Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Economie

Pêche illicite

Un bateau sri-lankais surpris dans les environs des îles Radama

vendredi 29 avril 2011
Le commandant Hanitra Julien Rakotomahanga du centre de surveillance en train de questionner le commandant du bateau sri-lankais.

Le navire « Tendromaso » du Centre de surveillance des pêches conduit par le commandant Hanitra Julien Rakotomahanga, a surpris un bateau de pêche du nom de « Sudharma », battant pavillon sri-lankais dans les environs des Îles Radama le lundi 25 avril dernier. Le bateau sri-lankais était en train de pêcher des poissons et des ailerons de requin sans autorisation. D’après les inspecteurs du Centre de surveillance des pêches, le commandant du bateau sri-lankais n’était en possession d’aucun document lui permettant de naviguer, encore moins de pêcher dans cette zone.

Selon les explications du commandant du navire du Centre de surveillance des pêches qui a contrôlé le bateau Sri-lankais, des informations leurs sont parvenues expliquant que ce navire était déjà en infraction et arrêté dans les zones côtières de Mayotte. Les autorités mahoraises leur ont demandé de payer une amende et de retourner au Sri-Lanka, leur port d’attache. « Sudharma a quitté Mayotte le 14 avril dernier mais n’a pas fait cap au nord comme il se doit pour rejoindre le Sri-Lanka, le navire est descendu vers les côtes Nord ouest de Madagascar, pour des raisons qui nous paraissaient apparentes », explique le commandant du Tendromaso.

Aucune résistance

« Les 7 membres de l’équipage sri-lankais n’ont pas fait preuve de résistance lors de notre intervention. Ils nous ont permis de monter à bord de leur navire, sans encombre, lundi dernier » indique le chef de mission de l’opération du Centre de surveillance des pêches, Fony Bienvenu Jean de Dieu. « Ils ont quelque peu essayé de malmener les enquêteurs au début mais ont finalement reconnu leurs fautes » continue encore d’expliquer cet élément du Centre de surveillance des pêches. « On a découvert des filets éparpillés encore fraîchement mouillés et des outils de pêche sur leur bateau. On a en outre trouvé 1150 kg de poissons sous sel dont 70% des ailerons de requin » a-t-il encore mentionné.

Les autorités de la Région Boeny et les représentants des services de la pêche ont constaté ce navire ce jeudi 28 avril au Port de Mahajanga et l’ont arraisonné en attendant les sanctions du ministère de la Pêche..

Moyens à disposition

Le Centre de surveillance des pêches ou CSP, est basé à Mahajanga . « Dans le cas de ce pavillon sri-lankais », explique le commandant du navire Tendromaso, Rakotomahanga Hanitra Julien « il est clair qu’un autre grand bateau l’envoie pêcher dans notre zone et attend au large ou quelque part dans l’océan. Nous travaillons avec les centres de surveillance des iles voisines pour toutes informations afin d’arrêter ces détrousseurs ».

Le CSP dispose d’un centre de contrôle opérationnel composé d’un système de suivi des navires et d’une base de données opérationnelle formant un réseau d’échange de donnés et d’analyse d’informations avec les autres moyens d’intervention. Ce système fonctionne, apprend-on, 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pour garantir un suivi permanent de toutes les activités de pêche et ses dérivés.

Pour cela, on apprend que le CSP possède en tout de 3 navires de surveillance, 8 vedettes rapides, tous équipés de moyens de communication. Il possède aussi 2 avions équipés de caméra spécialisée, 8 voitures 4x4 équipées, 13 motos et 18 VTT.

Recueilli par Valis

6 commentaires

Vos commentaires

  • 29 avril 2011 à 09:07 | râleur (#3702)

    Il y a quand même des gens qui font leur travail.

    Pour les rétifs aux aides extérieures, il faut savoir que le CSP à été créé par l’AFD et confinancé par l’UE. Il faut rendre à César ce qui est à César.

    Sans ces aides, notre pays ne pourrait pas se payer les coûts d’une surveillance du vaste territoire marin

    Merci donc aux contribuables français et européens.

    • 29 avril 2011 à 09:48 | Stomato (#3476) répond à râleur

      C’est normal d’aider Madagascar à avoir des bâteaux.

      Pensez donc un pays, longtemps dirigé par un Amiral, qui n’a pas de bâteaux ça fait désordre...

  • 29 avril 2011 à 09:58 | Dandeen (#458)

    Quand on parle du loup, le "loup" apparaît.Encore des karàna....Vu que la HAT est en bonne affaire avec eux.

  • 29 avril 2011 à 12:19 | Jipo (#4988)

    8 voitures 4/4 des VTT et des motos ? en effet pour lutter contre des pirates en mer, quoi de plus efficace, c’est comme , à quoi reconnaît-on un belge dans 1 sous marin : c’est le seul à avoir un parachute ,( à moins qu ’ ils soient amphibie ) ?
    Très heureux d’apprendre qu ’une nouvelle peche vient d’être induite, la peche aux ailerons , on va bientôt pouvoir en faire de l’élevage afin de préserver les requins , voila une bonne nouvelle .
    Que ce bateau sri lankais vienne pecher jusqu’ici, c’est avant tout triste pour leurs auteurs, et alarmant pour leur activité, qui sous entend, qu’il n’ y aura bientôt plus de quoi pecher , ce qu’ont bien compris les Somaliens .

  • 1er mai 2011 à 18:57 | niry (#210)

    Continuez à faire votre travail, c’est bien. Il faut continuer d’être dissuasif mais si vous ne l’êtes pas.. On vous soutient !

  • 2 mai 2011 à 15:47 | SNUTILE (#1543)

    Bonjour,
    Vous avez bien fait mais comment sont-ils arrivés jusqu’à Madagascar, par erreur de navigation. Ils n’ont pas livrés autres choses avant ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_du_Sri_Lanka
    Voir
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sri_Lanka
    En plus ils ont le physique de la population malgache comme le cingalais et le tamoul :)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS