Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 19 juin 2024
Antananarivo | 00h21
 

Economie

AFD

Trois accords de partenariat d’un montant de 88,8 M€ signés avec le gouvernement

samedi 2 mars |  2890 visites  | Mandimbisoa R.

Le Gouvernement malagasy, représenté par la ministre de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, et l’Agence Française de Développement (AFD), sous la direction de Rémy Rioux, ont signé trois nouveaux accords de financement d’une valeur totale de 88,8 M€ (environ 435 Mds MGA). Ces accords ont été signés en présence de hauts responsables tels que le Premier Ministre Christian Ntsay, les ministres de l’Économie, de la Décentralisation, de l’Agriculture, ainsi que des représentants de la France, de l’Union européenne et de la Banque Mondiale.

Les accords comprennent un projet de 49 M€ pour le développement des villes d’équilibre, un projet de 14,8 M€ pour renforcer l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques, et un projet d’environ 25 M€ pour améliorer la productivité et la résilience des populations rurales. Ces initiatives visent à rééquilibrer les interventions sur le territoire, à promouvoir une agriculture durable et à renforcer la sécurité alimentaire tout en tenant compte des enjeux climatiques.

Le projet de développement des villes d’équilibre vise à accompagner six villes intermédiaires dans leur expansion, en réhabilitant ou construisant des infrastructures urbaines. Le projet Talaky Be lutte contre l’insécurité alimentaire par des pratiques agricoles durables dans la région d’Anosy. Le programme PPRM vise à améliorer la productivité agricole et la résilience des populations en milieu rural dans les régions d’Alaotra Mangoro et Sofia.

Ces initiatives s’inscrivent dans la stratégie globale de la France à Madagascar pour le développement durable et la résilience des territoires, ainsi que dans la stratégie de « Pacte vert » de l’Union européenne. Les représentants ont souligné l’importance de ces accords pour renforcer la coopération et l’impact positif sur le développement socio-économique de Madagascar, en mettant l’accent sur la protection de l’environnement et la promotion d’une croissance inclusive.

Les projets soutenus visent à améliorer la productivité agricole, à renforcer la résilience des populations rurales face aux changements climatiques et à promouvoir une gestion durable des ressources naturelles. En investissant dans ces domaines clés, les partenaires contribuent à la réduction de la pauvreté, à la création d’emplois et à la sécurité alimentaire à long terme.

Cette approche partenariale et inclusive, qui implique des acteurs nationaux et internationaux, est essentielle pour garantir le succès des initiatives de développement à Madagascar. En unissant leurs forces et en partageant leurs expertises, ces partenaires peuvent travailler de manière plus efficace et efficiente pour atteindre des objectifs communs et durables.

-----

27 commentaires

Vos commentaires

  • 2 mars à 09:57 | MALIBUC (#9345)

    « Donne l’arzent vazaha....donne l’arzent ! »
    Une fois de plus on tend la main et on va encore critiquer les donateurs de s’immiscer dans les comptes.
    « Ne leurs donnez pas du poisson mais apprenez les à pêcher » dit-on, mais du côté de l’émergence et de l’industrialisation du pays nada, rien, que dalle.
    C’est pas demain que Madagascar va s’en sortir et que notre peuple mangera à sa faim et trouvera du travail pour nourrir dignement sa famille avec de telles pratiques qui emplissent les poches de Cédric et de sa clique.
    Quel homme ne serait il pas fier de gagner sa vie honnêtement et de rendre tous les mois un salaire à sa femme, de payer l’écolage de ses enfants, d’accéder à l’électricité et à l’eau potable...
    Parce qu’ici à Dago c’est mission impossible et ça risque de continuer encore de années si l’on ne fait rien.

    • 2 mars à 10:19 | Stomato (#3476) répond à MALIBUC

      >>Parce qu’ici à Dago c’est mission impossible et ça risque de continuer encore de années si l’on ne fait rien.<<

      Rassurez vous une très large majorité a pris les bonnes habitudes, celles de ne rien faire et de tout attendre de l’étranger.
      Habitudes de soixante ans impossibles à changer surtout quand ont nait avec des poils dans la main et des ongles de petit doigt longs comme un jour sans pain et qu’il ne faut surtout casser en travaillant.
      Sauf pour des cultivateurs en brousse qui doivent travailler pour avoir des restes de récoltes après que les voleurs de tous poils aient fait leur spoliations.

    • 2 mars à 11:10 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  • 2 mars à 10:12 | Stomato (#3476)

    Hors sujet, mais en plein dedans !
    Parfois la politicaille à la mémoire courte !

    Hier ici même Ambatovy : Le Japon demande le soutien de l’Etat

    Vendredi 1er mars | Mandimbisoa R.

    https://www.diplomatie.gov.mg/index.php/actualites1/513-madagascar-japon-signature-de-deux-nouveaux-projets-de-cooperation

    Madagascar – Japon : signature de deux nouveaux projets de coopération

    Le Japon continue d’appuyer le Gouvernement malagasy dans la réalisation des Velirano du Président de la République à travers la signature de deux nouveaux projets de coopération au développement ce 15 juin 2022.

    Projet GESDA. D’une part, le projet d’amélioration des équipements de gestion des déchets solides pour la ville propre d’Antananarivo (GESDA) permettra à la JICA de fournir des équipements d’une valeur de 845 millions de Yen, soit l’équivalent de 25 milliards Ariary, à la Commune urbaine d’Antananarivo pour la collecte, le transport et le traitement des déchets. Cette dotation permettra à la Commune de renforcer ses capacités en collectant 600 tonnes de déchets par jour contre 350 tonnes actuellement.

    Question : Cet argent donné par le Japon a-t-il servi à autre chose que l’objet de l’accord, accord pas si vieux que ça ?
    Et ou sont les ordures ménagères évacuées grâce à ce don ?
    Ah c’est vrai, que je suis bête, ce don est allé à la CUA, pas au pays...
    Ouf l’honneur est sauf, pas si sûr....

  • 2 mars à 10:14 | Stomato (#3476)

    C’est très bête qu’Internet ait une si bonne mémoire, même ce qui est publié sur un site gouvernemental.

  • 2 mars à 10:26 | Saint-Jo (#8511)

    Ah ! Je suis sûr que
    c’est encore nous les Andafy , et nous seuls ,
    qui publions ces critiques négatives totalement injustifiées
    des spectaculaires et forts brillants résultats,
    conséquences directes des géniaux actes politiques , économiques , sociaux et diplomatiques du traître Cédric bac-3 ,
    ce génie de la politique que madagougou n’a jamais vu depuis 1895 !

  • 2 mars à 11:36 | Besorongola (#10635)

    MERCI Mt !

    Imaginons que Mt cesse de servir la soupe à ce régime et adopte un profil de journal de l’opposition nos « vies » ici en tant qu’intervenants seraient monotone. 99, 9 % des interventions ici sont de farouches opposants au régime Rajoelina. Ainsi, au nom de l’équilibre Mandimbisoa est payé pour ce rôle. C’est pareil, si Isandra disparaît, les croustillants dans les commentaires n’auront plus de sens. Remarquez que dès que Isandra tarde à intervenir, certains se sentent frustrés. Mr a intérêt à avoir un ou une Isandra dans sa rédaction

    Depuis 2019, le démantèlement de la presse de l’opposition par ce régime a atteint son but. 99 % de la presse Gasy sont entre les mains des tenants du pouvoir !

    • 2 mars à 11:44 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Et si l’on faisait une comparaison avec la Russie ?
      Ben y’aurait pas beaucoup de différence.

    • 2 mars à 13:04 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      C’est pourquoi , aucun journaliste Malagasy n’a « couvert » le Procès de Romy Voos à Londres , car Fanirisoa Erinaivo n’a même pas sa carte de Journaliste événementielle. .

  • 2 mars à 11:40 | Besorongola (#10635)

    POURQUOI LES RECOMMANDATIONS D’ISABELLE DELATTRE DÉRANGENT LE RÉGIME RAJOELINA ? .

    Lors de sa conférence de presse du 26 février dernier, Isabelle Delattre L’ambassadrice de l’Union européenne a été très claire.

    1- L’Union Européenne ne donnera plus au delà de ce qui a été fait pour les constructions de route à Madagascar car les partenaires financiers se sentent frustrés de voir les routes de mauvais état et sans entretien dans toute l’île.

    2- Isabelle Delattre a aussi confirmé que par le biais du PNUD, l’Union européenne a participé de l’ordre de 1 million d’euros dans le cadre du basket found prévu pour financer les élections de 2023 2024 à Madagascar
    Elle a bien précisé que cet argent devait être suffisant pour financer les élections présidentielles, législatives et communales et même les réformes demandées par les experts et les observateurs électoraux.
    Cette diplomate a rappelé que selon leur observation, il existe plus de flux financiers illicites qui sortent de Madagascar que les aides de la coopération internationale. Visiblement cette dame est exaspérée de la situation de corruption à Madagascar mais à cause de la misère de la population innocente, elle affirme que l’Union européenne n’a pas l’intention de punir et continue la coopération pour le développement de Madagascar.

    Le 1er mars 2024, 4 jours après, Dama Arsène Andrianarisedo, président de la CENI annonce à la presse qu’il ne reste plus rien de l’argent du basket found car tout a été dépensé pour la présidentielle.
    Sans honte, ce Monsieur fait mentir l’ambassadrice de l’Union européenne et affirme qu’à travers le PNUD lequel il rencontre régulièrement les responsables, l’Union européenne a promis de donner encore pour les législatives et les communales. C’est à ce moment que son visage de menteur le trahit car il se rend compte que tous les journalistes présents étaient présents aussi à la conférence de presse d’Isabelle Delattre. Et il rajoute avec un sourire malicieux , « à moins que vous avez plus d’information que moi que l’Union européenne a changé d’avis ». Et pourtant l’Union européenne n’a jamais changé d’avis, Isabelle Delattre était claire que même pas 1 centime d’euro de plus pour ces élections à venir pour Madagascar.
    Ainsi sauf coup de théâtre , la CENI ne peut pas compter sur l’Union européenne pour financer les élections cette année. L’Ambassadeur d’Allemagne confirme que l’Allemagne aussi a participé au basket found en novembre et son pays ne peut plus donner plus. Seulement d’une manière diplomatique, cet Ambassadeur a rajouté que si le gouvernement malgache demande un financement à l’ Allemagne pour ces élections, il ne peut pas décider à son niveau, il lui faut demander au gouvernement fédéral qui aura la décision finale.

    Si de tel refus est général au niveau des partenaires financiers c’est qu’ils savent qu’il y a détournement dans l’utilisation du basket found.

    • 2 mars à 11:41 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... Du coup Dama Arsène Andrianarisedo a pour consolation la promesse du gouvernement malgache de payer 44 milliards d’ariary c’est à dire près de 9 millions d’euros pour financer les 2 élections cette année.
      Mais visiblement, ce régime est au bord de cessation de payement et n’arrive plus à financer les multiples besoins de fonctionnement de la nation.
      Rajoelina court de partout pour demander de l’argent car les habituels financements parallèles deviennent compliqués depuis l’affaire Romy Voos. Cette affaire de corruption en haut lieu risque même d’ouvrir la boîte de pandore car les autres sociétés victimes de la méthode Voos comme EXXON, Total, Rio Tinto etc... sont sollicitées par l’opposition à dénoncer ces magouilles et à déposer plainte . La Russie et la Chine prennent leur distance depuis qu’ils savent que Rajoelina est un vassal de la France et madagascar ne peut pas compter sur eux.

    • 2 mars à 12:06 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      La Russie et la Chine « decouvrent » que Rajoelina est un vassal de la France ???
      Pensez vous qu’elles soient aussi naïves que cela ?
      Ignorant les péripéties francafricaines de 2009 ???
      Ou encore la stratégie française de 1960 pour decoloniser sous condition et sous influence ???
      A mon avis, il ne s’agit que d’attentisme du moment opportun à saisir pour se manifester...

      Les retournements sont nombreux en politique

      Et quand bien même quelle confiance réelle peut on accorder à des corrompus prêts à se vendre au plus offrant ???

      NB :
      que le parrain de la mafia Ravatomanga influence, impose sans se mettre sur le devant de la scène politique ; son pantin Rajoelina est la pour cela.
      Pour l’instant
      Je répète fortement « pour l’instant » !!!!
      Ravatomanga à un deal avec les Français
      Mais un traître n’a pas vocation à être fidèle.

    • 4 mars à 13:07 | zana tany06 (#9886) répond à Besorongola

      Mais ceci n’est pas un scoop , il est d’usage que l’argent « beaucoup » soit détourné a autre choses en étant délester au passage au profit de certains !!!!
      L’argent qui été dédié au programme de l’auto suffisance alimentaire , on en est ou ??
      il en va de même pour le SUD , on en est ou ?
      Egalement le programme agricole
      Reforestation, assortie d’un programme de protection des espèces en voie de disparition imminente , on en est ou ?
      La paupérisation s’accroit a toutes les couches de la population et on connait les responsables . Mais rien de ne passera comme dans un pays démocratique ou la justice se fait. Qui dira le contraire ?

  • 2 mars à 11:46 | Isandra (#7070)

    C’est une politique étrangère basée sur l’ouverture tous azimuts. Néanmoins, On ne pousse pas les partenaires traditionnels, telle la France, au contraire, on en renforce avec ce genre de coopération.

    Ce pays ami de longue date, non seulement terre de refuge des andafy, mais aussi notre premier partenaire commercial, et malgré les grogne des agriculteurs chez eux, ils tiennent à aider nos paysans agriculteurs :

    « Les accords comprennent un projet de 49 M€ pour le développement des villes d’équilibre, un projet de 14,8 M€ pour renforcer l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques, et un projet d’environ 25 M€ pour améliorer la productivité et la résilience des populations rurales. »

    • 2 mars à 12:09 | bekily (#9403) répond à Isandra

      TRES EXACTEMENT :
      Politique basée sur le principe « qui peut on encore TONDRE »

      omeho vola vazaha
      Izaho mila mangalatra vola !!!!

    • 2 mars à 12:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Béquille,

      Vous n’avez pas marre de ce comportement de rafozandoza, à chaque décision vous n’emettez que négative.

      Je plains vos belles filles.

    • 2 mars à 12:44 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Boloky
      La vérité qui blesse ????

    • 2 mars à 12:51 | bekily (#9403) répond à Isandra

      😂😂😂😂😂😂😂
      Je n’ai pas l’âge d’avoir des belles filles

      Et je le répète ,à cours d’arguments vous ne savez qu’insulter...quite à fantasmer des situations personnelles pour inventer des attaques ad nominem...

      Vous n’êtes vraiment qu’une boloky, un simple et naïf petit perroquet noir de Madagascar , petite main de la pravda foza

    • 2 mars à 12:53 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Si toutes ces aides à fonds perdus (pas pour tout le Monde), avaient permis à Madagascar à décoller économiquement , cela se saurait . Malheureusement , c’est le contraire qui se produit .
      Dommage ! Surtout pour les 90% de la population .

    • 4 mars à 13:14 | zana tany06 (#9886) répond à Isandra

      La France à commis beaucoup d’erreur d’investissement à Mada comme partout ou elle était installé en Afrique . Financer des projets qui profite aux nantis au lieu de financer et surtout contrôler les projets dédiés aux populations , les fondamentaux d’aides au développement n’ont pas été soutenu " santé , Education , Agriculture , Voies de communication .
      C’est triste de voir cela et d’être aussi aveugle et méprisant aux besoins réels de la population.

  • 2 mars à 14:46 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Accords de partenariat ça veut dire quoi exactement , devoir de résultat ? suivi des fonds alloués, cahier des charges vérifiés , suivis , surveillés ???
    Combien d’ années de remboursement ?
    Pour les Petits Malagasy ???
    Le flou encore et toujours avec le bouclier de l’ ingérence, pour détourner ce fric et ne jamais aboutir autre que dans l’ escarcelle des interlocuteurs qui phagocytent le pouvoir, et c’est bien pour ça que le rat Yoel a fait ses coups d’ Etat et rien d’ autre !
    Mais bon faut pas le dire, ça fait conspirateur ...

  • 2 mars à 15:10 | pisokely (#9950)

    les gens comme isandra n arrivent pas a comprendre la situation paradoxale a mada.

    combien d argent, de financement mada a obtenu ? avec rajoel bien evidemment ? et ou en est il le pays ? que chacun analyse la situation et de ne pas crier a tout va andafy malagasy bashing ?

    j en doute fort que si les malagasy savent ou cconnaissent les sommes faramineuses que rajoel a obtenu, eh ben je suis pret a parier qu il y aura une revolution... qui acceptera de rembourser l argent qu il n a pas vu ?? sauf qu a mada, les gens ne se rendent pas compte qu ils se sont fait avoir..

  • 2 mars à 15:15 | pisokely (#9950)

    pour les gens ordinaires, ils pensent que l endettement du pays ne leur concernent pas.. ils s en foutent car ils ont d autres soucis que reflechir a la situation du pays.. par manque d instruction et par la peur d une repression, ils acceptent indirectement la spoliation de leur vie, de leur pays.

    meme isandra ne se rend pas compte qu u. jour ses enfants doivent passer a la caisse.. mais ce sera trop tard

    • 2 mars à 15:25 | bekily (#9403) répond à pisokely

      Pour les pays au fond du trou, il y a souvent des remises de dettes
      ...pour que le pays subsiste même en vivotant
      ...sachant que les gouvernants passent , mais le pays reste....
      ... C’est le pays qui intéressent les organismes internationaux.

      Mais la grande pauvreté est une vraie BOMBE SOCIALE
      - que les opposants doivent être capables de canaliser
      - et à défaut etre capables de fournir l’étincelle qui fait faire BOUM !

  • 2 mars à 16:59 | Kobbe (#11248)

    83 ANNÉES SONT PASSÉES : QUEL PAYS L’AFD A DÉJÀ DÉVELOPPÉ ?...(Part I.)
    La maffia ne vient pas que des cartels de Medellin colombiens ou de la Cosa Nostra italienne : la pire maffia vient des organisations et agences dites internationales comme la FMI, la BM, l’EU et dans une moindre mesure l’Agence Françaises de Développement. Depuis 1941 a nos jours, citez-nous un seul pays que l’AFD a développé depuis sa création en 1941 ? Aucun. Encore moins Madagascar, le Bon Élève ! On peut se tromper...mais après 83 années, voyons voir le développement en terme de portfolio de la même Agence : allez, les Parigos ‘’bon chic bon genre’’ voici une matière dans la quelle vous avez des notions imparables, éclairez-nous svp...

    En attendant la lecture des Parisiens, avançons ailleurs dans une autre optique. Celui qui aide de bon cœur ne le crie pas sur tous les toits. Une main qui donne discrètement sans tambour battant fait preuve de bonne foi. Nous voici encore avec un autre financement fait en grande pompe de manière très colorifique par une presence autant pompeuse. Pour coroner le tout on invite l’Hypnotisante de la masse populaire : La Presse ! Celle qu’on est en droit de surnommer l’Endormeuse de la population a depuis longtemps dévié de sa mission d’Educatrice de la société. Financée et payée par écrits, la Presse locale et internationale sont devenues notre point de chute (surtout les faibles d’esprit). La Presse moderne est faite pour nous saper mentalement en nous rendant des abrutis supporteurs des crédits ou bouffons supporteurs des causes floues.

  • 2 mars à 17:06 | Kobbe (#11248)

    83 ANNÉES SONT PASSÉES : QUEL PAYS L’AFD A DÉJÀ DÉVELOPPÉ ?...(Part II.)
    En bon samedi de repos, là tout ce petit monde autour de ces 88,8 M€ se regale de nos commentaires sur MT. Le coup est fait, bien savoné. Mais soyons tous francs, accorder un financement ne pas un problème : savoir comment ce financement sera remboursé est le noeux du probléme. De manière folklorique, la Presse nous balance régulièrement chaque mois/semaine la ‘’trophée’’ des crédits/financements accordés par-ci par-la sans dire mot sur les modalités de payement de ces dettes accumulées chaque année.C’est de la manipulation que l’AFD, l’EU et BM nous font par ces 88,8 M€ que nous verrons jamais. Une machination de la masse qui nous endort ou, pire, nous abruti en éternels bénéficiaire des crédits bancaires lourds qui affaiblissent le Madagascar chaque aube d’un matin.Le développement n’est jamais au rendez, car le pays paye lour des dettes à taux élevés pour une caisse de l’Etat bien fourni pour subvenir aux besoins généraux du pays.

    Et parlant des financements... est-ce que ce sont réellement des crédits financiers réels ? Comment on l’a vu en Afrique de l’Ouest, des pays Africains versent et sont soutirés en argent...puis le même argent revient en soi-disant credits ou financements. Ce de la pire escroquerie à grande échelle. Et qui nous confirme que l’ARIARY est impermeable contre l’impression (contrefaçon) par des pays tiers ? Personne. Les USA frappent des (faux) Dollars et les inondent dans les marchés des pays qu’ils veulent déstabiliser, la France imprime et frappe le Francs CFA en les injectant dans la Zone CFA qu’elle veut bouleverser(fait recent au Niger et Mali). Le Euro n’est pas imperméables non plus, cette monnaie peut être imprimée à souhait. Alors, qu’est-ce qui nous rassure que ces 88,8 M€ n’ont pas simplement étaient imprimés en mass,puis nous les donner à rembourser des générations entières ? Et puisque ces 88,8 M€ nous viennent en monnaie locale, une monnaie Malagsy qu’on peut autant imprimées en mass hors du canal officiel : qu-est-ce qui nous rassure que ces 88,8 M€ ne sont pas autant des billets imprimés en mass qui viennent en crédits financière n’a débloquer mais faire imprimer sous la discretion de Berlin et Pari ? Parigos !Voila une autres dissertation soumise à votre competence ;à vous lire (..)

  • 4 mars à 11:50 | nez_gros (#10715)

    - Rindra Hasimbelo et le gouverneur de la banque centrale de Madagascar sont des Ex cadre de FMI et de Banque Mondiale ;

    Quels sont les résultats de notre coopération d’avec ces institutions ???

    Ces institutions travaillent avec nous depuis l’indépendance, les questions sont :

    Ces Institutions ne savent -elles pas , qui détournent l’argent, combien de milliards ont été detournés ???

    Et surtout, où ? dans quelles banques, dans quels pays, vont ils finalement atterrir ou déposer ces sommes colossales détournées ??? ????

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS