Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 octobre 2020
Antananarivo | 14h55
 

Société

Santé publique

Trois hôpitaux certifiés « Label 5S »

samedi 15 février | Fano Rasolo

Parmi les sept hôpitaux nationaux qui ont concouru, trois ont été déclarés, hier, être certifiés du « Label 5S », selon le ministère de la Santé publique. Le Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Andrainjato (Fianaratsoa), les CHU mère-enfant d’Ambohimiandra et de Tsaralalana ont reçu cette certification. Hier s’est déroulée au Motel Anosy la cérémonie de distribution de ce certificat aux hôpitaux gagnants au concours organisé par le ministère de la Santé publique et l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica).

Le « Label 5S » est une certification « qualité » pour les hôpitaux. « Sa remise garantit aux patients la bonne qualité des services de l’hôpital grâce à un meilleur environnement d’accueil chaleureux et personnalisé. Un délai d’attente réduit dans la prise en charge du patient, la salubrité, la sécurité, et la transparence en termes de tarifs des médicaments, sont les conditions d’obtention de ce label », selon le Dr Péguy Ranaivosolohery, chef de service du Management de la qualité des soins hospitaliers à la direction générale de la fourniture des soins, au ministère de la Santé publique.

Selon ce responsable, l’approche « 5S » est une unité de mesure en termes de qualité des soins et des services hospitaliers suivant les « 5S » japonais (Séparer, systématiser, salubrité, standardiser, et discipliner), autrement dit, un hôpital qui obtient la labellisation « 5S » doit être propre, de qualité, assure l’humanisation des soins, et transparent.

De 2005 à 2007 cette approche a été mise en place à Madagascar par les Japonais, mais c’est à partir de 2015 qu’elle a été appliquée dans les CHU, les centres hospitaliers de référence régionale (CHRR), les centres hospitaliers de référence de district (CHRD) et les centres de santé de base (CSB).

Tous les vingt-deux (22) CHU, les seize (16) CHRR, les trente et un (31) sur quatre vingt dix-neuf (99) CHRD, et les mille sept cent trente-quatre (1 734) CSB sur les 2 710 existants, ont appliqué cette approche, selon la statistique fournie par le ministère. Seuls sept CHU ont concouru en 2019, dont les CHU mère-enfant d’Ambohimiandra et de Tsaralalana, les CHU d’Andrainjato et de Tambohobe (Fianarantsoa), le CHU d’Anosiala, et le CHU Santé mentale d’Anjanamasina.

« L’obtention de ce label ne signifie pas la perfection totale des hôpitaux labellisés mais les engage à une amélioration continue de la qualité de leurs services et soins. Une évaluation de ces hôpitaux sera faite par le ministère et ce certificat ne dure que deux ans. Un autre concours est prévu cette année », selon toujours le Dr Péguy Ranaivosolohery.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 17 février à 14:32 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Félicitations aux heureux certifiés et que les autres s’y attellent pour le bien des patients.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS