Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 31 mars 2020
Antananarivo | 14h18
 

Politique

Députée Yvonne Razafindrazalia

Une vague de tension monte à l’Assemblée nationale

jeudi 13 février | Mandimbisoa R.

Le ton monte d’un cran au niveau de l’Assemblée nationale concernant la poursuite de la députée de Mahabo Yvonne Razafindrazalia qui devait être déférée au parquet hier, mais sa garde à vue au niveau de la gendarmerie aurait été prolongée. La présidente de la chambre basse, Christine Razanamahasoa, a déclaré hier ne pas avoir été informée, en tant que chef de cette institution, du cas de traitement de cette députée. « La moindre des choses est de nous informer de ce qui arrive à un membre de notre institution », a-t-elle indiqué.

La présidente de l’Assemblée nationale s’appuie en effet sur les textes et plus précisément l’article 73 de la Constitution de la République. Dans son alinéa 4 cet article précise que « Toute personne justifiant d’un intérêt peut saisir par écrit le Bureau permanent de l’Assemblée nationale pour mettre en cause un député ». Mais elle a affirmé que le parlement n’a pas été informé de cette situation.

Le député d’Ampanihy-Ouest, Keron Idealson, magistrat de profession, n’a pas non plus manqué de critiquer cette poursuite. « Je suis contre la garde à vue infligée à un parlementaire », a-t-il déclaré concernant le cas de la députée fraîchement nommée de Mahabo. Il a également manifesté sa déception par rapport à la suspension des magistrats en exercice à Toliara. Ces derniers auraient été sanctionnés après avoir décidé d’octroyer la liberté provisoire à Ludovic Raveloson, le mari d’Yvonne Razafindrazalia.

« Le pays va mal », regrette ce président de commission juridique au sein de l’Assemblée nationale, en citant, entre autres, l’article 73 de la Constitution. Les dispositions de cet article précisent les mesures à prendre dans le cas d’une poursuite d’un parlementaire, mais visiblement, elles ne seraient pas suis selon ce jeune parlementaire élu sous la bannière de la plateforme avec Andry Rajoelina à Ampanihy-Ouest.

Cet article indique qu’ « Aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions. Aucun député ne peut, pendant les sessions, être poursuivi et arrêté en matière criminelle ou correctionnelle, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit. Aucun député ne peut, hors session, être arrêté qu’avec l’autorisation du Bureau de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit de poursuites autorisées ou de condamnation définitive. »

Malgré tout, le secrétaire d’État auprès du ministère de la Défense, en charge de la gendarmerie nationale, le Général Richard Ravalomanana, a déclaré hier dans un quotidien de la place que les gendarmes qui mènent l’enquête sur Yvonne Razafindralia, n’ont pas besoin d’une autorisation de l’Assemblée nationale parce que la mise en cause de cette parlementaire se déroule hors session.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 13 février à 09:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La dame a un avocat au courant des charges retenues contre son client : Qu’est-ce qui empêche l’avocat d’informer les bureaux permanents de l’AN de ce cas de force majeure même à "toutes fins utiles" (expression utilisée dans les correspondances administratives) ?

    • 13 février à 09:42 | betoko (#413) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous avez raison et qu’en pense la HCC ?

    • 13 février à 09:48 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ce qui l’empêche est la loi.
      Pas la charia en tout cas.

    • 13 février à 15:41 | SNUTILE (#1543) répond à plus qu'hier et moins que demain

      La dame a été déjà nommé député officiellement par la HCC. Son arrestation ne peut pas avoir lieu sauf si elle présente un "danger de mort" de l’intérêt général.
      C’est là la démarche d’abord avertir avant d’arrêter.
      Les charges ne sont pas suffisantes pour son arrestation immédiate (pas future éventuellement) tant qu’il n’y a pas décision de justice après son jugement, je dis bien après jugement.
      Le jugement avec libre de se présenter sans arrestation avant, sans l’autorisation de l’assemblée nationale (l’accord du peuple représenté, ça veut dire)

    • 15 février à 12:41 | takaka (#8449) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Valifaty io ry Kotobalita isany â ! Nampamono zandary roa nanao "PR" i Leva tamin’ny camion tamin’ny nangalarana ny siramamy tao amin’i SUCOMA (tetezamita io). Ny lohan’ilay zandary iray aza efa notaritin’ny alika vao hita.
      Bla bla bla ble ble ble eo.

  • 13 février à 09:47 | I MATORIANDRO (#6033)

    Averiko eto ihany ny antso nataoko @ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA

    "TSY MISY ANTONY TOKONY HIJANONAN’REO SOLOMBAVAMBAHOAKA TIM AO ANATIN’IO ANDRIM-PANJAKANA IO INTSONY FA VOAVETAVETA LOATRA IREO SOLONTENAMBAHOAKA MBA TSY ILAZAKO HOE NY VAHOAKA MIHINTSY NO ATAO TSINOTSINONA"

    • 13 février à 19:01 | Ngeda (#10235) répond à I MATORIANDRO

      Dia atao ahoana ny Anadahin-dRenin’iela ?

  • 13 février à 10:18 | FINENGO (#7901)

    Rien de bien étonnant.
    Les Députés cherchent une immunité irrévocable.
    Après tout ça peut se comprendre, à plus du 3/4 ils ont tous des affaires qui leurs pendent au cou.
    Une Solidarité Malsaine, pour une Cause Malsaine.
    Il a été toujours ainsi.
    C’est la spécificité inégalable de Babakotoland.

    • 13 février à 19:02 | Ngeda (#10235) répond à FINENGO

      - Bravo Finengo. Merci.

  • 13 février à 10:28 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Qu’attends votre gourou pour mettre de l’ordre dans les passes droit sque s’accordent les parlementaires mais aussi les militaires ,les fonctionnaires,les juges ,etc,etc !
    Il faut siffler la fin des "privilèges "

    Voila qui remettrait le peuple sur le chemin de l’isoloir !
    Peine perdue faudrait commencer par le PRM et le gouvernement

    • 13 février à 10:51 | betoko (#413) répond à ANTICASTE

      De quelles passes droit il s’agit ? Un président de la république n’a aucun droit concernant les parlementaires à cause de la séparation du pouvoir et c’est le rôle de la HCJ de porter plainte si quelqu’un avait commis une faute répréhensible

    • 13 février à 13:57 | FINENGO (#7901) répond à ANTICASTE

      @ betoko (#413)

      Oh !! !
      Le Vazaha Taratasy d’Ambohimanga, depuis quand la séparation des Pouvoirs existe t’elle à Babakotoland ??

      Ca c’est la Première nouvelle surprenante du jour, concernant les Pouvoirs à Babakotoland.
      Il faudra s’en féliciter certainement. Non !!!!
      Hummmmmmm mais quelle belle hypocrisie !!!!

    • 13 février à 19:04 | Ngeda (#10235) répond à ANTICASTE

      - Bravo Anticaste. Merci.

  • 13 février à 11:38 | Turping (#1235)

    - Le plus étonnant dans cette affaire c’est la nomination de cette femme par la HCC qui n’est autre que l’épouse de l’ancien député impliqué dans les affaires de corruption ,trafics illicites alors que paradoxalement la justice la condamne déjà comme témoin à charge ,impliquée aussi ou complice dans les forfaitures commises .C’est le monde à l’envers où tout fonctionne dans l’irrationalité.
    - Pourtant ce scandale pourrait-être évité en commençant par la nomination en se posant la question :pourquoi nommer une personne susceptible d’être reprochée dans les affaires scandaleuses !?Pourtant la HCC peut travailler avec les autres organes institutionnels (la justice ,le Bianco ,etc....)avant de nommer .

    • 13 février à 13:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Turping

      Bonjour Turping,

      Elle est la seconde de la liste lors de l’élection législative et comme le premier (son mari) n’a pas pu siéger à l’AN pour des problèmes judiciaires donc le BP de l’AN a envoyé à la HCC le constat sur la vacance du poste et a demandé son remplacement : On est en présence d’une application de la loi de la république Malgache.

  • 13 février à 12:16 | ratiarison (#10248)

    MARINA dia MARINA ny ANAO nama-MATO*** ! @ny IZAY Dia ho hitan’ny HAVANY ao IZY mianankavy !! Samy Tsara LEROA

  • 13 février à 13:39 | lé kopé (#10607)

    L’ami ronfleur a tout à fait raison . Les fameux dépités n’ont plus aucune crédibilité à partir du moment où ils défendent les hors la loi .Et ça prétend voter des lois sans savoir même les lire .
    Avez vous remarqué les difficultés dont ils font preuve à l’Assemblée quand ils prennent connaissance des projets de loi ??? On dirait des étudiants devant un sujet d’examen déchiffrant des mots qu’ils n’ont jamais connus.(hiéroglyphes)Quand à la séparation des pouvoirs , ils ne veulent surtout pas savoir ,à partir du moment où cela touche leurs intérêts . C’est le fameux intérêt supérieur de la... ration . Quand aux" soi disant "juristes de pacotille , il n’y a qu’à voir leurs anciens Professeurs et leurs méfaits dans ce Pays depuis l’indépendance ,pour constater leur incompétence ,mais surtout leur malhonnêteté .La plupart se réfugie derrière de faux diplômes et des alliances malsaines pour propager des insanités .
    Et dire que l’on a plusieurs diplômés de la "Law School " de Harvard et d’autres prestigieuses facultés du monde pour y remédier , mais les pratiques endémiques et mafieuses sont difficiles à éradiquer .Les Cartels de Medellín en Colombie , ou les Cartels au Mexique (Sinaloa) ne sont que des pipi de chat à côté de nos valeureux guerriers .

  • 13 février à 14:35 | SNUTILE (#1543)

    ...N’ONT PAS BESOIN d’une autorisation de l’Assemblée nationale parce que la mise en cause de cette parlementaire se déroule HORS session...

    Quel est la charge criminelle de FLAGRANT DELIT* (svp) justifiant sa garde à vue ?
    * le flagrant délit est synonyme d’IMPOSSIBILITE d’échapper à la condamnation CERTAINE.
    Elle est l’actrice TITULAIRE DIRECTE DU CRIME ?

    Le gendarme a été mandaté officiellement par le procureur magistrat de la république ainsi ?

  • 13 février à 14:36 | SNUTILE (#1543)

    ...N’ONT PAS BESOIN d’une autorisation de l’Assemblée nationale parce que la mise en cause de cette parlementaire se déroule HORS session...

    Quel est la charge criminelle de FLAGRANT DELIT* (svp) justifiant sa garde à vue ?
    * le flagrant délit est synonyme d’IMPOSSIBILITE d’échapper à la condamnation CERTAINE.
    Elle est l’actrice TITULAIRE DIRECTE DU CRIME ?

    Le gendarme a été mandaté officiellement par le procureur magistrat de la république ainsi ?

    • 13 février à 16:54 | Vohitra (#7654) répond à SNUTILE

      Autant de questionnements plus que legitimes et bien cadres, et entretemps, l ensemble de la force de securite n arrive pas encore a mettre la main et apprehender le fugitif...

  • 13 février à 14:40 | ratiarison (#10248)

    Rehefa TSY mitandrina ny depiote Tim sy IREO independant****Dia hifirinany ny IRD sy ny forongony ny lohany ****IZAO aloha efa hataon’ny mihinana ny IEM****sy hitsahany ??? Samy tsara

  • 13 février à 14:54 | kunto (#7668)

    - Toujours vos Blablablas et la pauvreté avance - le PEUPLE à faim ..... Perte de temps .

  • 13 février à 15:45 | lé kopé (#10607)

    Si vous défendez ces crapules , c’est que vous êtres complices et que vous êtes à l’abri des problèmes quotidiens de la population .Nous apportons notre part de briques à la prise de conscience de l’état de délabrement de ce Pays, mais certains affirment que tout va bien dans le meilleur du monde . Les réseaux sociaux ont donné la possibilité à tout le monde de s’exprimer ,pour le meilleur et pour le pire ... Au moins ,ce canal permet aux lanceurs d’alerte de se faire entendre . Est il déjà trop tard ??? Non , car j’estime que le réveil du peuple n’est pas échelonné dans le temps . Il y a un temps pour tout et le Malagasy a de la Patience .(mahari-pery)

  • 13 février à 15:53 | lé kopé (#10607)

    êtes au lieu de être...

  • 13 février à 16:42 | ANTICASTE (#10704)

    En lisant la presse Malagasy ces jours derniers ,on s’apercoit du forcing de la caste dirigeante pour faire croire à la réussite de Rajoel !
    Malheureusement pour eux beaucoup d’informations sont fausses !
    On encense Le Dj à Addis abeba comme s’il était le messie et que l’aurait invité a dispensé son enseignement !
    Rien de tout cela n’est vrai !
    La PRM est la bas au meme titre que tous les autres chef d’état Africain en session ordinaire et donc rien d’exceptionnel !
    Les uns ou les autres l’aurait encensé ,alors que les intervenants ,comme Trudeau n’ont rien dit de tel sur le Lapinou !
    Bref beaucoup s’efforce a faire monter une mayonnaise qui ne prend pas !
    Sans doute parce le compte n’y est pas !
    L’émergence semble encore très loin et les progrès (s’il y en a ) sont vraiment très limité après plus d’un ana de pouvoir !
    La campagne de com ,ainsi n’a pas du tout les effets recherchés !
    Vouloir faire de Rajoel un messie charismatique ,un de Gaule (Isandra),ne fonctionne pas ,pour la simple raison que ce n’est pas vrai !
    Un grand homme est reconnus ,comme Mandela ,pour ces actes et non pas pour ce qu’il voudrait être !
    Voila, qui face a une situation économique et sociale de plus en plus difficile ,pourrait coûter cher à ce personnage sans qualité et surtout aussi a cause de ses myriades de promesses mirifiques impossible à tenir !!
    Aura t-il le temps de construire sa nouvelle ville proche de l’aéroport ,pour pouvoir s’enfuir en catastrophe ,nul ne le sait !
    La gueule de bois sera terrible après le scénario de son élévation imbécile éventé !

    • 13 février à 19:26 | Ngeda (#10235) répond à ANTICASTE

      Anticaste vous avez tout dit sur la véracité de la situation actuelle de ce phénomène, vraiment absurde. On voit bien que ces informations sont adressées j’ose confirmer rien que pour le monde extérieur seulement ils ( Les futurs Investisseurs ) ne sont pas dupes pour gober tout ça . Ces Medias de Babakotoland doivent bien améliorer leur éthique pour être lus à l’étranger, ils sont encore novices dans le domaine de la presse écrite.

  • 13 février à 17:30 | ratiarison (#10248)

    SADY tsy hanesora*****no tsy ampiana****NO COMMENT ?? Trafon-kena ome-mahery am-bava, homana ,am-po mierotra !! Misaotra LEROA Samy tsara

  • 13 février à 17:45 | Vohitra (#7654)

    Un hors sujet

    A tous les Malagasy épris de justice et tous les natifs du grand Sud…

    Dans les coulisses d’un feuilleton électoral…

    https://www.youtube.com/watch?v=vObEqRvhva0&t=392s

  • 13 février à 18:26 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est très important ce qui se passe, toutes et tous les élus sont des élus, élues de la République, ils ont exactement les mêmes droits !

    Il ne faut pas la sous-estimé, c’est une crise grave !

    Le général Richard Ravalomanana doit se montrer un peu plus prudent dans sa lecture de la Constitution et surtout quand il s’agit des élus de la République.

    Les prérogatives des pouvoirs Exécutif, Législatif et Judiciaire sont clairement définis dans la Constitution.

    Il ne s’agit pas ici d’être contre ou pour la détention et la garde à vu d’une personne, et il ne s’agit pas non plus de la légitimité de la gendarmerie à le faire ou pas :

    - il s’agit de respecter ce que la Constitution Malgache préconise et de facto respecter immédiatement et scrupuleusement tous les droits et les prérogatives des élus de la République, point.

    Il faut que les élus défendent leur Institution et faire savoir aux forces de l’ordre et tant qu’on y est, aux institutions judiciaires malgaches leurs droits.

    La séparation et l’indépendance des pouvoirs existe justement pour prévenir les abus, et de s’observer pour prévenir une crise et préserver l’ordre dans l’exercice de pouvoir des pouvoirs respectifs.

    Tant qu’on y est, il faut se rappeler que le ministère de la défense ne détient aucun pouvoir juridique envers d’autres institutions et surtout pas envers les élus.

    Madagascar n’est pas gouverné par l’Armée et encore moins par le pouvoir Judiciaire.

    Le Be à Ba de la Politique.

    Pour faire la Politique efficacement, il faut connaître le Droit. On ne peut pas y échapper !

    Les personnes qui disent ou pensent le contraire cachent mal, ou ils sont bêtement hontes, ils ont évidemment tort, de leurs méconnaissances, leurs incompétences en Droit en fait, et mécaniquement de la société elle-même.

    Et les citoyens doivent comprendre que la société dans laquelle ils vivent, évoluent est gérée politiquement par le Droit.

    En un mot, le Droit est indispensable, vital. Sinon, nous vivons dans une société liberticide !

    Une information gratuite, très Indispensable.

    Le Droit est divisé en deux, en Droit privé, et en Droit public.

    Le Droit privé est l’ensemble des règles juridiques régissant les rapports des individus entre eux.

    Le Droit public est l’ensemble des règles de droit fixant l’organisation de l’Etat et régissant les rapports entre la puissance publique et les particuliers.

    Maintenant, le Droit privé se subdivise principalement en :

    - Droit civil, Droit commercial et Droit du travail.

    Et le Droit public se subdivise principalement en :

    - Droit constitutionnelle, Droit administratif, Droit pénal et le Droit fiscal.

    Tout y est traité, la Politique, l’Economie et la Justice elle-même.

    La société dans laquelle nous vivons est protégée par des lois, et l’évolution oblige les parlementaires à continuer à légiférer.

    Pour conclure, tout le monde et tous pouvoirs sont protégés par les lois, et doivent respecter les lois. Et les lois définissent et protègent la Souveraineté d’une Nation.

    La moindre des choses, ce que les personnes qui détiennent les pouvoirs, les élus, les responsables politiques, militaires et les grands fonctionnaires malgaches tirent dans la même direction, et rappellent à l’ordre les personnes et les Institutions qui sortent de leurs prérogatives Constitutionnelles.

    Il ne faut pas s’amuser à renverser les résultats des Urnes. C’est tout simplement une attitude permissive, et de facto dangereuse, elle invite un coup d’Etat dans le paysage politique du pays.

    On en a assez des coups d’Etat, cela ne fait que régresser le pays.

    • 14 février à 06:57 | lanja (#4980) répond à diego

      ’’’’’La séparation et l’indépendance des pouvoirs existe justement pour prévenir les abus, et de s’observer pour prévenir une crise et préserver l’ordre dans l’exercice de pouvoir des pouvoirs respectifs""".

      La séparation de pouvoir, chez nous ! .....oui, on peut rêver !

  • 13 février à 20:20 | Jacques (#434)

    Quelle belle solidarité chez ces parlementaires, il faut bien défendre le bifteck potentiel.

    L’autre Ravalomanana, Richard de son prénom, se fout éperdument de la Constitution. En session ou hors session, il s’en tape. Je me rappelle encore ses élucubrations pendant la Transition quand il affirmait connaître l’identité des auteurs des bombes artisanales alors même qu’il n’avait diligenté aucune investigation. À l’époque il avait aussi déclaré ne pas avoir de leçons à recevoir des américains parce qu’il avait suivi un stage aux États-Unis. Il est très fort ce lascar surtout lorsqu’il est coiffé de son chapeau Résistol ou Stetson de cow-boy.

    On est à babakotoland.

    • 13 février à 20:47 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Bonsoir Jacques,

      Les mallettes bourrees tardent a venir et ils s impatientent, ils avaient vote tous les projets de loi qui leur avaient ete soumis sans avoir lu et sans se poser de questions ni d amendements significatifs, ainsi donc, ils avaient cru avoir bien fait leurs boulots sans qu il y ait de compensation recue...ils n avaient meme pas recus de jouets lors de la fete de noel...et la grogne commence a se faire entendre...

      C est inconcevable, pourquoi il y avait eu de distribution de jouets pour 3.000 gosses chez Pere Pedro et qu il n y avait pas eu de prevus pour la chambre basse ? C est de la discrimination pure et simple...et la maintenant, ils risquent de se faire arreter au moindre derapage...ils risquent de ne plus recevoir de respect dans les villages maintenant, meme les gendarmes n ont plus peur du depite...

    • 13 février à 21:00 | Jacques (#434) répond à Jacques

      Bonsoir Vohitra,

      Ils nous font voir de toutes les couleurs et je pense qu’on est encore loin de la fin de l’histoire.

      Au plaisir de lire vos pertinentes analyses.

  • 14 février à 22:51 | el che (#344)

    Une fois de plus, la Constitution est violée au profit de l’actualité.
    L’arrestation de la députée est illégale, car il n’y a pas eu de flagrant délit.

    Quant aux délits qu’elle aurait commis, la justice pourrait la poursuivre une fois son mandat achevé.

    Sur le fond, c’est la Constitution elle même qui serait à revoir, afin prévenir ces situations juridiques indignes d’un pays civilisé.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS