Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 septembre 2019
Antananarivo | 23h44
 

Socio-économique

Fonction publique

Une hausse de salaire de 8% pour les fonctionnaires

mercredi 2 mai 2018 | Ra Bens (Photos), Vavah Rakotoarivonjy

Le Président Hery Rajaonarimampianina a annoncé la veille du 1er mai, fête du travail, l’augmentation de 8% du salaire des fonctionnaires. Cette nouvelle augmentation, très attendue depuis le début de l’année, serait applicable à compter de ce mois de mai. Les fonctionnaires devraient donc s’en frotter les mains, mais au vu de la situation politique actuelle, dans le pays, la méfiance est de mise. Pour le secteur privé, la hausse de 8% a été décidé par le groupement des patronats depuis le mois de mars. Le décret d’application y afférent a été signé depuis le 16 avril dernier par le Ministère de la fonction publique.

Pourquoi les dirigeants actuels ont choisi ce jour précis du 1er mai pour annoncer ou prendre cette décision ? Les autres années, la hausse de salaire des fonctionnaires a été annoncé officiellement en début d’année, lors de la cérémonie de présentation des voeux du nouvel an au palais d’état de Iavoloha, ce qui n’était pas le cas cette année. La réponse à cette question peut se trouver dans le contexte politique actuel, notamment les événements qui ont marqué la journée de lundi : plusieurs fonctionnaires, employés de nombreux ministères et institutions ont décidé de rejoindre la manifestation initiée par les députés issus du collectif pour le changement qui demandent surtout la démission de Hery Rajaonarimampianina et qui cherchent, pour y arriver, à bloquer toute la machine administrative.

Les dirigeants actuels chercheraient-ils à amadouer les fonctionnaires pour leur dissuader de rejoindre les manifestants. D’où est-ce que le régime a alors pu trouver de l’argent pour honorer cet engagement audacieux qui devra, malgré tout, ravir les concernés ?

En prenant cette disposition, est-ce que les dirigeants croient pouvoir empêcher les fonctionnaires de grossir les rangs de manifestants ? Certainement pas. Las de l’incapacité des dirigeants actuels à redresser le pays, la plupart des Malgaches veulent désormais le changement, que ce soit par la manifestation ou par les élections. Pour une frange de la population, la manifestation dans les rues semble être la meilleure solution pour le pays de renverser la vapeur. Cela a d’ailleurs été déjà prouvé dans les différentes manifestations et les régimes successifs. Et ce ne sera certainement pas une hausse de salaire de 8% des fonctionnaires qui peuvent changer les choses et le cours des évènements à venir.

Portfolio

17 commentaires

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS