Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 juillet 2024
Antananarivo | 20h47
 

Education

UNICEF

Education : une situation alarmante pour Madagascar

samedi 15 juin |  1780 visites  | Mandimbisoa R.

La situation est alarmante à Madagascar. Sur près de 14,4 millions d’enfants de moins de 18 ans, seuls une minorité parvient à atteindre les niveaux d’éducation supérieurs, marquant une importante déperdition tout au long du parcours éducatif. Les disparités entre les zones rurales et urbaines sont criantes, avec un accès inégal à l’éducation secondaire. Les obstacles financiers, les mariages précoces et les grossesses adolescentes contribuent également à cette réalité complexe.

La qualité de l’éducation reste un autre point de préoccupation majeur. Un nombre insuffisant d’enseignants qualifiés, combiné à des ressources pédagogiques limitées, compromet la capacité des élèves à acquérir les compétences nécessaires pour réussir dans un marché du travail compétitif.

Dans le cadre de la Journée de l’Enfant Africain, le 16 juin, UNICEF Madagascar entend apporter une solution à cette situation puisque Madagascar se trouve au centre des préoccupations concernant l’accès à une éducation de qualité pour tous ses enfants. Le thème de cette année, « L’Education pour tous les enfants en Afrique, le moment est venu », résonne ainsi particulièrement dans le pays où les défis éducatifs sont nombreux et profonds.

Pour marquer cette journée, l’UNICEF a engagé des discussions avec des élèves de différents établissements à travers le pays, notamment à Antananarivo, Fort-Dauphin et Fénérive-Est. Ces échanges ont mis en lumière les difficultés auxquelles sont confrontés les jeunes malgaches pour accéder à une éducation décente.

Les témoignages des élèves révèlent des réalités souvent méconnues. Lucianna, habitant à 4km de son collège à Fort-Dauphin, raconte son périple quotidien de deux heures pour rejoindre l’école, soulignant les défis de transport et d’infrastructure. Avotriniaina, élève à Antananarivo, décrit des salles de classe aux fenêtres brisées, incapables de protéger les élèves de la pluie, compromettant ainsi leur capacité à étudier dans des conditions adéquates. A Fénérive-Est, Samurah déplore l’absentéisme des enseignants en raison de retards de paiement, impactant négativement le déroulement du programme scolaire.

Christine Jaulmes, Représentante de l’UNICEF, propose plusieurs solutions dont l’aide aux enfants en situations d’urgence. L’UNICEF en particulier se mobilise et mobilise les moyens pour que les enfants n’interrompent pas leur éducation quand il y a des situations d’urgence notamment du fait des cyclones et catastrophes naturelles. Ainsi, sur les deux dernières années, plus de 721 537 élèves (50,3% des filles) ont pu être aidés pour poursuivre leur éducation en période d’urgence.

-----

38 commentaires

Vos commentaires

  • 15 juin à 10:07 | MALIBUC (#9345)

    Quand on a à faire à une dictature, c’est la rançon à payer.
    Pour asservir un peuple, quoi de mieux que de toucher à l’éducation et c’est ce que fait Cédric Vazaha sans aucun état d’âme.

    • 15 juin à 10:50 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Malibuc
      merci de le souligner :
      un peuple éduqué n’est pas manipulable
      le savoir , c’est le pouvoir

  • 15 juin à 10:18 | Shalom (#2831)

    Le rezimanta de #7070 dondrona tsy ampy solaitra va encore nous bassiner avec ses arguments à la « je pète haut-gasy » : démocratie, progrès, exponentielle 100%, modèle en Afrique ...
    Alors que la réalité en est autrement.

    Appel d’une chanson d’antan :
    "Modia modia re Ravorona ô !
    Harivariva an-tanin’olona
    Mangingina ny Tanindrazana
    O ! Malahelo itony Razana ô !" ...

  • 15 juin à 10:37 | Albatros (#234)

    - « Christine Jaulmes, Représentante de l’UNICEF, propose ...... » !.
    Encore une ingérence des « andafiens » !.

    - « Lucianna, habitant à 4km de son collège à Fort-Dauphin, raconte son périple quotidien de deux heures pour rejoindre l’école, ..... » !.
    A quand la construction d’un télé(féérique !), à Fort-Dauphin ?.

    - « Avotriniaina, élève à Antananarivo, décrit des salles de classe aux fenêtres brisées, incapables de protéger les élèves de la pluie ..... ».
    Pourquoi ne pas utiliser le « Colisée du Rova » ?.

    Bonne « journée de l’Enfance » à toutes et à tous !.

    P.S. : « Près de 14,4 millions d’enfants de moins de 18 ans » !. 🤔 Des futurs électeurs (et électrices) qu’ « ON » aura (comme les 1 500 élèves gendarmes !), préparé pour la « Démocratie ».😜

    @+🕊

    • 15 juin à 11:00 | bekily (#9403) répond à Albatros

      j’avais discuté à Manambato avec des gamins pauvres très conscients de l’injustice de leur situation
      1) pas d’école publique (à l’époque en tous cas )
      2) les parents n’ONT PAS LES MOYENS de payer leur scolarité dans une école ...FRAM
      3) solution prise par les parents ????
      ========> scolariser les enfants à BRICKAVILLE , dans une ECOLE PUBLIQUE GRATUITE
      ========> avec DOUBLE SACRIFICE :
      ***************** LOUER une CASE A L’ANNEE
      ***************** SACRIFIER LA SCOLARITE DE LA FILLE AINEE de 14 ans qui a la charge de
      s’occuper de ses petits frères et soeurs !!!!

      VOILA LE MIRACLE DE DEVELOPPEMENT A LA RAJOELINA !!!!

      TOUT POUR LES FORCES DE L’ORDRE (ARMEE/GENDARMERIE) de surcroit CORROMPUS A MORT et parfaitement conditionnées pour défendre les INTERETS DES MAFIEUX AU POUVOIR et non pour les intêréts du peuple et encore moins pour sa sécurité !

    • 15 juin à 11:06 | bekily (#9403) répond à Albatros

      L’ENFANCE = l’AVENIR DU PAYS !!!
      OR :
      Madagascar sacrifie l’enfance sur l’autel de la corruption

      Sans compter la douleur pshychique de savoir dès le départ de sa vie qu’il n’y a PAS D’AVENIR !

      et oui Albatros :
      à nos enfants malgaches,( pauvres à 80% au moins ) ,
      le droit de vivre leur enfance est bafoué de manière BARBARE !!!!!!!!!

  • 15 juin à 12:16 | Isandra (#7070)

    Certes, les fruits de tous les efforts ne sont pas dans l’immédiat, mais Des efforts sont réalisés depuis 2019 :

    1°- Infrastructures :
    - EPP : 768,
    - CEG : 64,
    - Lycée : 24,

    En tout, 4.198 salles de classes pour 209.900 d’élèves.

    2°- Amélioration de la qualité de l’éducation :

    - 29 100 enseignants formés en premiers apprentissage,
    - 3 100 enseignants formés en mallette mathématique,
    - 6.millions manuels scolaires distribués,
    - 4, 2 millions de dictionnaires distribués,

    3°- Plan social

    - 1, 7 millions kits scolaires distribués,
    - 1, 3 millions d’élèves bénéficient de cantine scolaires,
    - Gratuité de frais de scolarité dans plusieurs régions,

    Etc

    • 15 juin à 12:50 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Dia mba akombony ny vava raha tsy mahavita SCOLARITE GRATUITE PARTOUT EN PRIORITE !!!!

      TSY MAHAVITA AZY :
      - SATRIA NY VOLAMPANJAKANA VERY AMINY KOLIKOLY !!!!!

    • 15 juin à 13:13 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Misaotra an’i Spliff amin’ny rohy ery ambony mankany amin’ny « Hazo Midoroboka » (izay tarika tena ankafizin’i « Vohitra ») :

      Zava-misy amin’izao fotoana no hirain’ireo zandry ireo :

      Tsy mba niditra an-tsekoly
      ...
      Tsy mba mody ny atoandro
      Kotsan’ny oram-pahavaratra
      ...

      Izany no fahoriana iainan’ny vahoaka very hevitra noho ny fahantrana omban-kolikoly sy fanapotehina avy amin’ny mpitondra.

    • 15 juin à 17:44 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Bonsoir djiaby.
      Vous vous en foutez de l’ éducation et des conditions des générations à venir !
      vous recruterez parmi eux 1500 écervelés de plus pour protéger vos fondements et instaurer votre dictature.Vous méritez autant de coups de fouets que vos mensonges, délires et affabulations .
      Il ne devrait pas rester grand chose de votre carcasse, que même les chiens dédaigneraient ...
      Au lieu d’ aller se trémousser sur les forums et colloques internationaux, votre mentor devrait commencer la pratique avec ce qu’ il a au Pays, et se foute ou je pense ses discours aussi creux, que ce qui lui sert de cerveau.
      Qu’ il garde ses théories pour lui et les applique à ses défécations qui lui servent d’ héritiers !

    • 16 juin à 20:35 | spliff (#5871) répond à Isandra

      Salama Shalom

      Ce morceau en particulier, tout en décrivant - en textes et en images - une réalité crue, me paraissait témoigner d’une flamme ardente toujours vivante d’une soif de vivre qui appelle à l’espoir.
      Ayant passé quelques mois au pays cette année j’ai vécu l’étouffement de l’atmosphère vicié de la corruption autant active que subie dans toutes les couches de la société comme norme établie.
      Mais malgré cela, j’ai aussi vu beaucoup d’îlots de d’initiatives saines de solidarité locales animées par l’énergie d’une jeunesse qui en veut malgré tout et qui n’a pas complètement perdu ses repères de droiture en dépit de la domination d’un paraitre bling bling totalement lunaire.

      M’a alors sauté aux yeux le caractère illusoire dérisoire et incongru des textes éructés ici même par les petits soldats du regime, au regard d’une réalité qui est toute autre…
      Étrange pays que le nôtre

    • 16 juin à 20:42 | spliff (#5871) répond à Isandra

      Mitovy izany izahay sy Vohitra 😁

  • 15 juin à 13:32 | Shalom (#2831)

    Ary mba aiza ireo nolazaina ho fanofana mpampianatra notatatataina tety amin’itony serasera itony ?
    Ny fitanisana isa ve milaza f’izany tokoa no zava-misy ?
    Raha mbola tsy misy fiantraikany mivantana amin’ny fiainam-bahoka ny politikan’ny fitondrana dia resa-be fotsiny sy fampialezan-kevitra fopla na lafiny inona na lafiny inona izany.
    Misy ve drafitr’asa na programa naroson’ity fitondrana ity na dia momba ny fampianarana fotsiny aza ?
    Tsy lazaina moa ny resaka, fahalemana, fahasalamana, asa aman-draharaha, fambolena sy fiompiana.
    Koa inona no mbola andrasana amin’ny fitondrana toa izany ?

  • 15 juin à 15:06 | Samuel (#11193)

    « Celui qui peut tromper les masses devient leur maître, et celui qui tente d’ôter les illusions de leurs yeux devient leur victime. »

    — Gustave Le Bon.✍️

    “Izay mahay mamitaka ny vahoaka no lasa tompon’izy ireo, ary izay miezaka manaisotra ny hevi-diso amin’ny masony dia lasa lasibatra. » —Gustave Le Bon.✍️

  • 15 juin à 18:10 | #tsimahafotsy (#11508)

    L’agent orange a été déversé par l’armée américaine de 1961 à 1971 pendant la guerre du Vietnam pour ravager la forêt, mettre à nu les terres vietnamiennes et rayer de la carte le peuple vietnamien.
    Plis d’un demi-siecle après, cet agent orange impacte toujours la santé des Vietnamiens depuis plusieurs générations.

    A Madagascar, depuis 2009, il y a aussi un agent orange redoutable déversé par razouel
    pour anéantir le soatoavina, le fiaramonina et piller les terres malagasy.
    Cet agent oranzy est un mélange de koudeta contenant deux acides à parts égales,
    l’un étant la corruption et l’autre l’obscurantisme qui génère la dioxine IRMAR,
    Isika Rehetra Maimbo Ary Romotra.
    qui est la plus puissante dioxine connue, un million de fois plus puissante que le plus fameux des slogans, le madagasikara tsy maintsy mivarina. et qui va anéantir l’éducation nationale
    et impacter durablement la santé mentale des Malagasy sur plusieurs générations.

    L’UNICEF donne l’alerte. La situation est alarmante à Madagascar. Les enfants de moins de 18 ans, nés après après le coup d’état de 2009 sont les principales victimes innocentes de l’agent oranzy.

    Razouel ayant choisi une politique d’abêtissement en fonction des valeurs éthiques qui sont les siennes, en l’occurrence l’absence totale d’éthique, les Malagasy défenseurs de la dignité nationale se doivent de livrer un combat sans merci contre l’agent oranzy.

  • 15 juin à 18:11 | umberto (#10893)

    Dites moi qu’est ce qu’il y a que n’est pas allarmante ??

  • 16 juin à 14:51 | Vohitra (#7654)

    Miara mirindra ny fanabeazana sy ny fitaizana, ny voalohany iantsoana ny vavahadin tsaina hisokatra, ny faharoa, tontolon ny fanavaozana ny fanahy MBA ho lasa olombanona.

    Raha noana sy marefo ara pahasalamana, vavahadin tsaina inona moa no hisokatra eo ?

    Raha andian olona ketraka ara panahy sy faingan tanana sy tranon dainga, tsy fanomanana ho olon tsivanona ve no andrandraina sisa ?

    • 16 juin à 21:07 | bekily (#9403) répond à Vohitra

      oui Vohitra
      l’enfant est l’avenir du pays
      Délaisser l’éducation des enfants , c’est condamner l’avenir.

      olontsivanina no andriandriaina dia tarigetra ny foza velona aminy kolikoly !.....

    • 16 juin à 21:43 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba namana Bekily,

      Ny tena olana anie dia ity e : ny vola no sisa lasa tanjona sy rehareha...

      Tsy sarobidy intsony ny fikatsahana ho olombanona, izay misy vola no lasa mametraka fahamarinana ho azy...

      Ilay vatana sy Saina sisa no tsinjovina, ilay fanahy efa voaviraviran ireto tranon dainga ireto...

    • 16 juin à 22:29 | bekily (#9403) répond à Vohitra

      Miharahaba Vohitra
      Indrisy , fa marina daholo izany,
      Kanefa hoy ao, intsika kosa dia mba manana lova momba ny fomba fiahinana avy aminy razantsika...

      Tsy misy vanona , satria betsaka laotra no resy antsaina , na resy ny fahantrana,
      tsy mihevitra intsony ny fomba aradalana aminy fanabeazana ny ankizy....

      Ataoko aminy teny vozongo hoe : « ECONOMIE DE SURVIE..ET ABANDON DES VALEURS FAMILIALES ET ANCESTRALES »...

      Hataorako mafy fa hihetsika ny vahoaka satria mijaly laotra fa tsy hoe hetsika aran-tsaina , na hoe ara-kevitra politika !!!

      - Ny mpanoitra ...dia hoatry manjavona !!!!
      - Ary betsaka koa mpitady seza ..
      - Ny fanagejana ny vahoaka kanefa dia tsy hita intsony !!!
      - Midoroboka sy mangalatra ny jiolay isany. !!!

      Enga anie ka mbola misy no vonona andray raikitra momba ny avy ny firenena....na dia fantatra aza fa tena sarotra....( resaka vola be)

      Makasitraka eeeee

    • 16 juin à 22:50 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Amin ilay lohahevitra iray mikasika ny tontolo politika dia nisy resaka natsidiko mikasika ny hoe « resistance nationale », misy boky izay tena mahaliana tokoa...

      La longue traque, Gilles Perrault, Edition Fayard, 1978, mikasika ny resistance nationale francaise Durant l occupation nazie...

      Misy hieritreretina tokoa...

    • 16 juin à 22:53 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Tsy maintsy mitraka isika ary tsy maintsy mbola miatrika foana...

      Tsy maintsy tandrovina toy ny anakandriamaso ny fitaizana...

  • 16 juin à 21:03 | Vohitra (#7654)

    Arahaba takariva Spliff sy Shalom,

    Sova tany amin ny faraparan ny taona 70 hiroso ho amin ny 80 iny, hahatsiarovana foana ihany koa an I Tsilavina Ralaindimby izay isany mpanohana ny Hazo Midoroboka fahizay, tao anatiny ny fifampitaizana tao anatiny ny Mafana tao e, mitory ny zavamisy hilomanosan ny fiarahamonina fony revolisiona sosialista...

    Mampalahelo fa efa polo taona aty aoriana dia mbola mitoetra hatrany ny tranga nisy fahizany...

    Hoy ny Malagasy rehefa milaza ny « ho avy », any aoriana any hoy ny Gasy, dia izao no misy, ny lasa tany aoriana ihany no hitanao aty aloha...

    Tsy mivoatra ny daholobe e !

    Mbola manamory ihany ve ry namana Spliff a ?

    • 16 juin à 22:25 | spliff (#5871) répond à Vohitra

      Salama Raimandreny Vohitra,

      Eny, mbola izay ny antom-piveloman’ny tena hatramin’izao. 😁
      Hisaorana indrindra ianao amin’ny fampahatsiahivanao ny maha Sarobidy ny Tontolon’ny aram-panahy.
      Mankasitraka !
      S.

    • 16 juin à 22:38 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Tsara izany namana Spliff, ho reharehan ny taranaka, dia manomana mpandimby MBA handray ilay fanilo e, mahafinaritra tokoa rehefa mbola misy Malagasy mamiratra toa anao e.

      Mirary soa hatrany

    • 17 juin à 00:13 | spliff (#5871) répond à Vohitra

      Ny hoe mamiratra aloha tsy hay loatra ny momba izany e 😁

      Fanomanana ny mpandimby….

      Adidy masina tokoa

      Mipaka hatramin’ny fametrahana ny toe-tsaina ilaina eo anatrehan’ny adidy sy andraikitra sarotra maro samy hafa izay ho hatrehan’ ny zandry sy ny taranaka izay handimby.
      Tsy maintsy mandresy ny tolona !

      Mirary soa namana Vohitra e !

  • 17 juin à 08:39 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    HS :

    Le coup de gueule d’ Houssen Moshinaly :

    https://actualite.housseniawriting.com/madagascar/2024/06/17/madagascar-sur-les-5-contre-les-95/44537/

    Sans commentaire.

    Cordialement

    • 17 juin à 09:04 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Finalement un commentaire :

      Extrait :
      « cette élite composée de la noblesse et de la bourgeoisie malgache qui sont les véritables vers ténia de ce pays depuis 3 siècles. Tant qu’on ne le comprendra pas, rien ne changera jamais. »

      Commentaire :
      En France, la compréhension a été très précoce, 4 siècles plus tôt est née la révolution française, et la purge violente et sanglante.

    • 17 juin à 09:43 | lé dezertera (#11352) répond à Yet another Rabe

      La révolution française ...

      C’est plus la bourgeoisie qui par jalousie aux privilèges des nobles a fomenté un soi-disant « révolution du peuple » en s’appuyant sur des journalistes type « Jeannot Ramambazafy » comme Camille Desmoulins. Nous voyons les résultats actuellement : qu’est-ce qui différencie les privilèges actuels du temps de la royauté ?
      En regardant de près, il n’y a que les français qui sont fiers de cette révolution.
      Quand vous pensez que le corps de Léonard de Vinci a été saccagé à Amboise, le cercueil de Diane de Poitiers vandalisé à Anet (Eure-et-Loir), les monuments et églises vandalisés alors que l’Espagne, l’Italie et d’autres ont conservé leurs patrimoines.

      Quand vous voyez les révolutions malagasy, 72 et 75, qu’est-ce qui reste de Sakay Babetteville, de JoffreVille à Antsiranana ?

      Une « révolution » doit être bien réfléchie, il ne suffit pas de haïr ou de tirer sur une personne ou une catégorie de personne. Mais s’il faut une révolution, il faut la faire avec intelligence.

      Cas particulier : en 2002, l’erreur fondamentale de Ravalomanana était d’avoir mis en prison avec les condamnés pénaux des hommes politiques comme Tantely Andrianarivo qui fût quand même un premier ministre quelque soit ce qu’il a fait durant cette fonction.

      C’est ce que fait cedric 28cm nouzallon actuellement avec les prisonniers politiques.

      Le plus beau des changements fut celui de l’Afrique du Sud : quand les noirs ont pris le pouvoir, ils ont assuré la continuité de l’état, un vrai modèle pour le monde entier.

    • 18 juin à 04:58 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Bonjour à tous,

      Dans la suite logique de la rubrique « Éducation : une situation alarmante pour Madagascar » et de mon post :

      https://lgdi-madagascar.com/2024/06/17/la-une/vazaha-menasofina-perpetue-la-mainmise-dun-elitisme-predateur-1ere-partie/

      Cordialement

    • 18 juin à 09:30 | Shalom (#2831) répond à Yet another Rabe

      Misaotra ny amin’ilay rohy YAR 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  • 18 juin à 08:13 | Saint-Jo (#8511)

    Il est écrit dans un des articles de LGDI , quand on clique sur le lien ci-dessus , je cite :
    02/05/2023 Andry Rajoelina : la grande honte des Merina .

    Comments :
    On met sur notre dos à nous , les Merina , plein de mauvaises choses que nous avons plus ou moins , voire même pas, faites .
    Peut-être avons-nous bon dos !
    Peut-être aussi est-il très large notre bon dos !
    Mais jamais , au grand jamais , nous n’avons engendré cette catastrophe de la nature qu’est ce cédric Andry rajoelina !
    Alors , pour en être vraiment sûr et vraiment certain , pourquoi ne pas faire une analyse ADN pour connaître l’origine exacte de cet être maléfique que certains tentent désespérément de classer dans nos rangs , et ce malgré nous !

    Nous connaissons déjà avec une très forte probabilité la région d’origine exacte de cette grosse erreur de la nature , mais il vaut mieux que cette origine sera dévoilée avec rigueur par une méthode scientifique !

    • 18 juin à 13:19 | lé kopé (#10607) répond à Saint-Jo

      L’Origine du Calife n’a aucune importance. Ne nous versons pas dans les débats stériles de caniveau , en essayant de discréditer une Ethnie, ou une autre. Madagascar est indivisible , et nous devons tous assumer nos responsabilités à chacun de nos actes , sans nous fourvoyer dans des guerres intestines. Sinon , les mêmes problèmes qu’au Rwanda seraient à nos portes , comme les sinistres radio des milles collines ...

    • 18 juin à 14:25 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Dommage ! Les Merina n’ont pas bon dos pour y mettre toutes les atrocités qui arrivent aux madagougouesques ! Même si supposé être bon dos , le dos des Merina est large pour tout y mettre !
      Non ! Hors de question d’accepter cela !

      Je rappelle que les Nazis prenaient le dos des Juifs comme un bon dos très large , sur lequel Hitler et ses foza ... heuuu ... et ses nazis ... oui ! c’est ça ! ... ses nazis mettaient toutes les misères du monde !

      À Madagascar , il fut un temps où des idiots et des imbéciles avaient mis injustement scandaleusement sur le dos des Comoriens les raisons des malheurs gasy ! Il ne faut pas oublier les très graves conséquences de cette folie !

      Ensuite , d’autres fous haineux avaient mis sur le dos des Karana les raisons de la misère gasy ! On se souvient des terribles conséquences que cela avait eues !

      Je mets au défi quiconque fréquente ce forum de trouver un post que mon traducteur numérique qui date des années 1960 aurait publié ici et qui met un quelconque mauvais acte sur le dos des Comoriens ou sur le dos des Karana !

      J’ai eu des échanges très durs avec les trois ou quatre autoproclamés ’’fransés’’, colonialistes attardés vils racistes addicts à ce forum ! Mais jamais au grand jamais je n’ai mis les malheurs des gasy sur le dos DE TOUS LES Français !
      J’ai souvent dit à ceux qui commettent cette grave erreur
      1) d’aller à Antsahavola-Antananarivo , voir l’unique rue de la capitale bordée des deux côtés par des palmiers , et de lire le nom de cette rue : rue des 77 parlementaires Français !
      2) que j’ai eu pendant plusieurs années la chance d’avoir des formateurs sortis de l’ENS « Ulm »
      3) que l’ancienne Université d’Antananarivo portait le nom prestigieux « Université Fondation Charles de Gaulle » !
      4) que moi , arsonist , je vis dans MA ville Paris !

      Les qualif’ « foza » , « femelles » , « couillues » , « be-sy-leo » et « anti ambaniandro » que j’utilise à l’endroit des (7070) sont des qualif’ qu’elles s’attribuent elles-mêmes ou des qualif’ qu’elles m’ont attribuées et que je retourne avec plaisir non dissimulé contre elles-mêmes !

    • 18 juin à 17:06 | NTMO (#10005) répond à Saint-Jo

      Effectivement, la région d’origine du karatéka fople a très peu d’importance.
      Mais on comprend très bien où vous voulez en venir : un tel idiot ne peut être un merina…
      ouais ouais, ça me rappelle quelque chose.

    • 18 juin à 17:14 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Momo,

      Quelque soit l’origine de Rajoelina, ce que nous savons, il a pu faire partir, voire faire fuir comme voleur de poule un merina fetsilahy avec un appétit trop large. Et jusqu’à ce jour, il a pu l’empêcher de venir au pouvoir.

      Qui sait si c’est Rajoelina aussi qui a réussi à faire fuir Momo, le merina de NPA, et le maintenir de s’enterrer avec les rats à Paris,...?

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS