Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 16 juillet 2018
Antananarivo | 00h44
 

Société

Santé

Un nouveau cas de peste à Andramasina

samedi 24 février | Fano Deraniaina

Come back. L’année 2017 a laissé dernière elle deux cent victimes de l’épidémie de peste. Récemment, un nouveau cas vient d’être décelé à Andramasina et révélé publiquement. Il s’agit d’un septuagénaire atteint de la peste bubonique, une situation qui oblige le ministère de la santé à multiplier la sensibilisation, via les médias, sur l’hygiène et l’assainissement.

Ce nouveau cas a semé la panique à l’endroit des habitants d’Andramasina et de ses environs. « Nous sommes encore dans la période pesteuse et elle prendra son terme vers la fin du mois d’avril et c’est la peste bubonique que l’on rencontre actuellement. La peste pulmonaire n’existe pas pendant cette saison ». selon un responsable du ministère de la santé publique.

Le ministère de la santé publique appelle actuellement tout un chacun à faire preuve de vigilance et à ne jamais négliger la propreté. Des campagnes de sensibilisation du ministère sont actuellement diffusées sur toutes les chaînes de télévisions locales. Elles incitent petits et grands à se laver fréquemment les mains et à garder la propreté en commençant par chez soi. « Nous ne cessons pas jusqu’à maintenant d’opérer des contrôles sur les lieux à forte agglutination humaine. C’est le cas des gares routières », conclut le responsable.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 24 février à 09:54 | poiuyt (#584)

    Pourquoi à chaque fois qu’on ouvre un article, l’image devient souvenir ? Madame WebMaster a du pain sur la planche. Il n’attendra pas d’être corrompu pour cela ; d’ailleurs où lui tendre les billets ?

  • 24 février à 11:13 | oceano nox (#10209)

    Hercule lui-même n’arriverait pas à récurer la porcherie immonde qu’est devenue ce pays depuis l’indépendance ...

    Heureusement le responsable du ministère a décrété que la peste n’avait pas le droit de nous em.mer.der après le moi d’avril !

    La peste n’a qu’à bien se tenir après cet ultimatum !

    Au passage, il faut vraiment débile ou cynique ou les deux pour parler de « période pesteuse » comme si c’était une fatalité de la nature comparable à la période des pluies sur laquelle on n’a aucun contrôle !

    Pareil pour la saleté, « ... les Malgaches ne sont pas sales, ils sont victimes d’un gène de la crasse. »
    C’est pas de leur faute ....

  • 24 février à 16:28 | SNUTILE (#1543)

    Le ministère doit appliquer un décret sur la condition d’inhumation du mort, de la morte par la peste pulmonaire ou bubonique et tout autre maladie contagieuse : l’incinération semble être le seul moyen immédiat.
    La campagne mensuelle, ou trimestrielle doit se poursuivre tant que la population ne s’habitue pas à être propre : dans les écoles, les hôpitaux, les administrations, les marchés (où les rats prolifèrent avec les déchets)

    • 24 février à 16:47 | KARIBO (#7602) répond à SNUTILE

      Bonjour .
      Je suis de votre avis que l’ incinération est la méthode la plus radicale, mais la législation et coutumes Malgaches le permettent-elles ?
      D’ autre part si vous commencez à éradiquer tous les « rats », il ne va pas rester grand monde sur l’ ile .
      Cette ile a le privilège d’ avoir beaucoup de saisons, des pluies, pluvieuses, sèches, cyclones, acridien, famine, une richesse qui ne semble pas faire l’ unanimité ?

  • 26 février à 11:14 | râleur (#3702)

    Hery et sa femme (qui ne pense qu’à faire du shopping au frais de l’Etat), Rivo, Bary Njaka,.. et les autres rapiats au Pouvoir s’en foutent. Toit les pays peut crever, ils ne pensetn qu’à vaquer à leurs affaires

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 97