Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 18 juillet 2018
Antananarivo | 22h19
 

Evènement

La nuit des idées

Une ville selon le contexte

vendredi 26 janvier | Ny Aina Rahaga

La nuit des idées sous le thème « Dessine-moi une ville … » qui s’est tenue hier à l’Institut Français de Madagascar (IFM) à Analakely a drainé beaucoup de monde. Sans doute excédé par l’anarchie qui règne à Antananarivo depuis des années, et qui continue sans que rien ne soit fait.

Confronter les défis que la ville doit affronter dans un contexte de mondialisation et d’expansion démographique avec des initiatives très concrètes, imaginer le souhaitable et penser le possible pour une habitation urbaine plus sereine et plus solidaire, tels étaient les objectifs de « La nuit des idées ». Conférences et débats se sont succédés tout au long de l’après-midi où des intervenants experts en urbanisme ont participé.

L’intervention de Jérôme Chenal, architecte et urbaniste, intitulée, « Dessine-moi une ville Habitable », a retenu l’auditoire. Ce dernier avait pris des exemples notamment de villes africaines qui avaient esquissé des visions de leurs villes dans un futur plus ou moins proche. Puis démontrant la réalité qui à deux points près ressemble à celle vécue à Antananarivo. De nombreuses villes d’Afrique se voient être des Smart City, avec de nombreux immeubles hauts de plusieurs étages. Pourtant, cela se trouve totalement à l’opposé de la réalité vécue par la population et l’évolution que cette dernière connait. Selon Jérôme Chenal, l’évolution d’une ville devrait être située dans son contexte, selon les besoins de la population et non pas tout simplement être une course à la modernité prenant comme modèle les grandes capitales du monde. Comprendre les usages de la ville, mettre la population au centre des préoccupations et réfléchir dans le bon ordre. Avec notamment un changement de mentalité et de comportement de la part de toutes les personnes qui y habitent.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 26 janvier à 13:09 | chilpéric (#10125)

    Quelques pistes pour « Tana la poubelle » 3ème ville la plus sale du monde :

    1. déplacer les 2/3 des habitants dans les centaines de millers de km2 défrichables du pays
    2. raser ou brûler TOUS les taudis de la capitale ...c à d. les 4/5ème de la ville !
    3. interdire de circulation les véhicules de prestige type 4X4 bling-bling et les véhicules vétustes et hyper pollueurs ainsi que les poubelles roulantes que sont les taxibe et camions délabrés
    4. subventionner toute famille qui se met à l’agriculture en brousse

    SINON.... d’ici 15-20 ans le seul futur (la fameuse « émergence » promise urbi et orbi) pour Madagascar sera sera de fournir des filles de joie et des donneurs d’organes au reste du monde !

    • 26 janvier à 16:27 | Stomato (#3476) répond à chilpéric

      Autre solution :
      Sur les 587 000 Km² de superficie, Madagascar n’utilise que 2,6 million de Km². Soit 26 000Km²

      La Guyane Française fait 83 500 Km².
      On évacue toute la population de Madagascar en Guyane et les 26 000Km² nécessaires à l’agriculture malagasy leur sont prêtés le temps que la nature dévastée de Madagascar soit régénérée.
      Deux siècles après cette opération les malagasy réintègrent un pays où tout sera à faire, il n’y aura plus aucun souvenir des infâmes colons descendants de Galiéni...
      Il y aura une exterritorialité qui fera que les malgaches et leurs descendants né en Guyane n’auront pas la nationalité française, afin de conserver les caractéristiques du peuple malagasy...
      C’est pas une autre émergence digne de la foldingue du forum ?

    • 26 janvier à 16:28 | FAUVY Bertrand (#9518) répond à chilpéric

      Pour supprimer les 4x4, il faudrait que les routes soient remises en etat. Je suis rentré de Madagascar il y a une semaine, et 3 mois là-bas, c’est vrai que la circulation quasiment impossible à la capitale et la pollution n’attire pas les touristes, sans parler des mendiants et de l’insécurité

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 184