Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Gouvernance

CCO-Covid-19

Une plainte contre le ministre de l’Intérieur déposée à la HCJ

mardi 25 août | Mandimbisoa R.

Le scandale impliquant le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation est en train de prendre une autre tournure. L’affaire d’écrans à 86 pouces et matériel informatique du Centre de commandement opérationnel qui coordonne la lutte contre le Covid-19 à Madagascar se corse. Une poignée de partis politiques et de citoyens ont déposé hier une plainte auprès de la Haute cour de la Justice (HCJ) contre le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Tinarivelo Razafimahefa. L’accusation porte essentiellement sur un conflit d’intérêts et manquement aux procédures du marché public.

Assimilée à des faits de corruption, cette affaire devrait être portée devant le Bureau indépendant contre la corruption (BIANCO). Mais vu que le mis en cause est un membre du gouvernement, les plaignants jugent importants de saisir directement la HCJ, l’instance judiciaire habilité à juger les membres de gouvernement et les chefs d’institution.

Le Centre de commandement opérationnel qui coordonne à Madagascar la lutte contre l’épidémie du Coronavirus, dont le ministre de l’intérieur en est le président, a acquis des matériels informatiques pour équiper ce centre. Sur la facture, diffusée sur les réseaux sociaux, qui se chiffre à 216 millions d’ariary, il y a la signature de Tinarivelo Razafimahefa, et de son épouse, Tsanta Razafimahefa, directrice commerciale de la société qui a vendu les matériels.

Tinarivelo Razafimahefa s’est défendu en expliquant qu’il s’agissait d’un don en matériels du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Il avait notamment précisé dans l’Express de Madagascar du 17 août que « c’est ce partenaire qui a acheté lui-même le matériel là où bon lui semblait ».

L’ancien sénateur, Joseph Yoland, qui fait partie de ceux qui ont déposé cette plainte auprès de la HCJ affirme qu’au vu des signatures sur la facture, « le conflit d’intérêts est manifeste ». Il s’interroge également sur la procédure d’attribution de marchés publics dans cette affaire. « Non, il n’est pas question d’opposition ou de politique, mais de défense de l’intérêt supérieur de la nation face notamment à toute forme de détournements de fonds », précise ce politicien connu pour son combat pour la sauvegarde de la souveraineté nationale.

Il n’y a pas que les politiques qui s’offusquent de l’affaire. Les organisations de la société civile, notamment Transparency International-Initiative Madagascar, a déjà dénoncé à plusieurs reprises ce conflit d’intérêts. Ketakandriana Rafitoson, directrice exécutif de cette organisation a révélé que le responsable du PNUD dans le pays lui avait confié que cet organisme n’aurait fait que le décaissement après qu’on lui ait présenté la facture. Autrement dit, le PNUD n’a pas choisi le prestataire. Des propos qui semblent contradictoires à ce qui a été dit par le ministre.

« Le problème ne réside pas sur la provenance du fonds, parce que le ministre en question avait indiqué que l’Etat n’a sorti pas le moindre sou mais sur le principe d’intégrité car la finalité de l’utilisation de ce don est normalement pour les Malgaches », avance la première responsable de Transparency International-Initiative Madagascar. Joseph Yoland, de son côté, dénonce un détournement voire une tentative de détournement de fonds destinés à la lutte contre l’épidémie.

Un autre organisation de la société civile, le mouvement Rohy indique pour sa part que cette « affaire est un exemple concret du manque de transparence dans la gestion des allocations dans la lutte contre le Covid-19 » à Madagascar. En effet, les organisations de la société civile ont réclamé à plusieurs reprises la transparence de la gestion des aides, notamment extérieures, obtenues dans le cadre de la lutte contre le coronavirus à Madagascar. La société civile avait adressé une lettre au CCO-Covid-19 le 11 juin dernier leur demandant la liste des marchés publics ainsi que le cadre légal régissant l’exécution budgétaire applicable en temps de crise de Covid , une autre lettre de relance a été envoyée le 13 juillet sans qu’aucune réponse n’ait été apportée jusqu’à ce jour.

114 commentaires

Vos commentaires

  • 25 août à 08:37 | betoko (#413)

    A lire l’article de Jeannot Ramambazafy sur Madagate.org à ce sujet , il met en cause Michel Razafy
    Est ce encore une tempête dans un verre d’eau ?

    • 25 août à 08:49 | Noue (#2427) répond à betoko

      Que madagate met en cause Michel Razafy ou non , plusieurs personnes se sont mouillées dans l’affaire , comme d’hab quoi.
      On écarte Bianco , c’est logique , Bianco n’est plus rien maintenant , depuis qu’on a mis une personne indigne à la tête , voavidim-bola avokoa , nahazo trano tena tsara dia mangiana avokoa. Tsy misy confiance intsony ee !
      Ho hita eo ny tohiny , samy maka ny anjarany , samy mameno ny paosiny no ady eo.

    • 25 août à 13:22 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Libre à vous de prendre pour référence un journaleux de service , qui dans son analyse sur l’Histoire de ce Pays , efface carrément la période de la transition ,avec ses dérives . N’a-t-il pas dans une émission intitulée "misy raha la terra"(diffusé sur une antenne de TV) ,affirmé qu’il n’avait pas peur d’un animal à quatre pattes pour l’avoir affronté dans sa cage ? Avec "la vérité si je mens " , la voix de son maître , ce sont les organes de presse qui défendent bec et ongles ce régime . Mais on est das un Pays démocratique ,et tous les goûts sont dans la nature . Chacun son métier et les vaches seront mieux gardées !!!

  • 25 août à 08:51 | Ra-Jao (#282)

    Est ce qu’il y a un seul politicien intègre et honnête dans ce pays. C’est la casserole révélée, mais est-on certain qu’il n’ y en a pas d’autre vu l’ opacité qui entourait les dépenses des aides reçues durant ce covid.
    Rajoelina doit le mettre à l’écart immédiatement pour que ce ministre réponde de ses actes devant la justice.
    J’espere que ce ministre ne fait pas partie de ce que Paul Rabary appelle « une personnalité » donc inamovible .

    • 25 août à 09:04 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      Ce ministre de l’intérieur bénéficie d’une préemption d’innocence , La HCJ est saisie , attendons la suite
      Puisque nous parlons des affaires pas trop claires , la CUA donne 3 mois à l’entreprise ASAMA de Marc Ravalomanana pour libérer son terrain suis à Ambomahitsy .Encore une affaire de prise illégale d’intérêt
      Ça va chauffer on dirait

    • 25 août à 09:07 | Maxim (#5960) répond à Ra-Jao

      C’est l’un des artisans de la fameuse victoire de 2018, le prezida n’osera pas. Ce n’est pas pour rien qu’il était nommé à la tête de la CCO.

  • 25 août à 09:10 | Midabetsy (#8062)

    Fomba ny politika gasy izay mbola tsy hita ny naha tsara azy !!!!!!
    AREMA = UNDD = TIM = TGV = HVM = MAPAR = halatra + kolikoly + népotisme + ...... et qui s’aggrave d’une année à une autre.
    ny niveau d’implication ny poly ti chien ihany no nampiavaka anireo.
    Le DG de la communication qui n’est autre qu’un magistrat du haut sphère - membre du SMM pris en flagrant délit pour conduite en état d’ivresse - .......... a démissionné pour ne pas être viré.
    "Transparency International Initiative Madagascar, ont déjà dénoncé à plusieurs reprises ce conflit d’intérêts, Ketakandriana Rafitoson, directrice exécutif de cette organisation " : pourquoi cette organisation n’a pas réagit quand la banque mondial a révélé l’affaire de détournement entre 1994 à 2010 ?
    en bref, Nous somme le pays le plus bordel en Afrique

    • 25 août à 11:45 | Vohitra (#7654) répond à Midabetsy

      Miarahaba Midabetsy sy ny namana rehetra,

      Mba vakio ihany itony lahatsoratra itony fa sao dia mba mety manazava ihany ny fitondrantenan’ilay Tale Jeneraly voalaza…

      Ny olona mitondra fanjakana dia matetika tsy mitondra tena ho olompanjakana mihintsy aty amin’ny tany andalam-pandrosoana…Fa inona no mety ho anton’izany ?

      Misy olona izay indray andro ohatrany nametraka fanontaniana hoe (any amin’ireny repobilikan’akondro ireny no mitranga ny tantara eto) :

      « Ny fahefana ve no mahalasa adala, sa kosa, ny adala no nahazo fahefana ? »

      Mazotoa ary mamaky ny lahatsoratra e !

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=44069

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=44094

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=44083

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=28277

    • 25 août à 20:26 | ASSISE (#10453) répond à Midabetsy

      Vohitra

      ===« Ny fahefana ve no mahalasa adala, sa kosa, ny adala no nahazo fahefana ? »===

      Miarahaba anao.

      Ohatran’ny miaraka ao daholo izy rehetra ireo fa ilay faharoa no maro an’isa.

      Ilay voalohany olona lasa adala fa ilay faharoa navoaka avy eny amin’ny 18.

  • 25 août à 09:13 | Ra-Jao (#282)

    Bekoto,
    C’est justement parcequ’il bénéficie de la présomption d’innocence qu’il doit être démis de ses fonctions afin d’avoir les mains libres pour se défendre.

    • 25 août à 09:44 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      Il n’est pas obligé de démissionner , car pour lui tout est claire et il n’y avait pas eu de détournement de fonds publics
      Lisez bien l’explication de Jeannot Ramambazafy , selon lui Michel Razafy manipule les informations à ce sujet et C’est du fake news
      Attendons la suite

    • 25 août à 10:02 | Maxim (#5960) répond à Ra-Jao

      Betoko,
      Pourquoi madagate prend la défense de la famille Razafimahefa ? Etant ministre de l’intérieur, il a la bouche pour se défendre lui même sans parler de la qualité du ministère régalien d’où il a toutes les bidasses sous son autorité, qu’est ce qu’il attend pour mettre la main sur ce Michel ?

    • 25 août à 11:46 | manga (#6995) répond à Ra-Jao

      Betoko,
      Il est, coûte que coûte, dans l’obligation de déposer sa démission : conscience professionnelle oblige non seulement mais aussi par contrainte, et surtout sommé de le faire.
      S’il était venu voir la grosse cylindrée avant d’aller se présenter auprès des autorités compétentes en la matière, du moins auprès de la hiérarchie de la victime à T+1s, c’est qu’il croit avoir raison avec ses bras longs en étant toutefois sous l’emprise manifeste de produits dopants ou stimulants : qu’importe.
      Mais là n’est pas la question : fils d’un officier de haut rang ; magistrat de carrière, haute personnalité au sein du gouvernement actuel ne lui rendront jamais la tâche facile à l’issue d’une connerie qu’il s’en souviendra jusqu’à son dernier souffle.
      Et si un moment d’égarement l’accaparerait encore devant un verre, le barman aura droit de lui retirer sa clé.
      Vous savez Betoko, au moins 10 chefs d’accusation représentent le fardeau qu’il est actuellement obligé de supporter.
      En d’autres termes démissionner ou non n’effacera certainement pas le crime commis.

    • 25 août à 20:35 | ASSISE (#10453) répond à Ra-Jao

      Betoko

      Aleo tsy manao lohana betoko, soso-kevitra maro ireo.

      Olon-dehibe izy. Tsy izaho no amin’ny toerany.

      Raha izaho anefa no amin’ny toerany dia miala aho ary manao velirano miverina raha mahita rariny.

      Raha Michel R no fositra, henjana noho i Ravalo angaha izany MR izany ?

      Tokony hatao fotsiny ny fanadihadina, midika izany fa tokony miala aloha.

      Ny mahavariana koa dia tsy "consterné" intsony ny MKS mpitondra teny tato ho ato, anefa dia misy tokoa ny tranga mety amin’izany : MinInter, DG-MKS. Ireo fotsiny ohatra.

  • 25 août à 09:24 | Vohitra (#7654)

    Est-il permis et autorise dans le cadre de la situation d urgence sur le territoire national de faire des passations de marches publics de gre a gre, meme en favorisant les offres...les plus disantes ?

    Peut-on faire fi et ignorer les obligations de transparence des marches publics sous pretexte de l urgence de mise en operation d une structure publique depourvue de cadre juridique d existence ?

    Pour les acquisitions des voitures tout terrain et ambulances par l Etat, ainsi que les equipements des CTC, etant donne les principes de libre concurrence ainsi que l existence d autres fournisseurs sur le marche, y avait-il eu avis d appel d offres ouvert prealable ?

    Bref, c est drole et genant de penser que rien ne sert d en faire tout un plat et de se poser des questions etant donne que les achats ne sont pas couverts par le budget de l Etat mais provenant des aides publiques provenant des PTF...c est une erreur monumentale et ahurissante comme riposte !

    Toutes les aides publiques recues doivent etre inscrit dans la loi des finances monsieur...

    Voila encore une autre preuve des risques de danger dans le cadre de ce plan Marshal...

  • 25 août à 09:26 | I MATORIANDRO (#6033)

    Fikambanan-jiolahy maatanjaka dia matanjaka no misy nanombokany taona 2009.

    Ny devolin’ilay jamba no mibaiko,manolo-tsaina ary mifehy azy reo.

    Ireo miana-kendry hanao ny tena andraikiny dia alaina baraka sy atao raoka alika.

    Manao salobo-komana daholo ireo mana-pahaizana vendrana baikon’lay m’pika sy tsy ampy coco.

    12 taona zao no nilomanosan’reo tsy vanona namono ny eritreritr’reo marivo salosana tao anaty fanambakana sy nangarona ny harem-pirenena.

    7 taona zao no tena nitondran’reo mpandravatafaraitsitomponandraikitra ny firenena dia sahy milaza izy reo fa tena nandeha tsara ny raharaha eto @ firenena.

    Mangidy ny roran’inanadra sy ny forongony cocovid sy fozaorana rehefa ilazana hoe irdarema dia dondrona sy tsy mahay ninin, nefa tena izany totkoa no marina ;

    Tsy maintsy ho faranana nefa ny tantara !!! @ fomba ahoana hoy ianao ???!!!

    De hanao sakoroka eny an-dàlana ndray ve hoy ny sasany ???!!!

    Aza adino fa inb-droa nanongam-panajakana ireto mpandrava ireto raha tsy izany izy tsy nahazo fanjakana. in-2 koa izy reo no nangala-bato ary nahazoanay fanjakana.

    Raha voan’ny tazo ianao dia tsy maintsy fanafody mangeroka koa no tsy mainatsy hohaninao fa tsy rano-tsiramamy.

    Samia velonaina.

    • 25 août à 09:37 | betoko (#413) répond à I MATORIANDRO

      Et les affaires louches qui touchent Marc Ravalomanana depuis 1990 jusqu’en 2008 ?

    • 25 août à 09:44 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      @ kelitoko fozaorana minan’ iema an

      Efa tenenina foana lisany fa sady dondrona no tsy mahay ninin.

      Ngah tsy efa namoahan’lisany didy fampisamborana izy ry le tsisy saina ty a ???

      Inona no antony tsy hisamboran’lisany azy ???!!!

      Avereno aminy ny faahefana fa tsy misy andro tsy hahenoana ny kitoatoa sy ny asa tsy valahara ataon’lisany.

  • 25 août à 09:41 | kartell (#8302)

    L’abondance des aides engraisse la corruption en son cœur, hypertrophié, on ne sait plus où donner de la tête,chacun voudrait avoir sa part d’un gâteau venu d’andafy !...
    Les casseroles sales s’accumulent enfin celles qui ont pu être identifiées à ce jour mais combien resteront encore en coulisse et en devenir ?...
    Instauré par Rajoelina, les marchés sans appel d’offres ont été son signe avant-coureur avec le fallacieux prétexte de l’urgence au sein d’une machine administrative plongée pourtant dans une torpeur et en enkylosement phénoménal !..
    Le seul point positif est que certains citoyens intrépides, portés à bout de bras par les ONG, spécialisées, osent porter les abus devant des tribunaux à la solde du pouvoir ....
    Le temps de la transparence d’une obsolescence, morte-née, n’était en réalité qu’une vaste arnaque qui voit ici ses premiers coups de boutoirs conduisant droit dans le mur d’une solide république bananière qui tapinait en attendant son entrée en scène ...
    La frénésie des achats consécutive aux débuts de cette pandémie associée à des aides en cascades avaient entraîné un suréquipement totalement surprenant notamment avec tous ces véhicules qui vont bientôt être anonymisés au profit d’une cour qui réclame déjà son dû et pour l’informatique, c’est mieux encore en atterrissant en lieux privés !....
    Bref, aujourd’hui, certains tentent de demander des comptes dans un climat politique où le pouvoir entend tirer le bénéfice de cette première vague de covid pour laquelle, il compte tirer avantage en démontrant que sa conduite de la pandémie était la seule qui pouvait être menée avec « succès... » !
    En affichant son immense satisfaction, ce même pouvoir semble ignorer qu’une pandémie pourrait en cacher une autre : la seconde vague et surtout celle liée à l’économie...
    Mais, dans une société du jour le jour, cette perspective des effets collatéraux n’est pas une urgence mais constitue un simple avenir lointain ou plutôt devant être jugée comme étant une obsession propre aux pays développés qui n’ont surtout pas de leçon, ni d’exemple à donner, même si le copié-collé restera une constance en l’absence d’un projet de société fiable, adapté à un contexte endémique dégradé...

    • 25 août à 12:59 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à kartell

      Et ceci n’est que la partie émergée de l’iceberg, une infime partie...

  • 25 août à 09:51 | betoko (#413)

    Matoriandro
    Je ne vous ai pas insulté , soyez courtois , les insultes et injures sont les armes des faibles qui n’ont pas d’argument
    Votre Dada est pris en flagrant délit de prise illégale d’intérêt et de corruptions.
    Qui est le vrai "foza" qui a détruit le pays et des nombreuses entreprises si non Marc Ravalomanana ?
    Un jour viendra où il devrait s’expliquer devant la HCJ , Un peu de patience .Trop C’est trop

    • 25 août à 10:01 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      nataonareo mihintsy izay hampaahalemy ny malagasy mba tsy ahafahany mihetsika ary tena mbola ampiharinareo mihintsy ny filozofian’le devoly jamba hoe" tsy azo atao miadana ny vahoaka fa manjary manohitra".

      ALEFA, ALEFA ;

      TSY INDRAY ANDRO AKORY NY FIAINANA.

      NY toetsaina entinao mireska eto no manao fombam-pozaorana ry léry e.
      Mialà fa tsy mahay ninin.

    • 25 août à 11:28 | Ngeda (#10235) répond à betoko

      - Bekoto, tu ne t’es jamais demandé pourquoi tu te fais insulter tout le temps ? Moi, je veux te le dire : parce que tu es un vrai CON personnifié.

  • 25 août à 09:57 | Vohitra (#7654)

    Et les armes et materiels de guerre du mois de janvier 2019 ?

    Comment ? Dans quelle rubrique budgetaire ?

    • 25 août à 10:28 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Vous avez raison , à vous de saisir la HCC , les députés et sénateurs et déposer plainte à la HCJ contre Andry Rajoelina ou l’Etat malagasy

  • 25 août à 10:42 | Isandra (#7070)

    Moi, personnellement, cette plainte me convient bien, j’espère que les plaignants ont suivi les bonnes procédures, mais, non pas juste coup de com, il y aura des enquêtes pour faire savoir au public la vérité. Ils savaient bien que il n’y a rien de transcendant dans ce dossier, c’est juste une maladresse de la part du ministre.

    Il est à signaler que cette dotation est bel et bien mentionnée sur le rapport du PNUD du 31 Mars.

    A qui appartient la Société TED ? A Madame Razafimahefa ? Non, elle n’est qu’une simple salariée. Est ce que le profit entrera dans ses poches ? Non.

    Qui a passé la commande ? Le PNUD. C’est la première fois qu’il a acheté auprès de cette Société ? Non, depuis 1995, donc le PNUD n’a pas besoin d’intervention du ministre pour choisir cette société.

    Le prix est il dérisoire ? Non, au contraire, moins cher que le prix normal du marché, peut être, là où Madame aurait intervenu.

    Pourquoi le ministre a du apposer sa signature sur la facture proforma ? Parce que cet achat a besoin de son approbation du Président du CCO, même si ce n’est pas lui qui a passé la commande.

    La signature de Madame sur cette facture n’est il pas signe de la sincérité, alors qu’ils auraient pu demander quelqu’un d’autre de le faire à sa place ?

    • 25 août à 10:48 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra cocovd

      Tsy misy takona izay tsy aseho ary tsy misy miafina izay tsy ho hita.

      Ahodikodony @ zay tinareo mianakavy ao fa aza mitaraindraina rehefa mirefotra ny atambo.

      Ho ela velona ny fikambanan’jiolahy.

    • 25 août à 11:15 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Itony no resaka famahan-dalitra fotsiny izao ary famitahana ny olona tsy mahalala ny atao hoe procédure.

      Ny PNUD tsy manao commande tompoko fa ianao ministera (ohatra) na ny CCO nomeny ilay fanampiana no mividy dia ianao avy teo no mampiseho ami’ny PNUD ny facture dia décaisser-ny ny vola mifanandrify amin’ilay facture tsy mihoatra na dia iraimbilanja aza.

      Ohatr’izany no ataon’ireo mpanampy rehetra ireo na ireo mahazo vatsy hanatrika fiofanana any ivelany aza (conférence, seminaire) toa ireo mpampianatra eny amin’ny oniversite.
      Ilay facture no tsy maintsy omena ny mpanampy raha tsy izany tsy mivoaka ny vola.

      Aza dia fatra-panamparitaka lainga toa izao fa mankan-do no sady toe-tsaina maimbo voretra mamahan-dalitra.

    • 25 août à 11:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Izay le resaka anaty ankata. Miseho mahay fa tsy ao mihitsy. Mino fotsiny ny resak’i Ketaka, izay toa nisy mpiasa PNUD hono hoe ny rizareo mamoaka vola fotsiny. Asa aloha na mpiasa ambony na mpamafa trano ao izany !? Fa raha ny tena marina tsy mahay, i Ketaka rahateo impiry no milaza zavatra tsy marim-pototra, mba tsy hitenenana hoe mpandainga.

      Dotation ilay raha, izany hoa nametraka fangatahana tamin’ny CCO, dia avy eo ny PNUD no mividy an’ilay matériels dia manolotr’azy ny CCO, izay no voalaza ao amin’ny rapportn-drizareo ny 30 Mars.

    • 25 août à 11:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "Lors de la réunion virtuelle avec les gouverneurs, le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Tianarivelo Razafimahefa a soulevé l’importance de ces dotations en matériels du PNUD qui facilitent la coordination avec les acteurs régionaux et sectoriels. Les gouverneurs des régions Atsimo Andrefana, de la Haute Matsiatra et Atsinana ont témoigné les enjeux des facilités en communication pour une meilleure réponse face à la pandémie."

      https://www.mg.undp.org/content/madagascar/fr/home/presscenter/articles/2020/les-dotations-en-materiels-du-pnud-facilitent-la-coordination-de.html

    • 25 août à 11:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "La dotation en matériels au CCO par le PNUD s’inscrit dans le cadre de l’appui coordonné des agences du Système des Nations Unies à l’État malagasy pour prévenir et contenir les risques de propagation du COVID-19 à Madagascar en tirant profit des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Le PNUD assiste également à travers l’achat des intrants médicaux, contribue au programme de protection sociale, et appuie l’élaboration du cadre de réponse socio-économique du SNU."

    • 25 août à 11:59 | elena (#3066) répond à Isandra

      Le trafic d’influence n’est-il pas un délit ?
      Signature signe de sincérité ? Et en plus, ils sont bêtes !
      Ah, la, la ! Tous les attributs de la corruption et de l’incompétence.

      Il y a des choses qui ne se font pas.
      Ils ne doutent de rien.

    • 25 août à 12:03 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Miala tsiny aho fa olona nahazo fanampiana tamin’ny PNUD sy ny Ambassade maro eto Madagsaikara anie aho fony miaramila ka na ny fanampiana azonay teny amin’ny BANI na ny fandehanako nanatrika fihaonana tany ivelany dia izany no procédure nampiarina.

    • 25 août à 12:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Elena,

      Ils sont bêtes ?

      Souvent, les gens sincères sont comme ça. Comme ils n’avaient rien de se reprocher, ils signent avec conscience tranquille, pourtant, il y a des yeux malveillants qui les guettent, qui n’attendent que ça. Et Voilà.

    • 25 août à 12:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Ity aloha izay no fandehany. Mangataka amin’ny PNUD izay ilainao ianao, dia izy no mitady izay entana mety, na fanafody io. Na io resaka tosika fameno io aza hoatran’izany, izy no misahana ny fanisana ny mponina, dia mandefa ny vola.

      Io izao ny PNUD vao nanome entana ny Gendarme, izy no nanolotra azy.

    • 25 août à 12:13 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Shalom, Elena,

      Vous parlez de X, l’enivrée vous donne comme réponse Y, vous parlez de Z, la dévergondée vous balance W, en somme, elle ne fait qu’envoyer des posts pour noyer les lecteurs dans des diversions notoires...

      Rien que des manœuvres dilatoires manifestes de sa part, elle est payée pour ça !

      Les aides et dons de la part des PTF, au bénéfice des institutions et organes étatiques, sont toujours inscrits dans la loi de finances de l’Etat...et en conséquence, doivent respecter les procédures et principes d’intégrité dans la gestion de marchés publics...

    • 25 août à 12:18 | manga (#6995) répond à Isandra

      Accord de principe ou prise de décision , il me semble encore cette fois-ci qu’on essaie sans nul doute de détourner l’attention du commun de mortels.
      Isandra, quoi que vous disiez, nous faisons face au document diffusé sur les réseaux sociaux :
      Primo : le malintentionné reconnaît la signature de sa femme ainsi que la sienne en bas de page.
      Secundo : caractérisant manifestement le faux et usage de faux, faux en écriture publique
      Tertio : l’état d’urgence ne permet pas au contrevenant de passer outre la procédure d’appel d’offre ; l’incriminant d’une voie de faits de corruption active, que sous diverses formes.
      Quatro : que ce soit public ou privé : la famille et les affaires ne sont guère solubles.
      Quinto : Et cette acquisition d’une ancienne ambassade d’un faramineux montant de 700.000 Euros n’en est-elle pas encore une autre qui met la puce à l’oreille ?
      Chantez toujours Isandra même si ce n’est toujours que le refrain ; comme l’habitude est ce vilain défaut qui vous ronge jusqu’à la moelle

    • 25 août à 12:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Ny aides sectorielles tsy mandalo budget izany ry ingahindriana.

      Aides sectorielles avy any amin’ny Système de Nations unies io vola ampiasain’ny PNUD hanampiana ny CCO io, ary rizareo no mitantana mivantana ny vola.

      Ity misy lesona kely fanazavana momban’izany izany nataon’i Secrétaire Générale ny ministère de finance.

      https://www.facebook.com/110141410632992/videos/292481978488789/?v=292481978488789

    • 25 août à 13:19 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Aza mitapitapy rehefa mihezaka miaro tsangankevitra ry nenitoa mpams...

      Rehefa mitondra vola ny PTF dia vola vahiny no entiny, ary io rehefa tonga dia misy takalony ariary eny amin ny banky foibe.

      Avy eo raha entiny amin ny fanampiana ara-drafitra sy tohana omena ny fanjakana ny vola entiny dia soratana any amin ny lalana fampiasambola ao amin ny voatokana tondroina hoe dons na aides...

      Toy izany ireny fanampiana Fonds de Contre Valeur omen ny Firenena hafa ireny eny amin ny minisitera...

      Raha itony fanomezana itony dia tompomarika izay nanao ny passation de marche...

      Delit d initie ve sa trafic d influence sa conflit d interet ? Iza no mety aminao eto ?

    • 25 août à 13:23 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Tena tsy mahafantatra izay soratany ve ity olona ity sa ahoana e !
      Mankaleo !
      Hoy ity robot mercenaire ity : " … ary rizareo no mitantana mivantana ny vola" (ny PNUD io).
      F’angaha tsy izany no hazavaina eto hatr’ery ambony ery ?
      Ry zareo no mitantana ny vola ka omeny anao handoavana ilay entana novidiana rehefa voamarikao ny fividianana ilay entana amin’ny alalan’ny facture.
      Izay no isian’ny hoe "paiement à 60j" na ny toa izany an’ilay mpivarotra mpamatsy fa tsy "paiement au comptant" toa ny sarababem-bahoaka.
      Rehefa nampiseho ny facture ny ministera, dia manome ny vola ny PNUD, hamafisiko fa tsy mihaotra na tsy tsy ampy iraimbilanja handoavana ilay mpamatsy etsy ambony ary tompon’ilay facture.

    • 25 août à 13:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Rehefa tsy maharaka an’ilay resaka ianareo Ramose ianareo, dia misakisa fa mamotaka.

      - Ny novaliako ny zavatra nolazain’i Ingahindriana Vohitra hoe tsy maintsy mandalo budget.
      - Faharoa, ao anatin’ilay facture misy soratra mazava tsara hoe "chèque au comptant", fa tsy hoe date d’échéance 60J.

      Efa hilazako ianao, fa izany fombva fiasa lazainao izany efa tany amin’ny taona kalalao.

  • 25 août à 11:22 | râleur (#3702)

    Betoko a remplacé le Ministère de la justice, la HCJ, le Bianco par papy Jeannot
    Papy Jeannot va remplacer aussi le parlement et tt le reste
    Papy jeannot a dit donc, circulez il n’a rien à voir
    Par contre, papy jeannot ne fera aucune enquête sur le trafic de licences de pêches car il a quand mm besoin de manger, comme tt le monde 😂🤣😜

  • 25 août à 11:29 | Ra-Jao (#282)

    Laissons faire la justice si tant est qu’on l’autoriserait à jouer son vrai rôle. On peut effectivement s’attendre à tout dans notre repoblika bananière, du genre votre plainte est irrecevable pour ceci ou pour cela. Ce n’est pas les raisons bidons qui vont manquer, mais bon, je ne veux être tout de suite un oiseau de mauvais augure donc attendons !

  • 25 août à 11:45 | Isandra (#7070)

    Cette fuite renforcera le népotisme, parce que la méfiance se réinstalle auprès de l’administration, les chefs ne pourraient avoir confiance qu’aux proches et aux amis, aux connaissances, les intrus guettent toujours l’esprit.

    Si un comptable qui l’a fuité, c’est une faute grave, passible une sanction sévère.

    • 25 août à 11:58 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Hi ! Hi ! Hi !

      Tena efa lasa adala koh le woman’iem an ty !!!

      Aleo aloh zah ihomehy kely hoy le mpankahala Merina iny.

      ALEFA, ALEFA ;

      Tena efa torolalana atao ao andava-poza ao mintsy ngamba ny fomba famaly otran’zao.

      ...efa tsy handriko ny irehetany.

    • 25 août à 12:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,

      Ity aza mba hoe mpanelanelana Madame, mpanaiky Ramose.

      Fa ny anareo Ramose mpampanofa taona maro, Mpanofa taona maro Ramose.

    • 25 août à 12:32 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra cocovid

      hay moa miaiky ihany enao an !!! Vendrana.

      mahakasika ny raharahan’ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA dia toa adinonareo dondrona tsy mahay ninin na modianareo aholaka fa ny CUA= Personnalité morale sy ny orin’asa= Tsy miankina.

      tena tsy ahazo rariny @ olona mihintsy nareo rah izany no mba famalinareo dondrona fozaorana azy. Ateveno tsara ihany ny fiarahana @, devolin’le jamba fa mahomby nareo.

      Ho ela velona ny fanjakan-jiolahy.

    • 25 août à 13:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,

      Fa samy tantan’ny olona iray. Mpampanofa Ravalo, Mpanofa Ravalo.

    • 25 août à 13:05 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra cocovid

      Hoy Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAAVALOMANANA hoe " tsy mahamenatra ny miverina mianatra rehefa (dondrona) tsy mahay"

    • 25 août à 13:44 | Ra-Jao (#282) répond à Isandra

      Isandra,
      Est ce une infraction du genre weakileaks que de révéler en public que tel dont est allé dans la poche direct de celui qui profite de sa position de ministre.
      Vous semblez dire que pour éviter de tel risque, préférons le népotisme.
      Je pense qu’il est temps de créer le délit de népotisme et que tous ces ministres recrutent leur taf sur la base de compétence et de l’integrite. Vous ne le souhaitez pas Isandra ?

    • 25 août à 14:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ra-jao,

      Un employé ne doit pas publier en public les dossiers de l’entreprise sans autorisation de leur Directeur. S’il le fait, il est passible d’une sanction sévère.

    • 25 août à 14:30 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      << # 25 août à 14:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      << Un employé ne doit pas publier en public

      Du tac au tac :
      Mais cet employé peut-il le privatiser en privé ?

      [Qui ose dire que je me moque encore des foza ? Qui ?]

    • 25 août à 15:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-joany,

      Voilà, cela confirme mes dires, misavaombaona hoatran’ny post Masin-joany.

  • 25 août à 11:55 | arsonist (#10169)

    Plainte contre un ministre foza d’un gouvernement foza d’un filoha foza , le foza DJ bac-3 !
    Gageons que cela aura des résultats "pipi de chat" . Ou même rien du tout .
    Les foza n’ont-ils pas dit clair et net qu’ "ils ont le pouvoir , donc ils font ce qu’ ils veulent " !

    Pour libérer ce pays et ses populations miséreuses sévères ,
    un nettoyage par le vide de la classe politique gasy et des forces répression gasy
    est vitale pour les Gasy .

    Pour libérer leur pays
    les Vietnamiens avaient leur "Grand Arrière" , la Chine ; sans parler des Russes .
    les Algériens avaient la Méditerranée et le désert .

    Mais libérer une île située à 500 km des côtes du continent le plus proche , comment faire ?

    Pendant la 2e Guerre Mondiale les Forces Britanniques avaient libéré Mada du joug de la France de Vichy , qui collaborait avec l’Allemagne nazie .
    On peut consulter Internet pour en savoir plus sur cet épisode de la 2e Guerre Mondiale . Taper "2e Guerre Mondiale campagne de Madagascar" .
    Impressionnante cette photographie de la Royale Navy mouillant dans une baie gasy .
    Après avoir vu ça les Gasy disent "manontany basy amin’ ny Anglisy ?" pour signifier qu’ on est capable de faire une chose .
    Évidemment cette méthode de la Royale Navy est hors de notre portée et hors de question de nos jours .
    Mais cela donne une idée des difficultés à surmonter par les Gasy qui ont la farouche volonté de libérer leur pays .

    D’ ailleurs n’ avaient-ils pas déjà en plusieurs occasions goûté à l’ amertume de la défaite .
    Même après les victoires éphémères de 1972 et 1991 .
    Mais ce n’est pas une raison d’ abandonner .
    Changer radicalement la méthode de lutte .
    Qui croirait , par exemple , qu’ abattre le maire foza d’ une grande ville est difficile ?
    Il existe de nombreuses méthodes pour çà .
    À l’avantage et aux intérêts de la lutte pour libérer les populations gasy , s’ inspirer des méthodes des pouvoirs russes ou chinois , par exemple .

    • 25 août à 16:47 | Turping (#1235) répond à arsonist

      Arsonist,
      Vos dires au dernier paragraphe ;
      À l’avantage et aux intérêts de la lutte pour libérer les populations gasy , s’ inspirer des méthodes des pouvoirs russes ou chinois , par exemple .
      - L’ empoisonnement est une pratique bien connue des Russes ,notamment une rituelle bien connue de ceux qui tiennent la manette des pouvoirs pour éliminer ses adversaires politiques .Le chef de l’opposition libérale à Vladmir Poutine Alexei Navalny avait subi ce mauvais sort .Les médecins Russes prétendaient de ne pas avoir décelé des tests inhibiteurs à la cholinestérase lors de son hospitalisation en Sibérie ,......S’il s’en sortira ,sa survie ,c’est grâce à son transfèrement en Allemagne (Berlin ) .Poutine perd sa crédibilité face à Angela Merkel .
      - Madagascar ,notamment lsi e peuple malagasy voulait se libérer du joug dictatorial ,à mon avis il faudrait trouver des vrais patriotes qui aiment l’esprit de la solidarité se basant sur la notion du vrai "fihavanana" et le "Soatoavina " pour rehausser les valeurs morales afin de créer des richesses humaines et de productivités .
      - Pour ce faire ,il faut des entrepreneurs ,bâtisseurs pouvant jouer le vrai rôle de l’opposition .
      Ceci sous entend des Hommes et Femmes , qui pèsent au moins 100 fois de l’entreprise de Ravalomanana pour créer de richesses et guider les malgaches sans exception ,....dans le but de créer des emplois ,aider les jeunes à s’en sortir ,développer les secteurs agronomiques ,halieutiques ,etc.....
      - Dénoncer les foza quotidiennement et en lisant les mêmes détracteurs et les foza qui soutiennent le pouvoir actuel ne servent à rien sans passer aux actions pour faire une vraie révolution sociétale. .
      - Attendre les aides internationales sans faire grand -chose et attendre un président à botte de la communauté internationale ne donnera jamais une vraie souveraineté nationale ni le vrai changement escompté pour reformer en grande pompe ce pays .

    • 25 août à 16:54 | Turping (#1235) répond à arsonist

      Je me relis ,
      Erratum// /.Si le peuple,.... à la botte.
      En utilisant le mot "Si " on peut déplacer une montagne ,....tout est possible à part le blabla .

    • 25 août à 17:41 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      @ Turping

      (i) Les Russes ont des "manières" qu’ ils ont héritées de l’empire romain . Ne pas oublier que les tsars (déformation du mot césar) ont comme nom patronymique commun Romanov .
      Et à Rome l’ élimination des adversaires politiques par empoisonnement étaient fréquentes et avaient une efficacité et un raffinement qui avaient fait le "bonheur" des écrivains et dramaturges du monde entier . Mais aussi l’ élimination par arme blanche était fréquente . Les Russes détenteurs du pouvoir continuent à utiliser ces méthodes pour éliminer leurs adversaires politiques . Que ceux-ci sont en territoire russe ou ailleurs .
      Les Gasy qui ont la farouche volonté de libérer leur pays et ses populations miséreuses sévères peuvent s’ inspirer de ces méthodes pour éliminer les ennemis de la liberté des Gasy , faute d’ une armée de libération structurée .

      (i) Les Chinois avaient en environ 40 ans réussi à se hisser au niveau des plus grandes et plus puissantes nations de la planète . La lutte de libération chinoise était durement très éprouvante pour les Chinois .
      Les grands pays de l’ Occident et le Japon se sont chacun taillé un territoire à eux en Chine. Même les Portugais étaient à Macao .
      Je n’ose pas dire que les Gasy ont la même force de volonté collective ni le même sens de la discipline que les Chinois . Mais rien ne dit que les Gasy sont incapables de trouver inspiration pour eux-mêmes dans les manières chinoises .
      Fantasme : Imaginez que le chef de la prison de Farafangana et le préfet de cette région avaient été capturés après le décès de ces 21 prisonniers . Que ces deux individus après enquête avaient été présentés devant un tribunal . Que le tribunal les condamnait à mort . Qu’un peloton d’exécution s’ était chargé de les fusiller . Et que j’ étais chargé d’ envoyer les balles de l’ exécution aux héritiers de ces deux individus exécutés et de leur réclamer le remboursement des prix de ces balles .
      Croyez-vous que je ferais cela ?
      Je vous laisse deviner la réponse .

  • 25 août à 12:27 | Ngeda (#10235)

    - Un petit cours au niveau commercial les gars ? Vous êtes l’invitée d’honneur Isandra.
    * La PNUD fait savoir l’existence des Dons pour la CCO à son Président qui n’est autre que le Ministre de l’Intérieur Atoa Razafimahefa.
    * Le Ministre de l’Intérieur dépêche sa femme " Directrice Commerciale " de la Société TED de prendre contact avec la Représentante de la PNUD à Madagascar ( Une Malgache )
    * La PNUD confie donc la Société TED comme seul bénéficiaire de ce marché ! " voir si cet organisme international peut donc octroyer ce genre... dans leur domaine : Gestion" et signe un Bon de Commande.
    *La Société TED livre les Marchandises avec un Bon de Livraison normalement signé par un ou une Responsable Commerciale ( ici c’était la femme du Ministre qui est la Directrice Commerciale de la Société TED ) + LA FACTURE au nom de la PNUD.
    * La PNUD organise enfin la cérémonie pour officialiser la remise des DONS à la CCO .
    Alors, vous trouvez comment ce petit cours qui me semble simple et logique à avoir votre adhésion et votre accord. Les explications données en particulier celles d’Isandra sont teintées vraiment d’une part le Népotisme au grand jour et la Magouille souvent primée par des Amateurs. A+ Salut.

    • 25 août à 13:17 | Isandra (#7070) répond à Ngeda

      Ngeda,

      Si on lit votre commentaire : Le PNUD est aussi dans la combine !!?

      Pourquoi le PNUD préfère les acheter directement auprès de fournisseurs qu’ils connaissent, au lieu de laisser ce projet le faire ? C’est pour éviter le favoritisme et les magouilles. Donc, même si Madame était au cours de ces besoins, elle ne pouvait rien faire, car le PNUD choisit en fonction de qualité et le prix.

      Comme TED est dans la liste de leur fournisseurs, le PNUD n’y avait pas besoin d’intermédiaire de qui que ce soit, parce qu’il est client de cette société depuis plusieurs années, il avait demandé leur devis dont les prix leur intéressaient, ils ont passé la commande. C’est aussi simple que cela.

  • 25 août à 13:03 | I MATORIANDRO (#6033)

    Otran’ variana @ io taratasy fanamarinana sadasada io ny rehetra fa rehefa mandeha ny resaka taorian’io dia misy milaza izay ialako ny lainga fa toa hoe efa nisy fahita lavitra tao @ cco vao nanomboka ty khonfineman a la khon ty an.

    Matoria tsara ry bianco, aza mikofokofoka fa hano miadana.

  • 25 août à 13:47 | Ra-Jao (#282)

    Pour Isandra donc, révéler le vol de son chef est une faute grave passible de sévère sanction....

    • 25 août à 14:01 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Expliquez- moi. Où est le vol là-dedans ? Madame simple salariée, même pas actionnaire ou associé, les prix sont moins chers que sur le marché.

      Izay ilay hoe lasa "Alika kely tsa mahita taolana ny mpanohitra, ka ny rovi-gony ro rotirotina".

    • 25 août à 14:25 | arsonist (#10169) répond à Ra-Jao

      Autant mettre rien que de "simples salariés" à le tête de tout et de n’importe quoi
      alors il n’y aura plus jamais de vols dans ces "tout et n’importe quoi" !

      Et même ce gouvernement gasy et tous ses services fontt partie de ces "tout et n’importe quoi" .

      [Je parie que la besileo foza femelle isandra ne comprend que dalle à ce que je viens d’écrire]

    • 25 août à 15:09 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Masin-Joany,

      Vous anticipez le mot misavomboana, dont les forumistes ici commencent à comprendre le sens, en lisant votre post.

      Moi, foza votre ennemi, comme la majorité des Malagasy, d’ailleurs, on n’y comprend rien. Là, vous pouvez profiter d’écrire "tout et n’importe quoi".

    • 25 août à 15:30 | arsonist (#10169) répond à Ra-Jao

      ia moa ro nangnoratsa eto etsy ambogny etsy hoe "Madame simple salariée" ?
      Iaho ve ?
      Rehefa "simple salarié" ve dia tsa mba mangalatsa ?
      Ny dia foza saigna egny ihagny.

    • 25 août à 15:43 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Masin-joany,

      Aia ragna ro ahafany mangalatra amin’izany, ny seky amin’ny anaran’i Orin’asa, i Madame tsa ina, fa mpiasa tsora ?

      A roky va sagnana ?

    • 25 août à 16:04 | arsonist (#10169) répond à Ra-Jao

      De tsa mba nisy "simple salarié" nangalatsa sy nagnodigna volam-panjakagna na volam-bahoaka na volan’ orignasa izagny , arakin’ ny tarogn’ ity foza vavy besileo isandra ity ?

      Sagnagna sa mody sagnagna ’ty besileo foza vavy isandra ’ty !

      Ankaotrign’ ny gisa fotsy de ia koa ro higno eo fa tsa misy "simple salarié" mangalatsa ?

    • 25 août à 16:09 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Masin-joany,

      Asa agny aminareo agny, fa ny DC re tsa mitagna kesy, no tsa manao sonia seky. Aia ro hahafahany manodina amin’izany ?

    • 25 août à 16:21 | arsonist (#10169) répond à Ra-Jao

      Ahia hogno ro agnaovagn’ gny "simple salariée" sognia seky amin’ izagny ?

      Magnotagny gny fahavalogny mandra maty ’ty besileo foza vavy isandra ’ty !

  • 25 août à 14:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Quid de la situation des pauvres malagasy empêchés de circuler dans son pays ?
    La liberté de circuler dans notre pays est réservé : Pourquoi ?
    - Qui peut se payer un taxi concernant la circulation en ville (bicyclette, moto et Taxi-be presque interdit et personne n’a réagi) ?
    - Qui peut voyager en avion ?
    - Qui dispose d’une voiture particulière pour se déplacer au niveau national (Taxi-brousses régionaux et nationaux sont toujours confinés) ?
    - Quelles catégories de Malagasy ont élu le PRM actuel ?

    C’est le vrai problème pour notre pays et laissons le PNUD s’occuper de son financement.

    • 25 août à 14:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mazavabe izao fa mitsipa-doha lakana nitana ny fitondram-panjakana.

  • 25 août à 14:10 | I MATORIANDRO (#6033)

    Te hanampy an’dr’inandra sy ny fornogony aho hoe :

    NY MPAMATSY VOLA NO TENA ADALA @ ZAO RAHARAHA IZAO

    Efa nilaza i kotomangidy fa tsy mila izay volan’ny mpamatsy vola avy any ivelany fa mbola sesefany ihany. Io izy io. Sa ahoana ry kelitoko fozaorana sy ny forongony. Hi3 !

    Mandeh ny mandeh.

    • 25 août à 16:14 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Hihihi ! Izay ilay hoe se faire désirer.

      Jereo ty izy vao maika mibosesika, tsy mila mividy avion hoatran’ny sasany hadodonana vazamokotra rehetra izao.

    • 25 août à 16:25 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      @ inandra cocovid

      Nnnndddrrryyy !!!

      Miaro ny tsy azo arovana ianao ry cocovid a.

  • 25 août à 14:39 | Besorongola (#10635)

    Il y a beaucoup de maladresse et d’amateurisme dans cette affaire . Le Ministre aurait dû prendre la précaution de ne pas faire figurer le nom de son épouse dans cette facture . Ici on est dans le domaine publique et c’est très sensible . Est-ce qu’il n’y a pas un comptable dans cette société TED pour signer émettre une facture au lieu d’une commerciale ? Un commercial a juste le rôle de vendre et le reste appartient au directeur financier et au comptable . Cela n’empêche que le commercial peut toucher de grosses commissions et de primes suite à cette vente et c’est là que l’intérêt du couple Razafimahefa est flagrant . La seconde maladresse c’est d’essayer de noyer le poisson en accusant le PNUD qui est un organisme international très apprécié dans 177 pays . Les financeurs sont des organismes privés et étatiques très rigoureux comme
    MDTF1,
    GEF
    FUNDS_EU
    USA
    DEU
    NOR
    FRA
    UN_AGENCIES
    KOREA.
    Si le Ministre essaie de renvoyer la ball au responsable de PNUD c’est Rajoelina qui va se voir taper sur les doigts . Rajoelina ferait mieux d’écarter et vite ce Ministre .
    Sachez que ROHY ET TRANSPERCY INTERNATIONAL sont en étroite collaboration avec le PNUD au même titre que le gouvernement Malgache .
    C’est le gouvernement de Rajao (encore lui) qui a réussi à gagner la confiance du PNUD en 2015 et a signé le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement intérimaire (UNDAF) 2015-2019(Part 1)

    Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement intérimaire (UNDAF) 2015-2019(Part 2)

    Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement intérimaire (UNDAF) 2015-2019(Annexes)

    Plan d’action de programme pays (CPAP) 2015-2019

    2015 Lettre d’accord entre le PNUD et le gouvernement pour la fourniture de service d’appui.

    C’est encore le résultat du travail de Rajao que Rajoelina ne sait pas utiliser à bon escient .

    • 25 août à 15:03 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Ces confusions des genres et ces conflits d’intérêts existent à Mada depuis 1975 .
      Les anciens Accords de coopération avec la France étaient abrogées juste l’année précédente par le ministre des AE de l’époque , un certain capitaine de frégate Didier Ratsiraka .
      Lequel prit ensuite la tête de l’ État gasy .
      Mada sortit de la zone franc .
      Les Français quittèrent la Grande Île .
      Les grandes sociétés françaises étaient "nationalisées" à tour de bras . Celles qui ne l’étaient pas avaient fermé faute de capitaux et de ... patrons .
      Les nationalisées appartenaient donc au fanjakana .
      Mais qui était et qui est ce fanjakana ?
      Qui le connaît , ce fanjakana ?
      Qui l’ a déjà vu en chair et en os ?
      Et tous ces biens qui lui sont attribués appartiennent à qui exactement ?
      Au prezida ? Au ministre ? Au simple salarié selon l’ expression de la besileo foza femelle isandra ? À l’ épouse du ministre de l’ intérieur ?
      Quelqu’ un connaît la réponse ?

      Confusion des genres .
      Conflit d’ intérêts .
      Il n’ y a pas que Ra8 . Mais il sert de bouc émissaire pour l’ instant . En attendant le tour des autres . Patience ! Ils y passeront tous .

    • 25 août à 15:19 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      "Le Ministre aurait dû prendre la précaution de ne pas faire figurer le nom de son épouse dans cette facture."

      C’est le signe de leur innocence dans cette affaire. Ils pensaient qu’où est le mal à signer une facture, aucun argent n’entrera pas dans leur poche.

      En général, un directeur commercial ne perçoit pas par chaque transaction, c’est souvent le commercial qui l’est, mais, il gagne une commissions en fonction du CA d’une période donnée. C’est un enfant d’un chef d’entreprises qui vous le dit.

    • 25 août à 15:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Le directeur commercial ne perçoit pas une commission sur chaque transaction,...

    • 25 août à 15:52 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Ne jamais oublier :
      . le DJ est une création de Sarko et de Guéant et de Fillon
      . visiblement le chef foza DJ et les autres foza appliquent les mêmes manières que Sarko-Guéant-Fillon
      . la justice de leur pays n’enquête-t-elle pas sur des choses pas claires concernant chacune de ces trois personnalités politiques françaises ?

      Questions :

      En sera-t-il de même concernant le DJ et les membres de son équipe devant la justice gasy ?
      Rien n’est moins sûr .

      Mais les Gasy farouches ennemis des foza , laisseront-ils tranquilles ces derniers ?
      [Attention ! J’ ai dit ennemis . Je n’ai pas dit adversaires]

  • 25 août à 14:49 | Ra-Jao (#282)

    Contrairement à Isandra je prône la création du délit de népotisme pour éviter que ces serviteurs de l’Etat ne sera pas tenté de recruter des proches (son frère ou neveu ou nièce ...) pour dissimuler les mefaits qu’ils commettent dans l’exercice de ses fonctions.
    Par ailleurs, même si je suis secrétaire ou directeur d’un ministre je suis dans la fonction public pour le service public, mais pas à la botte du ministre. Un salarié qui ose révéler les magouilles de son chef mérite une promotion. Nous ne parlons pas d’entreprise privée Isandra. Nous parlons de l’administration. Personne ne doit être inféodée à son ministre parcequ’il est le chef. Je ne lui doit obéissance que dans l’accomplissement du travail pour lequel je suis payé par l’Etat, mais pas par le ministre

    • 25 août à 15:06 | arsonist (#10169) répond à Ra-Jao

      Le népotisme est déjà un délit .
      Alors pourquoi créer ce qui existe déjà ?
      Il faut simplement appliquer la loi .
      Appliquer la loi simplement à Mada ? Facile à dire .

    • 25 août à 15:35 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Je ne dis pas que je suis pour le népotisme, mais, j’ai dit que ce genre de fuite pourrait pousser les dirigeants à ne travailler qu’avec leur hommes ou femmes de confiance, alors qu’il suffit les collaborateurs publics ou privés aient de la conscience professionnelle,...

      D’autant plus, le PTR et l’Etat ont de la structure de contrôle pour vérifier toutes les transactions de cette entité.

  • 25 août à 14:50 | Anton (#8594)

    A propos de corruption, dont certains s’insurgent avec juste raison si les faits sont avérés, ces gens sont-ils exprimés avec la même véhémence concernant l’ex président de la république relativement à la création de la société ALMA (clin d’œil à l’article du même nom) où sont-ils rester taisant, à l’époque, devant des fait plus graves et répétés ?
    Je décline : Marc Ravalomanana ayant créé (entre beaucoup d’autres) la société ALMA (Asa Làlana Malagasy ) alors même qu’il était élu à la tête de la nation, tous les marchés de bitumage de la ville d’Antananarivo -dont le maire était Patrick Ramiaramana (qu’il avait fait élire)- sont « généreusement » attribués sans aucun appel d’offres ne constituait pas, à minima, un conflit d’intérêt ?
    Quel est votre avis sur cette turpitude (qui constitue juste un des délits les moins graves commis durant sa présidence en comparaison des corruptions, accaparements, fraudes, spoliations, détournements de biens, non-paiements des impôts et de nombreuses dettes ; etc. etc.) ??
    Sans parler de l’utilisation illicite des moyens de l’Etat et de l’armée en particulier…

    • 25 août à 15:04 | Ra-Jao (#282) répond à Anton

      Anton
      Je ne parle pas pour tous les intervenants ici, mais je garde mon objectivité en dénonçant toutes les infractions quelqu’il soit son auteur. J’ai applaudi la CUA en dénonçant le contrat de bail signé à l’avantage de MBS. Pareil pour ce nouveau dossier de la société Alma. C’est vous les inconditionnels du régime qui se battent bec et ongle pour toujours justifier les pratiques injustifiées et injustifiable commise par votre maître.

  • 25 août à 14:51 | Jacques (#434)

    " c’est ce partenaire qui a acheté lui-même le matériel là où bon lui semblait ".

    Signé, le ministre de l’intérieur.

    Or le PNUD n’a fait que décaisser l’oseille, c’est tout. Comme par hasard ne v’là-t-il pas qu’une société dirigée par sa propre épouse qui acquiert le "graal", quelle coïncidence !

    Des pieds et des mains, l’enivrée du forum d’une part et le jomaka vazaha taratasy dadanaivo-betoko d’ambatomanga tentent d’éteindre le feu mais, hélas pour eux, le vin est tiré. Il leur faut subir maintenant quand bien même (ça ne sera pas surprenant) cette nouvelle "affaire" irait faire pschitt.

    Au vu du schéma qu’on nous présente et ce, même si on ne dispose pas de détails, le spectre d’un potentiel conflit d’intérêts et de corruption n’est pas à écarter. L’avantage des éventuels présumés concernés c’est d’être dans l’équipe du bac-3 qui, on le sait, est une arsouille de haute facture et ne se priverait pas de les défendre. Il ne faut donc pas s’étonner si le feu ne s’attiserait pas. Ce ministre ne serait pas débarqué comme ses ex-collègues de l’éducation ou de la santé, limogés respectivement pour s’être désolidarisé du gouvernement ou encore en raison d’histoire de bonbons.

    • 25 août à 15:53 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Jacques,

      Comme par hasard ne v’là-t-il pas qu’une société dirigée par sa propre épouse qui acquiert le "graal", quelle coïncidence !

      C’est possible, figurez- vous que le PNUD est le client de cette société depuis des années, de ce fait, leur nom son dans leur base de données, il suffisait qu’il le consulte sans intermédiaire de qui que ce soit.

      La question : Cette transaction a été réalisée au mois de Mars, pourquoi, aujourd’hui seulement qu’ils l’ont sorti ? Pour noyer les affaires Magros et MBS ?

  • 25 août à 15:26 | Antony (#9838)

    Tena tsy miantsy miteny ihany fa mampihomehy be ilay hoe rehefa misy tsy mety ataon’ny ao amin’ny fitondrana dia tsy maintsy tenenina i Ra8 atao ohatra fa nanao toy izany ihany koa.
    Na nanao izy na tsy nanao izy, inona kay no dikan’ilay "Revolisiona Loranjy" raha izany e ?
    Fa ny zava-misy anefa dia fankahalana azy no misy fa tsy hoe ny tsy fahaizany no nahatonga azy nalàna teo.
    Raha ny tsy fahaizany ny nitondra no anton’ilay revolisiona, ianareo kosa izany tena tsy nanao, tsy manao ary tsy hanao intsony izay efa nataony.
    Ny zava-misy anefa, tena nataonareo ho tandra vadin-koditra amin-dRamalagasy ilay fahantrana. Aminy lafiny rehetra io a ! satria tsy amin’ny lafiny ara-bola ihany no atao hoe fahantrana.
    Sao kosa ary tsy nanao ohatra an’io ataonareo io izy ? Izany hoe, io ataonareo mihitsy ilay tanjona tamin’ilay "Revolisiona Loranjy" ?

    • 25 août à 16:01 | Ra-Jao (#282) répond à Antony

      Antony,
      Tsy miova sujet ve isika raha i Ra8 no atao anton-dresaka ato @ ity article manambara ny fitoriana ny ministre ny intérieur ity. Izay anie no tena mahavoa antsika mpanohana ny atsy na aroa ity e, toa manao diversion mba iarovana be fahatany fotsiny ny régime tohanantsika. .
      Droit-nareo ny manana affinité @ io mpitondra io fa aza avadika moa ny sujet e !

    • 25 août à 16:35 | Antony (#9838) répond à Antony

      Ra-Jao,
      Izaho aloha #9838 sao olon-kafa no eritreretinao manoratra eto.
      Raha vao tsy vakinao tsara ilay post dia mety mivadika zavatra hafa mihitsy ny voasoratra.
      Izaho aloha tsy mpanohana an’iza na iza fa ny hitako tsy mety fotsiny dia ny mpanohana rehefa misy zavatra tsy mety ataon’ny fitondrana dia maka ohatra ny tamin’ny andron’i Ra8.
      Ary avy amin’izany no nahatonga ahy manontany hoe fa inona marina moa izany no anton’ilay "Révolution orange".
      Ny fitondrana firenena rehefa hoe nandalo "Révolution" dia tsy misy dikany intsony ny fampitaha satria tena tsy mitovy intsony ny teo aloha sy ny ankehitriny. 100% ny tsy fitovizana.

  • 25 août à 16:01 | Vohitra (#7654)

    C est un excellent buteur, comme Maitre Kira d antan...

    Le premier, au fond des urnes...
    Le second, au fond des buts...

    A la difference que le premier est specialiste dans l anticipation des resultats, avant meme le deroulement du match sur terrain...

    En plus, le premier avait beaucoup travaille dans la fabrication artisanale, fait maison, du boisson pour le raffraichissement...cette tisane magique ayant un effet revigorant et halucinatoire...

  • 25 août à 16:18 | betoko (#413)

    Attendons les explications du responsable du PNUD à ce sujet , car sous entendu pour les opposants il y a un conflit d’intérêt .
    Et si le PNUD continue à travailler avec cette société , que feront les opposants et les plaignants comme Ketakandriana , vont ils porter plainte contre le PNUD pour favoritisme par exemple
    À noter que le PNUD n’a aucune obligation à publier un appel d’offre idem avec les ambassades sur un marché quelconque , ils achètent là où ils estiment qu’avec une telle entreprise le prix proposé est le moins cher , même si cette entreprise appartient à un ministre ou un membre de sa famille

    • 25 août à 16:35 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      L’une de femmes de ménage du PNUD aurait dit à Ketaka que celui-ci ne fait que décaisser.

    • 25 août à 16:38 | Ra-Jao (#282) répond à betoko

      Bekoto,
      Attendons comme vous dites les explications du PNUD. N’anticipez pas dans le sens de ce que vous voulez ce qui va ressortir de ce qu’il dira. Je ne mettrai pas ma main au feu, mais il me semble avoir lu que le PNUD se contente de régler la facture qui lui est présentée. Il n’est pas sensé connaître qui est le dirigeant ou l’actionnaire de l’entreprise qui lui présente la facture à payer. Peut-être que je me trompe, mais soyons patients.

    • 25 août à 16:38 | Ra-Jao (#282) répond à betoko

      Bekoto,
      Attendons comme vous dites les explications du PNUD. N’anticipez pas dans le sens de ce que vous voulez ce qui va ressortir de ce qu’il dira. Je ne mettrai pas ma main au feu, mais il me semble avoir lu que le PNUD se contente de régler la facture qui lui est présentée. Il n’est pas sensé connaître qui est le dirigeant ou l’actionnaire de l’entreprise qui lui présente la facture à payer. Peut-être que je me trompe, mais soyons patients.

    • 25 août à 16:45 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      kelitoko fozaorana

      tsy hiteny tsony ny pnud satria mamofopofona kopaka isasahana ty raharaha ty.

      Azonao ve hoy be orona ???!!!

    • 25 août à 21:11 | ASSISE (#10453) répond à betoko

      Tsy mila manazava aminao na "A" na "Z" ny PNUD, eny na amin’ny mpanao Fanjakana aza rehefa mividy entana.

      Mety afaka mividy entana tsy misy fepetra izy, indrindra raha izy no mividy azy sy manolotra ny entana.

      Tokony nampanao "Appels d’Offre" kosa izy raha hanome vola, fa hoe niova HONO, hoy ny Isandra, ny fomba fiasa.

      Mahavariana ihany anefa ilay taratasy feno ny sonian’izy mivady.

      Ilay mpivarotra, nanao tolotra.

      Ilay mpividy, MinInter (tsy PNUD), nanome ny "SANS OBJECTION".

      Mampieritreritra.

      Izany hoe, tsy misy hidiran’ny mpamatsy vola tokoa ilay tsena.

      Mipetraka ihany anef any fanontaniana : an’iza ilay tsena mihoatra amin’io tarasatasy io ?

    • 25 août à 21:56 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Miarahaba Assise,

      Efa mazava anie ity resaka ity fa ny sasany mbola mihezaka ihany manodinkodina amin ny zavatra hafa fotsiny e !

      Ny nikaroka izay orinasa mpamatsy entana dia ny Malagasy tamin ny alalan ny CCO izay nosoloin ny Filohany tena dia ny minisitra.

      Ny nandoa vola dia ny PNUD.

      Ny fanontaniana dia hoe : nanao fiantsoana tolobarotra mazava sy mangarahara ve ny minisitera ?

  • 25 août à 16:30 | Nalisoa (#10185)

    Adala izany ny PNUD amin’ny sasany ka hamoaka vola tsy misy porofo !ilay izy rehefa tiana havadika ilay resaka dia foronina daholo izao atsanga tsy aman’orana rehetra izao. Aleo andeha izany fitoriana teny amin’ny HCJ izany dia ho hita eo ny marina.

  • 25 août à 17:32 | Vohitra (#7654)

    Un hors sujet…

    Il était une fois…encore un conte de fées comme il y en a toujours au pays du Gondwana…

    Oui, ce matin vers 10 heures, un haut dignitaire, quand je dis haut, ce n’est pas n’importe qui, c’est le plus haut gradé du coin, avait visité une société en zone franche textile située dans le 5ème arrondissement de la capitale, appartenant à un étranger, je n’irai pas jusqu’à citer sa nationalité car vous pouvez tous l’imaginer aisément…

    Cette société n’avait jamais connu un arrêt de travail, même en pleine période de confinement total, pour dire qu’il n’y a jamais eu de rupture de paiement de salaire des employés dans cette zone franche, et elle a même pendant cette période la capacité de louer des cars pour le transport de ses employés…

    Et le très haut dignitaire, ai-je dit, est venu ce matin annoncer aux employés de la possibilité de contracter une avance, ou un crédit de salaire de un mois, par le biais des ressources de la CNAPS…et encore, des aides ont été annoncés sous forme de « tosika fameno et vatsy tsinjo »…

    A ma connaissance, cette possibilité de crédit à travers les ressources de la CNAPS est prévue pour les employés dont l’employeur n’est plus en mesure de payer des salaires pour cause de difficultés financières entraînées par l’arrêt et fermeture durant la crise pandémique…

    Mais pourquoi alors gaspiller des ressources en faveur de ceux qui n’ont pas subi de plein fouet la crise pandémique ? pour quel motif et pour quel intérêt au juste ? il n’y a jamais eu de chômage ni partiel ni total dans cette société, mais pourquoi venir alors en aide à ceux qui ne doivent pas être considérés comme des bénéficiaires prioritaires de cette ressource ?

    • 25 août à 18:09 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Bonjour .
      Vous touchez là au secret d’ état, si ce n’ est des dieux ,
      Vous allez vous faire accuser de conspirationniste là didon ...

    • 25 août à 18:34 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra.
      Il existe 1000 manières en apparence légales de détourner l’argent public. Le mot "RETROCOMMISSION" n’a pas été dit pour rien. C’est une pratique courante dans le milieu politique. Cette société n’aurait rien à perdre dans cette affaire mais les bénéfices suite à ce fameux tosika pourrait revenir à Rajoelina. Il a son compte offshore et la société en question n’aura qu’à virer le montant et le tour est joué. La seule chose qu’on remarque c’est Rajoelina le bienfaiteur mais la magouille est derrière. Vous avez un œil d’un vrai combattant politique mais dans ce genre d’affaire, il faut agir à la Mediapart c’est-à-dire réunir toutes les preuves écrites ou comptables qui montrent que les salariés de cette société n’auraient t pas besoin de ce tosika et les publier.

    • 25 août à 21:16 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Izaho ve no tsy maharaka ilay tantara ?

      Fahitako ilay tantara manko dia io ilay fomba fampiasana ny "DOUBLONs".

      Voaprofo fa misy izy fa tsy misy (raha tadiavina).

  • 25 août à 17:33 | betoko (#413)

    Ra-jao
    En effet , certainement le PNUD avait demandé des factures pro-format à des nombreuses entreprises et il avait sélectionné le plus intéressant au vus des prix et de la qualité et ce sera un coup d’épée dans l’eau pour les détracteurs.
    J’aimerais un jour faire la connaissance de Madame Ketakandriana , J’ai beaucoup de questions à lui poser

    • 25 août à 17:41 | Ra-Jao (#282) répond à betoko

      Bekoto,
      Vous êtes bien renseigne, à croire que vous êtes dans les secrets des Dieux. Peut-être vous avez une source d’information que je n’ai pas.

  • 25 août à 17:53 | Besorongola (#10635)

    25 août à 15:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola ^

    Le directeur commercial ne perçoit pas une commission sur chaque transaction,..
    À qui voulez-vous faire avaler cela ? On est à Madagascar où a corruption va d’en bas vers le directeur. Quand j’etais encore étudiant, pour revenir en France j’avais oublié de confirmer mon retour dès mon arrivée. L’agent qui m’a accueilli me sommait de payer le double. Mais il a ensuite dit qu’il peut y avoir de solution avec la directrice commerciale et il a fait semblant de téléphoner cette dame. Et il m’a dit est ce que vous avez le moyen de payer même un tout petit peu en espèce et on peut régler ça ?! . Comment ? Demain vous viendrez avec les sous dans une enveloppe et nous allons voir ensemble la directrice. Et le lendemain je suis venu comme convenu avec l’enveloppe.,on était monté ensemble au bureau de la directrice ... Elle a pris l’enveloppe, vérifie le montant et dit c’est bon, vous partez !
    Votre ligne de défense n’est pas crédible et trop faible . Penelope Fillon aussi se disait sincère mais il n’y avait rien à faire.Quand vous étiez dans l’opposition vous n’aurez pas lâché ce genre d’affaire. Nous sommes en politique, la sincérité est une grosse maladresse. Même quand vous êtes au pouvoir vous ne lâchéz pas les affaires Ravalo... Alors le pnud ne va pas se laisser utiliser comme bouc émissaire de ce Ministre. Je sens que le robinet pnud va être encore fermé à cause de l’amateurisme de Rajoelina et ses Ministres.

  • 25 août à 18:05 | Vohitra (#7654)

    Mbola resaka mivoaka kely amin’ny lohahevitra ihany ity…

    Omaly isika dia niresaka mikasika an’ilay zavanitranga tany Farafangana izay namoizana aina olona maro tokoa, 21 raha ny zavanitranga…

    Ato amin’ity dinika ity dia mitaky fanadihadiana lalina ny solombavambahoaka avy ao Ikongo, izay marihina fa Filoha Lefitra ao amin’ny Antenimierampirenena avy amin’ny Faritany Fianarantsoa, mikasika ity raharaha mampalahelo ity…

    Nambarany tsy nihambahamba sy mahitsy fa misy zavatra hafahafa sy maizina ao amin’iny raharaha iny, nolazainy mazava fa nisy olona efa nandohalika sy nanangana tànana amin’ireo olona maty ireo nefa mbola notifirina novonoina ihany, nisy amin’ireo aty ireo hoy izy, olona nangalatra akoho no nampigadra azy, efa nigadra efatra taona nefa mbola tsy nandalo fitsarana ihany, ary isany amin’ireo maty ireo…

    Tsara homarihina fa ity olona ity, alohan’ny naha-solombavambahoaka azy, dia manamboninahitra avy amin’ny mpitandro filaminana ihany koa, ary mahafantatra tsara ny fepetra fampiasana ny fitaovam-piadiana…

    Nambarany ihany koa fa notsoahan’ny vahoaka tany Ikongo tamin’ny toerany ny Mpanjaka iray avy any Ikongo izay nampiakarina taty Antananarivo nanatrika ny fankalazana ny matso tamin’ny 26 jona 2020 tetsy Analakely…

    Marihina fa solombavambahoaka MAPAR ity manomboka manao tsikera ohatrany efa mamaivay ity…

    https://www.youtube.com/watch?v=TSCxbnBurIQ&t=3458s

  • 25 août à 18:06 | Lefou (#10919)

    Il a piqué à la caisse. Et alors ? Honnêtement, croyez vous qu’il risque vraiment quelque chose
    à partir du moment où il est soutenu par qui tout le monde sait désormais ?
    Donc affaire close !

  • 25 août à 18:13 | Rainingory (#11012)

    Averiko @ nareo eto ny fitakiana nataon’ny firaisamonimpirenena izay tsy hitako nisy nilaza izany teto hatramin’ny nivoahan’ity tantara ity : hita io ny tranga, fa mba inona kosa moa ny anton’ity fampitaovana ity, inona ny ampiasana azy ?

  • 25 août à 18:25 | Vohitra (#7654)

    Tsy misy mahataitra intsony eto amin’ity Firenena ity, ilay rangahy iray ity aza moa mandeha mirijarija soa amantsara eran’ny tànana eny, tsy vitan’izay fa mbola naverina amin’ny toerany rehefa namadika ny palitao ka lasa mpanohana sy mpiaro ny mpanao angoantenda…

    https://www.madagascar-tribune.com/Le-senateur-Berthin-Randriamihaingo-remis-en-liberte.html

  • 25 août à 19:25 | olivier2 (#9829)

    « Bonjour Vohitra.
    Il existe 1000 manières en apparence légales de détourner l’argent public« 

    « on « sent l expérience..la vraie..

    L experience du malagsay patriote qui sait tout, mais n est responsable de rien,..car il ne serait finalement qu’un simple badaud..

    Et qui se permet de faire une remarque a un autre patriote..qui lui meme se contente de contempler le désastre sans éprouver un quelconque sentiment de culpabilité..

    Si la badaud en question ose apostropher un autre badaud..c est parcequ il ressent un sentiment de proximité a son égard..

    Cela porte un nom : le « fihavanana ».

    • 25 août à 20:21 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Mais non ! Ce n’est pas ça le fihavanana !

      Je me suis toujours demandé si on peut définir le fihavanana .
      Et je crois que non .
      Le fihavanana n’est pas la solidarité , ni la complicité , ni la sympathie , ni la sociabilité , ni l’amour .
      Mais il y a un peu de tout ça dans le fihavanana . Pas trop , mais un peu de chaque .
      Car tout le monde peut faire tout et son contraire , et justifier ce qu’il fait au nom du fihavanana .
      Je peux faire une chose précise pour un groupe de personnes et réclamer que je l’ai faite au nom du fihavanana .
      Certaines pesrsonnes dans le groupe peuvent juger que je suis dans le vrai .
      Mais d’autres personnes dans le même groupe peuvent avoir un jugement totalement contraire .
      Alors comment savoir si j’ai réellement agi selon le fihavanana ?
      Hé ! ben ! C’est facile à savoir , mais surtout pas facile à atteindre !
      Si tout le groupe est unanime pour reconnaître que j’ai agi selon le fihavanana alors j’ai agi selon le fihavanana .
      Mais atteindre cette unanimité est utopique .

      Après le coup d’Etat de 2009 , un groupe d’Africains étaient venus à Mada .
      L’un d’entre eux avait déclaré à la presse qu’ils sont venus pour réinstaurer le fihavanana à Mada.
      Quel c.on ! Ils allaient réinstaurer le fihavanana selon qui ? Selon betoko ? Selon arsonist ?

      La seule chose que je sais à propos du fihavanana c’est la chose suivante :
      c’est une sensation que l’on ressent sur une attitude ou sur un geste à l’endroit d’une autre personne ou d’un groupe de personnes ; mais cette sensation ne se définit pas ; elle se sent .

      C’est comme tomber amoureux .La personne le sent et le sait , mais elle ne peut pas définir ça .
      Mais alors , y aurait-il un degré d’intimité dans le fihavanana ?
      J’ignore . Mais je me le suis toujours demandé .

      Il est inutile de vous dévoiler avec quelles personnes sur ce forum le fihavanana est absolument impossible pour moi .
      Et si vous avez des doutes sur ce sujet , c’est que vous devez consulter un psy .

  • 25 août à 20:33 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comment établir qu’il y a eu des conflits entre les intérêts publiques et privés ?

    On est un pays de droit. Le pays a des lois. Il faut se référer à ces lois, point.

    Normalement, c’est le travail et de la responsabilité constitutionnelle des Institutions Judiciaires et leurs responsables respectifs. Autrement dit, les grands fonctionnaires de la Justice.

    Dans quel état est le pouvoir Judiciaire à Madagascar ?

    L’etat des Institutions Judiciaires décrivent parfaitement bien l’etat politique dans lequel un pays se trouve. Autrement dit, pour connaître parfaitement bien l’etat de stabilité politique et constitutionnelle dans un pays, il faut connaître l’etat exactement de ses Institutions Judiciaires.

    La majorité de la population, peu éduquée dans les pays sous-développés, réagit sur les conséquences multiples résultant de la faiblesse, ou plus exactement, la faillite de l’Etat et des Institutions, au lieu de dénoncer les forces politiques qui les affaiblissent continuellement. Les vraies origines de l’instabilité politique, la crise Constitutionnelle et de facto, la pauvreté.

    Les libanais, (j’ai un ami et collègue dont la mère est libanaise), espéraient que leur pays pourrait encore affronter les multiples crises politiques et économiques devant lui, un pays qui a été capable de sortir d’une guerre civile.

    J’ai dit à mon collègue, comment le Liban va s’en sortir s’il n’y a plus d’Etat et des Institutions ?

    Sans un État et des Institutions solides, vous perdez votre pays, point !

    L’ensemble des dirigeants et responsables politiques malgaches sont continuellement torturés entre deux choix, l’un, qui exige des processus politiques, donc, un peu lent, car l’objectif ici serait l’aboutissement des élections incontestables, de facto, acceptées par l’ensemble des grands partis politiques.. Et l’autre, faire le pari que le pouvoir en place serait soutenu sans discontinuité par la CI.

    Le deuxième choix a été toujours et sera encore couronné d’échec politique.

    Le premier choix, serait l’idéal, il garantit exactement la souveraineté du pays.

    Quand le choix des dirigeants et l’ensemble des responsables politiques ont fini par plonger le pays dans un système politique clientélisme que la moindre crise économique ou d’autres natures, pandémie, récession économique, de crise mettent en évidence le vide laissé par l’Etat et les Institutions.

    Une campagne électorale prochaine gagnante :

    - la solidification de l’Etat et des Institutions !!!!!

    Il est extrêmement difficile de corrompre un État solide tompoko, c’est la clé de développement économique et la lutte contre l’injustice.

  • 25 août à 20:48 | lysnorine (#9752)

    Re Noue 25 août à 08:49 répond à betoko :

    « Bianco n’est plus rien maintenant » :

    Efa hatrany ambolohany no TSY MISY ILÀNA azy no TSY MISY FOTONY ny BIANCO fa fandaniam-bolam-panjakana sy ny hetra aloan’ny vahoaka fotsiny ! (Asa aloha raha mahazo kely na be avy amin’ny any ivelany mpanampy sy mpamelona ny fanjakana sy MANAMAFY ny jadom-panjakana ny BIANCO ?). Tokony HO NAVERINA SY HAVERINA fotsiny ny HASIN’ny INSPECTION D’ÉTAT sy ny INSPECTEURS d’ÉTAT mbany ny an’ny CONTRÔLE FINANCIER miaraka amin’ny FANADIOVANA TANTERAKA ny MINISITERA misahana ny VOLA, INDRINDRA ny sampan-draharara mpiandraikitra :

    (i) ny « MARCHÉS PUBLICS » [na misy « appels d’offres » na « marchés de gré à gré » mbany ny « simple DEMANDE DE PRIX » sy ny
    (ii) » fanaraha-mason’ny fandoavan’ny ORINASA HETRA ( ilay antsoina hoe « BRIGADE DE VÉRIFICATION FISCALE » ) ;

    Io ministera io no TSY NANAO NY ASANY ARA-DALÀNA matoa ka hoe afaka nandika lalàna sy/na TSY NANDOA HETRA ny orinasan’Ingahy Ravalomanana maromaro nandritra ny taona maromaro. NOHO IZANY TOKONY AMPAKARINA FITSARANA DAHOLO KOA ireo tompon’andraikitra REHETRA tsy nanao ny asany NANDRITRA NY TAONA MARO. [amin’ny fanjakana AMBANY ZAKAN’NY LALÀNA aloha ! ]

    Sahala amin’ny BIANCO ihany koa, TSY MISY ILÀNA no TSY MISY FOTONY hatrany am-boalohany ny nananganana ny « Commission Électorale Nationale (CENI-T) » [FAHITA ERAN’I AFRIKA ZANATANIN’I FRANTSA fahizay io. Ao anatin’ny teti-KANDRAVANA ny FANJAKANA sy ny FIANDRIANANY izany ka mora baikony ny saribakoly ampakarina eo amin’ny fitondrana hanamora ny fitsentsefana ny haren’ilay Firenena]. Tokony HAVERINA koa eto ny HASIN’NY MINISTERA NY ATITANY sy ny an’ny ADMINISTRATERA SIVILY mbany ny PRÉFET sy SOUS-PRÉFET, sns., sns. Tsy mbola ny ANY IVELANY mpanampy sy mpamelona ny fanjakana sy MANAMAFY ny jadom-panjakana ihany va re no mpamatsy ny vola FILALAON’ ny CENI-T ?

    Araka ny famosahan-kevitra etsy aloha avy amin’i kartell , 25 août à 09:41 :

    « L’ABONDANCE DES AIDES ENGRAISSE la CORRUPTION en son cœur, hypertrophié, on ne sait plus où donner de la tête, chacun voudrait avoir sa part d’un gâteau venu d’andafy !. »

  • 26 août à 00:00 | Shalom (#2831)

    Somary alatsaka lalina ity ady hevitra ity dia adino moramora ilay valanaretina izay miha mitombo isa ny sitrana ary mihena ny olona voa.
    Araka ny nosoratako teto andro vitsivitsy izay dia hoy aho hoe : tena miaina amin’ny faminaniana ity DJ apprenti à vie prm ity. Naminany izy fa hiena io amin’ny faran’ny volana aogositra ary ny datim-panadinana dia napetrany mialoha satria naminany io fidinan’ny valanaretina io izy.

    Dia io tokoa fa mijotsojotso midina toa izany ilay izy.
    Fa maninona aza ny mpitondra eran-tany no tsy manontany na manantona an’i DJ apprenti à vie prm hamahana ny olana any amin’ny firenen’ireo. MAHAGAGA !

    Ny tena mahatsikaiky amin’ny fiainan’ny olona toa itony anefa dia izao : fa maninona ny zanany no alefany mianatra any Lafrantsa fa tsy ampianariny mamimany toa azy dia samy vita.

    Raha izaho aloha no eo amin’ny toerany dia ho menatra aho eo anatrehan’ny zanako manao fitondran-tena toa izao.
    Samy hafa tokoa angamba ilay fitaizana azo. Tsy hitsiriritra ny azy mihitsy aloha ny tenako.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS