Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 novembre 2018
Antananarivo | 09h23
 

Environnement

Environnement

Une maison écolo et sans déchets baptisée Nofy maitso

lundi 26 février | Fano Deraniaina

Une maison exemplaire, sans le moindre déchet, où l’on découvre meubles et objets fabriqués grâce à des matériaux recyclés, une bibliothèque écolo ou encore des bandes dessinées centrées autour de la protection de l’environnement. Située à Antaninandro, cette maison écolo et sans déchets désormais appelée, Maison Nofy Maitso, a été inaugurée samedi dernier sous l’initiative de quatre Associations dont Tantsary, Green N Kool, 2HY-Faire lien et RCOI ou Réseau Climat de l’Océan Indien.

Cette maison a pour objectif d’inculquer aux jeunes les notions fondamentales de l’environnement et à leur faire comprendre que le dérèglement climatique commence à envahir toute la planète particulièrement l’Afrique qui en paye lourdement le prix. D’où la nécessité d’adopter un comportement collectif qui s’aligne avec le respect de l’environnement.

« Penser Vert, Agir Vert, Construire Vert, Lire Vert, Acheter Vert », c’est le slogan que cet consortium d’associations s’est fixé. Il invite chacun à préserver l’environnement en appliquant les 4R c’est-à-dire Réduire, Réparer, Recycler et Réutiliser.

Quatre associations concepteurs du projet consortium sont très actives dans le domaine social et environnemental. 2Hy-Faire lien, intervient auprès des fokontany dans des travaux de rénovation ou d’embellissement des quartiers. Elle accueille également les tout-petits deux fois par semaine dans un local de la maison Nofy Maitso autour de projets artistiques et solidaires. Le Réseau Climat de l’Océan Indien (RCOI) s’active dans la lutte contre le changement climatique en s’impliquant dans les travaux de recherche, de formation et de sensibilisation. Tantsary, c’est un collectif de dessinateurs qui facilite l’éducation environnementale grâce à la bande dessinée. En effet, les images sont des porteurs de messages et aident plus à la sensibilisation sur les notions d’environnement pour tout public, même les illettrés. L’association Green N Kool quant à elle se spécialise essentiellement dans le recyclage des déchets. Ces quatre associations ont chacune un local dans la maison Nofy Maitso et font de la maison un point d’accueil multidisciplinaire et convivial. La maison est ouverte au public tous les jours, sauf le lundi.

Par le jeu de la créativité, Nofy Maitso cherche à convaincre ses visiteurs que tous les déchets ne sont pas mauvais. Par le recyclage, Green N kool redonne vie aux matériaux ou objets déjà enfouis dans les poubelles en les transformant, cannette de soda en cendrier, pneus transformés en fauteuil ou en sofa. Avec les mains expertes de ces membres, même les bouteilles ou les cartons sont reconvertis en objets décoratifs. En somme, c’est zéro déchet. Des milliers d’autres objets sont encore à découvrir pour les curieux.

Force est de constater que Nofy Maitso ne reste pas uniquement un musée à visiter. Ces œuvres artisanales sont également à vendre et peuvent faire l’objet de commande. Ces activités sont alors génératrices de revenus avec des conditions de réalisation socialement acceptable.

Penser vert, agir vert, acheter vert, construire vert est encore une utopie pour la plupart des gens mais les concepteurs de Nofy maitso y croient.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 26 février à 16:52 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Cette pensée écolo sera bénéfique pour le pays le jour où ceux qui nous gouvernent en font de même à travers leurs quotidiens : Imaginons lors de la réception du début d’année à Iavoloha, le PRM et tous ses invités s’assoient (y compris la dame avec sa robe ananas) sur des fauteuils en pneu recyclé et pourquoi pas en faire meubler leur bureau dans ce sens : Plus besoin d’emprunter et l’argent des contribuables sera utilisé avec parcimonie.
    « Lavitry ny afo ny k.i.t.a.y » car nos dirigeants rechignent même à acheter du Vita Gasy (Made in Madagascar) genre KARENJY, rien que pour leurs matériels roulants.

  • 26 février à 18:39 | Stomato (#3476)

    Cette pensée reste peu attirante pour les commentateurs habituels.
    Il est vrai que s’il n’y a personne à critiquer, et plus si affinités, pas la peine de reprde du temps sur un sujet qui amène à réfléchir !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 206