Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 24 avril 2019
Antananarivo | 03h12
 

Région

Une deuxième vague de nomination

lundi 11 mai 2009

Le conseil des ministres de la Haute Autorité de Transition (HAT) de ce vendredi 8 mai a ficelé la liste de la deuxième vague de nomination des chefs de région. Ces derniers ont été présentés à la presse ce dimanche 10 mai par le ministre de la HAT en charge de la Décentralisation, Hajo Andrianainarivelo.

- Boeny : Rasoloniaina Jean Christophe Noël
- Betsiboka : Ratsimbazafy Jean Louis
- Sofia : Manambina
- Vatovavy Fito Vinany : Rakamisilahy Martial
- Alaotra Mangoro : Ramandiamanana Richard
- Atsimo Andrefana : François Benarivo
- Menabe : Faharo Ratsimbalison
- Haute Matsiatra : Benjamina Raharison

Les revendications d’indépendance de Vatovavy par rapport à l’ensemble n’ont pas été considérées. En outre, le ministre Hajo Andrianainarivelo précise que toutes les régions sont dorénavant sur un même pied d’égalité ; plus aucune région qualifiée de pilote et donc privilégiée, dit-il. Il promet d’achever la désignation de tous les chefs de région dans le courant de la semaine.

Recueilli par Bill

4 commentaires

Vos commentaires

  • 11 mai 2009 à 08:04 | Tsiriniaina (#1892)

    Félicitation pour les nouveaux nommés, bonne chance !

    Rmq : préparation des élections ?

  • 11 mai 2009 à 08:40 | akama (#2045)

    A BAS LES TRAITRES !!!

  • 11 mai 2009 à 12:01 | sarl (#2421)

    Comment accepter le chef de region de Boeny s’il était le chef de barrage en 2002.
    Donc là c’est un bandit qui est revenu au pouvoir donc il va se venger et donc c’est le pire qui va venir.
    Il n’y a pas d’analyse avant de faire la nomination mais simplement on regarde les amis dans le bar

  • 11 mai 2009 à 18:07 | Info ou intox ? INFO : (#2357)

    Destitution des chefs de fokontany, destitution des chefs de région...STOOOPPP !

    Depuis quelques semaines, les chefs-fokontany (autorité de proximité) et leur équipe sont destitués brutalement, un à un, par le gouvernement de transition (sur décision de qui ? pour quelles raisons ?...).
    Les chefs-fokontany sont forcés, parfois manu-militari, de faire une "passation de pouvoir" avec leur successeur (désigné par qui ? selon quels critères ?...), sans aucune concertation avec la population. Ca s’est produit dans mon quartier et dans un quartier voisin la semaine dernière. Visiblement, certains remplaçants sont AREMA. Confirmez-vous ?

    C’est ça, une vraie dictature : une gangrène qui ronge une communauté jusqu’à la petite cellule familiale !

    La colère monte dans les quartiers mais tout le monde a peur car les pressions diverses, les menaces et les représailles sont réelles et très dangereuses (interventions CAPSAT-milices armées).

    Idem pour les chefs de région !

    On ne peut avoir aucune information précise et vraie sur l’actualité régionale et nationale, ni à la radio, ni à la télé, ni dans les journaux... Opacité totale : la presse d’actualité est complétement "sous contrôle", c’est terrible ! On refuse catégoriquement ces atteintes à...tout.

    La HAT était une ptite boule puante, alors on s’est bouché le nez ; elle est devenue une énoooooorme et dangereuse usine à gaz...lacrymogène alors on a commencé à pleurer, toxique alors on s’est protègés, mortel alors on va se battre !

    Il faut étrangler ce mouvement totalitaire avant qu’il nous étrangle, vite, vite ! L’union fait la force, alors unissons-nous !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS