Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 13h29
 

Société

Toamasina

Un centre de formation technique offert par Sherritt

lundi 30 juin 2008 | Gilbert R.

Le vendredi 20 juin 2008 a été posée la première pierre du futur centre de formation et d’enseignement technique initiée par la société Sherritt près du site de la future usine de Tanandava. Comme l’a dit le PDG de la société, Wahhed Jowdat, pour présenter le projet, « ce centre offrira aux étudiants malgaches des programmes post-secondaires d’apprentissage axé sur la pratique du métier pour leur permettre de devenir des professionnels hautement qualifiés ». Et d’ajouter que la Sherritt a beau être domiciliée au Canada, cela ne l’empêchera pas d’agir comme une entreprise locale responsable qui aura à cœur de soutenir le développement de Madagascar par des initiatives durables et mutuellement avantageuses pendant les 30 prochaines années et davantage, que ce centre sera soutenu par Sherritt, Sumitomo Corporation, Korea Ressources Corporation et SNC Lavalin, aussi bien que par le gouvernement malgache .

La force de travail de qualité qui sera constituée par les sortants du centre doit certes assurer le succès à long terme du projet Ambatovy, a-t-il poursuivi, mais aidera aussi Madagascar à atteindre son objectif, celui de devenir une destination de choix pour les investisseurs étrangers et les projets d’investissement d’envergure. « Je suis persuadé, a-t-il terminé, que ce partenariat université-secteur privé va contribuer à répondre aux besoins à long terme de Madagascar en matière de développement des ressources humaines ».

Il est prévu que le centre ouvrira au deuxième semestre 2009. Au cours des cinq premières années, plus de 1 000 étudiants en sortiront. Et lorsque les besoins du Projet Ambatovy en phase opérationnelle seront satisfaits, le centre sera transformé en une école technique nationale et en tant que telle, passera sous autorité malgache. Ce transfert est prévu à l’horizon 2012-2013, la phase opérationnelle du projet Ambatovy débutant en 2010.
Le programme de la formation à mettre en place comportera les disciplines suivantes : soudure, mécanique/montage/ajustage, électricité/instrumentation, chaudronnerie/tuyauterie. « Le centre sera le seul établissement à Madagascar à former des chaudronniers et des façonneurs de joints », est-il précisé. Doté d’un équipement et d’installations modernes, il offrira les meilleures conditions de formation avec seulement 12 à 15 apprenants par classe et, d’ailleurs, certaines des disciplines enseignées « répondent à des critères d’uniformisation internationales ». Quant aux enseignants, les 6 premiers seront d’abord des expatriés, du Northern Alberta Institute of Technology du Canada. Mais des enseignants malgaches seront formés aux normes du centre et pourront, éventuellement, y occuper des postes à plein temps. Le centre partagera par ailleurs sa formation aux enseignants des autres instituts de Madagascar qui seront notamment familiarisés aux dernières technologies, à charge pour eux de répercuter leurs nouveaux savoir et savoir-faire à travers le pays.

Chargé d’aider à trouver un nom malgache pour le futur centre, le gouvernement malgache en a trouvé un : Talenta Avo Malagasy.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS