Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 13h56
 

Politique

Elections législatives

Un faible taux de participation dans la capitale

mardi 28 mai | Arena R.

Plus de 10 millions d’électeurs ont été appelés aux urnes hier pour élire les 151 membres de l’Assemblée nationale. Seuls 15 à 25 % d’entre eux ont accompli leur devoir citoyen, notamment dans la capitale, constate le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Thierry Rakotonarivo. Dans les provinces et périphéries, rares sont les bureaux de vote enregistrant un taux de participation de plus de 40%. Ce fort taux d’abstention interroge plus d’un.

Le président de la Ceni, Hery Rakotomanana, indique toutefois que son organe avec les organisations de la société civile a bel et bien réalisé des opérations de sensibilisation des électeurs. Ainsi, la responsabilité n’incombe pas à la Ceni, se défend-t-il. Il fallait trouver les explications ailleurs, d’autant plus que quatre mois plus tôt, le taux de participation à la présidentielle était plus de 40%, rajoute-t-il.

Pour l’ancien président de la République, Marc Ravalomanana et les autres politiciens, les dérives des membres de l’Assemblée nationale, lors de ces cinq dernières années, ont certainement dégoûté les électeurs. « Ils sont las des politiques », lance le président national du Tiako i Madagasikara (TIM). Pour ce politicien, il faudra que les futurs membres de l’Assemblée Nationale fassent le nécessaire pour redorer le blason de cette institution.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 28 mai à 10:25 | kartell (#8302)

    Les électeurs enfoncent le clou en désertant en masse les urnes ne croyant plus aux miracles d’une démocratie dépecée de sa légitimité virginale !....
    Mais ne nous faisons guère d’illusions, seuls ses vainqueurs à la Pyrrhus pavoiseront en affichant une victoire permettant au pouvoir en place de poursuivre son scénario désormais inexorable ..
    Peut-on avec une aussi faible participation se targuer d’avoir l’aval des électeurs ?...
    Pour le pouvoir cela ne fait aucun doute car pour lui, l’essentiel c’est la victoire permettant ainsi d’enclencher la fuite en avant d’un nouvel état à rebâtir sans architecte !...
    Mais cette victoire à minima est en réalité une véritable épée de Damoclès pour un pouvoir désormais aux pieds d’argile contraint de réussir un programme trop copieux pour être digeste !..
    Le désintérêt grandissant des électeurs est un avertissement sans frais à ce monde politique dont les dérives passées ont incité à l’abstention en confirmant que les institutions actuelles ne sont plus adaptées aux réalités d’un quotidien qui apparaissent déconnectées d’une urgence, celle de confier les rênes du pays à une autre génération d’hommes politiques, aujourd’hui introuvables .!...
    Ces législatives au lieu d’asseoir une autorité certaine du pouvoir va lui conférer au contraire une certaine fragilité au risque de poser problème pour la suite en fédérant les mécontentements et les déçus d’un quinquennat visiblement guère différent des précédents...

  • 28 mai à 11:42 | Ibalitakely (#9342)

    Azo lazaina fa maro ny antony nampihena ny fahavitrihan’ny Malagasy ampy taona nifidy.
    - nanomboka ny 2013 ka rehefa mandritry iny fampielezan-kevitra & mialohan’ny andro fifidianana iny dia ny fiarahamonim-pirenena, ny mpanaramaso sns dia efa milaza fa betsaka zavatra tsy ara-dalàna tazana na ahiana.
    - ny tsy fahafahan’ny CENI & HCC mitondra mpanao pôlitika [maloto] mba anara-dalàna tsara & manasazy izay mafy loha → manomboka mahatsapa ny olona fa tsy ny tena ny SAFIDINY no lazaina @ voka-pifidianana.
    - ny andro alatsinainy natao ho tsy andro fiasana → w.e prolongé dia alehon’ny maro mandeha maka sasatra.
    - ny ampitso (talata) nefa tonga dia andro fiasana ka na ny fanaraha-maso [ny fanisam-bato mety hisy fiaretan-tory ohatra] izay fifidianana natao aza tsy ho vitany akory. Ny sabotsy ohatra no tena andro tsara anaovana fifidianana mba mampazoto ny olona hanaraka ny fanisam-bato [eo ihany koa mantsy no fisihan’ny alatra bavata].
    - ity bileta tokana ity koa tsy dia tian’ny vahoaka loatra satria na ny birao maromaro aza tsy ahitana délégués ny mpilatsaka sasany : 10 ny kandidà @ ditrict iray ohatra fa 05 na 06 na latsaka izany aza indraidray ny délégués @ ankamaroan’ny birao, izay midika aminy [mpifidy] fa tsy dia hadio ny lalao ...

  • 28 mai à 18:05 | dominique (#9242)

    Bjr : C’est a mourir de rire quand on voit un tableau comme cela pour comptabiliser les votes et votants ; bonsoir les magouilles ! c’est vraiment le sport national a Mada

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS