Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 20 novembre 2018
Antananarivo | 09h02
 

Société

Arivonimamo

Un accident de la route fait 4 morts et 58 blessés

lundi 2 juillet | Vavah Rakotoarivonjy

Un accident mortel s’est produit à Andranomena, commune rurale d’Imeritsiantosika, district d’Arivonimamo dimanche vers 9h. Le bilan de la gendarmerie fait état de 4 morts dont le conducteur et 58 blessés dont 8 enfants. 43 des victimes dont une petite fille de 10 mois sauvée par une jeune fille de 16 ans alors qu’elle a failli être noyée suite à cet accident ont dû être évacuées à la HJRA à Ampefiloha.

Un transport en commun a fait une sortie de route au niveau du pont d’Iombifotsy. Le véhicule aurait roulé à vive allure au niveau du pont. Mais un bœuf a surgi de nulle part. Le conducteur a voulu éviter l’animal mais, il a fini sa course dans le bas fond d’un ravin, situé à 20m de la route. Le poids lourd qui servait de transport de fortune dans cette route est pratiquement reformé.

Les riverains, témoins de l’accident ont fait savoir que 9 personnes sont décédées sur le coup et que le pronostic vital de nombreux autres blessés a été engagé. Mais le bilan officiel émanant des forces de l’ordre en est autrement.

Cet accident mortel devra remettre sur le tapis la question sur la responsabilité des acteurs concernés par la sécurité routière à Madagascar. L’année dernière, la route a notamment été mortelle sur la RN4 et la RN1, à l’instar de l’accident grave qui s’est produit à Ankazobe faisant des dizaines de morts. Le ministère des transports et les coopératives concernées en collaboration avec les forces de l’ordre a certes annoncé des mesures strictes, mais leur application laisse à désirer.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 2 juillet à 10:13 | Jipo (#4988)

    Des mesures strictes sont à mettre a exécution immédiatement concernant particulièrement les zélus, les dépités et les ministres , leur ministère : comme Félicie .
    Mise en pratique immédiate ...

    • 4 juillet à 06:20 | Lekivy 2 (#10161) répond à Jipo

      Chaque accident a une cause et souvent un responsable. Mais je voudrais parler tout particulièrement des ces calèches, zébus et charrettes qui déambulent sur les routes nationales. Je suis sûr qu’il n’y a pas de statistiques disponibles sur le nombre d’accidents causés par ces matériels de transports et biens appartenant à des citoyens, mais je présume qu’il y en a eu beaucoup, voire trop même. Combien de fois des chauffeurs ont été surpris par les calèches chargés en charbon ou en bois de chauffe sur les routes glissantes et en colimaçons depuis Ambositra jusqu’à Fianarantsoa ou sur la route de Manjakandriana à Mandraka ou ailleurs ?

      Et j’ai rarement entendu des mesures strictes prises par les autorités sur cette question depuis. Pour quelle raison ? Peut-être parce qu’il s’agirait d’une mesure impopulaire qui risquerait de recevoir la désapprobation de nos concitoyens paysans.
      Jusqu’à quand devrons nous chercher ce genre de compromis sur une situation dont tout le monde connaît les graves conséquences ?
      Je ne parlerai même pas des pays avancés mais je peux dire qu’ils sont de plus en plus rares les pays du sud à laisser circuler sur les routes nationales ces engins et animaux d’élevage.
      Vous ne trouverez plus des charrettes tirés par des hommes ou des zébus dans la plupart des capitales africaines, sauf à Mada bien sûr !
      Je suis curieux de voir ce que feront les champions de l’Émergence ou du Fisandratana sur ce sujet quand ils seront aux commandes.

      Pour l’instant, nous devons nous contenter de nous apitoyer sur le sort des innocents victimes et l’engouement des responsables de tout bord à vouloir se montrer en train de réconforter les familles éplorées. A moins qu’un gars comme ce nouveau PM soit reconduit et continue sur sa lancée. Je peux me tromper mais c’est un gars de ce genre qu’il nous faut. Si seulement on pouvait faire durer un peu ce gouvernement histoire d"opérer une grande opération d’assainissement que la plupart des politiciens n’osent pas prendre pour ne pas contrarier leurs électeurs ! Nofinofy zany !

  • 2 juillet à 12:58 | Jipo (#4988)

    De rajouter qu’ il a une drôle de gueule le véhicule de transport en commun, homologué par Vital ou les douaniers ?
    Serais bien curieux d’ en connaitre le propriétaire ?
    On est loin des super goélettes, et pigeots bacés 🚌 ...

  • 2 juillet à 15:39 | cool Raoul (#10042)

    salut a tous

    Le contrôle technique est une des clefs ..
    A Tamatave, le local et parking du contrôle technique des plus de 3,5 T est toujours vide, le gazon toujours vert et peu ou prou de traces de pneus.....

    j’en deduis que personne ne passe le contrôle technique à Tamatave ?

    • 3 juillet à 17:44 | cool Raoul (#10042) répond à cool Raoul

      pas de réponse des fiers a bras qui défendent bec et ongles les édiles qui souhaitent atteindre le développement pour 2030 (après-JC ?)

      Dur a défendre, mais je vous comprend bien, l’avenir est pour demain....

    • 3 juillet à 18:03 | loulou (#10109) répond à cool Raoul

      Cool Raoul

      Mais si voyons ! Pour le contrôle technique pas besoin d’amener son véhicule....t’amène un ou deux biffetons de 10 000 et le tour est joué !

      C’est le contrôle technique virtuel dématérialisé ... une invention gasy déposée et qui fait l’objet d’un brevet en bonne et due forme !

      Quand on vous dit qu’ils sont en avance de 25-30 ans ....c’est pas des q.on.ne.ries ! !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 454