Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h37
 

Société

Assainissement

Une trentaine de maisons à démolir dans les zones inondées en permanence

lundi 9 mars | Fano Rasolo

Beaucoup de maisons bâties sur des terrains non constructibles et se trouvant dans les zones inondées à chaque période de pluies seront à démolir prochainement, selon un technicien auprès de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA). « Nous avons recensé trente-six (36) maisons à démolir dans les quartiers de Besarety, d’Andravoahangy et d’Ambodivona. Après la période de pluies, nous entamerons la démolition de ces maisons construites au-dessus des canaux d’évacuation », selon un technicien de la CUA.

Pour rappel, un comité mixte émanant de la CUA, de la Région Analamanga et du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics, dirige ce projet d’assainissement dans la ville d’Antananarivo.

« Une partie des pavillons de vente de lunettes d’Andravoahangy est également à raser pour déboucher les canaux d’évacuation. Six maisons construites au-dessus d’un égout sur l’axe d’Ambodivona doivent être détruites rapidement pour éviter d’autres inondations. Nous avons déjà prévenu les propriétaires des maisons concernées face à ces mesures que la Commune va prendre », selon toujours l’agent de la CUA.

Sans autorisation

Ce technicien explique que la plupart des constructions recensées dans ces trois quartiers sont illicites, sans aucun permis de construire. Une situation que le comité mixte ne pourrai plus tolérer.

« Le dédommagement des propriétaires est en cours d’étude. Normalement, les infrastructures bâties au-dessus d’égout et les constructions sans autorisation ne doivent pas faire l’objet d’indemnisation mais le comité fait encore des études en la matière », poursuit-il.

Le recensement des maisons à démolir dans d’autres zones d’inondation récurrente se poursuit pour résoudre à ce principal problème de la capitale, affirme la CUA.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mars à 12:44 | Turping (#1235)

    Construire sans permis de construire dans les zones inondables c’est l’anarchie totale et après on se plaint de son sort comme si la malédiction frappe en permanence .
    Vu les inondations pendant la saison des pluies, inondations liées d’une grande partie au réchauffement climatique ,les intempéries ,.... il faudrait prendre des mesures drastiques pour empêcher les constructions illicites.

  • 9 mars à 17:11 | Ra-Jao (#282)

    Est ce que leur dédommagement est justifié. Cela encourage les constructions illicites !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS