Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 07h56
 

Société

Formation des 17 500 chefs fokontany

« Une campagne bien ficelée »

mardi 31 juillet 2007 | Alphonse M.

Tous les chefs fokontany suivront un stage de formation à Iavoloha à partir du mois prochain. La tenue de cette réunion des responsables du fokontany à quelques semaines seulement des législatives a suscité beaucoup de réactions. Pour l’opposition, il s’agit d’une campagne électorale en faveur des candidats officiels.

La formation des 17.500 des chefs fokontany va débuter le mois prochain dans la capitale. Ce sera une occasion pour ces responsables de s’acquérir des connaissances en matière de leadership, selon le chef de l’Etat. Et ceci selon les objectifs fixés par le MAP. La formation se tiendra à Iavoloha et les chefs fokontany débarqueront dans la capitale par vague à cause des problèmes logistiques. Plus d’une quinzaine d’établissements scolaires (CEG et EPP) seront réquisitionnés par le gouvernement pour héberger les participants.

Mais, cette décision du gouvernement ne fait pas l’unanimité au sein de la classe politique. Ainsi, aux yeux de l’opposition, la convocation des chefs fokontany avant la tenue des élections législatives du 23 septembre, n’est pas le fruit du hasard.
« L’arrivée massive des chefs fokontany dans la capitale sera mise à profit par les tenants du régime pour faire campagne en faveur des candidats officiels », a martelé un leader de l’opposition. Et ce dernier d’ajouter que ces différents responsables locaux recevront des consignes de la part de leurs chefs hiérarchiques. Une campagne bien ficelée pour les candidats officiels, a-t-il conclu. Faut-il rappeler qu’avant l’élection présidentielle de l’année dernière, tous les maires des communes malgaches ont été convoqués à Antananarivo.

Réunion... budgétivore

Selon un haut responsable au sein du ministère de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, les frais de transport à partir du chef lieu de district ainsi que l’hébergement et la restauration seront à la charge de l’Etat. Sans pour autant dévoiler l’enveloppe budgétaire allouée à cette mobilisation massive des chefs fokontany, notre source a signalé qu’une somme faramineuse sera débloquée pour financer la tenue de cette formation.

Qu’on se le dise, ce sera une réunion budgétivore. Reste à savoir si elle est inscrite dans la loi des finances ou non. On s’interroge si une telle formation figure parmi les priorités de la majorité des Malgaches en vue d’améliorer leur niveau de vie et de lutter contre l’insécurité.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS