Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 24 juillet 2021
Antananarivo | 14h18
 

Politique

Parlement

Trois magistrats parmi les sénateurs désignés par Andry Rajoelina

mardi 19 janvier | Mandimbisoa R.

Les 18 sénateurs de Madagascar sont enfin complets. Le président de la République, Andry Rajoelina, a fait savoir lundi les noms des six sénateurs de son quota, en tant que chef de l’Etat, qui vont s’ajouter aux 12 sénateurs élus à travers les six provinces. Il les a désignés par voie d’un décret, à la veille de la première réunion spéciale des nouveaux sénateurs, ce mardi 19 janvier, au cours de laquelle ces parlementaires vont constituer son bureau permanent et procéder, le 25 janvier, à la passation entre les présidents sortant et entrant.

Herilaza Imbiki, fils de l’ancien ministre de la Justice de la 2e République, ayant déjà occupé le poste de secrétaire général du ministère de l’Energie et des Hydrocarbures et du ministère de la Justice, est l’une des six personnes désignées par le chef de l’Etat dans son quota. A ce magistrat de formation, s’ajoutent deux autres magistrats, à l’instar de Tahina Hajaniaina Andrianandrasana et Landy Mbolatiana Randriamanantenasoa, l’unique femme de cette liste.

L’ancien ministre des Sports, Jean André Ndremanjary, est également désigné par le président de la République, tout comme Tsiebo Mahaleo Richard Victor dont on ne présente plus dans le domaine politique, en tant qu’ancien député de Sakaraha et qui occupait avant sa nomination un poste de directeur au sein du ministère de la Jeunesse et des sports. Enfin, sa liste est complétée par Richard Barijohn Ramanambintana, qui était directeur de la communication institutionnelle au sein de la Commune urbaine d’Antananarivo.

De leur côté, les sénateurs sortants ont effectué lundi, leur dernière réunion au cours de laquelle ils ont présenté le rapport des quatre commissions parlementaires, mises en place l’année dernière, pour élucider certaines affaires nationales qui présentaient des signes inhabituels, à l’instar des doublons dans la liste électorale ou encore des dépenses dans le cadre de la gestion des crises sanitaires et de l’introduction des armes dans le pays. Des rapports qui accablent dans leur ensemble les dirigeants actuels.

En tout cas, ce rapport fut la dernière pique officielle lancée par les sénateurs sortants, constitués majoritairement par des parlementaires de l’opposition, à savoir les élus TIM de l’ancien président Marc Ravalomanana et HVM de l’ancien président Hery Rajaonarimampianina, qui ont tenu tête aux dirigeants actuels, pour ne pas dire qu’ils ont constitué leurs bêtes noires, pendant trois ans.

80 commentaires

Vos commentaires

  • 19 janvier à 08:38 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hi3 !

    Aleo aloh iomeh kely vao maraina ;

    Tsy manana olona tokoa ireto mpandravatafaraitsitompnandraikitra ireto.

    Ny fangalaram-bato ihany no hany tokana tena niomanany.

    De hanao inona hono ireo mpitsara ireo ???!!!

    Sa ho tsinontsinoavina indray ???!!!

    Tsotra ny fomba fisafidianana azy ireo araky ny fijerinay azy :

    Na izy :

    - olona mpankahala an’ Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMANANA ;
    - olona sodomita.
    - naman’ilay devoly jamba na taranany.

    Averina ihany fa olona 18 no mizara ilay 18 miliara @ teti-bola !!! Fitsitsiana tokoa tsy misy otran’zany o ???!!!

    De ahoana zany iretsy sasaany milendalenda seza sy voninahitra iretsy.

    ALEFA, ALEFA ;

    • 19 janvier à 09:36 | betoko (#413) répond à I MATORIANDRO

      Efa mirediredy isan’andro ny zanak ’i dada

    • 19 janvier à 09:38 | Shalom (#2831) répond à I MATORIANDRO

      Fa olona misaina kosa ry dadanaivo foza fohy tongotra havia sy ny forongony ...
      Saingy misaina amin’ny fitombenany !

    • 19 janvier à 13:40 | lé kopé (#10607) répond à I MATORIANDRO

      Les mêmes familles se partagent le pouvoir depuis notre indépendance .Ce sont les descendants du Padesm et toute sa suite . Du Nord au Sud , d’Est en Ouest , du Centre au littoral , ils règnent sur la pauvreté ambiante de la masse populaire . Les plus aguerris les connaissent tous , mais la plèbe qui survit , sont là , bouche bée , n’ayant plus rien à se mettre sous les dents , sans eau ,ni électricité , avec l’insécurité et les problèmes de santé ,et aucune Education , ce qui facilite l’appropriation de leurs biens , des fois avec leur approbation . Car , figurez vous , parmi ces victimes d’injustice , beaucoup adoubent , et applaudissent leurs tortionnaires .Il y en a même sur ce forum , chacun les reconnaîtront . Tant que la majorité silencieuse acceptent d’être traité comme des esclaves , il n’y aura aucune issue pour nous sortir de cette abysse . Les meneurs peuvent crier au loup , mais l’Education des pauvres hères , pour défendre leurs droits est l’unique issue . Les fossoyeurs de la République continuent leurs abominables dépravations avec leurs rouleaux compresseurs. Jusqu’à quand ?

  • 19 janvier à 09:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Un sénat pour faire quoi ? De la figuration n’est-ce pas ?
    Avec sa composition actuelle, le sénat n’a rien de consistant ni dans son esprit ni dans sa nature voire son essence n’est-ce pas ?
    Dia jamba mifampitantana tokoa anie ny eto amin’ity firenentsika ka aza atao mahagaga raha any an-kady no hiafarany !
    C’est le plus et le moins qui font jaillir la lumière n’est-ce pas ? Et sans lumière et sans l’aide des éclairs on marche dans le noir absolu n’est-ce pas ? Vous connaissez la suite n’est-ce pas ?

    • 19 janvier à 09:40 | betoko (#413) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Si le senat serait inutile, tous les dirigeants du monde avec un régime démocratique l’auraient enlevé de la constitution .

    • 19 janvier à 10:22 | Shalom (#2831) répond à plus qu’hier et moins que demain

      betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga fohy tongotra havia, ary manahoana i Israely no tsy manana "Sénat". Ny Knesset fotsiny no miatrika ny gouvernemanta. Tany demokratika i Israely.

    • 19 janvier à 11:19 | Maxim (#5960) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Betoko,
      Tsy ny mpanohitra mihitsy nie no nitatatata fa hofoanany ny Sénat e, mbola vao 2 taona lasa zay no nilazany sy nanohananareo mpomba azy izany. Tsy mbola tonga saina ve ianareo hoe entiny mivembena manao sakodimpanina hatraminizao ?

  • 19 janvier à 09:31 | Shalom (#2831)

    Maro ny fatra-pitsikera ny fianakaviana sasany manao ny "Lova tsy mifindra", tsy izany ve moa izao miseho izao ?
    Manjaka foana ilay amiralin-dranom-potaka, iaraha-mahita eo ny tohiny.

  • 19 janvier à 10:53 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Efa antomotra tokoa ny fotoana tsy maintsy hitrangan’ny marina sy ny nafenina tsy niloaka nandritry ny 45 taona izay, ka dia izao no zavamitranga eto amin’ny Firenena…

    Fitondrana efa masoandro mody izy ity, fitondrana efa mihozohozo, fitondrana efa rakotry ny andro ratsy manjombona, tsy nahita intsony hiantsapazana, fa dia misaringotra miantsapy any amin’ny hazo boboka efa nampitondra takaitra maharary ny vahoaka, efa mitodika any amin’ny olona sy rafitra nahasahy nampijaly sy nandatsaka ny ran’ny vahoaka tamin’ny fitondrana mafy tànana fahiny, fitondrana tsy norefesina mandidy nahasahy nandetika ny Firenena tany anaty lavaka mangitsoka ny trosa miavosa sy ny fahantrana lalina, tsy hiverenana intsony ny famonoana ankitsirano izay rehetra olona manohintohina ny fanjakany…

    Iza no tsy mahalala an’i « vazara » antsoina hoe « iaban’i Kemba » fony Repoblika faharoa, efa natao minisitra no efa natao CSR, ary ny zanany dia efa depiote mpiaradia tamin’ity fitondrana volomboasary ity teo aloha, miseho miharihary ankehitriny ny MAPAREMA, tsy miafina intsony ny fiarahana misalahy nitondrana ny fanonganana fanjakana teto ny taona 2009 sy ny fandoroana ary famotehana an’Antananarivo tamin’ny afo…

    Ao ihany koa ingahy Rabemananjara Nicolas, izay mpanolotsaina manokana ny Amiraly fahiny, tsy izoviana intsony ny taranak’ilay minisitry ny fitsarana fony Repobilika faharoa izay isany nampitondra takaitra ny mpanohitra fahizany, nandimby an’i Bedo Joseph sy Indrianjafy Georges Thomas…izany hoe raha fehezina ny resaka, dia amin’ireto lazaina fa loholona ireto, izay tsy manaja ny lalàna fehizoro mikasika ny fifidianana ireto, dia ny telo (3) dia azo antoka fa olona akaiky ary manana adidy tsy hitsipa-doha mihintsy ny Amiraly…

    Amin’ny andro omaly nanendrena ireto lazaina fa loholona ireto, dia niteny ihany koa ilay jiolahintsambo izay nampahory ny Firenena nandritry ny 22 taona…izay tsy nisalasala nilaza fa tokony haverina ny fihobohana ary asiana lalàna velona ny famaizana ireo tsy manaja ny fepetra, izany hoe apetraka indray ny lalàna amehana eto amin’ny Firenena…

    Resy ny Firenena, lavo ny hasimpanjakana, rakotra andian-jiolahy mpanimba ny maha olona sy ny mpanababo ny harena iombonana ny andrimpanjakana, lasa tobim-pamaharana ho an’ireo rehetra efa nambotry ny fanjakana sy ny Firenena ny sehatra politika mizaka fahefana…mivondrona ankehitriny ny lian-karena maloto sy ny liandrà mpandatsaka aina…mijoroa ry vahoaka, manàna fahasahiana amin’izay…

    • 19 janvier à 11:06 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Miarahaba,

      Zendana mihitsy aho mahita ity hoe toro-hevitr’i amiralin-dranom-potaka ity.
      Manarak’izany ity resaka ANAF ity izay eo ambany fijery mivantan’ny filou, sao dia hoe "anafenana" ary no tena dikany ...

    • 19 janvier à 15:01 | sarah (#4600) répond à Vohitra

      Efa henoko tokoa izay oe Vazara izay taloha fa tsy tadidiko tsara oe iza.

    • 19 janvier à 15:28 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Sarah,

      Io izy io Ndremanjary io, isany tamin ireo Arema tsy nihataka tao anaty fitondrana mihintsy nandritry ny Repobilika faharoa nentin ilay jiolahintsambo...

      Hisy hitranga indray ao amin io Faritra Vatovavy Fitovinany io matoa io indray no naverina nakarina ambony latabatra...

  • 19 janvier à 11:14 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra :

    Dia hivoaka amin’ny 22 janoary io izany ilay "kapoakam-bary manara-penitra" ka hampiarana ilay 550 ariary ny vidiny.
    Raha izany marina tokoa dia tena miala satroka aho fa "génie du mal" ireto mpitondra ireto.
    Dia efa mandray ny malagasy ho zaza tsy afa-mandinika.
    Ianareo no misaina amin’ny fitombenana ohatran-dry betoko dadanaivo f’aza ny Ambanilanitra no heverina ho toa izany.

    • 19 janvier à 11:22 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Shalom,

      Fa inona ihany ity e ?

      Ny vary no tsy misy sy mampahory, tsy zaka vidiana ho an’ny maro an’isa, dia fizarana kapoaka famarana ve no vahaolana ?

      Raha lany lasantsy ve ny fiara, dia ny jiro no soloina ?

      Ankizy noana ve dia ny "couche" no soloina ?

      Ity izany angamba no ilay hoe "kapoaka mangidy" efa voasoratra e !

  • 19 janvier à 11:15 | Isandra (#7070)

    Editos de laverité du jour.

    "Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué.
    En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute. Le « Hery vaovaon’i Madagasikara » (HVM) rafla presque la totalité des sièges élus et ceux de nommés. TIM et MAPAR durent se contenter des miettes sinon quelques brins de sable notamment pour le parti de Rajoelina Andry Nirina. Le parti bleu dictait la règle du jeu. L’opinion publique nationale fut témoin des absurdités ou des enfantillages des sénateurs de la majorité d’Anosikely dans la gestion des affaires au Palais de verre. Et les barons au pouvoir ayant verrouillé le régime croyait que la terre et le… ciel leur appartenaient et ne souciaient de rien.
    L’élection présidentielle de 2018 remettait tout en cause. Le rêve de s’éterniser au pouvoir s’évanouit d’un coup ! Battu à plate couture, le Président sortant Rajaoanarimampianina Hery, candidat à sa propre succession trébucha… à terre. N’obtenant que quelques poussières de voix (8 % et des miettes), le tout puissant Rajao dut s’effacer avec humiliation de la scène politique nationale. Absent dans les travées de l’Assemblée nationale, le HVM ne dispose que le Sénat pour porter haut le flambeau du moins ce qui en reste du « Fanjakan-dRajao ». Malheureusement, la Constitution n’accorde que très peu de marge de manœuvre à la Chambre haute dans le mécanisme du pouvoir sinon dans le rouage des Institutions au sein de la République. Entre autres, le Sénat n’est d’aucune utilité sans la présence de l’Assemblée nationale. A travers la navette entre les deux Chambres, l’Assemblée de Tsimbazaza a le dernier mot. Etant les représentants élus au suffrage universel direct, les députés jouissent de la pleine puissance de la décision finale. Elus au suffrage indirect, les sénateurs doivent se contenter d’un cadre de responsabilité limité au niveau de la consultation. Mais n’empêche que les parlementaires HVM ralliés par ceux du TIM formant ainsi le socle de l’Opposition, ont pu faire du bruit. Seulement, rien que du bruit ! Les vaines gesticulations des Rivo Rakotovao, des Olivier Rakotovazaha et bien d’autres ne parvinrent pas à influencer le cours des évènements.
    L’arrivée au pouvoir du jeune et visionnaire Rajoelina Andry à l’issue d’une élection libre et démocratique balaya d’un seul coup tous les espoirs. Les ambitions de vouloir s’accrocher au fauteuil doré tombèrent à l’eau. C’est la fin de l’épisode !
    La session spéciale d’aujourd’hui s’enchaîne sur les élections des membres du Bureau permanent dont principalement le président du Sénat."

    • 19 janvier à 12:59 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      si Rajoelina 1 er veut rivaliser avec l’ancetre Gallieni,on ne peut que l’encourager.Qu’il commence par la distribution d’eau, la propreté , la salubrité des villes et des villages ,et la sécurité des voyageurs .Cela le distinguerait des autres frères en prédations qui l’ont précédé et qui se tiennent encore dans son entourage..

    • 19 janvier à 13:16 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ vatomena,

      Ouh, là, là !, Gallieni n’a pas fait ses classes dans les nuits chaudes de Montmartre ou de Pigalle !...
      La comparaison est audacieuse à plusieurs titres mais il est vrai que son Excellence ne recule devant aucun défi même celui de l’émergence !...
      Hier, chez Gallieni, on plantait « les choux à la mode de chez nous ! « , ce jour Rajoelina est à Tôlagnaro pour superviser les plantations des milliers d’arbustes, la coïncidence est frappante ?....
      Mais faudra-t-il, un jour prochain faire un choix cornélien de savoir qui de l’homme ou de l’arbuste sera prioritaire pour l’accès à l’eau ?...

  • 19 janvier à 11:16 | Vohitra (#7654)

    Mikasika ny fitaovampiadiana mahery vaika indray…

    Nambaran’ireo mpanao fanadihadiana omaly fa nilaza mazava ny minisitry ny fiarovampirenena teo aloha, Jeneraly kintana efatra tao amin’ny andiany faha-11, fa tsy fantany mihintsy ny mikasika ny fampidirana ireto fitaovampiandiana ireton ary tsy nanome alalana mihintsy mikasika izany ny tenany nefa dia andraikiny feno sy tateraka izany…

    Mazava ary izao ny resaka…tsiahivina moa fa ny Amiraly, isany kandida tamin’ny fifidianana filohampirenena farany teo, dia nilaza ankitsirano sy ampahibemaso, ary niarahany tamin’ireo kandida 22 hafa, fa kandida iray mpifaninana no nampiditra fitaovampiadiana teto…ary nangataka izy fa tokony hofoanana ny fifidianana fa tena tandidomin-doza ny Firenena, volana oktobra 2018 izany no nitranga…

    Izany hoe tamin’ny 2018, dia nisy kandida efa nampiditra mialoha fitaovampiadiana mahery vaika…dia ireny izy naseho vahoaka ny andron’ny 19 janoary 2019 ireny…

    Mazava eto ny resaka, fa raha sanatria izany ka hafa ny vokampifidianana niseho teto amin’ny Firenena, dia nampiasaina ireto fitaovam-piadiana ireto, ary tsy maintsy ho milisy voafantina izany no nampiasa azy ireto…satria antsokosoko sy miafina ny fampidirana azy ireto teto amin’ny Firenena…izany hoe, efa vonona ny amin’ny fanakorontanana sy ny fampiasana hery izay kandida iray nampiditra azy ireto raha toa ka tsy nahafa-po azy ny vokatry ny fifidianana natao…

    Inona no vokany ankehitriny ?

    Indro ny mpitandro filaminana lasa manery mamoritra ny vahoaka ho lasa « sodomita » toy ny nitranga tany Amparafaravola vao tsy ela, ny famonoana ilay olona tany Ambovombe nanohitra ny fandravana ny tranony mba hanorenana tsena manarapenitra ka notaritarintina tamin’ny tongony…

    NB : heno ankehitriny fa ny IRD/Mapar Razafimahefa Heriniaina no mety ho lasa Filohan’ny Antenimierandoholona, ary toa hoe efa lany 100 % izy angaha izany…

    • 19 janvier à 11:32 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Herimanana fa tsy Heriniaina, na i Ra-Doda...

    • 19 janvier à 13:52 | citoyendumonde (#4292) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Rehefa nandre ny anaran’ny Filohan’ny antenimieran-doholona aho dia takina tanteraka. Ny numero 1 de l’Etat : DJ ary tsy nahita fianarana, ny numero 2 : mpivarotra teny an-tsena tany Grenoble (marché de saint bruno) ary tsy nahita fianarana koa, Ragova mpivaro-kena, ny mpanolo-tsaina voalohany tsy manana na dia bac aza. Ireo no mitondra ny Firenena. Dia aza gaga ianao raha mitrotrongy ny Firenena.

    • 19 janvier à 22:47 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Citoyendumonde,

      Misy olona tena efa tena tsy menatra manely fake eto :

      Izao no nolazain’ny Midi momban’i Herimanana :

      « Cet économiste de 60 ans a commencé ses études à l’Ecole primaire de Mahamasina Est, puis à l’Ecole Normale de Mahamasina. Il a continué ses études secondaires au lycée Gallieni où il a obtenu son baccalauréat. Après la licence es-sciences économiques qu’il obtenait à la faculté EESDEGS à Ankatso, il poursuit ses études en Europe. Après la Suisse, il fréquente l’université de Grenoble où il obtient une licence en économie internationale, puis la maîtrise et le DEA. Revenu à Madagascar, il fut nommé Secrétaire Général du ministère de l’Energie en 2002 ».

    • 20 janvier à 07:00 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Il est interessant de savoir en quelle annee il avait obtenu une licence, une maitrise, et DEA, a Grenoble...

      Ainsi, Ra-doda est alors un...specialiste en economie internationale !

      Donc, la premiere activite professionnelle de Ra-doda s etait alors passee au sein du ministere de l energie en tant que SG...

  • 19 janvier à 11:28 | Isandra (#7070)

    C’est une nomination stratégique pour renforcer l’équipe et pérenniser la stabilité.

    • 19 janvier à 11:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rapide : "Herimanana Razafimahefa est élu président du Sénat".

    • 19 janvier à 14:39 | citoyendumonde (#4292) répond à Isandra

      Nomination stratégie ? oui de l’équipe mafieuse qui dirige le pays

  • 19 janvier à 11:37 | lanja (#4980)

    MAPAREMA , la révolution orange montre son vrai visage .

  • 19 janvier à 11:51 | Isandra (#7070)

    La lecture du camp présidentiel nous permet de constater qu’il remplit le critère de l’entité politique moderne et progressiste, qui est composée de toutes forces vives et toutes les bonnes volontés pour faire émerger Madagascar, quelques soient leur orientations politiques(gauche ou droite, etc).

    La seule doctrine, c’est l’émergence de Madagascar. Le combat n’est plus guère contre l’impérialisme, ni la colonisation, ni la classe,...mais, contre l’unique ennemi commun, que pauvreté.

    • 19 janvier à 12:26 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Isandra
      Qui vous a soufflé cette saillie qui en définitive, ne veut rien dire tout en baignant dans une généralité dont raffolent les staffs présidentiels pour parler pour ne rien dire, en réalité ?….

    • 19 janvier à 12:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      Ca on appelle, faire la politique autrement, enterrer la vielle...!

    • 19 janvier à 14:32 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      @Isandra : la politique autrement comme une bonne dictature. Désignation par le chef de l’Etat en personne. Digne de Poutine :)

    • 19 janvier à 15:32 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Ce Mr , ancien SG du Ministère de l’Education Nationale était au courant du dossier concernant l’achat des bonbons pour avaler le Covid -Organix . Il est stipulé que les mouvements de fonds dépassant dépassant les 200M d’AR doivent passer par la Présidence . Ainsi donc , l’ancienne Ministre n’a pas agi toute seule , mais sous les directives de toute une Mafia habituée à manipuler des espèces sonnantes et ...trébuchantes . Vu toutes les dérives qui existent actuellement à tous les niveaux , il n’est pas étonnant que l’explosion ne tardera pas à venir . Mais dans quel intérêt ?Les bien pensants doivent préparer leurs outils , car cette nouvelle escalade risque de retomber dans les mêmes escarcelles que continuent de convoyer les fossoyeurs de la République .

    • 20 janvier à 09:17 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      isandra oh ! quand vous parlez de vieille politique pensez vous à celle de la première République ,celle du temps du président Tsiranana : Quand il y avait de l’eau au robinet ,des rues propres ,du riz de luxe à exporter ,une université qui attirait les étudiant de la Réunion et de Maurice .Cela a bien existé ou pas ?

  • 19 janvier à 12:17 | lancaster (#10636)

    Les rôles seraient-ils inversés, à tel point que les pro régime deviennent pro sénat tandis que les anti régime rejettent maintenant l’existence du sénat , institution qu’ils avaient pourtant protégée et soutenue au moment où le prm projetait sa suppression. 😂😂😂😂😂.

    Bref, il faudrait cependant suivre le cours des choses. Ainsi va la vie du pays. Le régime installe progressivement les institutions. On verra le même tollé au moment prochain des installations des nouveaux gouvernement, CENI et HCC et autres chefs de régions élus. Les nouveaux membres de ces institutions seront traités de tous les noms : Tsy Maty manota, fils de voleurs, traîtres, et que sais-je encore.?

    Mais la route avance comme le dirait une célèbre entreprise routière. 4 préoccupations agitent le monde politique Malagasy : la crise sanitaire, la faim dans le Sud, le développement, les prochaines échéances électorales surtout la présidentielle.

    Bonne journée à tous et à toutes. Ny aina no matezà

  • 19 janvier à 12:26 | Besorongola (#10635)

    MAINTENANT, LE TERRORISME D’ÉTAT EST DEVENU ACCEPTABLE !

    Razafimahefa HERIMANANA, est un ancien chef de parti qui a certainement une ambition plus élevée que le perchoir du Sénat...

    « C’est inacceptable » selon Razafimahefa Herimanana.
    mercredi 22 juillet 2009
    « C’est la première fois que l’on a recours au terrorisme pour faire de la politique. C’est inacceptable. C’est des actes condamnables. C’est de la déstabilisation ». Ce sont les réactions de Razafimahefa Herimanana, membre de la Haute Autorité de Transition (HAT) recueillies par un confrère de la radio RDB.

    Ancien président du parti Grad Iloafo, Razafimahefa Herimanana estime que le monde politique malgache est en train de se dégrader. À son avis, le recours aux explosifs pour faire de la politique ne correspond en rien à la culture malgache et au « fihavanana ». Les « bombes » sont en train de détruire la capitale, Antananarivo et toute son économie, dit-il, et c’est inadmissible.

    Razafimahefa Herimanana note que les nouvelles formations politiques ont aujourd’hui tendance à être agressives et fougueuses, ou à proférer des termes outrageants pour ne pas dire insultants, faute peut-être d’expériences ou de principes de conduite. Le membre de la HAT a déclaré prévoir des réflexions pour corriger en quelque sorte de telles carences. En tout cas, il admet qu’il faut sérieusement se pencher sur la question du rétablissement de la sérénité et de la paix sociale.

    Recueilli par Bill.

    Février 2020 :
    Le politicien économiste, Herimanana Razafimahefa, est également nommé secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale après avoir été secrétaire général du ministère de l’Énergie en 2002 sous le régime Ravalomanana.

    Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, le Porte parole du Candidat 13 au 13 velirano, Razafimahefa Herimanana prônait le fameux slogan "Premier tour dia vita" en novembre 2018.

    Herimanana Razafimahefa

    « Rendre le pouvoir au peuple »
    samedi 8 septembre 2007

    Pour le candidat du Grad Iloafo, Herimanana Razafimahefa, « La pauvreté n’est pas une fatalité ».
    « On ne peut changer les choses sans changer les hommes » ; affirme Herimanana Razafimahefa, candidat du Grad-Iloafo dans le IVème Arrondissement d’Antananarivo Renivohitra. « Notre objectif n’est pas d’accaparer le pouvoir pour le pouvoir, poursuit-il, mais de rendre le pouvoir au peuple afin que ce dernier puisse s’exprimer et participer aux efforts de développement ».

    C’est l’esprit qui anime les candidatures Grad Iloafo dans cette course au Palais de l’Assemblée nationale nous confie Herimanana Razafimahefa. C’est la raison pour laquelle les candidats Grad Iloafo sont des candidats rassembleurs.

    « La pauvreté n’est pas une fatalité »
    À voir les têtes d’affiche de la liste Grad-Iloafo réparties dans tout le pays, on a l’impression qu’ils forment une équipe soudée et homogène pour affronter les urnes. En fait, persuadés qu’il faut innover et rénover l’Assemblée nationale, les fondateurs de l’adage « Tsy lahatra akory ny fahantrana » (litt. : la pauvreté n’est pas une fatalité), sont en train de présenter de nouvelles têtes, de nouvelles personnalités.

    L’ancien Secrétaire général du ministère de l’Énergie et des Mines est convaincu qu’il faut résoudre à jamais les problèmes majeurs qui touchent en permanence la population comme l’approvisionnement en riz, la sécurité de l’emploi, le mal vivre des jeunes et la sécurité. « Plus déterminé que jamais, notre interlocuteur déclare qu’une fois à l’Assemblée nationale, le Grad Iloafo va faire en sorte d’accroître la richesse nationale ». Il va œuvrer pour la réduction de la pauvreté qui frappe encore nombre de ménages malgaches. Enfin et non des moindres, le Grad Iloafo veillera, soutient-il, à ce qu’il n’y ait aucune discrimination, ni d’origine, ni de religion, car ses candidats sont des candidats de tous les Malgaches, des candidats rassembleurs.

    • 19 janvier à 12:52 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      C’est pourquoi, je vous ai dit que le camp présidentiel a rempli, le progressiste comme tous les partis politiques modernes qu’on trouve dans le monde.

      On peut y croiser des gens issus de gauche, tel Ratsirakiste modéré, etc, et aussi, issus de droite, tel le fils de Dada modéré,..etc.

      Ils devraient oublier leur dogmes, mais, s’accordent pour une seules voix, et un seul nouveau paradigme, un seul combat,...L’EMERGENCE DE MADAGASACAR.

      Cependant, il ne faut pas confondre avec la réconciliation nationale.

    • 19 janvier à 13:34 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Mahafantatra tsara an’io bandy io aho Besorongola.
      Itony no antsoina amin’ilay hoe : mpanafin-tay an-tsalaka.
      Manana orin’asa goavana any Lafrantsa io bandy io ary mba bandy niara-nitolona ihany saingy kay izy ity ka mangorera.

      Dia ny tena ny mitovy marina no miaraka sy mifanohina.

      PS : Dia mitovy tsy misy valaka ny fiafaran’ny hezaky ry Herizo sy i Tovonanahary. Nataon’ny sasany tohatra fiakarana fotsiny.

    • 19 janvier à 14:20 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Shalom,

      Iza moa no tsy fantatrao ?

      Na ny fiainan’olona aza : "Mialy(15 taona) sy Andry(17 taona) nifanena tao amin’ny TIKO, tamin’ny itsy voalohany nanao stage tao, avy vita fianarana".

    • 19 janvier à 14:25 | citoyendumonde (#4292) répond à Besorongola

      Qu’il nous montre ses diplômes qu’il a décrochés à Grenoble s’il les a vraiment.

    • 19 janvier à 15:17 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Koa inona ny olana raha olona fantatro io ?
      Tany an-tranony tany Grenoble aho raha izay no tianao ho fantarina. "Mahefa" no fiantsoana azy ary solon-tenan-dRabetsitonta tany Lafrantsa izy tamin’izany andro izany.
      inandra ity no mipetsopetsona fa heveriny ho toa azy daholo ny olona rehetra, f’izaho angaha vola kandaonina ohatranao sanatriavin’ny vava ladinin’ny lela ka hitovy fahalalana aminao ?
      Ampiakaro ambony ny saina f’aza dia miforetaka amin’ny tany : ny kisoa no mitrongy tany tompoko.

    • 19 janvier à 15:24 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      @ 19 janvier à 14:20 | Isandra (#7070) répond à Besorongola ^

      Shalom,
      Iza moa no tsy fantatrao ?
      Na ny fiainan’olona aza : "Mialy(15 taona) sy Andry(17 taona) nifanena tao amin’ny TIKO, tamin’ny itsy voalohany nanao stage tao, avy vita fianarana".


      O ! Re olona e ! Te-hijery mpandainga mivantana ianareo ?
      Miala tsiny fa tsy izao mihitsy ny soratra nataoko kanefa dia entin’ity olona ity sy lazainy ho nosoratako ; rehef manao kopiE/kolE ny tenin’ny hafa tompoko, aza ampiana na hanalana fa manjary lainga ilay izy.
      Omeo ny rehetra eto ny rohy nakana io raha olona tena MARINA, raha tsy izany dia mbola porofo ho an’ny rehetra fa MPANDAINGA VENDRANA POAK’ATY itony inandra itony.

    • 19 janvier à 15:34 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Shalom,

      Kaondrana sy donendrina maromaro anie izy no mifandimby manoratra ao amin io pseudo io e, izay soratanao dia tsy ho tadidin izay mifampisolosolo ao, olona maro izy no voakarama handainga sy hisolokiloky ao anatin ity hoe isandra ity...

    • 19 janvier à 15:59 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Shalom,

      Miala bala indray fa tsy izy no nilaza fa tamin’ny i Milay nanao stage tao amin’ny Tiko avy nahavita fianarana no nifankahitan’izy roa. Sady nampiana mihitsy hoe mitsipa-doha ny lakana nitana.

    • 19 janvier à 16:00 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Mialy fa tsy Milay,...Izy aloha milay eh !

  • 19 janvier à 12:45 | ratiarivelo (#131)

    Miarahaba ny nama " MATO**** na izany aza tsy HADINO IREO mitovy fijery !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! torak’izany ny nama " MARIKA" !! Ny tsotra dia ny mamerina sy manohy : NY TOLONA " 1972 " izay tena tolom-bahoaka MARINA ***JEREO ny hataon’ny TUNISIANA ankehitriny (rèvolution JASMIN**) Fa tsy hifara-remotra lava eto @ny FORUM***hifanitsana taim-bava @ny IREO mpilelaka ny VOD*** voalohany @ny izany i ISANDRA lohan’angidina*** ny faharoa i BETOKO-kapila jomaka*** ho fahatsiarovana sy ho fanohizana ny TOLOM-BAHOAKA 1972 ; ALEFA****ALEFA** sa ahoana Atoa MATO****MASINA NY TANINDRAZANA ry zareo o ??? ALEFA.ALEFA !!!

    • 19 janvier à 13:05 | vatomena (#8391) répond à ratiarivelo

      Dans le passé ,Madagascar avait déjà émergé avec Gallieni et ses complices de la Coloniale. Une seconde émergence n’est pas impossible mais il faut du savoir faire .M Isandra donne à espérer : son homme ,Rajoelina 1er , sait faire...

    • 19 janvier à 13:30 | Isandra (#7070) répond à ratiarivelo

      Vatomena,

      Vouliez vous dire la France, car Madagascar n’était qu’un simple protectorat, dont son développement liée à la situation de la France.

  • 19 janvier à 13:05 | ratiarivelo (#131)

    Miarahaba ny nama " MATO**** na izany aza tsy HADINO IREO mitovy fijery !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! torak’izany ny nama " MARIKA" !! Ny tsotra dia ny mamerina sy manohy : NY TOLONA " 1972 " izay tena tolom-bahoaka MARINA ***JEREO ny hataon’ny TUNISIANA ankehitriny (rèvolution JASMIN**) Fa tsy hifara-remotra lava eto @ny FORUM***hifanitsana taim-bava @ny IREO mpilelaka ny VOD*** voalohany @ny izany i ISANDRA lohan’angidina*** ny faharoa i BETOKO-kapila jomaka*** ho fahatsiarovana sy ho fanohizana ny TOLOM-BAHOAKA 1972 ; ALEFA****ALEFA** sa ahoana Atoa MATO****MASINA NY TANINDRAZANA ry zareo o ??? ALEFA.ALEFA !!! TSY MISY afa-tsy ny fampiasana BOMBA no HANESORA an’IREO JIOLAHY eo @ny fitondrana ankehitriny ry Atoa BESORNGOLA ; diovina tanteraka dia avarina any Farahantsana ho lanin’ny VOAY*** zay ihany no solution**** !!Enganie mba hihisy hijoro IREO mpitarika ao @ny folohalindahy ; HO TENA TIA marina ny TANINDRAZANY****sahala @ny KOLONELY "RICHARD RATSIMANDRAVA !!!

  • 19 janvier à 13:29 | Shalom (#2831)

    Vohitra,

    Vous souvenez-vous de ce Herimanana ?
    Et son entreprise en France dans le Dauphinois, qu’en en fera-t-il vu qu’il est président du sénat à Madagascar ?
    ... Le temps passe, les gens changent.
    Je comprends maintenant pourquoi ce pays ne progresse pas et surtout je vois bien 2023.
    Et qu’en dit Tovo Be (Ambohimamory) de cette nomination ?

    • 19 janvier à 13:44 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Les absents ont toujours tord.

      Pour développer le pays, et faire marcher les affaires nationales, il faut compter sur les gens sur place(les moyens humains du bord), quels que soient leur faiblesse et leur manquements, mais, on ne peut pas compter sur les gens lointains, "afo-lavitra tsy azo hamindroana" comme les déserteurs, les andafy, les mpitady tany malemy hanorenam-pangady, quelle que soit leur perfection, etc.

      Ils sont tous sauf près,...

    • 19 janvier à 13:56 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Ny kaondrana dia kaondrana foana ary mety ho kaondrana mandra-pahafatiny.
      Soratra no atao betsaka satria afa-miafina ambadiky ny pseudo fa ny fisainana sy fandinihina AOTRA.
      Tena rariny sy mitombana ny fiantsoana an’itony hoe inandra.
      Mampalahelo fa diso ambany mandady amin’ny tany tokoa.

    • 19 janvier à 14:16 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      C’est l’os de digérer la vérité !

    • 19 janvier à 17:05 | vatomena (#8391) répond à Shalom

      Les malgaches vivant sur place ont le ventre vide ,la bourse plate ,le cogito en panne .Le sauvetage ,l"investissement viendra ’t-il en premier de Rajoelina ,des milliardaires politiciens ou encore une fois des étrangers.

  • 19 janvier à 13:49 | Isambilo (#4541)

    Isandra,
    Toa mivalana ity soratrao. Lasa petit nègre.

    • 19 janvier à 14:17 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      Isambilo,

      Azafady ariko !

  • 19 janvier à 14:55 | Marika (#9389)

    Miarahaba,

    Somary atamberina fotsiny ny zava-nisy sy ny fehina fanadihadiana.
    Ny corps de la Magistrature no be CORRUPTION indrindra amin’ny corps rehetra eto Madagasikara kanefa dia magistrat daholo no mitantana ny andraikitra ambony sy fanapahan-kevitra eto.Mahazo aina avokoa izany ny mpanao tsolotra sy ny affairiste rehetra en occurence les k.
    Ny fitondran’dRatsiraka sy ny mpisolelaka azy rehetra no tena namarina an-kady ny firenena nandritra ny 26 taona, saotra dia sarotra no nahitana sakafo tamin’izany fotoana izany, vary menaka, savony,ronono,labozia,pneus,loocked de freins,sardines,beurre,tennis de sport, na télévision aza dia nofinofy avokoa izany raha tsy manakaiky ny foto-kevitry ny mpitondra,kanefa dia ireo miverina mandray andraikitra ireo indray ny olona tompon-andraikitra t@ izany mianakavy.
    Raha vao nanaiky sy niteny i DJ hoe : TSY HITAKO IZAY TSININ’DRATSIRAKA tamin’ny fotoanan’ny tetezamita dia fantatra avy hatrany fy mpiray tendro izy roalahy ireto. Izany koa moa dia nasehon-dRatsiraka tamin’ny fifanatrehany tamin’ny mpanao gazety fa izy no namolavola an’i DJ ka ny financement dia i Sarko sy i B.Hor.
    Ny anatra azo tsoahana dia tokony tsy hanaiky ho atao taigim-bozona intsony ny vahoaka, mihevera ny tenanareo ,ny ho avinareo sy ny fianakavianareo. Mino marimarina izahay fa ra mitohy izao dia tsy mitsahatra ny mitrotrongy ny fiainanareo.

    Miarahaba tratry ny taona Ra-Tity à ! Ho samy tahin’Atra.

  • 19 janvier à 15:58 | arsonist (#10169)

    La frange de la droite française qui a propulsé à ce poste l’abruti de DJ ,
    [lequel , tout de suite après , se révéla très vite comme le nouveau Bokassa] ,
    cette frange de la droite française commencerait-elle à voir les choses avec discernement ?

    (i) Les foza qui détiennent le pouvoir sont totalement convaincus qu’ils n’ont pas de compte à rendre à qui que ce soit !
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210119-madagascar-d%C3%A9ception-autour-de-plusieurs-rapports-s%C3%A9natoriaux

    (ii) Les services gouvernementaux ou privés français et les organismes internationaux peuvent transférer à Mada les fonds des aides et des prêts qu’ils veulent , Bokassa gasy et ses foza n’en font et n’en feront que ce qu’ils veulent en faire !
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20201030-madagascar-rapport-etude-corruption-problemes-fonds-covdi-coronavirus

    PS : Il paraît que cette frange de la droite française qui a propulsé le DJ à ce poste-là a quelques affaires au Pôle Financier de Paris .

    • 19 janvier à 16:05 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Dégonflement au vu et au su de tout le monde d’une des nombreuses baudruches foza .
      https://www.rfi.fr/fr/afrique/20201029-madagascar-chute-ventes-organic-anti-covid

      Oui ! Mais Bokassa gasy et le foza n’en ont cure !
      Ces gens-là ignore ce que c’est avoir honte !

    • 19 janvier à 16:40 | Jacques (#434) répond à arsonist

    • 19 janvier à 20:13 | Rainingory (#11012) répond à arsonist

      Jacques,
      cette affaire ne devrait même pas en être une, le code foncier Malagasy dit qu’un tombeau est un vakoka, et de ce fait, n’est aliénable, ce qui veut dire que vous pouvez acheter tout un terrain autour mais le site et sa proximité ne vous appartient pas, jamais

    • 19 janvier à 20:52 | lysnorine (#9752) répond à arsonist

      Re arsonist 19 janvier à 15:58
      « La frange de la droite française qui a PROPULSÉ à ce poste l’abruti de DJ... Il paraît que cette frange de la droite française qui a propulsé le DJ à ce poste-là a QUELQUES AFFAIRES au Pôle Financier de Paris »

      Santionany kely fotsiny ireo amin’ ny JIOLAHY MPANAO PÔLITIKA FRANTSAY – MPAMPIANATRA ny « ZANANY » MALAGASY izay mpandray sy mpampihatra tsara ny LESONA rehetra fomen’ireo azy.

      1. https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/affaire-karachi-le-proces-d-edouard-balladur-s-est-ouvert/591763

      AFFAIRE KARACHI : le PROCÈS D’EDOUARD BALLADUR s’est ouvert
      19.01.2021

      procès de l’ancien premier ministre Edouard Balladur pour des soupçons de FINANCEMENT OCCULTE de sa campagne présidentielle de 1995, l’un des volets de la tentaculaire AFFAIRE KARACHI, s’est ouvert mardi après-midi devant la Cour de justice de la République.

      Arrivé peu avant 14h00 au palais de justice de Paris, M. Balladur, 91 ans, a pris un instant pour observer la nuée de caméras, avant d’entrer d’un pas lent dans la salle d’audience, où il a pris place AU CÔTÉ DE SON ANCIEN MINISTRE DE LA DÉFENSE FRANÇOIS LÉOTARD. Tous deux doivent être jugés jusqu’au 11 février pour ces faits vieux de plus de vingt-cinq ans.

      2. https://www.estrepublicain.fr/politique/2021/01/19/proces-d-edouard-balladur-l-homme-qui-a-cru-devenir-president
      Procès d’Edouard Balladur : l’homme qui a cru devenir président
      [...]
      Fin 2006, il annonce, à 77 ans, son retrait de la vie politique active. En 2010, il décline la proposition de son ANCIEN PROTÉGÉ NICOLAS SARKOZY, devenu président, de le nommer au Conseil constitutionnel.

      C’est alors QU’IL EST RATTRAPÉ PAR LA JUSTICE qui le soupçonne d’avoir alimenté les comptes de sa campagne grâce à des RÉTROCOMMISSIONS SUR DES CONTRATS D’ARMEMENT.
      En 2017, M. Balladur, qui nie tout financement illicite, est mis en examen par la Cour de justice de la République dans le cadre de "L’ AFFAIRE KARACHI", du nom d’un ATTENTAT commis dans cette ville pakistanaise le 8 mai 2002, TUANT NOTAMMENT 11 FRANÇAIS.[...]

      Un procès de trois semaines
      [...]
      Les deux anciens commis de l’Etat doivent être jugés SEPT MOIS APRÈS LA CONDAMNATION À DES PEINES DE DEUX À CINQ ANS DE PRISON DE SIX AUTRES PROTAGONISTES, dont l’intermédiaire Ziad Takieddine, dans le volet non-ministériel de ce dossier aux multiples ramifications.

      Composée de trois magistrats et douze parlementaires, la Cour va plonger, à raison de trois après-midi par semaine, dans la campagne présidentielle de 1995, marquée par la guerre fratricide à droite entre Jacques Chirac et celui qui décidera finalement de se présenter contre lui, Edouard Balladur.

      Des comptes validés, mais irréguliers

      Ce dernier est accusé d’être derrière un SYSTÈME DE RÉTROCOMMISSIONS ILLÉGALES SUR D’IMPORTANTS CONTRATS D’ARMEMENT AVEC L’ARABIE SAOUDITE ET LE PAKISTAN, DESTINÉES À RENFLOUER SES COMPTES DE CAMPAGNE. L’enquête s’est particulièrement intéressée AU VERSEMENT DE 10,2 MILLIONS DE FRANCS (environ 1,5 million d’euros) EN UNE SEULE FOIS ET EN LIQUIDE, juste après sa défaite au premier tour.

      En 1995, les comptes de campagne de M. Balladur avaient été validés in extremis par le Conseil constitutionnel. Ce n’est que QUINZE ANS PLUS TARD qu’il a été rattrapé par des investigations lancées après UNE PLAINTE DES FAMILLES DES VICTIMES DE L’ ATTENTAT DE KARACHI DU 8 MAI 2002. "Dans cette affaire d’Etat, il ne faut pas oublier que M. Balladur s’est présenté devant l’opinion publique comme le CHANTRE DE LA MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE FRANÇAISE. Il appartient à la CJR de sanctionner ces dérives", a estimé Me Olivier Morice, avocat de familles de victimes.

      FRANÇOIS LÉOTARD, grand brûlé de la politique, également sur le banc des accusés
      Ex-ministre et PATRON DE FEU L’UDF, François Léotard, jugé à partir de mardi aux côtés d’Edouard Balladur dans l’affaire Karachi, est un grand brûlé de la politique qu’il a quittée dans les années 2000.
      [...]
      [Ministre de] la DÉFENSE (1993-95) dans le gouvernement d’Edouard BALLADUR, ce qui l’a placé en première ligne dans L’OPÉRATION TURQUOISE, INTERVENTION AU RWANDA des troupes françaises sous mandat de l’ONU. [GÉNOCIDE RWANDAIS PERPÉTRÉ AYANT FAIT PLUS DE 800 000 VICTIMES EN L’ESPACE DE QUELQUES MOIS AVEC LE SOUTIEN DE LA FRANCE ].

      De 1996 à 1998, il présida l’UDF (Union pour la démocratie française), succédant à VALÉRY GISCARD D’ESTAING, mais sans parvenir à éviter la division du parti. [...]

      Des échecs électoraux et des DÉBOIRES JUDICIAIRES
      [...] CONDAMNATION en 2004 à DIX MOIS DE PRISON AVEC SURSIS pour blanchiment et financement illicite d’un parti.

      De fait, la carrière de M. Léotard [CATHOLIQUE CONVAINCU] a été empoisonnée par PLUSIEURS AFFAIRES. Comme celle du "mur" de sa villa de Fréjus, qui s’est soldée par un non-lieu, ou la découverte de FAUX TAMPONS de la préfecture du Var dans sa MAIRIE DE FRÉJUS, qui le conduit à DÉMISSIONNER de son mandat de maire.

      PS Pour l’intermédiaire LIBANAIS ZIAD TAKIEDDINE,
      voir https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/12/04/les-(multiples)-affaires-impliquant-ziad-takieddine-arrete-au-liban
      « Les (multiples) affaires impliquant Ziad Takieddine, arrêté au Liban »

  • 19 janvier à 16:17 | Jacques (#434)

    Dans un premier temps, rappelons-nous, c’était la suppression du sénat que le bac-3 avait prévu parce que cette institution ne serait d’aucune utilité pour le pays, elle serait budgétivore. Puis changement de braquet, finalement le sénat est maintenu avec un nombre restreint de parlementaires. Le v’là ainsi qui vient de nommer son quota et qu’y remarque-t-on ? Des anciens voleurs du marin des eaux pourries sous la 2ème république et un rejeton de son ministre de la justice de l’époque. Voilà, le verrouillage est presque à son terme, lui qui n’a cessé de condamner la soi-disant dictature sous Ra8, eh ben il est maintenant bien entré dans le cercle fermé des despotes.

    Ps. L’état des lieux du pays, vu par le blogueur Elman :

    https://www.actutana.com/19-janvier-2019-19-janvier-2021/

    • 19 janvier à 16:54 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      C’était comment 3 années de Ravalo, sans COVID :

      https://agritrop.cirad.fr/539492/1/document_539492.pdf

      Chronique de la misère au quotidien (Midi Madagasikara 05/10/2006) et Trois ans sans COVID

      Le propre du Malgache est de paraître pour ce qu’il n’est pas. Un tel ou une telle sort de chez lui impeccablement vêtu et coiffé. Malheureusement sans rien dans le ventre. Beaucoup préfèrent en effet sacrifier le repas quotidien et dépenser plus que de raison pour les fringues. Pour ne prendre que cet exemple. C’est ainsi que des gens deviennent maîtres dans l’art de tromper la misère et notamment la faim. Ils inventent toutes sortes d’artifices.

      Demi- tiges
      A Andavamamba et à Anosizato, des familles arrivent jusqu’à économiser les tiges d’allumette en les coupant en deux (en longueur) afin d’obtenir deux demi- tiges. Dans le Vakinankaratra, les paysans sont réduits à acheter les allumettes au détail. La boîte de 35 habituellement vendue à Ar 70 finit par se vendre à Ar 100 ou Ar 150 car ils achètent les tiges une à une pour Ar 5. Les foyers conservent précieusement les boîtes pour ne pas en acheter plus tard.

      Papier couché
      De même pour les bougies. Délestage aidant, les Malgaches recourent de plus en plus à cette source de lumière dont les prix grimpent tout aussi vertigineusement. Au prix de détail, une bougie vaut Ar 200 (moyenne) ou Ar 150 (la plus petite taille). L’astuce dans son utilisation est le fait de l’enrouler dans du papier couché afin qu’elle se consume le plus lentement possible. Tout autre papier ne donne pas un meilleur résultat. Certains ont calculé qu’une bougie enroulée dans un papier couché peut tenir jusqu’à 9 heures. La même bougie peut ainsi être utilisée durant deux ou trois jours. Car les familles paysannes couchent avec les poules c’est-à-dire au coucher du soleil, mettent la lumière deux à trois heures, se mettent au lit très tôt (19h30 pour beaucoup). Les écoliers font leur devoir au coin du feu !

      Bouchée de riz
      En matière de « sakafo », le dénuement du porte- feuille et concomitamment des marmites, n’entame guère le génie du peuple. Faute de pouvoir s’acheter du riz au kilo (autour de Ar 800), les mères de famille ont adopté la nouvelle mesure : la boîte de tomate purée communément appelée Madco. Si le kapoaka de riz habituel (boîte de Nestlé) se vend aux environs de Ar 300, le kapoaka de Madco coûte moins de Ar 100. Désormais, la cuisson du riz se fait « à point » avec beaucoup d’eau. Entre bien cuit et pas cuit du tout. Une telle cuisson fait ralentir la digestion et donnerait l’impression de ne pas avoir faim jusqu’avant l’heure du prochain repas. C’est-à-dire le lendemain. Jadis, cette cuisson était réservée aux « journaliers » qui vendent la force de leur bras aux propriétaires terriens contre une bouchée de riz.

      Odeur artificielle
      En matière de « laoka », accompagnement du riz, la viande, les poissons et le poulet frais ont depuis longtemps déserté le garde-manger ! C’est la raison pour laquelle le commerce de poissons séchés n’a jamais faibli dans tout le pays. Les brèdes ou « anana » sont aussi des palliatifs aux viandes. Les Malgaches n’ayant pas l’habitude de consommer les légumes, la plupart d’entre eux se ruent donc vers les « anana » qu’ils assaisonnent avec le quart ou la moitié d’un cube de Maggi ou de Jumbo (respectivement Ar 25 et Ar 50) économisant ainsi à la fois le sel et la sauce. Et donnant au « laoka » une odeur artificielle de viande ou de poissons ou de poulet. Que dire de plus sinon qu’à part de rares exceptions, les gens continuent toujours de dire la bénédiction avant et après avoir mangé"

      PS : Ah ! Au fait, en janvier 2006, le salaire minimum malagasy est de 56 686 Ar soit 22 Euros,
      1 euro vaut environ Ar 2500 à 2600. Kilo de riz 800 Ar soit 31 centimes, mois d’octobre.
      - Avec le smig, on ne pouvait qu’acheter 71 Kl de riz,

      - En 2020 : Salaire minimum : 200.000 Ar, soit 50 Euros,
      - 1 euros vaut 4600 à 5000, kilo de riz 2.100 Ar soit 42 centimes mois de décembre,
      - On peut acheter 91 Kg de riz avec le Smig.

      Pourtant, à l’époque, on nous avait promis, de 4L chaque foyer.

    • 19 janvier à 19:49 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      C’est pour ça à l’époque comme aujourd’hui, d’ailleurs, les gens critiquaient que les routes ne se mangent pas, parce que tout était cher, les prix ont flambé .

      PS : Andry Rajoelina politicien n’existait pas encore.

  • 19 janvier à 17:50 | vatomena (#8391)

    Isandra ,à l’époque ,il y avait de l’eau au robinet .On pouvait boire ,laver son linge,etre propre de sa personne.Petit bonheur perdu !

    • 19 janvier à 17:54 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      De l’Eau ,de l’eau !Il nous faut un grand sourcier.Rajoelina a t il fait des promesses

    • 19 janvier à 19:27 | dahalo (#8794) répond à vatomena

      Et surtout il y avait une classe moyenne.

    • 19 janvier à 19:29 | dahalo (#8794) répond à vatomena

      Et surtout il y avait une classe moyenne, la sécurité, on ne risquait pas de se faire dépouiller la nuit et pas d’attaques avec viol accompagnée de meurtre.

    • 19 janvier à 19:43 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      Vous êtes sur ?

      "Avec un taux d’accès à l’eau potable de 41 % en 2008, Madagascar figure parmi les pays les plus enretard au sein de l’Afrique subsaharienne, dont la moyenne se situe à 58 %.

      Malgré des progrès constatés au cours de ces dernières années, les besoins restent très importants enmilieu rural, avec 8,8 millions de personnes non desservies. En milieu urbain, les taux d’accès tendent au contraire à se dégrader (2,3 millions de personnes non desservies en 2008), suite au manque de ressources financières pour mener les interventions nécessaires en matière d’extension et de réhabilitation des réseaux."

      Les problèmes d’eau, aujourd’hui, sont dus au fait que les régimes précédents n’avaient pas entretenus les points de stockages d’eau et les canaux de distribution, etc.

    • 19 janvier à 20:19 | Rainingory (#11012) répond à vatomena

      🎻🎻🎻

  • 19 janvier à 18:11 | kartell (#8302)

    • 19 janvier à 19:43 | Besorongola (#10635) répond à kartell

      LES KARANES, TOUJOURS EUX, ENCORE EUX !

      Madagascar : Un trafic d’or démantelé par la PAF

      La police des frontières de Nosy Be a annoncé la prise de 3,6 kilos d’or en partance vers Dubaï.
      Par B.A - Publié le Dimanche 6 Décembre 2020 à 08:56 | Lu 12149 fois

      Madagascar : Un trafic d’or démantelé par la PAF
      Le chef de la PAF de l’aéroport de Nosy Be a annoncé hier la découverte de 3,6 kilos d’or, dissimulés dans 6 ordinateurs portables. Les ordinateurs étaient ceux d’Indo-Pakistanais, qui s’apprêtaient à embarquer de l’aéroport de Fascene, à destination de Dubaï. Selon le chef de la PAF, les trafiquants n’en seraient pas à leur coup d’essai.

    • 19 janvier à 22:05 | Zanabahoaka (#8890) répond à kartell

      Kartell,

      300g hitandrizareo ao amin’ny douanes fa 73kg tsy hitany 😂

    • 19 janvier à 22:09 | lysnorine (#9752) répond à kartell

      Re | kartell 19 janvier à 18:11 (#8302)
      « Lecture du soir, bonsoir !.....
      https://www.zinfos974.com/Madagascar-Un-couple-interpelle-avec-de-l-or-cache-sur-la-femme_a165438.html

      C’est assez COURANT à Madagascar depuis déjà un certain temps.
      Efa mahazatra !

      1. (2019) https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/madagascar-la-grande-ile-negocie-la-restitution-de-25-5-kg-d-or-saisis-par-maurice-879578.html

      Madagascar : la Grande île négocie la restitution de 25,5 kg d’or saisis par Maurice
      diplomatie
      Fabrice Floch • Publié le 9 octobre 2020

      En 2019, les douaniers de l’île sœur saisissent 25,5 kg d’or en provenance de Madagascar. Depuis, ce trésor, objet d’un vaste trafic, est au cœur d’âpres négociations entre les deux pays pour déterminer les conditions de son retour dans les coffres de la banque centrale de l’île Rouge.

      Les 25,5 kg d’or saisis par l’île Maurice en 2019 valent six milliards 277 millions d’ariarys ou 1 million 386 milles euros (prix approximatif, la valeur de l’or dépendant du nombre de carats et des cotations boursières).
      [...]
      Ce trésor provient d’un trafic démantelé, le 10 janvier 2019, lors de l’interpellation de TROIS VOYAGEURS MALGACHES QUI DEVAIENT S’ENVOLER VERS BOMBAY, pour deux d’entre eux, et DUBAÏ pour le troisième. Le précieux métal devait être vendu à des bijoutiers. En plus, barres et barrettes jaunes, les enquêteurs du fisc avaient saisi 60 000 euros et 7 000 dollars dans les bagages des trafiquants écrit Madagascar-Tribune.

      LE FISC MAURICIEN NE RENONCE PAS AUX AMENDES CONTRE LES TRAFIQUANTS

      2 (2015) https://www.dnaindia.com/india/report-jet-airways-flight-attendant-held-for-gold-smuggling-2068610
      Updated : Mar 14, 2015, 05:10 AM IST

      Jet Airways FLIGHT ATTENDANT HELD FOR GOLD SMUGGLING
      A Jet Airways flight attendant was arrested on Friday for trying to smuggle in gold and cut diamonds to the tune of over Rs 1 crore.

      Abdul Hafiz Khatri, a crew member of flight 9W 543, was COMING FROM DUBAI, when Air Intelligence Unit (AIU) officials intercepted him at the Chhatrapati Shivaji International Airport (CSIA).

      "Four kilograms of gold and 145 cut diamonds, worth over Rs 1.6 crore, were recovered from him," said deputy commissioner, AIU, Kiran Kumar.

      WHERE DID KHATRI GET THE GOLD FROM ?"Khatri admitted that A PASSENGER handed him the consignment inside the flight," said a senior official from AIU. One of his accomplices, who was waiting outside the airport terminal to take over the consignment, has also been arrested.

      Are INVOLVEMENT OF AIRPORT INSIDERS GROWING ? At least 15 cases were detected at CSIA last year. Last month, an employee of Celebi Nas, A GROUND-HANDLING SERVICE PROVIDER, was held with 40 gold bars, worth over Rs 1.5 crore. The yellow metal was reportedly concealed inside a company envelope. The accused has been identified as Rohan Suresh Surve.
      [...]
      Any other case on Friday ? TWO PASSENGERS, IDENTIFIED AS SAGAR JANARDAN DAVE AND RASIKLAl, were intercepted after they cleared themselves through the green channel. THREE KILOGRAM OF CRUDE GOLD BARS WORTH RS 74 LAKH were recovered from them. THE DUO HELD MADAGASCAR PASSPORTS and arrived by flight KQ 202 FROM KENYA.

      Tokony hohamarinina foana ny maha-ara-dalàna ny hizakany ny tahaka itony ny sata-na olom-pirenena Malagasy, izany hoe nisy rà Malagasy mikoriana tao amin’ny lalàn-drà ny iray fara faha-ratsiny amin’izay ray aman-dreniny (JUS SANGUINIS), izany hoe taranaka tompon-tany Malagasy . Koa raha hita aorianan’ny fanadihadiana fa tsy ara-dalàna arakany Code de nationalité ny maha-olom-pirenena Malagasy azy DIA MILA FAIZINA AN-TRANOMAIZINA AVY HATRANY IZAY NANOME AZY IZANY SY NY PASIPAORO (MPITSARA NANOME AZY CERTIFICAT DE NATIONALITÉ SY NY DIRECTEUR DU CONTRÔLE DE L’IMMIGRATION ET ÉMIGRATION NA NY CHEF DU SERVICE CENTRAL DE L’IMMIGRATION ET ÉMIGRATION AO AMIN’NY POLICE NATIONALE NANOME PASIPAORO).
      (à suivre)

    • 19 janvier à 22:15 | lysnorine (#9752) répond à kartell

      Re | kartell 19 janvier à 18:11 (#8302)
      « Lecture du soir, bonsoir !.....
      https://www.zinfos974.com/Madagascar-Un-couple-interpelle-avec-de-l-or-cache-sur-la-femme_a165438.html
      C’est assez COURANT à Madagascar depuis déjà un certain temps
      (suite et fin)

      3. (2013). //www.air-journal.fr/2013-02-27-aeroport-de-mayotte-saisie-record-de-66-kilos-dor-568039.html

      AÉROPORT DE MAYOTTE : saisie record de 66 kilos d’or
      Publié le 27 février 2013 à 15h00 par Alain Lebas

      Les douaniers de l’aéroport Pamandzi de Mayotte ont effectué, hier, une saisie record de 66 kilos d’or dans des valises EN PROVENANCE DE MADAGASCAR.

      C’est en contrôlant, à l’arrivée d’un vol en provenance de Madagascar, « des porteurs de valises semblant lourdes ou en nombre important » que les douaniers de Pamandzi sont tombés sur cette cargaison de contrebande : 66 kilos d’or NON IMMATRICULÉS ET CONDITIONNÉS SOUS FORMES DE LINGOTS ET DE POUDRE, SELON LA PRESSE LOCALE. La valeur marchande de cette contrebande est estimée à 2,2 MILLIONS D’EUROS, une saisie record absolu pour le 101ème département français, souligne le site Mayotte-Orange.

      Selon le site L’Info, le propriétaire des valises, UN RESSORTISSANT FRANÇAIS D’ORIGINE MALGACHE, a été placé à la maison d’arrêt de Majicavo. Connu des services de police, il fait l’objet d’un mandat d’arrêt du tribunal de grande instance de LA RÉUNION pour faux, usage de faux et escroquerie.

      Pour rappel, après un référendum favorable en 2009, Mayotte est devenu un département d’Outre-mer français depuis le 31 mars 2011.

      4. (2012) https://www.lexpress.mu/article/interpol-enqu%C3%AAte-sur-le-mauricien-arr%C3%AAt%C3%A9-pour-contrebande-d%E2%80%99or-aux-comores
      « INTERPOL enquête sur le MAURICIEN ARRÊTÉ POUR CONTREBANDE D’OR AUX COMORES »
      Par La Redaction
      4 jul 2012 00:00 0

      cf aussi Rainingory 17 janvier 2021 à 00:21 | INTERPOL n’est pas à sa première investigation dans le coin sur le trafic d’or vers Dubaï.
      https://www.madagascar-tribune.com/Christian-Ntsay-reste-le-Premier-ministre.html#comment457088

      NARAD RAMDAWAN, 39 ans, un Mauricien vendeur de nouilles est sous le coup d’une enquête d’Interpol. Il avait été arrêté EN MAI DERNIER [2012, tamin’ny andron’ny « TETEZAMITA » izany !] aux COMORES en compagnie d’un Britannique avec 49,7 kilos d’or, alors qu’ils voulaient TRANSITER VERS DUBAÏ, VIA NAIROBI.

      Interpol a fini par ouvrir une enquête sur le Mauricien Narad Ramdawan et le Britannique BUPRENDRA NECHAND SHAH arrêtés aux Comores, le samedi 26 mai 2012, pour contrebande de CINQ LINGOTS D’OR TOTALISANT 49,7 KILOS. La collaboration des Casernes centrales a été recherchée afin que lumière soit faite sur les activités du Mauricien, un marchand de nouilles.

      Agé de 39 ans, Narad Ramdawan a été INTERCEPTÉ PAR LES DOUANIERS COMORIENS aux côtés de Buprendra Nechand Shah, 58 ans, alors QU’ILS TRANSITAIENT PAR L’ AÉROPORT PRINCE SAÏD IBRAHIM, À HAHAYA POUR REJOINDRE DUBAÏ, VIA NAIROBI. Tous deux venaient d’atterrir dans l’archipel à bord D’UN JET PRIVÉ AFFRÉTÉ À MADAGASCAR, PAYS OÙ ILS AVAIENT RÉCUPÉRÉ LA CARGAISON D’OR.

      L’enquête de la police mauricienne a révélé que Narad Ramdawan était à son premier voyage dans la Grande île et qu’il avait fait le déplacement une semaine avant son arrestation. Dans l’attente de son procès, le procureur général des Comores, Mahamoud Soilih, a indiqué que le trafic d’or vers Dubaï et la Chine via l’archipel était « monnaie courante » grâce à la complicité des douaniers locaux.

    • 19 janvier à 22:54 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Zanabahoaka

      👍🏿

  • 19 janvier à 19:49 | lanja (#4980)

    Raha malaza amin ny kolikoly ny firenentsika , raha tsy mandry ny tany, dia satria tsy mandeha araka ny tokony ho izy ny asan ny mpitandro ny filaminana sy ny fitsarana eto, ny kolikoly ataon ireo no anisany fositra lehibe mambotry ity firenena ity, ary ny mpitondra teto ,izay te hateza eo amin ny seza, dia manao izay hilaminan ireo, zaraina ny seza , zaraina ny galona, dia mitohy tsara iny lalana iny, etsy ankilany kosa dia potehina izay manohitra na tsy faly, izany no stabilité lazain isandra isan andro eto io, dia ho ho tonga hatrany Sandrandahy hono ny emergence amin izany fomba mirefarefa izany, ireo tariky ny Jamba zaraina seza ireo ve no hanavotra ity firenena ity ? novaina anarana ho emergence manarapenitra ilay paradisa sosialista ?

  • 19 janvier à 21:16 | Rainingory (#11012)

    Le journal de 20h à l’instant, 2 faits marquants :
    - une rétro 2 ans en arrière quand l’autre bac-13 faisait son serment, le pauvre colonel de la Gendarmerie qui tenait l’ombrelle pour protéger l’autre du soleil de Mahamasina, il a pas arrêté de changer de main 36 fois tellement l’autre prenait du temps pour réciter ses 13 velirano et la flopée de foto-drafitr’asa qui aucun, aucun, n’a vu le jour 2 ans plus tard, tout ça pour ça ! quelle fatigue !
    - et l’aveugle de flibustier qui exhorte le Fanjakana pour un 2ème confinement, dans son texte sur le réseau social, une grosse faute d’orthographe, pour un censé instruit par la Marine Française, il a écrit "gel hydraualcoolique" ! ma ma mia !

    tu m’étonnes que ce Pays va droit dans le ravin.. pfff

  • 19 janvier à 23:58 | Rainingory (#11012)

    Fintin’ny fanadiadiana nataon’ny Antenimieran-doholona, manomboka amin’ny minitra 18:30’,
    MIARA-MANONJA 19 JANOARY 2021
    https://fr-fr.facebook.com/azradiotelevisionofisialy/videos/706574470027699/

  • 20 janvier à 09:27 | lysnorine (#9752)

    Re Enquêtes parlementaires

    « De leur côté, les SÉNATEURS sortants ont effectué lundi, leur dernière réunion au cours de laquelle ils ont présenté le RAPPORT DES QUATRE COMMISSIONS PARLEMENTAIRES, mises en place L’ ANNÉE DERNIÈRE, pour élucider certaines affaires nationales qui présentaient des signes inhabituels, à l’instar des DOUBLONS DANS LA LISTE ÉLECTORALE ou encore DES DÉPENSES dans le cadre de la GESTION DES CRISES SANITAIRES et de L’ INTRODUCTION DES ARMES dans le pays. Des rapports qui accablent dans leur ensemble les dirigeants actuels. »

    1.« AHOANA MARINA TALATA 19 JANOARY 2021 – FANJAKANA TENA MISOLOTENA NY VAHOAKA VE IZAO ? »
    https://malagasynews.com/videos/ahoana-marina-talata-19-janoary-2021-fanjakana-tena-misolotena-ny-vahoaka-ve-izao/

    La Redaction19 janvier 2021 21:11

    i) « Fifidianana feno "doublon" sy karapanondro sandoka » – « TENA NANJAKA NY HALABATO TAMIN’NY FIFIDIANANA hoy ireo Loholona » – « Nitondra porofo mazava ». – « Fanaovana lisi-pifidianana tsy marina » ;

    ii) « FAMPIDIRANA FITAOVAM-PIADINA MAHERY VAIKA ANTSOKOSOKO teto Madagasikara » – « Voamarin’ireo Loholona fa tena mialohan’ny valim-pifidianana filoham-pirenena »
    « Saika natao inona izany ireo rahatoa ka tsy lany ny kandida nirian’ny nampiditra azy ? » ;

    iii) « Vola nampiasaina tamin’ny fiatrehanany Covid-19 » – « Tsy hita izay nangarahara » – « Nanjaka ny fitongilanana sy ny fanavakavahana » ;

    iv) « Raharaha tany amin’ny fonjan’i Farafangana – « Tsy misy ny fanajana ny zon’olombelona » – « Fampiasana fitaovam-piadiana tafahoatra – usage excessif d’armes – TSY PROFESSIONNEL ny mpitandro filaminana ». – « Fifangaroan’ny voafonjo amin’ny fisian’ ny zaza tsy ampy taona » ;

    Toy izao avy no fehin-kevitra notsoahan’ Ingahy Édouard TSARAHAME « solontenan’ny RMDM », avy amin’ireo tatitra nataon’ny senatera’ireo :

    . « Fitondrana ankehitriny MAMPIJALY VAHOAKA » ;
    . « Tsy misy eto Madagasikara ny atao hoe "État de Droit" , "Tany tan-dalàna" ;
    . « Tsy misy eto koa ny atao hoe "bonne gouvernance" » ;
    . « Tsy vohaja eto amin’ny tany sy ny firenena ny atao hoe zon’olombona "droits de l’homme" » ;
    . « Association de malfaiteurs no misy eto na FIKAMBANANA OLONA MPANAO RATSY ».

    2. « TALATA 19 JANOARY – TATITRY NY VAOMIERA MANOKANA TEO AMIN`NY ANTENIMIERANDOHOLONA SY NY FILOHA MARC RAVALOMANANA »
    La Redaction19 janvier 2021 23:37
    https://malagasynews.com/videos/talata-19-janoary-tatitry-ny-vaomiera-manokana-teo-aminny-antenimierandoholona-sy-ny-filoha-marc-ravalomanana/
    [Tsy mivoaka ny feo !]

    Misy sombintsombiny azo henoina anefa ato amin’ny
    https://malagasynews.com/videos/vaovao-mbs-talata-19-janoary-2021/
    [« VAOVAO MBS TALATA 19 JANOARY 2021 »]

    . 01:32 ; 2:06 – 6:28 [NY FOMBA FANAOVANA HOSOKA TAMIN’NY FIFIDIANANA HO PREZIDÀ tamin’ny Nôvambra-Desambra 2018] ;

    . 28 : 08 – 32:14 [FAMPIDIRANA FITAOVAM-PIADIANA MAHERY VAIKA ANTSOKOSOKO eto Madagasikara : Ny ministry ny Fiarovana irery ihany no tompon’andraikitra ny amin’izany satria efa nendahana tamin’ny filoham-pirenena mpisolo toerana – ny prezidàn’ny Sénat – izany fahefana izany] ;

    . 32.20 – 36:03 [Ny TSY NISIAN’NY NANGARAHARA tamin’ny fitantanana ny vola azo atrehina ny COVID-19 : tsy nisy manam-pahefana, tompon’andraikitra, namaly ny antson’ny Antenimieran’ny Loholona hanome azy fanazavana araka ny fangataha ny amin’ny maha-mpanara-maso azy ny asan’ny Governemanta ; fa ny ministry ny Fahasalamana teo aloha irery ihany – Ahmad Ahmad – no tonga nanaja ny fiantsoan’ity Antenimiera solontenam-bahoaka ity.] ;

    . 40:32 – 42:18 [Rahararaha vono olona tany FARAFANGANA – misy mbola tsy voatsara akory tamin’ireo maty ireo – Tsy fanajana ny Zon’Olombelona ]

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS