Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 22h08
 

Enseignement

Université d’Ankatso : deux manifestations parallèles

samedi 30 avril 2011

Contrairement à ce qui aurait pu se produire suite à la visite du président de la HAT, Andry Rajoelina, au campus et les promesses de vite régler les problèmes, les étudiants de la Faculté de médecine ont rempilé ce vendredi 29 avril. Ils réclament toujours le calendrier universitaire et le paiement de leur présalaire. Ils ont signifié que les dortoirs ne serviront à rien s’il n’y pas de rentrée universitaire et d’étudiants.

Ils sont descendus dans la rue mais grâce à la médiation du doyen de la Faculté de médecine, qui était allé les convaincre sur place, l’intervention des éléments des forces du général Richard Ravalomanana a été évitée. Les manifestants sont rentrés dans l’enceinte du campus où, sous la protection de la franchise universitaire, ils sont à l’abri des éventuelles actions de rétablissement de l’ordre public. Cela ne les a toutefois pas empêché de fermer le grand portail d’accès au campus. Pendant ce temps, des professeurs en toge ont eux aussi manifesté sur l’esplanade de l’université d’Ankatso. Ils réclament aussi leurs dus.

En fait, ces étudiants n’ont pas adhéré aux positions du ministre de l’Enseignement supérieur qui avait expliqué que pour éviter des couacs en cours d’année, il fallait que tout soit au point car si aujourd’hui les étudiants revendiquent une date de rentrée universitaire, demain ils manifesteront pour les équipements et après-demain pour les bourses. Et ainsi de suite. Le même ministre avait aussi souligné dans ses explications voici quelques jours qu’il fallait examiner l’agencement des études car une année universitaire devait se dérouler sur vingt cinq (25) semaines pédagogiques.

Recueilli par Valis

1 commentaire

Vos commentaires

  • 30 avril 2011 à 08:46 | Raguy (#4141)

    Inona koa no hirarahin’Rajoelina an’izany ! olona tsy nianatra ve hahatakatra ny hasarobidin’ny fianarana. Avelao ao hoy izy, za angaha no tara herintaona @ fianarana. Nefa rehefa zavatra hafa ange no mahamay dia mahita vola e !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS