Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h56
 

Culturel

Festival Donia

Une 16è édition qui promet encore plus

lundi 15 décembre 2008 | Daddy R.
La caravane musicale est un spectacle à part.

Le Comité d’Organisation du Festival de Nosy Be (COFESTIN) est dans les startings blocks afin de concocter une 16 ème édition de Donia qui s’annonce d’ores et déjà belle et novatrice. Après avoir participé à la foire du tourisme, tout récemment, voici que toute l’équipe relève le défi pour une édition « nationalisée ».

La 16è édition se déroulera comme à l’accoutumée pendant la semaine de la Pentecôte, du 21 au 31 mai 2009 plus exactement. Le calendrier pour la programmation artistique est sur le point d’être bouclé. Outre la qualité de cette programmation, la nouvelle édition s’annonce exceptionnelle par le choix de faire un concert dans la capitale. Ce sera une nouveauté au sein du Donia et cette initiative confirme l’ambition du comité d’organisation de nationaliser l’évènement. Après avoir sillonnée les villes de Maevatanana, Antsohihy et Ambanja l’année dernière, la caravane musicale se concentrera, cette fois, plutôt dans le Nord de l’île, notamment un passage de deux jours dans la ville de Diégo, encore une nouveauté pour ce festival qui se veut être la vitrine de Madagascar en matière de richesse musicale.

Clin d’œil pour les partenaires

Pour cette 16è édition de Donia , le Cofestin accordera une attention particulière aux divers partenariats et collaborations avec les organisations sociales et environnementales, permettant ainsi de sensibiliser les festivaliers sur la santé sexuelle, le tourisme sexuel et l’écologie.

Dans cette démarche, le comité souhaiterait réunir les différentes organisations afin d’établir ensemble les actions à mener pour le Donia 2009.

Comme on le sait, la zone Nord, et plus particulièrement Nosy-be, est classée zone rouge en matière de tourisme sexuel. Raison pour laquelle le festival Donia a été toujours un moyen de transmission de message pour les jeunes, par rapport à cette situation, mais également à cause de leur facilité de réception, quand il s’agit de « fête ». Le Donia confirme ainsi sa volonté de fédérer les artistes, les organisations sociales et les entreprises autour du développement culturel.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS