Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 novembre 2018
Antananarivo | 23h32
 

Tribune libre

Tribune libre

Trois points techniques importants à retenir pour l’élection à venir

vendredi 2 novembre

1. Cher électeur, sois sûr de vérifier le verso de ton bulletin de vote

Une nouveauté de cette année électorale 2018 figure aux articles 151 et 171 de la loi électorale (2018-008) qui dispose qu’ « à l’ouverture du bureau de vote, deux membres du bureau électoral sont tirés au sort séance tenante, pour signer au dos des bulletins uniques…. Les bulletins qui ne comportent pas les deux signatures sont nuls.  » Cher électeur, chère électrice, regarde bien le verso de ton bulletin avant de voter.

La loi ne contient aucune autre disposition, comme par exemple, comment l’électeur peut s’assurer que les deux signatures au dos de son bulletin sont ceux des signataires désignés. Toujours est-il, le scrutin étant ouvert à 6 heures du matin, il faudrait que les délégués des candidats et les observateurs soient présents pour attester de la désignation des signataires.

2. Cher électeur, sois sûr d’apposer soit un X soit l’empreinte de ton index, et rien d’autre

Un deuxième changement par rapport à 2013 est le fait de devoir apposer un X (û) ou l’empreinte (G) d’un de ses index à l’emplacement réservé à cet effet (article 156 de la loi 2018-008). Cher électeur, chère électrice, sois sûr(e) de ne PAS cocher (ü) ton bulletin ou gribouiller ou autre (même si au moins une candidate a marqué avec un cocher sa propagande).

3. Cher électeur, sois sûr d’emmener une pièce d’identité avec photo et ta carte d’électeur

Enfin la loi dispose clairement en son article 154 que l’électeur doit justifier de sa qualité d’électeur par la présentation de sa carte nationale d’identité (CNI) et sa carte d’électeur . En l’absence de CNI, on peut présenter un permis de conduire ou un passeport . En l’absence de carte d’électeur, on peut présenter soit sa duplicata de carte d’électeur remis par la commission locale de recensement des électeurs (article 49 de la loi), soit par une attestation d’inscription sur le registre de recensement délivrée par la commission locale de recensement des électeurs du Fokontany (article 50 de la loi).

Bien que l’article 3 du décret 2018-641 portant convocation à l’élection présidentielle, prévoit que « les électeurs utiliseront de nouvelles cartes d’électeurs établies conformément à l’article 45 de la loi 2018-008, … les cartes d’électeur utilisées lors des dernières élections demeurent valables, le cas échéant. » Cher électeur, chère électrice, si tu n’as pas encore ta nouvelle carte d’électeur, il est temps de visiter le bureau de ton Fokontany.

Sahondra Rabenarivo
31 octobre 2018

12 commentaires

Vos commentaires

  • 2 novembre à 11:37 | Tsix (#10296)

    Misy lafina tena marina. Ny tena faniriana dia ny mba hatongavan’ny sain’ny tsirairay, tsy ilomano ao anaty aizany. Fa ahay hifidy izay olona tena mendrika sy mahavita ary vonona.

    • 2 novembre à 12:08 | Nomena (#10351) répond à Tsix

      Tokony lazaina amin’ny vahoaka koa ireo izay mitady hividy ny safidiny, tokony ambara amin’ny vahoaka ireo fitaka mety ahahzo azy fa amin’izao manko tsy kely lalana ireo mpanao ratsy.

  • 2 novembre à 11:50 | Ponctuel (#10457)

    Voila, c’est assez simple et les esprits complotistes trouveront toujours à redire.

    Juste une précisions pour les 19,20 ou 25(on ne sait plus combien !) candidats dépités qui font une fixette sur les listes électorales :
    Si vous imaginez un trafic de bulletins de 100 000 ou même massif de 500 000 exemplaires, cela ne représente au final qu’un pourcentage marginal des votants.

    Par contre ils feraient mieux de s’inquiéter des PV de chaque bureau de vote : celui qu’ils ont vu à la fin du dépouillement est-il bien celui qui est enregistré dans la base de données.
    25 000 bureaux de votes, ce n’est pas la mer a boire pour un parti politique correctement organisé.
    C’est sûr que les 20 charlots qui ont laissé tombé en rase campagne ne seront EVIDEMMENT pas là pour recompter...

    • 2 novembre à 14:45 | tsirah (#10456) répond à Ponctuel

      mankasitraka @fijoroana hoany vahoaka maro anisa ry CENI fa tsy nijery NY hevitrin’ny panakorontana ,mahavita adidy eto @firenena

  • 2 novembre à 11:57 | komi (#10299)

    Aleo hampianarina ohatr’izao mihintsy fa misy mitady hanararoatra ny tsy fahaizan’ny malagasy manko eto dia zarany aza tsy mahay mifidy isika dia mora ho azy ny manambaka antsika raha tysy hiteny afatsy i Rajoelina fotsiny. Mila mahay misafidy tsara izay olona mendrika isika fa aza variana @ fampanantenana pokaty.

  • 2 novembre à 12:05 | Nomena (#10351)

    tsara ny fampahafantarana tsara ny vahoaka ny tokony atao sy ny tokony ho jerena fa tsy mionona amin’ny fampielezan-kevitra fotsiny,ary tena hevitra mety tokoa ny famapatsiahivana ireto teboka telo ilaina main’ny fifidianana ireto.

  • 2 novembre à 12:41 | Ponctuel (#10457)

    Et pendant ce temps là, une illettrée ne sachant pas qu’en se présentant aux élections présidentielle, elle ne pouvait se désister (pour cause évidente de bulletin unique ..) a donc décidé de se désister (le ridicule ne tue pas )
    Au passage, Saraha Rabearisoa, qui serait devenue Libérale démocrate après avoir été pseudo écolo (ça rapportait pas assez ?) roule donc en fait pour le putchiste.
    Comme la magistrate qui ne sais pas trop se tenir en société, celle là s’est donc fait sermonner par la CENI.
    Je suis à priori assez soupçonneux vis a vis des gars de la CENI, mais franchement, ils ont du mérite avec cette bande de 25 lourdaux candidats...

  • 2 novembre à 13:06 | benantsa (#10178)

    Il est clair que ces remarques concernant quelques point techniques importants ne plaisent pas à certains. On comprend aisément pourquoi.

    • 2 novembre à 14:53 | benantsa (#10178) répond à benantsa

      Il faut lire « points »

  • 2 novembre à 14:28 | Ibalitakely (#9342)

    Allez voter pour le 13 ... + 12= ??
    Mais s’il y a quelqu’un qui aime à répéter qu’il est un sociologue c’est bien RABARY Paul, & une fois de plus donc hier soir lors de son intervent° sur tv plus avec ANDRIAMAHERY Njaka. Puis de là à prendre les gens pour des dondrona & vendrana avec son faux calme c’est le môssieur qui se prend pour un mpampianatra de tout le monde. Il a en effet dit qu’il n’a point besoin de faire des meetings car des conférences par-ci par-là lui suffisent. Premièrement & en effet, dans une situat° de verre demi plein ou demi vide, il raconte que les RAKOTONDRAZAFY Lalatiana & RAFALIMANANA Hery ont en fait des meetings lors des municipales & ont réuni des foules immenses mais n’étaient pas élus. Mais môssieur Popaul n’a point parlé de RAJOËL ANDRY NIRINA & de RAVALOMANANA Lalao qui eux aussi ont fait des meetings tjrs pour la municipalité attirants des milliers de gens & ont gagné. Deuxièmement a-t-il oublié le cas RAVELOMANANTSOA Elia en 2013 qui a dit également je ne ferais pas de meeting mais je préfère du porte à porte mais, même en faisant cela par exemple seulement dans le cité des 67 ha ou seulement à Ampefiloha, parviendrait-elle pdt un mois de propagande à frapper à chaque porte, ne serait-ce que pour montrer sa figure. Alors môssieur Popaul va-t-il silloner Ampanihy ou Kandreo avec ses conférences ?? Enfin à môssieur de déformer l’histoire en disant que c’est Deba qui ayant instaurer l‘insécurité totale en 2002 [il a en plus dit 2001 !! ] en formant ces milices bordéliques qui a perdu des centaines (aman-jatony) de partisans [militants]. Sans oublier que môssieur faisait partie du gouvernement karavatomanga pdt quatre ans & demi !! Tsssspffff…

  • 2 novembre à 15:07 | Toutoun (#10298)

    Tazomina izay hita fa mahomby dia hatsaraina izay hita fa lesoka ! tsy misy tonga lafatra izany fa ny manao zavatra tsy mora ka, indrindra @zavatra saro-pady tahak’izao.

  • 2 novembre à 16:43 | lemama (#5841)

    Leurs parents ont d’autres priorités...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 207