Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Coopération

Roumanie - Madagascar

Un bureau maritime pour booster les échanges

lundi 16 juillet 2007 | Alphonse M.

Les échanges commerciaux entre la Roumanie et Madagascar sont encore au stade embryonnaire pour diverses raisons. En effet, pour étoffer l’équipe du consulat général dans ce pays, Schwalb David vient d’être nommé vice-consul par le président de la République et ceci conformément à la proposition du ministère des Affaires étrangères. Du coup, cet avocat, inscrit au barreau de Bucarest et de Montréal, sous l’autorité du consul général Serge Rameau, est affecté au bureau des affaires maritimes que le consulat vient d’ouvrir dans la ville portuaire de Constanta. Selon Serge Rameau, de passage dans la Grande Ile, ce bureau aura pour tâche de faciliter les formalités des échanges commerciaux entre les deux pays ainsi que tout l’ensemble de l’Europe de l’Est. Il assumera également le défense juridique des marins malgaches en escale dans ce port, ainsi que les problèmes consulaires.

La présence malgache dans ce premier port de la région de la mer noire va certainement booster les échanges commerciaux entre la Grande Ile et les pays des Balkans en général. A signaler que la balance commerciale entre Madagascar et la Roumanie est encore déficitaire. Pour l’instant, on importe de Roumanie des matériaux de construction, des véhicules (Logan) et des engrais. En échange, on exporte des bois semi-travaillés et de litchis vers la Roumanie dont le volume global reste insignifiant.

Des opérateurs en prospection

En fait, les potentialités économiques de Madagascar sont presque méconnues en Roumanie bien que plusieurs étudiants malgaches aient poursuivi leurs études dans ce pays durant la deuxième République. Grâce aux efforts du consul général, des opérateurs ont effectué une mission économique dans la Grande Ile, le mois d’avril dernier. Composée de 11 membres, cette mission a pour but de prospecter l’environnement des affaires ainsi que les potentialités économiques de Madagascar. Au cours de leur séjour en terre malgache, ces hommes d’affaires roumains ont pu rencontrer non seulement leurs homologues locaux mais aussi des responsables ministériels.

D’après toujours ce représentant de Madagascar, certains d’entre eux ont déjà ficelé quelques projets dont la construction des maisons d’habitation à Fort-Dauphin, l’installation du réseau ADSL. D’autres projets sont également en cours. Des opportunités à saisir. A noter que la Roumanie fait partie de l’Union européenne depuis le mois de janvier dernier.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS