Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 juin 2019
Antananarivo | 03h41
 

7e Jeux des Iles de l’Océan Indien

Natation

Tojohanitra et Erik sauvent la mise

jeudi 16 août 2007

L’espoir fait vivre ! et il faut s’accrocher. Les nageurs malgaches n’ont pas baissé les bras malgré la grande décéption lors de la première journée de la compétition, c’est cela avoir l’esprit sportif. Enfin, Tojohanitra a ouvert la danse avec la médaille d’or ; elle a prouvé sa plus belle performance (00 : 30 :12) lors de la 50 m papillon dame. Une très belle victoire face à ses consoeurs insubmérsibles Réunionaise (Hoareau Marjorie) et seychelloise (Austin shrone). Elle a redonné confiance à toute la cavalerie malgache, Tojohanitra a pris la relève de Bako et vola Ratsifandriamamana après 17 ans (dernière médaille d’or malagceh en natation1990) et C’est surtout lors de la troisième journée que les nageurs malgaches sont montés en créneau, peut-être après ces quelques jours les athlètes sont finalement échauffés.

Erik Rajhonson s’est imposé en maître en 200 m brasse qui selon ce dernier est sa plus grande capacité avec un temps (02 : 33:54), une bataille pas facile à gagner surtout que ses adversaires étaient tous de tailles entre autre Lardy Brian (REU) ; Mandere Kevin (REU) qui depuis la compétition ont raflés les médailles « or » et « argent ». Si lors de la première journée les dames malgaches ont remporté la médaille de bronze en relais 400 m 4 nages, elles ont gardé cette même place hier en 100 m 4 nages dames, mais avec un temps chrono plus amélioré, Vola Narindra, Nandrianina, Tojo hanitra et Mbolatiana ces tandems de chocs se sont accrochées pour honorer la plus grande confiance que le public malgache leur a accordé.

Les handicapés ne sont pas en reste car ils participtent également à ces jeux, hier les maletendants ont entamé leur première course, les malgaches grâce à Rafahasoavana Marie eliane auraient pu remporter la médaille d’or si le faut départ n’avait pas eu lieu, un faut départ qui a coûté cher car après la reprise Madagascar s’est retrouvé en troisième position (Bronze).

Reflexion

« Certes on s’attendait déja à ces résultats, nous n’avons eu que 45 jours pour nous préparer en plus la piscine ou nous devons nous entraîner manquait. Les Réunionais et Seychellois ont commencé leur entrainement il ya deux ans de celà chose normale s’ils rafflent tous les médailles, ils ont le gabarit, l’endurance. Mais nos athlètes ont tout de même donné le meilleur d’eux même avec les moyens du bord, on reconnait que les nageurs malagches ont eu le trac face aux renoms que se fait ces îles sœurs. On a encore du chemin à faire !. » Selon Randriamanisamanana Andrianiaina Directeur Technique Nationale de la Natation.

« Nous manquons surtout d’équipement pour les entrainements mais aussi de compétition, ce qui constitue une très grande lacune, si on veut la victoire il faut s’y mettre à fond côté technique, psychologique et matériels, je suis toujours prêt à défendre la couleur de Madagascar si dure soient mes adversaires », Erik Rajonhson.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS