la gendarmerie nationale ;
      Les capitaines de navire : officiers de police judiciaire pouvant constater des infractions à bord et instruire un dossier2,3 ;
      Les chefs de district des Terres australes et antarctiques françaises.

      Par ailleurs, selon les articles 28-1 [archive] et 28-2 [archive] du code de procédure pénale, des agents de catégories A et B du ministère chargé du Budget (douanes et des services fiscaux) spécialement désignés par arrêté des ministres chargés de la justice et du budget disposent des mêmes prérogatives et obligations que celles attribuées aux officiers de police judiciaire.

      Par analogie avec le terme d’officier de police judiciaire, dans le langage courant, les agents des douanes et des services fiscaux habilités à effectuer des missions de police judiciaire sont respectivement désignés comme « officiers de douane judiciaire » (ODJ) et « officiers fiscaux judiciaires » (OFJ).
      Sommaire [masquer]
      1 Habilitation
      2 Attribution
      3 Notes et références
      4 Voir aussi 4.1 Articles connexes
      4.2 Liens externes
      Habilitation
      Pour les fonctionnaires cités à l’article 16 [archive], pour les fonctionnaires de la police nationale ainsi que pour les militaires de la gendarmerie nationale, l’exercice effectif de la qualité d’officier de police judiciaire est subordonné au passage d’un examen qui à la suite de l’obtention de celui-ci peut aboutir à une habilitation délivrée par le procureur général. Seuls les O.P.J. habilités peuvent exercer les pouvoirs que leur confère la loi dans le cadre de la procédure pénale. L’habilitation est généralement valable sur le territoire du ressort de la cour d’appel où l’O.P.J. exerce habituellement ses fonctions ; dans ce cas l’habilitation est délivrée par le procureur général près la cour d’appel concernée. Si l’O.P.J. est amené à exercer régulièrement ses attributions sur l’ensemble du territoire national, l’habilitation est délivrée par le procureur général près la cour d’appel de Paris.

      De la même manière, les agents des douanes et des services fiscaux désignés aux articles 28-1 [archive] et 28-2 [archive] doivent, pour mener des enquêtes judiciaires et recevoir des commissions rogatoires, y être habilités personnellement en vertu d’une décision du procureur général. Ces agents ont compétence sur l’ensemble du territoire national.

      Les conditions d’octroi, de retrait et de suspension, de cette habilitation sont définis par le code de procédure pénale dans les articles R13 à R15-2 [archive] pour les militaires de la gendarmerie nationale, par les articles R15-3 à R15-6 [archive] pour les fonctionnaires de la police nationale, par les articles R15-33-7 à R15-33-9 [archive] pour les agents des douanes et par les articles R15-33-29-10 à R15-33-29-12 [archive] pour les agents des services fiscaux.

      Attribution

      Les attributions des Officiers de Police Judiciaire (OPJ) :
      Ils constatent les crimes, les délits et les contraventions
      Ils contrôlent l’activité des agents de police judiciaire
      Ils reçoivent les plaintes et les dénonciations
      Ils ont le pouvoir de placer en garde à vue les personnes à l’encontre desquelles existent une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu’elles ont commis ou tenté de commettre un crime ou un délit puni d’une peine d’emprisonnement.
      En matière de crimes et flagrants délits, ils sont investis de pouvoirs propres leur permettant de mener des enquêtes de flagrance
      Ils peuvent procéder à des enquêtes préliminaires
      Ils exécutent les délégations et les réquisitions des juridictions d’instruction.
      Ils ont le pouvoir d’effectuer des réquisitions à personnes qualifiées, d’interroger des fichiers nominatifs sans que puisse leur être opposé le secret, de faire des constatations, de mener des investigations dont effectuer des perquisitions et saisies
      Il n’y a aucune hiérarchie entre les officiers de police judiciaire qui sont leur propre "chef" dans l’enquête qu’ils diligentent. Néanmoins, en matière de police judiciaire, ils sont sous la direction du procureur de la République, sous la surveillance du procureur général et le contrôle de la chambre de l’instruction.

      Les Officiers de douane judiciaire (ODJ) et les Officiers fiscaux judiciaires (OFJ) ont les mêmes attributions que les OPJ sous les conditions suivantes :
      Ils agissent uniquement sur réquisition du procureur de la République ou sur commission rogatoire du juge d’instruction,
      Ils enquêtent dans des domaines limitativement énumérés par la loi4,5.

      Les enquêtes préliminaires, en ce qui concerne les infractions commises à bord d’un navire, peuvent également être conduites par le capitaine du navire (article 28 du code disciplinaire et pénal de la marine marchande).

      Au vu de ce petit rappel : Qui a tort et qui a raison entre l’Avocat et l’OPJ ? Pourtant ils font parti d’un même corps n’est-ce pas ?

    • 23 février à 12:16 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      La justice a déjà tranché en condamnant l’avocat à une peine symbolique peut-être mais elle n’était aussi symbolique que cela si l’on se réfère à l’adage suivant « Quand la politique entre dans un prétoire, la justice en sort » n’est-ce pas ?
      Et voilà notre justice, qui est déjà mal en point, est encore ternie par cette affaire n’est-ce pas ?

  • 23 février à 12:12 | arsonist (#10169)

    Bokassa gasy , par la voix des foza de ce forum , ne voit pas de différence entre

    les forces armées réprimant et tuant des manifestants , fussent-ils des jeunes étudiants de l’université revendiquant leur dû sur les places publiques de leur pays , d’une part ,

    et les forces de police assurant l’ordre et la sécurité des manifestants contre les éventuels casseurs , fussent-ils des "manifestants" au départ mais mués ensuite en casseurs , d’autre part .

  • 23 février à 12:17 | arsonist (#10169)

    A]

    " Isandra (#7070) répond à Isandra , 22 février à 20:39 |
    " La mort reste la mort, il y a toujours la vie qui s’éteint, quelle que soit l’arme utilisée."
    [Et cette c.onne de foza femelle couillue isandra donne ensuite le lien ci-dessus]
    https://w]ww.liberation.fr/checknews/2019/01/28/est-il-vrai-qu-aucun-mort-du-mouvement-des-gilets-jaunes-n-a-ete-victime-des-forces-de-l-ordre-comme_1705988/

    B]

    "betoko (#413)23 février à 09:46 |
    " Pourquoi ces étudiants n’ont pas apporté le premier secours à cet étudiants dès qu’ il fût tombé par terre .
    " Un simple garrot au niveau de sa cuisse blessée aurait pu le sauver
    " Dans cette affaire il existe un ’non assistance en personne en danger aussi bien de la part des opposants que de la force de l’ordre"

    C]

    Comments :
    1. D’abord le plus évident manque d’intelligence de cet abruti de foza mâle dadanaivo-betoko jomaka d’ambatomanga : ce c.on ignore que s’il n’y avait pas eu des tirs à balles réelles cet étudiant n’aurait pas été blessé à mort !
    2. Ensuite , ce c.on incrimine les "opposants de non assistance en personne en danger" [sic].
    Ah ? Oui ? Ces jeunes étudiants à l’université qui manifeste pour réclamer leur dû sont donc des "opposants" ?

    Les foza , qui sont les yeux et les oreilles de Bokassa gasy , voient et entendent des opposants partout !

  • 23 février à 12:24 | Vohitra (#7654)

    Mafy tokoa izany mamoy aina, nahafoy aina, nilaozana aina izany, ary nandao ny fiainana…

    Indrindra moa fa, tsy ny lahatra sy ny anjara no notojoina, fa ny…setrasetra…tsy setrasetra tamin’ny fiainana sanatria…fa setrasetra nanjo…

    Fahoriana ho an’ireo masoandro nipoirany sy nahitany masoandro amambolana, izay monina any Mampikony…

    Misy ny fitenena hoe « tora-bato avy any andanitra ny fiainana… »…eny tokoa, raha izay no anjara tandrifin’ny lahatra nomen’i Zanahary…

    Fa ity anie tsy tora-bato akory…fa toraka « bala » avy any andanitra hono…bala avy any andanitra tsy nahy hono…

    Fa molotra inona ity namoantsampona miteniteny foana ity e ?

    Mampalahelo, mahonena, mandona ny atifanahy sy ny fo…

    • 23 février à 15:11 | Rabarivony (#10708) répond à Vohitra

      SHALOM sy VOHITRA ,
      Ary toa tsy hitako misy vali-teny ataon’i Rmatoa ISANDRA, fa mimoana fotsiny ???
      Hita taratra fa rehefa tsy afaka mamaly dia isan’ny manaiky ny Fahadisoana, raha ny fijeriko azy.

      Efa nahazo fitenena momba ny tsy FANEKEN’ny Firenena Mikambana ny tsy fahazoana mampiasa bala MAHAFATY ANGAMBA ? Mahagaga ihany ny TSY FAHAFANTARAN’ny Fitondrana izany lalàna izany. Maty hoa azy ny ankizy mpianatra ary voageja tsy hanoka-bava mba hanana lalàna hilza ny heviny sy ny zo maha olompirenena azy.
      Ny tena tsy laitrako dia tsy mba misy na iray aza amin’ny Fitondrana mitsapa alahelo ho an’ny Fianakavian’ilay VOATIFITRA. Ny miandry hoe mba hisy Indemnité aloha dia aoka nofinofy izany.

  • 23 février à 13:12 | kartell (#8302)

    Cet innocent tué a une portée symbolique d’un pouvoir utilisant la force pour contrer tout développement de mécontentement d’une société qui semble se réveiller prête aujourd’hui à défendre ses droits : ceux du respect de la parole donnée...
    Les caisses visiblement sont vides, les premières aides se sont asséchées à une vitesse incroyable, parties plus ou moins dans la bonne direction mais apparemment « dépensées »...
    Difficile dans ces conditions de disette de donner satisfaction à des seconds couteaux qui ne pèsent pas lourds dans l’estime d’un pouvoir caractérisé par des points d’intérêts sélectifs et une approche politique très personnelle, celle de généraliser au maximum la demande et les objectifs à l’international comme ceux de défendre un « patriotisme économique » sans en préciser les détails et pour cause : ils seraient contre-productifs au possible...
    Noyer les problèmes individuels dans un collectif généreux donne évidemment plus de tonus à des demandes répétées d’aides mais elles affaiblissent un discours devenu bateau et sans réelle portée en dehors d’un national qui voit en son orateur une bouée de sauvetage potentiellement dégonflée !...
    Tout cela va en profonde contradiction avec la situation de plus en plus précaire de ces étudiants qui eux représentent pourtant la crème de ce patriotisme, certes intellectuel porté aux nues par l’orateur sur d’autres scènes mais qui en interne ne sont guère promus à l’excellence par son excellence pourtant donneur de leçons !....
    La contradiction prend, ainsi, au fil de ce quinquennat une épaisseur de plus en plus insidieuse qui dévoile une personnalité politique sans ligne politique claire, mais pouvait-il en être autrement, dès lors, où l’on n’est qu’un profane en la matière et que l’on voudrait s’inviter dans la cour des grands ?’..

  • 23 février à 13:49 | Ra-Jao (#282)

    Mitandrema ianareo rehetra mitaky ny zonare fa miaramilan-drajoelina no efa vonona hanao tifi-danitra mahavoa ny fenareo ka hamoizanareo ny ainareo.
    Mba hanontanio hoe ireo bras armé ny Filou ireo : mba nisy retard ve ny nandoavana ny indemnité nareo rehefa avy nampanitsakitsahana ny zon’ny vahoaka malagasy tsy mahazo mivezivezy t@ asabotsy teo.

  • 23 février à 14:43 | Mahitsy (#11156)

    Ho an’i Arsonist avy amin’ny mpino katolika
    (1 /7)Ho an’i Arsonist , tiako hampahafantarina anao ny tantaran’ny filoha Ravalomanana sy izahay katolika alohan’izany anefa dia misy tantara kely tiako atao mikasika ny fiangonana roa misy eto Ambavahadimitafo (ny fjkm sy ny katolika Notre Dame du Sacré Cœur ).
    Fiangonana roa tena samy nanana olomanga sy ny tantarany ireo raha tsy hiteny fotsiny aho hoe ny katolika dia fiangonana faha-4 nitsangana teto Madagasikara taorian’ Andohalo ,Ambohimitsimbina ary Imahamasina. Cardinal roa (2) no nivaoka tao dia ny Cardinal Jérome Rakotomalala sy ny Cardinal Armand Gaetan RAZAFINDRATANDRA. Ny Pasteur Daniel Ralibera kosa ny tao amn’ny fjkm Ambavahadimitafo. Ireo fiangonana roa ireo dia 70m eo ho eo angamba ny « distance-ny » ary raha nisy ny fifandraisana dia tsy nanampaharoa angamba ireo satria fahagolan-tany tamin’ny mbola tsy vita ny fiangonana fjkm dia tao amin’ny fiangonana katolika no nanao ny azy ny fjkm.
    Ny tiako ahatongavana dia i mompera Armand RAZAFINDRATANDRA sy i Pasitera Daniel Ralibera no nitondra ireo fiangonana ireo ary ny namorona ny ffkm dia tsy iza fa izy roa lahy ireo, tany Paris.

  • 23 février à 14:43 | Mahitsy (#11156)

    (2/7)Tamin’ny taona 2001 , rehefa nahita ry Ratsiraka fa tsy tafa intsony izy dia nalefa ny hoe nisy fifanarahana miafina fa tsy maintsy cotier no filoha ,fa dia EEE, dia nalefa indray hoe tsy manaiky hono ny catholique raha protestant no ho filohampirenena .Nanontaniana mihitsy ny Cardinal RAZAFINDRATANDRA tamin’io fa hoy izy hoe tsy marina izany ary ny hoe miteniteny foana (io hoe miteniteny foana io moa efa fiteniny indrindra rehefa miteny ny opinion-ny izy mikasika an’i Sylvain Urfer).
    Asa raha teto antoerana ianao tamin’ny 2002 fa nisy andro vitsivitsy tena « tendu » be teto Antananarivo indrindra nony « azo »ny 13 mai. Nanao fanambarana ratsiraka hoe misy ny loi martiale dia ny « gouverneur militaire » voatendry eto Antananarivo dia i jeneraly « valala » (valala no alalan’ny olona azy noho izy nanao mission handripaka ny valala tany atsimo).
    Nandeha ary ny feo fa ho samborina Ravalomanana ary crédible ilay izy satria nisy camp gendarmerie mbola tena nanohana ary tena nanaraka baiko dia ny teny Mahazoarivo,ny GSIS teny Ivato sy ny tao Fiadanana.

  • 23 février à 14:44 | Mahitsy (#11156)

    (3/7)Dia natsangana ny andrimasompokonolona ka tao na mpino fjkm na katolika ary tamin’izany moa tsy mbola nisy ny portable ka dia ny lakolosy mpiangonana no natao fanairana hany ka vao misy « mouvement de troupe » ,blindé mivaoka dia maneno ny lakolosy.
    Omeko ohatra ianao Izahay dia mipetraka eny Ambavahadimitafo(ilay tsy maintsy lalovana rehefa hiditra ho any andRova fa tsy ilay nataon’ny frantsay eo Andohalo io).Raha vao miala any Soanierana ohatra ny blindé iray tonga dia maneno ny lakolosimpiangonana lalovany,izany hoe mandalo amin’ny route ciculaire iny Rehefa mandalo an ‘i Manakambahiny, Miandrarivo iny dia maneno ny lakolosy ny fjkm eo amorondalana io ,maneno ny anay ao Ambavahadimitafo,maneno koa ny eo Ambohitantely ,ny eo Andohalo ny eo avaratr’Andohalo,tonga dia mahafantatra ny vahoaka mpiambina ny filoha Ravalomanana ,tsy afaka mahazo ny filoha Ravalomanana mihitsy raha tsy hoe mandripaka olona amanjatony na anarivony.
    Izany ny contribution-nay KATOLIKA TSOTRA tamin’ny fampiakarana ny filoha ra8 ankoatry ny fanaovanay propagandy ho azy.

  • 23 février à 14:45 | Mahitsy (#11156)

    (4/7) Fa mbola niditra lalina mihitsy izahay satria ny Cardinal de Madagascar lehiben’ny katolika eto Madagascar « electeur sy eligible » rehefa misy conclave hifidianana ny pape mihitsy no tonga teny amin’ny 13 mai nanamarika ny fiarahana amin’ny filoha Ravalomanana, niaraka izy rehetra tao amin’ny ffkm ary nanomboka teo dia nisy fivavahana foana teo ,alohan’ny fanombohana ny meeting.
    « Reconnu internationalement » moa ny filoha dia niara niasa akaiky ny filoha Ravalomanana sy ny fiangonana katolika tarihin’ny Cardinal RAZAFINDRATANDRA indrindra tao aorian’ny rivodoza ireny ; tao ohatra ny asa fanorenana fotodrafitr’asa totohabato , lalana ,fiangonana (ny anay izao dia nahazo fiarahamiasa mihitsy tamin’izany fa raha tsy nisy izany dia efa nianjera ny fiangonanay ,raha fantatrao dia izay miorina amin’ny havoana rehetra dia tsy maitsy misy rarivato ka ny fanatevenana an’izany no niarahanay niasa tamin’ny fitondrampanjakan—dRavalomanana vola avy amin’ny banque mondiale daholo).Tsy nahafaly ny mpitondra catho sasany io indrindra ireo tarihin’i sylvain urfer
    Manga ny lanitra teo amin’ny katolika notarihin’ny Cardinal Armand RAZAFINDRATANDRA sy ny filoha Ravalomanana tamin’izany ,ny fifandraisan’ny fiangonana katolika sy ny tiko indrindra koa satria betsaka ny fiangonana no nomen’ny orin’asa Tiko traik’efa noho r’izareo manofana olona miompy omby sy manamboatra dobera sy fromage toy ny eny bevalala. Asa raha tadidinao fa tamin’ny fampielezankevitra filohampirenena 2018 dia nandalo tany amin’ny faritry Fianarantsoa Ravalomanana,ary anniversaire-ny ilay andro nandalovany ary ilay mompera tao amin’ny toerana dia isan’ny niofana sy nandefa mpiofana tany amin’ny tiko satria miompy ry zareo ,dia avy nanao propagande izy dia namangy an-dry mompera ka nifety ny anniversaire tao ;izany no nampisy ilay gateau be iny, ary ny dondrona moa dondrona ihany dia iny koa ilay dj jiolahy fa niverina tany tsy fantatra hoe hifety inona (nefa izy vao avy nandalo tany tsy nahita izay hoe hamangy an-dry mompera) fa dia nanao gateau be koa nitovy tsisy hafa tamin’ny ilay niarahan’ny filoha ravalomanana sy ny mompera nihinana.

  • 23 février à 14:45 | Mahitsy (#11156)

    (5/7)Nandeha retraite ny Cardinal, ny fomba moa dia mi-proposer anarana telo ny papa ray masina (via nonce) hisolo toerana azy satria izy tsy hoe Cardinal fotsiny fa koa evekan’antananarivo , ary ny Président -ny république no mifidy izay tiany amin’ireo telo eo amin’ny toerana avy eo mi-nommer ny Pape.
    Toy izany koa ny momba ny eveka iray rehefa nofantenan’ny pretra ao amin’ny diosezy ny telo (tao ny anatin’ny telo voafidy i omar)dia omena ny Nonce .Tsy nisy ni-brieffer angamba ny filoha Ravalomanana ny momba ny danger hoe Jésuite no atao eveka ?Ireo mahafantatra ny religion anefa dia mahalala tsara atramin’ny ela ny position jésuite momba ireo hafa finoana sa hoe avy any Antsirabe ny fiaviany dia izay ?sa koa hoe efa nisy jésuite Cardinal ka tsy maninona (ny Cardinal Razafimahatratra io) dia nofidian’ny filoha Ravalomanana i omar.
    Nanomboka teo dia tafiditra tao ami’ny ffkm i omar ary neutraliser-ny izy io.Tamin’ny 2009 rehefa niakatra be ny maripana dia tsy nihetsika anie ny ffkm e ! fa nitsangana hanelanelana ny Cardinal, efa retraite izy tamin’io dia niditra tsy fidiny ny ffkm, dia ireny ny vokatry ny fanelanelanana nataony .
    Ny Cardinal de Madagascar RAZAFINDRATANDRA Armand dia zanak’Ambohimalaza ,Andriana izy . Tsy tantin’ny sasany anefa izany indrindra i omar io . Vao maika nitombo ny fankahalany azy raha nanatrika ny fihaonanan’ny andriana teto Imerina izy ary nanatrika tao koa ny filoha Ravalomanana tamin’izany.

  • 23 février à 14:46 | Mahitsy (#11156)

    (6/7)Clan catho roa no tena tsy tia ny filoha Ravalomanana dia ny clan misy sy kolokoloin’i Sylvain urfer (jésuite) SEFAFI, P Germain (notendren’ny Cardinal RAZAFINDRATANDRA hanangana ny ICM ancien université catholique de Lille) , ry P Ratongavao Raymond (ancien université catholique de Lyon) sy ry P Alain Raharison (secretaire tao amin’ny FFkm olona akaiky an’i Omar) sy ny clan Ramanandraibe Madeleine, io olona io dia mivavaka ao cathédrale Andohalo amin’ny teny frantsay, ilay vadiny kosa fony fahavelony dia tao Ambavahadimitafo fjkm tsy iza io fa itompokolahy Ramaholimihaso(CABRAM).Ry Ramanandraibe dia manana concession be dia be toy ny café, girofle amin’ny faritra Manakara sy atsimo atsinana iny. Namaly ny appel d’offre r’izareo momba ny port Manakara sy ny Fce tamin’ny fotoan’andro fa « recalé » ,anisany tsy nitiavany an dRavalomanana io ary hanohanany tsy misy fepetra an’i djjiolahimboto .
    Ny Cardinal Armand RAZAFINDRATANDRA sy ny filoha Ravalomanana dia nifampitondra toy ny mpirahalahy ary tena nifankahazo ampo no azo ilazana azy.
    Ny iraisan’i djjiolahimboto sy omar kosa dia ny fankahalana azy roalahy ireo,i omar mankahala ny Cardinal ka izay fifanarahana nataony rehetra dia notapahiny avokoa. Vao niakatra i omar dia vita teo koa ny fiaraha miasan’ny fiangonana katolika sy ny fanjakana.
    Isan’ny nanampy be tamin’ny fanonganampanjakana i omar satria dia vitany mihitsy ny naniraka ny eveka mpanampy Mgr Jean Paul Randriamanana nanatrika fivorian’ny mpanohitra natao tany amin’ny tranon-dramaroson Alain teny amin’ny lalana makany Antsirabe iny tamin’izany fotoana, vitany ihany koa ny nampijanona ny fampianarana ny sekoly katolika mba hi-grevy, izy foana no manao objection rehef misy ny fihaonana teo amin’ny roa tonta teny amin’ny hintsy hany ka tsy tonga nanatrika intsony ny filoha . Ny tena summum moa dia ilay tao amin’ny episcopat iny .

    • 24 février à 07:14 | lanja (#4980) répond à Mahitsy

      Asa raha mba fantatry OMAR hoe mankaiza marina moa ity firenena ity amin izao, potika ny saranga antonony, ary mikororoso sy misy ringana mihitsy ny efa mahantra, ho aiza ramalagasy ? OMAR sy ny député Rossy no mitovy fijery , FA NITONDRA INONA ho an ny mahantra ny fitondrana nanomboka 2009 ?

  • 23 février à 14:47 | Mahitsy (#11156)

    (7/7)Betsaka ny tohina tamin’ireny tsy ianareo ihany fa izahay koa, hany ka nisy ny fandefasana taratasy tany Rome nentina en main propre tao amin’ny Vatican mitantatara ny zavatra ataon’i omar ,vokany dia tsy voatendry ho Cardinal mihitsy izy ary mandrakizay io, amin’izao ny Cardinal Tsarahazana no voatendry (isaorana eto ny Papa françois sy ny filoha Rajaonarimampianina).
    Izay no tiako lazaina ,lava fa tiako ho fantatrao izany, diso ianao raha mihevitra fa manaiky izao zava-mitranga izao ny mpino katolika. Aza manaiky ho entin’ny sasany amin’izany famatsamahana ara-pinoana izany ianao tsy adala akory i mompera RAZAFINDRATANDRA sy i pasitera Daniel Ralibera raha nivohy ny « eocuménisme »
    Tsy mankasitraka velively izao zavamitranga eto amin’ ny firenena izao izahay katolika
    Misaotra tompoko

    • 23 février à 15:56 | Midabetsy (#8062) répond à Mahitsy

      Salama enao namana
      Azafady - manorata amin’ny anaranao enao rehefa manotra fa aza miteny @ anaran’ny mpino katolika.
      Raha mba mety dia mba soraty hoe : "ARAKA NY HEVITRO SY NY FAHITAKO AZY ARAKA NY ZAVATRA NITRANGA". Mialoha ny hanoratanao ilay tantara.
      Mankasitraka tompoko

      Katolika zaho manoratra zao ary mpianatrin’ny jésuite du maternelle au terminale.

    • 23 février à 21:44 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Mahitsy

      @ Mahitsy

      Misaotra anao nizara @ kitsim-po ny sombin-tantara izay fantatrao. Manazava zavatra maro ireo voalazanao.

      @ Midabetsy

      Miala tsiny raha manitsy fa tsy misy maternelle izany ao @ Semigany. Ny nanao maternelle tao @ masera école La providence toa ny mpanoratra no niditra manomboka @ classe de 11ème ao @ "taniketsa". Ianao angamba efa teny antenantenany vao niditra tao ka tsy mahalala izany,
      Sa ?

      Ny jesoita dia tsy mitovy avokoa. Ao no manana ny maha izy azy, ao no somary antonotoniny ary ao no tena somary hafahafa. Anjaran’ny tsirairay ny manavaka ny vary @ tsiparifary.

    • 23 février à 22:01 | arsonist (#10169) répond à Mahitsy

      Anankiroa no collèges an-dry zareo jésuites eto Gasikara :
      - ny collège St-Michel eto Iarivo
      - ny collège St-François-Xavier any Fianarantsoa .

      Izaho manokana dia tsy mba nobeazin’ny jésuites .
      Kanefa raha vao olona mamofopofona jésuite dia tsikaritro , na dia tsy mivaky izay aza ilay olona .

    • 23 février à 22:39 | lysnorine (#9752) répond à Mahitsy

      LAFINY HAFA amin’ny Tantaran’ny PÔLITIKAN’ ny EGLIZY Katôlika eto Madagasikara.
      @Mahitsy
      Isaorana indrindra ianao amin’ny fampahatsiahivanao miharo fitsikerana ny toe-draharaha mbaminy toe-java-nisy [SY mbola MISY !] eo amin’ny PÔLITIKAN’ny EGLIZY Katôlika eto Madagasikara.

      Hamafisin’ireo lahatsoratrao ireo tokoa ny famakafakanay ny angon-dahatsoratra maro novakinay hatramin’izay nomban’ny zavatra sasany hitanay mivantana.

      Ny tianay mba hotsarovana kely eto dia ny RP BOUÉ, ZEZOITA, nitana ny paroasy tetsy ISOTRY tany amin’ny taona 1955-1958 tany ho any. Noezahany ny hampiova lalana [pôlitika !] ny ZEZOITA sy ny pôlitikan’ny EGLIZY katôlika teto Madagasikara, izay andry be niankinan’ny kôlônialista hatramin’izay, saingy LAVON’ny Zezoita « CONSERVATEURS » izaitsizy (tsy mila tononona anarana fa hainao tsara angamba !) izy, taoriana kelin’ny nahatafakatra ny jeneraly de Gaulle teo amin’ny fitondrana tany Frantsa, tamin’ny 13 Mey 1958. Na dia narary mafy aza izy - voan’ny cancer - dia tsy mba fiara-manidina akory fa sambo no nampodin’izy ireo azy tany Frantsa, dia nody mandry izy vetivetika avy eo.

      Farany, rarìna koa ny mba hisy tatitra tahaka ireo nataonao ireo momba ny tantaran’ny « LAZARISTE » eo amin’ny lafin’izay nidirany tamin’ny pôlitika teto Madagasikara tamin’ny faha-fanjanahantany.

    • 23 février à 22:51 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Mahitsy

      @ Arsonist

      Efa misy ihany koa izao ny sekoly sampana teknika bacc+2 eny Itaosy eny. Ny fanofanana teknisiana izao no tena tsy ampy @ firenena ka ataoko fa izay no nananganana io sampana io.

      Izaho manokana aloha tsy afaka maminany ivelany hoe Jesoita io na tsia fa raha resaka fampianarana dia tsy ambaka @ hafa ny fampianarana Jesoita. Ataoko fa raha sekoly manana fitaovana dia afaka mifampitana tsara @ mpianatra vokarin’ny Jesoita.

      Ny tena mampiavaka ny Jesoita dia ny "discernement spirituel" raha niofana momba izany. Tsy hoe ny resaka fampianarana akory no mampiavaka azy (resaka fampiitaovana ihany ihany io).

      Eny, mba manana ny pedagojia azy manokana izy saingy tsy eo no tena mahasamihafa azy. Tsoriko fa tsy tao @ Semigany no nahazoako io fampianarana io (discernement spirituel) fa ivelany ary taty aoriana (Initiative personnelle). Tsorina aza fa ireo izay tena laika mpikatroka ao @ fiangonana na ireo hanao relijiozy no hany manao ireny "exercice spirituel" ireny fa tsy izay mpianatra ao @ sekoly Jesoita.

      Fehiny :
      - Mankahery ny mpianatra rehetra @ fianarana izay ratoviny. Io no ho avy manandratra ny firenena. Ilaina ny mitaky no zo hanana fitaovana mendrika.
      - Mankahery ihany koa hameno izany @ fitaizana ara-panahy fa io no isan’ny ahazoana fahendrena.

      Tsetsatsetsa tsy aritra :

      - Inona no nahatonga ny USA lasa lavitra kokoa (Silicon Valley) noho ny Eoropeana @ izao fotoana izao kanefa nitovy ihany izireo t@ voalohan’ny taon-jato faharoapolo ?

      - Nataony laharam-pahamehana nationaly ny fanabeazana "education" (Tsy variana ni- "decreté" na niventy sy ny nihirahira fisandratana fotsiny izireo )

      - Aiza ho aiza isika ny @ izany, eto anivon’ny riaka ?

    • 23 février à 23:32 | Vohitra (#7654) répond à Mahitsy

      Tsara sy mahaliana tokoa ny famelabelarana sy famakafakana toy itony izay mihezaka mitondra tsirinkevitra mikasika ny fifandrohizan ny vondrompinoana sy ny tontolo politika eto amintsika.

      Fa izao, sahala amin ny voankazo naroso ilay izy, eo andalam-panaisotra ny hodiny isika, fa ilay voany mifono mbola ao anatin ny nofony, dia mbola tsy mipoitra raha tsy eo ampihinanana...

      Inona ilay tiako havoitra ?

      Sao dia efa tokony hafainganina ny fivoasana ny ivelany mba ho vaky masoandro ilay voa mifono ny mangidy sarotra atelina nafenin ilay nofo malemy misy hamamiana izay natao hahasondriantory ny mpihinana, ka hiverenan ilay voa hitondra fampangidiana hitsiry foana eo amin ny tany ?

    • 23 février à 23:49 | Vohitra (#7654) répond à Mahitsy

      Io ilay voa mitahiry ny mafaitra sy ny mangidy tsy telina io no misy mihezaka foana ny hanafina tsy ho vaky masoandro, ka ezahan izy ireo hatsaika haingana hampangidy ny tany, ary ilay mpihinana tonga variana vetivety tamin ilay nofony manify mahasondriantory sy toa lasa mampivanaka...

    • 24 février à 00:29 | Vohitra (#7654) répond à Mahitsy

      Io ilay voa mangidy sy mafaitra latsa-paka amin ny tany io no misy manafina anaty fihatsarambelatsihy, nefa io no tena fototry ny fahavoazana manjo ny Firenena...

      Io no mody saronana tsy hipoitra dia mody atao fanahy iniana faobe ny fampidirana foana ny resaka mikasika ny fahadisoan ny Filoha rehetra teo aloha...

  • 23 février à 14:58 | dirk_cab (#6503)

    Avez vous oublié le 7 février 2009 ou est ce que vous n’étiez pas encore né ?
    Qui donné l’ordre à l’armée de tirer sur des manifestants sans arme devant Ambohitsirohitra ?

    A la tête "vide et sans cerveau", demandez plutôt à votre idole Rajoelina .

    Demandez au commandant Lylison.

    Demandez au commandant Charles , il a envie de dire des choses sur Rajoelina....

    D’ailleurs Monja Roindefo en veut beaucoup à Rajoelina , va savoir pourquoi ?

  • 23 février à 15:13 | Rabarivony (#10708)

    Ary mba aiza ary Rtoa Isandra no manepoka fotsiny amin’izao resaka izao e ?

    • 23 février à 15:30 | Vohitra (#7654) répond à Rabarivony

      Rabarivony,

      Andian olona maro izy no misalotra io solon anarana isandra io, miovaova matetika, misy monina any Frantsa, misy monina eto antoerana.

      Ny fiarovana anjambany atosany amin ny fanehoankevitra eto dia mety ho asa fivelomana sy fikaramana, tsy ady hevitra amin ny hitsimpo no hoentiny, fa anjolofo sy barofonkevitra hanamarihina fiandaniana sy fanompoana tsangan olona.

      Mbola tsy eo izy fa mbola mikaroka dika sy tahaka sintonina amin ny lahatsoratra miainga avy any amin ny firehana arovany anjambany.

    • 23 février à 15:48 | Mahitsy (#11156) répond à Rabarivony

      i Rinah Rakotomanga no tena tompon’io pseudo io, ary mampiasa io koa ny olona karamainy

    • 23 février à 16:05 | Rivo (#11163) répond à Rabarivony

      Rariny raha maneho fiaraha-miory @ namany ny mpianatra, satria nisy ny aina nafoy. Rariny ny fitakiana nataon’ireo mpianatra satria nisy ny tsy fandraisana andraikitra nataon’ny tompon’andraikitra sasany. Tsy ny tao ihany fa maro ireo tranga miseho noho ny tsy fahafehezan’ny olona nomena andraikitra sasany. Eto kosa anefa ny tenako dia mahita fa :
      - tena manana saina hafahafa ireto mpanohitra ireto satria raha toa ka fanoherana mitondra vahaolana no ilaina dia lasa fanoherana mitady seza no misy, mitady korontana sy te hanongam-panjakana nefa milaza tena fa miaro ny démokrasia
      - Voaporofo mazava tsara fa tsy mila sakoroka intsony ny maro an’isa, ny maro an’isa hoy aho, na mpomba na tsy mpomba ny fitondrana. Iza no sahy hilaza fa raha te hirotaka sy handrodana ny vahoaka maro an’isa, tsy efa fefika olona teo ? Ary ny Mpitandro ny filaminana aza hihemotra moramora raha izany no niseho.
      - Tsia tompoko, tsy tahotra basy no tsy nahatonga ny maro an’isa teny Analakely fa leo korontana sy adilahy ny vahoaka malagasy. Efa mafy ny vokatry ny aretina COVID-19 izay araraotin’ireo mpanohitra handrangitana mafy ny maro an’isa.
      - Diso tetika izay mieritreritra fa ovy atono ny vahoaka malagasy, na ny mpitondra na ny mpanohitra dia samy diso raha mihevitra izany
      - Ho ahy dia tsotra : misy ny tsy mety, fa tena misy ny zava-bitan’izao fitondrana izao. Mbola manana fotoana lavalava izy hanasoavany ny firenena. Mahandrasa tantana ry mpanohitra
      - Ho an’ny Fitondrana : nanao izay azony atao ny Filoha Andry, fa maro ireo manoha-randrana mila esorina. Mila jerena misimisy ny sôsialy fa araraotin’ny sasany handetehana misimisy kokoa ny firenena mba hakany seza.
      Samia ho tahin’Andriamanitra.

    • 23 février à 16:19 | Midabetsy (#8062) répond à Rabarivony

      nanampy ny mpilahatra any Tamatave angamba izy

    • 23 février à 16:29 | Vohitra (#7654) répond à Rabarivony

      Rivo,

      Ianao ve vory saina sa misary adala ?

      Efa hitanao mazava tsara teo fa ny fitaovampiadiana mahery vaika sy ny hery no efa nialoha lalana teny ankianja, koa ahoana no hilazanao fa vitsy ny olona manana faniriana ny hiatrika hihaona amin ireo olona nofinidiny ?

      Fandrarana ankitsirano sy fanosihosena ny fahalalahana anie no nitranga teto e !

      Aza manodindresaka fa ny zavamisy mazava dia matahotra ny fitondrana fa hifoha amin ny torimasom-pahantrany ny vahoaka ka hitady sy hikatsaka ny mangarahara mikasika ny fitantanana gaboraraka ny Firenena sy ny fanaovana ampihimamba ny harena sy ny volampanjakana.

      Avelao ny mpanohitra hiteny sy hihaona amin ny vahoaka anaty fahalalahana sy filaminana dia ampy izay.

      Tsy mila korontana sy savorovoro ny mpanohitra, fa kosa mitady sy mikatsaka ny mangarahara, ny rariny sy hitsiny, ary ny vokatry ny asa sy iraka fisoloantena nomena ireo olomboafidy !

      Mazava ve ?

  • 23 février à 15:48 | Rabarivony (#10708)

    Diso ve aho raha mandefa izao hevitra izao ?

    Mba olona manana diplaoma ve ireo Polisy sy Zandary miasa eto Mkara sa izay olona hita sy havan’ny sasany tsy an’asa dia efa mahazo miditra ?
    Rehefa jerena mantsy ny andia-miaramila miseho amin’ny sary dia hita sy tsapa fa olona domina fotsiny amin’ny baikon’ny sefo NY BETSAKA SY MARO aminy. Olona tsy manana saina handinika fa TENA mpanantanteraka ny Baiko avy amin’ny Fotsy hoditra sy sy ny lehibeny tsy ampy solaitra ny an-kamaroany.

  • 23 février à 16:46 | purgatoire (#11152)

    "L’utilisation de balles réelles contre des personnes non armées est inacceptable", ont déclaré mardi dans un communiqué les ministres des Affaires étrangères du G7, les sept plus grandes puissances de la planète, également signé par l’Union européenne.

    "Quiconque répond à des manifestations pacifiques par la violence doit être tenu responsable", ont-ils déclaré, appelant les forces de sécurité du Myanmar à "faire preuve de la plus grande retenue et respecter les droits de l’homme et le droit international".

    • 23 février à 16:59 | Vohitra (#7654) répond à purgatoire

      ...et in extenso...le droit à pouvoir tenir et participer à une manifestation pacifique doit être préservé et consacré...

  • 23 février à 17:16 | Vohitra (#7654)

    Tsaroanareo ve vao tsy ela teny Ampefiloha teny no nitranga ny tantara ?

    Toy izao ny teny nivoaka ny vavan’ireto mpitandro…ny tsy filamianana :

    -  Aiza ny tànan’ialahy
    -  Ao, miakara ialahy
    -  Etsy ialahy mipetraka

    Niseho izany nandritry ny fisamborana ireo olona naneho hevitra ampilaminana, ka asiana rojo ny tanany no ampiakarina ao anaty fiara…

    Ilay olona ataony « ialahy » amin’io olona manana ny diplaoma CAPEN avy amin’ny Ecole Normale Supérieure, ary izy manao « ialahy » amin’io, tsipika anankiroa sy tsipika anankitelo…

    Na dia fahalalampomba kely akory amin’ny maha olombelona aza anie dia tokony hohajaina sy atao laharampahamehana foana e, indrindra fa ianao manao raharahampanjakana e !

    Fitaizana taiza no hoe ataonao « ialahy » ny olona ?

    Mety hisy hilaza indray izao hoe « teto ary efa nisy filoha nanao toy izany », dia izy izany no tsy menatra sy tsy mahalala fomba, dia tsy midika akory izany fa ny nataony no fanao…

    • 24 février à 07:14 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Miarahaba anao.

      Nisy filoha nanao an’izany tokoa "angamba", fa zakan’ilay mpitsikera ve ilay izy raha natao taminy ? Fijeriko an’iny resaka iny dia hevitra fanodinana saina hilazana tsy fahalalam-pomba an’ilay manao azy. Ilay Filoha.

      Raha resaka miaramila, "language militaire", misy kely fantatra ny amin’izany. Mbola henjana noho an’io"IALAHY" io ny fomba fiteny eo anivon’ny miaramila.

      Ampahany ihany ireny haino sy hita eny rehetra ireny, satria mihezaka mifehy ihany ny miaramila, tsy ela koa manko ireny teny sy fihetsika ireny dia haino ary hitan’ny any rehetra any.

      Mbola fomba fiteny ihany koa ny hoe : « teto ary efa nisy filoha nanao toy izany ». Ny ambadik’io fiteny io dia hanao ratsy noho io ilay miteny azy ankehitriny. Tena LOZA, satria nampiany hoe : hataoko mihoatra ny an’ilay taloha ny ahiko.

  • 23 février à 17:32 | arsonist (#10169)

    # Mahitsy

    Ny tonga tsy miarahaba , ratsy taiza !
    Ny lasa tsy manao veloma , naman’ny tezitra !
    Ka dia miarahaba anao , Tompoko !

    Manaraka izay dia misaotra anao nahafoy fotoana hamaliana ny fanontaniana napetrako momba izay fijery sy izay fipetrakin’ny hevitrin’ny Fiangonana Katôlika gasy manoloana izao fahavoazan’ny vahoaka gasy sy ny tanindrazana izao .
    Ny fampielezam-poto-kevitra voizin’i Rajoelina no nanambara imbetsaka tetoana fa
    1. "isan’ny kitro ifaharan’ny fahefan-dRajoelina hono ny Katôlika gasy" !
    2. "fahavalon-dry Rajoelina hono ny FJKM" !

    Ny TV eto Frantsa koa , tamin’ireny fanonganam-panjakana tamin’ny 2009 ireny , dia nampiseho sary nahitàna
    a. ny fotoam-pivavahana netrahan-dRajoelina sy niarahan’ny pretra katôlika vitsivitsy nanao ankalamanjàna , ny andro iray monja mialoha ny tena fangaronan-dapa nataon’ireo mpaka fahaefana ankery
    b. an’i Rajoelina mivady ny andro voalohan-dry zareo tao andapa , eo ampanombohana hisakafo , ka nanao vavaka katôlika arahin’ilay famantarana ny hazo fijaliana ankadrina-antratra-antsoroka havia sy havanana . Ka vita izay vao nandrapaka ny eran’ny sotro voalohany .
    Eo ampandihana izany rehetra izany , dia manontena aho hoe : marina sa tsia ireo lazain’ny fampielezam-poto-kevitra mpomba an-dRajoelina ireo , izay mampiady ny Fiangonana katôlika amin’ny FJKM ?

    Fanamarihana
    (i) manondro ahy ho mpandainga ny mpiserasera "isandra" , ilay mpivoy izay rehetra fanohanana an-dRajoelina eto amin’ity serasera ity . Amafisiko anefa fa tena marina ny nosoratako eto !
    (ii) Marc Ravalomanana dia efa Ben’ny tanàna tao Iarivo vao fantatro anarana . Taty aoriana dia nisy vehivavy Relijiozy katôlika nilaza tamiko fa nanaraka fiofanana momba ny asan’ny Apostoly Paoly , izay notarihin’i Marc Ravalomanana tao amin’ny Institution Sainte-Famille , no nahafantarany an’i Marc Ravalomanana . Foto-kevitra roa tena lehibe no tsy itoviako amin’i Marc Ravlomanana : a) fitondram-panjakana federal no inoako fa hany aha-avotra ny vahoaka gasy sy ny tanindrazana iombonana b) rehefa filoha dia tokony hiaro amin-kerim-po ny aim-pirenena sy ny tombon-tsoam-bahoaka , fa tsy tokony ho vaky tady hitsaoka antsahan’ady , kanefa ny fokonolona efa vonona hiatrika ady miaraka aminao .
    (iii) nahafantatra tsara an’i Armand Gaëtan Razafindratandra aho 1) tamin’ny andro mbola nahazatovo ahy tany amin’ny sekoly ambaratonga faharoa , dia indray taona izay izy no nitarika ny fiofanana nataoanay mpianatra teo ampiandohan’io taom-pianarana io 2) rehefa kardinaly izy , dia nihaona taminy teto Parisy aho ; ka anaprofoiko azy fa efa fantatro mialoha izy dia nampahatsiaviko azy ilay ohatra iray nataony taloha milaza zavatra tsy mazava manao hoe
    "toy ny vitsika mainty , eo ambony vato mainty , anaty tonelina maizina , amin’ny sasak’alina maizim-bolana" .
    Dia hoy izy namaly ahy hoe : "Dia mbola tadidin’ialahy foana ve lehitsy izany !"
    Tsy fantatro mazava kosa anefa raha jésuite izy na tsia .
    Kanefa arakin’ny Tantara [Histoire] , izay azon’iza n’iza amarinina anaty archives , dia ny fanoherana tanteraka ny Réforme [ny Protestanta] no tena fototra nanorenana ka nananganan’i Ignace de Loyola ny Compagnie de Jésus [Jésuites] .
    Ny anaram-bositra omen’ny olon-kafa [misy Katôlika hafa ao] ny Lehiben’ny Jésuites dia ny hoe "Pape noir" !
    Raha arakin’ny toetrany fantatro aloha , dia tsy jésuite mihitsy ny fahafantarako an’i Armand Gaëtan Razafindratandra . Ka izay angamba no nahatonga ahy tsy nifanohitra taminy !

    (iv) momba ny finoana indray dia tahakin’ny fianakaviana maro eto Imerina izahay , mizara telo : 1. ny protestanta 2. ny katolika 3. ny tsy hay akory fa toa katôlika kanefa koa toa protestanta kanefa koa toa tsy mpino .
    Manana fiangonan-drazana protestanta telo izahay ary iray fahaefatra niarahanay nanorina tamin’ny androm-pahazazàko .
    Manana fiangonana katôlika anankiroa izahay .
    Fa ny tenako manokana dia agnostique , tsy mila sotasota amin’nympino , raha toa ka miahy ny ain’ny olon-kafa ilay mpino .

    [Ny zavatra iray toa tsy fantatr’ireo mpomba an’i Rajoelina tonga eto amin’ity serasera ity dia ny hoe : "raha tsy misy tadidy ianao na koa very tadidy , dia tsy afa-manangona fahalalàna , satria ny fahalalànao dia izay voatahirinao anaty tadidinao ihany"]

    Tsy naman’ny tezitra aho !
    Dia manao veloma anao aho izany , ry Mahitsy !

    • 23 février à 21:16 | Mahitsy (#11156) répond à arsonist

      Manao ahoana i Arsonist,
      Ny katolika hoe kitro ifaharan’ny fitondrana jiolahimboto aloa dia diso e ! Raha i omar sy ry « ramada » dia ie ,tsy tonga tonga ho azy ange fa lasa mpanefoefo tampoka teo r’izareo fianakaviany e ! nefa taloha dia i mompera omar no miantoka azy rehetra fa tena dia fadiranovana. Ny hoe mivavaka alohan’ny hisakafo moa dia fanao ihany na tsy be intsony aza ny manao azy. Fa i jiolahy hoe lasa mpivavaka be dia gaga aho , izay izy ,izay i djiolahy , « tout est dans le paraitre ».
      Raha mankahala fjkm moa izy ,dia tena gaga ve ianao « fa ny TSY fitiavana no lehibe indrindra » fa izao , ny isan’ny mpitarika mitampiadiana nanongana ny filoha Ravalomanana sy nahafaty olona maro teny Ambohitsirohitra dia olona avy amin’ny fjkm ihany dia i Organès, avy tamin’i Organès ny Uzi . Ny isan’ny mpanohana azy mitampiadiana fidèle be ary tena « berger allemand » mihitsy dia avy amin’ny fjkm ihany koa dia i « risara » baomba.
      Momba ny hoe lasa nitsaoka ny filoha fa tsy niatrika ady dia nuancé-ko kely satria nisy circonstance mba fantatro kely ihany. Tsy afaka sarahana amin’ny Général de gendarmerie Alain (SP) ny zava-nitranga tao andapa tao ary nony lasa ny filoha dia nahazo toerana niasa niaraka tamin’i djjiolahy io général Alain io tamin’ny tetezamitatra.
      Misaotra anao Arsonist

  • 23 février à 21:25 | Albatros (#234)

    Bonsoir à Toutes et à tous !.

    Je souhaitais vous communiquer un lien vers un article, hors sujet mais intéressant, de "Jeune Afrique" du jour.
    Malheureusement le lien n’est disponible que pour les abonnés.
    En voici donc le copier-coller.

    Citation :

    "À l’occasion, l’an passé, du soixantième anniversaire de l’indépendance de la Grande Île, le chef de l’État Andry Rajoelina n’a eu de cesse de vouloir faire vibrer la corde patriotique de la population. Une stratégie qui a connu des fortunes diverses, et même quelques ratés.

    S’il y a bien une mission qui tient à cœur à Andry Rajoelina, c’est celle de « rendre leur fierté aux Malgaches ». Il avait déjà manié ce concept avec une certaine habileté en 2010, lorsqu’il s’agissait de légitimer aux yeux de la communauté internationale sa victoire au référendum, qui le confirmait alors comme le président d’une transition démarrée un an plus tôt à l’arrière d’un pickup militaire.

    En cette année de célébration du cinquantenaire de l’indépendance, tout Madagascar avait d’ailleurs résonné au thème de « Patriotisme et fierté nationale », mis en avant par les toutes jeunes autorités du pays. Dix ans plus tard, la formule n’apparaît plus sur les banderoles commémorant le soixantième anniversaire de la république malgache, mais continue de teinter les discours officiels.
    Étendard brandi à l’unisson
    Enfin élu président à la fin de 2018, Andry Rajoelina n’a mis que quelques mois pour à nouveau faire vibrer cette corde, aussi sensible que pratique car elle permet, à moindre coût politique, de justifier ses actions tout en renforçant sa popularité auprès des Malgaches. À condition de ne pas trop tirer dessus, pour éviter de lasser son auditoire. Ressortie pour honorer le premier conseil des ministres décentralisé en mai 2019 à Diégo-Suarez, la fierté nationale est devenue au fil des mois un étendard, brandi à l’unisson par le président et ses plus proches conseillers, pour renforcer la nation selon les uns, pour détourner l’attention selon les autres. Sans qu’aucun des deux camps n’ait forcément tort.

    Il existe en effet d’importants motifs de fierté dans la façon avec laquelle le gouvernement malgache a géré l’actuelle pandémie. Certes, le Covid Organic (CVO) ne s’est pas révélé l’antidote promis lors de sa présentation par les autorités malgaches, mais cette tisane à base d’artemisia a montré au monde entier que Madagascar et, à travers la Grande Île, l’Afrique tout entière, pouvaient contribuer à la lutte contre le virus.

    Et c’est avec une fierté tout à fait légitime qu’Andry Rajoelina a inauguré, en juin 2020, le Laboratoire d’analyses médicales Malagasy (LA2M), spécialisé dans le dépistage des maladies épidémiques, suivi en octobre dernier de la première usine pharmaceutique du pays, Pharmalagasy, destinée à valoriser les plantes médicinales locales. Sa première mission a été de produire un CVO+ en gélule, censé guérir du Covid, mais aussi du paludisme, de la dengue… même si, à ce jour, aucun test scientifique sérieux n’a été réalisé et que les bouteilles de Covid Organic s’empilent dans les supermarchés d’Antananarivo.

    Pompe et apothéose
    Même impression mitigée autour de la célébration des soixante ans de l’indépendance du pays, forcément source de « fierté nationale ». Lancée en grande pompe en même temps que la potion magique malgache, l’année devait se terminer en apothéose sur les hauteurs du Rova, le palais de la reine, qui domine la capitale.

    Tous les symboles étaient convoqués pour faire du 6 novembre 2020 une date historique, en dévoilant les travaux de rénovation – menés tambour battant depuis un an –, de l’ancienne résidence royale de Manjakamiadana et du pavillon de Besakana qui le jouxte, exactement vingt-cinq ans après leur destruction dans un incendie. Le même jour, Madagascar réceptionnait à l’aéroport international la couronne du « dais » de la dernière reine malgache, Ranavalona III, qui gouverna l’île entre 1861 et 1917 – prêtée pour cinq ans par la France – et non pas restituée comme l’affirmèrent alors les autorités.

    Si cette journée est amenée à rester dans les mémoires, ce n’est pourtant pas pour les meilleures raisons. La cérémonie protocolaire de présentation de la couronne sur le tarmac a été annulée faute de présence diplomatique, et le cortège de voitures officielles qui escortait la relique jusqu’à la capitale a provoqué bien peu d’enthousiasme dans les rizières. Même son arrivée au Rova a manqué d’allégresse, au moment de couper le ruban sur des édifices rénovés « à la truelle » et complétés par un Colisée en béton armé d’une capacité de 400 places, qui porte un sérieux coup à la candidature des lieux à une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.

    À vouloir trop bien faire, Andry Rajoelina est désormais suspecté de mélanger fierté nationale et fierté personnelle, et de parfois confondre la première avec un nationalisme douteux. Nul doute que celui-ci démentira ses détracteurs en donnant, grâce à son Plan Emergence Madagascar (PEM), de nouveaux motifs de fierté à Madagascar. À commencer par celui de financer son propre développement."

    Fin de citation.

    • 23 février à 21:29 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Bonne lecture aux petites mains du (#7070) !.

  • 23 février à 21:27 | Rabarivony (#10708)

    Toy izao no asa mendrika ataon’ny "MPITANDRO FILAMINANA" ary tsy misy fanaraha-maso ataon’ny ......MPITONDRA.
    uNE famille de neuf presonnes BRULEES VIVES A BETROKA.

    https://lexpress.mg/23/02/2021/betroka-des-dahalo-brulent-neuf-personnes/

    • 23 février à 21:37 | Albatros (#234) répond à Rabarivony

      Que font les nombreux généraux malgaches ?.

      Je sais ma remarque est facile et déplacée, mais c’est vrai que j’ai un peu "les boules" quand j’apprends ce genre de nouvelles et que je vois la gabegie de décorations et le manque de bateaux garde-côte et de force de l’ordre en province.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS