Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 juin 2022
Antananarivo | 22h53
 

Culturel

25 ans de scène de Poopy

Une petite salle pour de grandes ovations

lundi 14 juillet 2008 | Daddy R.
Poopy, toujours aussi éblouissante, même après 25 ans de scène.

Et de deux pour Poopy ! Dans le cadre de la célébration de ses 25 ans de scène, ayant déjà eu un grand succès lors de son lancement à Antsahamanitra, elle a récidivé au Cc Esca lors des deux shows du week-end, entouré de son équipe au grand complet et des jeunes « invités ».

Si le « showbiz » se comporte mal actuellement, les artistes de taille comme Poopy, se contentent de ces retrouvailles avec les fans dans des endroits adéquats.

Afin de pouvoir donner satisfaction à toutes les couches, Poopy a tenu à se produire dans chaque endroit disponible dans la capitale. De ce fait, après Antsahamanitra, elle a investi le Cc Esca dans un décor éblouissant et une sonorisation impeccable pour un « show » de qualité exceptionnelle. En invitant de jeunes talents, tels Poon et Aina Cook, vendredi, ou Shyn, hier, Poopy réaffirme son enthousiasme d’assurer la relève.

Les infrastructures sont presque à portée des mains des jeunes de la génération montante actuellement, c’est pourquoi on se demande si la relève ne serait plus qu’une question de « bosse ». Une telle initiative serait sûrement une occasion pour les jeunes talents de faire face à la réalité. Devant un public exigeant et aux côtés de « grands » reconnus dans le milieu, la nouvelle génération pourrait se rendre compte du travail qui se passe derrière le succès de ces « shows ».

Quoi qu’il en soit, Poopy a bien fait de se produire dans une petite salle, à deux reprises, devant un public averti, au lieu de s’aventurer dans une grande salle où les artistes sont plus nombreux que le public, vu que le contexte actuel ne permet plus au public d’apprécier ces « shows » de qualité. « Soa fianatse ! »

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS