Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 juillet 2019
Antananarivo | 11h16
 

Enseignement

Vice ministre Zafilahy

« Une université ouverte »

mercredi 3 décembre 2008 | Herimanda R.

Une autre voie. Le ministre de l’Education nationale envisagera de mettre en place ce qu’il appelle l’Université ouverte. Zafilahy, vice ministre chargé de l’Enseignement supérieur et de la Formation Technique et Professionnelle s’est expliqué. « L’Université ouverte ressemble à celle qui dispense l’enseignement à distance. Elle utilise surtout les Tic ou technologies de l’information et de la communication. Une telle option ne nécessitera pas un grand investissement. Le backbone national sera très prochainement opérationnel ».
La mise en place de cette Université à base des Tics résoudra en grande partie le problème d’accueil de nouveaux étudiants.

Rien que dans l’ex-province d’Antananarivo, le nombre de nouveaux bacheliers de cette année s’élève à 18 000. Or, la capacité d’accueil de l’Université d’Antananarivo est limitée à 8 000 étudiants seulement. « Créer de nouvelles infrastructures ne sera pas, du moins pour le moment, à la portée du ministère. De plus, il faudra aussi renforcer le personnel enseignant. Tout cela demande de l’argent et du temps », a affirmé le vice ministre.

En attendant, place au renforcement des Institutions déjà existantes.
Le ministre Zafilahy a donné son point de vue à ce sujet. « Une Institution comme le Cntemad (Centre national de Télé-enseignement de Madagascar) constitue un pilier important dans la mise en œuvre de la politique du ministère de l’Education nationale dans le domaine de l’enseignement supérieur. Par sa capacité d’absorption presque illimitée en terme d’effectifs d’étudiants, le Centre contribue à l’évolution du taux d’accès à l’enseignement supérieur ».

Pour une raison ou une autre, ce taux d’accès est encore faible. Il est encore à 250 étudiants pour 100 000 habitants. Le plan d’action pour le développement de Madagascar ou Map prévoit un taux de 550 étudiants pour 100 000 habitants.

De grands efforts restent encore à déployer.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS