Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 novembre 2018
Antananarivo | 13h03
 

Société

INSTAT

Un recensement général de la population pour cette année

lundi 26 mars | Fano Deraniaina

Dans le cadre du recensement général de la population et de l’habitat ou RGPH effectuée par l’lNSTAT (Institut national de la statistique) pour cette année 2018, quatre mille recenseurs seront déployés pour couvrir tout le territoire du pays. L’enquête ménage débutera le 05 mai prochain. La population à Madagascar serait estimée entre 25 à 26 millions d’habitants pour cette nouvelle enquête.

Le dernier recensement de la population à Madagascar date de 1993. A l’époque, le nombre de la population recensée était à 12 millions d’habitants. Normalement, le recensement général des habitants devrait être effectué tous les dix ans. Faute de moyen, Madagascar a cumulé un retard de vingt-cinq ans.

Techniquement, le recensement comprend quatre phases. La première phase débute par l’élaboration d’une cartographie de l’ensemble du territoire. Les ingénieurs topographes et statisticiens sont déjà en train de la confectionner actuellement. La seconde phase consiste en l’identification des zones d’intervention sur lesquelles se concentrent les foyers de population. La troisième, qui est la plus importante, concerne l’enquête ménage. Celle-ci va commencer le 05 mai et se terminera le 21 mai prochain. Les responsables indiquent que c’est durant la nuit du 04 mai que l’on passera au recensement de tous les sans-abri. En tout cas, on se demande parfois si une nuit est suffisante pour dénombrer tous les sans-abri. D’autant plus, ce n’est plus à seulement à Antananarivo le lieu de concentration de ces sans domicile fixe. Eparpillés un peu partout, ces derniers atteignent presque toutes les périphéries des grandes villes. L’enquête ménage terminée, c’est à partir de là que l’on procède à la quatrième phase, c’est-à-dire au recensement à proprement parler de la population.

En tant qu’outil de gouvernance, la connaissance du nombre d’habitants permettra aux pouvoirs publics de déterminer les politiques publiques pour les années à venir. Elle permet par exemple de prévoir la construction des infrastructures manquantes ou de tracer les prochains programmes pluriannuels pour atteindre les objectifs de réduction de la pauvreté.

Dans les trois mois qui suivent le début de l’enquête ménage, un résultat provisoire du recensement sera communiqué. Le résultat final sera donné après la consolidation de toutes les données recueillies.

Actuellement, les quatre mille recenseurs sont en formation auprès de l’INSTAT avant leur répartition dans toute l’île. Chaque agent recenseur sera équipé d’un badge et d’un ordre de mission pour faciliter le contact avec la population.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 26 mars à 10:27 | SNUTILE (#1543)

    Que l’enquête démographique commence !
    Tout pays sans statistique démographique sombre dans la pauvreté. Comment redistribuer équitablement les richesses sans chiffres fiables des nécessiteux.
    Voilà le problème N°1 de Madagascar et ses voisins africains en guerre incessante faute de connaissance des bouches à nourrir.

  • 26 mars à 10:28 | RAMBO (#7290)

    Mieux vaut tard que jamais !
    L’année électorale n’empêche pas le gouvernement de faire ce travail de recensement qui s’avère fastidieux et coûteux. Ce recensement nécessite une grosse mobilisation de facteur humain vu que notre pays est vaste . la France ,la Belgique , le Luxembourg réunis font à peu près la même superficie que notre pays...à la grosse différence que Madagascar possède plusieurs zones enclavées et beaucoup de naissance ne sont pas déclarées à l’administration.
    Les 25 millions annoncés par la BM est une estimation calculée à partir des derniers données en 1993 et en fonction du taux de natalité de 4,35 naissance par femme. Ce qui est élevé mais Dieu n’a-t-il pas dit à nous les hommes de :« Multiplier et de couvrir la terre entière ? »

    • 26 mars à 12:32 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      ’’ Couvrir la terre entière ’’ alors que le Dieu tout puissant oublie de multiplier le pain et le poisson pour ses adorateurs !! ça ,OUI ,c’est de la mauvaise gouvernance de l’Humanité !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 209