Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 11 août 2020
Antananarivo | 10h46
 

Santé

Coronavirus

Témoignages des étudiants malgaches de Chine

vendredi 28 février | Fano Rasolo

Galère, survie, stress, dépression, sont les mots sortant des bouches des étudiants malgaches en Chine. Quelques-uns parmi eux ont témoigné sur leur vie quotidienne depuis l’apparition de la maladie Covid-19 jusqu’à maintenant.

Le stress, le manque de nourriture et de produits de première nécessité les accablent, surtout ceux dans les zones mises en quarantaine.

« Beaucoup d’entre nous vivent dans le stress quotidien et cela s’aggrave davantage avec la recrudescence des cas. De nombreux étudiants inquiets et angoissés par la situation ne peuvent plus se concentrer sur les études, les cours étant désormais suivis en ligne suite au confinement. Nous sommes à Wuhan, la ville où on a découvert le virus. Elle est mise en quarantaine, nous nous sentons comme prisonniers et cela augmente nos angoisses. En outre, la nourriture manque à cause des prix en ligne très exorbitants. Des magasins en ligne ont triplé leurs prix et nos bourses ne nous suffisent plus. Les produits de première nécessité manquent comme le savon, l’huile, les serviettes hygiéniques pour les filles sont en rupture de stock. Nous sommes obligés de boire l’eau du robinet en la faisant bouillir car la distribution d’eau potable a été suspendue », témoigne un étudiant à Wuhan qui a requis l’anonymat pour raison de sécurité.

Selon lui, il y a cinquante-six (56) étudiants malgaches confinés à Wuhan.

« La provision de nourriture achetée deux fois par semaine à notre université est très limitée mais cela nous permet de tenir un peu. Les achats en ligne sont très coûteux et cela incommodent les étudiants capricieux. Mais notre plus grand problème est le stress. Certains maigrissent à cause du stress tandis que d’autres gagnent du poids pour la même raison. Enfermés, nous ne pouvons ni sortir, ni nous voir, nous nous communiquons seulement par vidéo pour nous soutenir mutuellement », selon un autre étudiant à Xi’an, de la province de Shaanxi.

Appel à l’aide

« Nous sommes éloignés de Wuhan et j’ai moins peur mais nous restons toujours vigilants. Je ne pense pas rentrer à Madagascar mais mon souci est le fait d’être cloîtré tout le temps à la maison », explique Patricia, une mère de famille malgache de Shaanxi.

Stephan, étudiant et responsable des réseaux de l’association des étudiants malgaches à Beijing se veut lui, plus optimiste : « Ces derniers jours, la situation commence à s’améliorer, nous ne craignons plus trop comme auparavant. Nous ne manquons plus de nourriture maintenant, et le stress a décru ».

Pour sa part, Elysa, une étudiante de Hainan, Haikou, explique : « Notre problème est le manque d’argent pour l’achat de la nourriture, car étant confinés, nous ne pouvons plus faire les petits boulots qui nous permettaient de joindre les deux bouts ».

Face à cette situation, les parents des étudiants malgaches en Chine ont tiré une deuxième fois la sonnette d’alarme. Après la demandes de rapatriement de leurs enfants, ils font appel aux autorités pour octroyer une aide alimentaire à leurs enfants confinés en Chine. « Si l’Etat n’a pas la possibilité de les rapatrier, nous lui demandons de subvenir à leurs besoins alimentaires, car ils sont affamés. Il est vrai que nous leur envoyons de l’argent pour les secourir, mais nous ne pouvons pas le faire continuellement, vu les prix qui ne cessent de croître. C’est pourquoi, nous demandons à l’Etat de nous aider », affirme un parent.

Un ressortissant malgache évacué de Wuhan

Selon les étudiants malgaches en Chine, le grand problème sur l’octroi de dérogation spéciale pour rentrer à Madagascar est l’obtention du certificat médical exigé par le ministère des Affaires étrangères (MAE) et le ministère de la Santé publique. « Tous les médecins sont en interne dans les hôpitaux, seuls les infirmiers s’occupent de nous. Or, ils ne peuvent pas délivrer de certificat médical. Nous avons peur d’être contaminés en allant à l’hôpital pour avoir ce fameux certificat car nous serons toute de suite mis en quarantaine », selon un étudiant à Xi’an.

Le MAE a publié, hier, dans sa page Facebook officielle, le cas d’un ressortissant malgache évacué de Wuhan à travers un vol charter militaire indien transportant des médicaments à Wuhan. A son retour, cette mission indienne a évacué des ressortissants indiens et d’autres pays trouvés en bonne santé. Ce Malgache sorti de Wuhan doit être mis en quarantaine en Inde avant d’être rapatrié à Madagascar.

D’autre part, un autre Malgache arrivé tout récemment de Chine ayant obtenu une dérogation spéciale est en quarantaine à Anosiala depuis hier. Il est en bonne santé et ne présente aucun signe du coronavirus mais doit être confiné pendant 14 jours, selon une source auprès du ministère de la santé.

Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, il ne reste que cinq personnes mises en observation au CHU d’Anosiala avec ce dernier arrivé. Aucun cas suspect, ni de personne sous contrôle sanitaire à domicile pour l’instant n’a été enregistré, rassure le ministère.

La veille sanitaire dans tous les ports et aéroports de Madagascar est toujours renforcée pour éviter toute contamination, selon le ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie.

45 commentaires

Vos commentaires

  • 28 février à 11:35 | lancaster (#10636)

    Les pays riches rapatrient leurs ressortissants pour les soigner au pays , car ils ont les moyens de les rapatrier et de les soigner.
    Nous, nous retenons nos étudiants dans leurs pays de résidence faute de moyen et pour ne pas propager le virus à Mada.
    Dilemne.

  • 28 février à 11:58 | kartell (#8302)

    Par contre, pas un regard, ni une seule compassion pour toutes ces femmes Malagasy parties comme bonnes à tout faire embringuées dans des pseudo mariages avec de vieux chinois ?.
    Le mirage chinois est en train de s’écrouler dans ces moments difficiles qui disaient tout ce qui jusqu’ici avaient été occultés pour s’imprégner uniquement de la rutilante réussite économique chinoise ...
    Aujourd’hui, la bête est malade touchée par ses nombreuses dérives alimentaires et d’hygiènes pourvoyeuses d’immenses trafics d’animaux sans que cela n’ait eu de limites...
    Le géant chinois se révèle aux pieds d’argile qui fait tousser toute la planète économique et financière dans son excès à avoir délocalisé dans le pas cher et bon marché....
    Drôle de drame dont les plus faibles paieront l’addition, d’une manière ou d’une autre !.....

    • 28 février à 16:09 | Tsisdinika (#3548) répond à kartell

      Kartell,

      Vous semblez profiter de cette tragédie sanitaire pour régler vos comptes avec la Chine et pour étaler ici votre sentiment antichinois.

      Vous qualifiez de mirage chinois la réussite économique de ce pays alors que son économie est basée sur le secteur manufacturier, un secteur produisant des biens tangibles à travers l’intervention d’une vraie main d’oeuvre fournissant un vrai travail, contrairement aux pays occidentaux qui vendent du vent et des papiers imprimés qui portent le nom de Dollar et d’Euro. En même temps, la Chine n’est plus cette simple destination des délocalisations dont vous mentionnez car elle constitue le premier marché mondial pour bien de biens de consommation, tels les voitures et surtout les gadgets technologiques. Pour bon nombre de pays sud-américains, africains et asiatiques dont l’économie repose sur les exportations minières (y compris l’Australie et le Canada), la Chine absorbe le plus gros de leur production. Quand la Chine consomme moins, les autres pays souffrent, mais...c’est la faute à la Chine, évidemment.

      Sachez également que ce pays s’installe progressivement et durablement comme le leader mondial dans plusieurs secteurs tels la téléphonie 5G, l’Intelligence Artificielle, les superordinateurs, etc, étant le deuxième plus gros investisseur en R&D et le premier déposant de brevets... Par ailleurs, elle a appris auprès des meilleurs et n’est plus un cancre en matière d’espionnage industriel, ce qui lui a permis d’être le seul pays à avoir la capacité d’aller sur la Lune (Lapin de jade). Non des moindres, l’armement chinois monte également en puissance, ce qui inquiète au premier chef les Etats-Unis. Il y a un grand débat par exemple aux USA sur l’opportunité de poursuivre la construction des 2 portes-avions, gouffres à milliards, de la classe Gerald R. Ford, à savoir l’USS Kennedy et l’USS Entreprise, étant donné que les Chinois ont développé le missile hypersonique DF-21D, "tueur de porte-avions", les rendant caducs.

      Vous aussi parlez de dérive alimentaire alors que les pays occidentaux font face à une grave épidémie d’obésité aussi bien chez les adultes que les enfants (???)

      Enfin, plus bas, vous applaudissez des deux mains lorsqu’un forumeur pose la question de savoir si les étudiants malagasy en Chine sont là-bas pour être simplement les agents des investisseurs chinois. Parce que c’est le cas peut-être pour ceux qui étudient en Europe ou aux USA ? Non, ils sont là-bas pour les mêmes raisons que ces étudiants en Europe et ailleurs : s’y incruster et y faire leur trou.

    • 28 février à 17:10 | olivier2 (#9829) répond à kartell

      Il est tellement mignon et prévisible ce cher Tsisdinika...

      La Chine, c est AUSSI :

      1- le premier pollueur mondial ( je me souviens ici des envolées lyriques de Tsidinika concernant la COP21...)..
      2- la plus grande dictature du monde
      3- un etat colonialiste ( TIBET..) et Totalitaire.
      4- un etat neo colonialiste qui crée des ilots artificiels militarises’en mer de chine, au mépris du fameux droit international..spéciale eparse dedicace !
      5- une nation réputée pour avoir copie/vole des savoirs par l’espionnage
      6- un etat qui finance la corruption en Afrique et cautionne des guerres ( soudan..)
      7- un etat qui deverse ses produits les plus bas de gamme sur le tiers monde..au mépris de la sante publique, de la securité, etc.

      Décidément, la mauvaise foi endémique a encore de beaux jours devant elle..

      Personnellement, cela ne me surprend pas...

      Je confirme que la Chine de 2020 est le pendant de l URSS de 1975...Pour les éternelles victimes de la colonisations..
      Fussent elles colonisatrices elles meme..ce qui n est qu un detail !

      MDR

    • 28 février à 17:32 | vatomena (#8391) répond à kartell

      les chinois du continent ne sont pas semblables à nos chinois qui ont pris un vernis franco- malgache au cours des années

    • 28 février à 18:13 | ANTICASTE (#10704) répond à kartell

      Olivier ,
      De plus la Chine est un colosse au pied d’argile !
      beaucoup trop dépendante de ces exportations mais aussi de ces importations !
      La plupart de ces technologies militaires sont dépendantes aussi de l’occident !
      Tsisdinaka rêve sans doute de se faire fourrer par des chinois ,ce qui explique ses pâmoisons d’amoureux transi

    • 28 février à 18:52 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Tsisdinika

      J’ai laissé à mes deux avocats ( Oliver 2 et Vatomena) l’immense plaisir de vous répondre ..
      J’ajouterais que même au niveau de l’obésité vous vous fourvoyez aussi, c’est peu dire.....
      https://chroniques-de-chine.com/obesite-en-chine/

    • 29 février à 16:36 | Tsisdinika (#3548) répond à kartell

      Le "kartel" des prévisibles sont là, alignés comme de bons petits soldats. Lol big time. Eh ben non, je ne me pâme pas d’amour devant la Chine mais je sais qu’il y a plus à gagner pour nous à travailler avec elle qu’avec n’importe des pays occidentaux... Je voudrais seulement savoir : et si au lieu de la Chine, c’était la France que j’avais mise
      en valeur, vous aurez dit quoi ? Je sais, la France n’a pas besoin de moi pour se mettre en valeur bla bla bla. En attendant, la France dégringole à la10ème place mondiale en terme de PIB en $ constants de 2010, surclassée par la Chine 1ère et l’Inde 3ème (Banque Mondiale) donc il n’y a pas grand-chose d’exceptionnel à dire ou à attendre d’elle. Pas la peine de vous défouler sur mon pays Madagascar, je sais c’est un pays de pauvres babakoto bla bla bla, tout à fait d’accord. Mais pour s’en sortir, je préfèrais m’inspirer d’un pays puissant et donc pourquoi pas la plus prospère d’entre toutes, et pas la 10ème plus prospère, pas vous ?

    • 29 février à 19:28 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Tsisdinika

      Visiblement le problème des Éparses vous a mis dans de mauvaises dispositions mais à vouloir enfoncer le clou, vous vous tapez sur les doigts !...
      La France est au septième rang des PIB et non au dixième comme vous le claironnez !
      Votre argumentaire ne s’appuie sur aucune réalité mais sur une propaganda qui semble faire des émules dans vos rangs ....
      Africa Intelligence vient de titrer « Rajoelina plus attentif à sa com qu’à ses dossiers », recentrons les choses sur cela, si vous le voulez bien !.....

    • 2 mars à 09:13 | Tsisdinika (#3548) répond à kartell

      Kartell,

      Arrêtons les attaques personnelles sur les sensibilités des uns et des autres et tenons-nous aux faits :

      https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/NY.GDP.MKTP.PP.KD?most_recent_value_desc=true

      Le PIB de la France, c’est dix fois moins que celui de la Chine. Fermons le ban.

      Trêve également d’hypocrisie avec vos critiques gratuites contre ce pays alors que vous, les occidentaux, sont les plus grands consommateurs de leurs produits. Si vous êtes un occidental lambda, l’ordinateur sur lequel vous écrivez, votre smartphone, votre poste TV, votre frigo, la plupart des composantes de votre voiture, vos habits, vos chaussures, jusqu’à vos sous-vêtements, ont tous été fabriqués en Chine...La Chine pollue parce que vous ne voulez pas polluer chez vous. Vos industriels délocalisent leurs usines là-bas parce que vous ne voulez pas acheter plus cher pour garder les emplois dans vos pays. La Chine est là pour répondre à vos caprices insatiables dictés par votre mode de vie... Ce n’est pas en vendant des babioles bas de gamme dans les pays du tiers-monde que la Chine est arrivée là où elle est. Non. Tout cette opulence, c’est surtout grâce à vous. Soyez plus frugal dans votre façon de vivre et boycottez les produits chinois, peut-être que la Chine va ralentir la cadence et se démocratiser...

  • 28 février à 12:21 | Vohitra (#7654)

    Apparemment, ces étudiants sont des Malagasy ayant pu bénéficier des bourses de la part de la République Populaire de Chine, aussi, il est impératif que le MAE entre en contact avec l’ambassade de la Chine populaire dans le pays pour trouver les solutions ensemble en tenant compte du contexte de la hausse du coût de la vie suite à l’épidémie.

    En les rapatriant au pays, l’Etat pourrait avoir des difficultés pour les ramener en Chine une fois que la situation se normalise à nouveau, espérons qu’il en soit ainsi, et d’un autre côté, si la situation s’installe dans la durée et que les problèmes vécus évoluent et pouvant porter préjudice à la vie de ces étudiants, il n’y aurait plus d’autres options que de les ramener au pays...dans les deux cas, une concertation avec l’ambassade ici au pays est à mener de toute urgence afin d’y voir claire et de prendre les décisions qui s’imposent, mais la solution optimale, c’est de négocier avec le gouvernement chinois l’augmentation des allocations de bourses attribuées aux étudiants Malagasy compte tenu de leurs difficultés actuelles.

    Mais, curieusement, pourquoi l’ambassadeur Malagasy en Chine reste muet et ne partage pas suffisamment d’informations aussi bien sur le cas de ces étudiants que sur ses appuis et aides et contributions dans la résolution des problèmes rencontrés par les citoyens Malagasy la bas…

    • 28 février à 12:59 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      la chine ,ce n’est pas la france ! les comportements sont différents

    • 28 février à 13:03 | lancaster (#10636) répond à Vohitra

      Ces étudiants sont des boursiers de l’etat Malagasy ou subviennent par leurs propres moyens. Les bourses du gouvernement chinois sont rares.

    • 28 février à 15:24 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      On n’a jamais connu , les solutions prises par l’Etat Malagasy sur la situation des étudiants qui n’ont pas eu leurs bourses pendant plusieurs mois,voire des années .Cela reste dans la confidentialité ,et ces jeunes n’osent pas revendiquer leurs droits ,par peur de représailles .Pourtant , on a eu un Ambassadeur ,qui est passé au travers de différents régimes et ,CHINOIS Malagasy de surcroît .Le nouveau titulaire du poste semble du même acabit ,car on n’entend aucune réaction face aux difficultés de nos jeunes .Pourtant ,il a la chance de parler la langue locale et son ascendant est aussi originaire de ce Pays .Apparemment ,ce qui devait être un avantage pour l’obtention de ce poste , s’avère être un handicap . A qui la faute ???

    • 29 février à 20:37 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Tsisdinika___ Ne vous étonnez pas de la récession de la France en matière de PNB ;Tout s’explique.Les banques françaises investissent en Chine et les usines émigrent à l’étranger Mais ,en meme temps ,la France se laisse envahir chaque année par 300 000 migrants condamnés au chomage et qu’il faut entretenir.Effrayant handicap auquel la Chine ,ni le Japon ,ni la Corée ,ni l’inde.n’ont à subir.Néanmoins il reste que la France malgré tous ces handicaps reste à un niveau du PIB plutot élévé. Une richesse qui se partage avec 6o millions d’habitants tandis que la chine doit partager avec un milliard trois cent mille chinois .Dans la vie courante le français reste donc plus favorisé que le chinois. Mais l’avenir pour la France peut etre pus favorable .Imaginez qu’un pouvoir de droite s’installe à l’Elysée . Toutes les bouches inutiles étrangères seraient renvoyées dans leur pays qu’ils n’auraient jamais du quitter. Des droits de douane arreteraient aux frontières toute la pacotille chinoise.Comme l’a fait Trump chez lui l,es produits français fabriqués à l étranger subiraient également des droits de douane ; les usines reviendraient vite en France .ll y aurait alors en France moins de chomeurs et beaucoup moins d’indemnités de chomage à verser . Autant de gagné pur le contribuable

  • 28 février à 13:02 | râleur (#3702)

    le nIgéria vient d’avoir son cas via un italien

    Pendant ce temps, on a les vols MIlan Nosy BE qui continuent par peur de perdre quelques milliers de $ alors que les coûts seraient énormes ( en ariary mais aussi en morts) en cas d’épidémie dans ce pays pauvres

    • 28 février à 13:04 | râleur (#3702) répond à râleur

      17 morts en Italie

    • 28 février à 13:04 | lancaster (#10636) répond à râleur

      Les vols Nosybe Milan sont suspendus, d’autant plus qu’on est en basse saison touristique. La santé d’abord, l’économie ensuite dit le ministre du tourisme.

  • 28 février à 13:54 | Isambilo (#4541)

    Mais qu’est-ce qu’ils apprennent en Chine ? A devenir les agents des investisseurs chinois ?

    • 28 février à 14:08 | nez_gros (#10715) répond à Isambilo

      Ici il y a une Urgence, il faut un decret , il faut une ordonnance de loi, pouis une ordonnance medicale
      @ isambilo, Gros, Pour le moment ils apprennent à être en bonne santé. t’as capté ou pas .
      tu reposes ta question, une fois la maladie pasée. t’as capté gros ?

    • 28 février à 14:40 | kartell (#8302) répond à Isambilo

      Vous avez tout dit et bien !.....

  • 28 février à 14:05 | ratiarison (#10248)

    Inona no rarahin’ny i sarim-bavy Mpitondra@ny ZAY VIRUS*****ny COM SY NY TANA-MASO***no mahafaty azy** ny sisa ANDRASO EO i PAOLY !!! i rtoa be isandra mpilelaka no anontanio fa mahafatra BE KOKOA****Samy tsara

  • 28 février à 15:18 | lanja (#4980)

    Eto no tena ahitana fa DJ marina no mitondra firenena, rehefa hijery CAN any egipte dia misy fandamianana avion, niverimberina mihitsy , fa amin ity kosa, afaka mitabataba ny mpianatra any chine, tsy misy vahaolana,

  • 28 février à 15:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    J’espère que notre PRM fasse actuellement les nécessaires pour aider tous ces étudiants en difficultés.
    Ce qu’il a fait avec les femmes de ménage du golfe persique (des rapatriements) est louable et ce qui va se faire à l’endroit de ces étudiants sera certainement le summum concernant le social (sosialim-bahoaka ) de la population en termes d’images ( même si se faire photographier avec des porteurs sains éventuels du coronavirus n’est pas recommandé)

  • 28 février à 15:41 | kartell (#8302)

    Force est de constater que ces ambassades ressemblent davantage à des officines qui servent aux personnels diplomatiques à leurs business personnels que comme point de soutien à une diaspora en grande difficulté...
    Les budgets de fonctionnement sont-ils la cause essentielle de cet état des lieux ou l’absence totale pour ces fonctionnaires d’un esprit public qui d’ailleurs est absent au pays ?....
    D’autant qu’en constatant avec quelles désinvoltures, le pouvoir a songé à nommer ses diplomates à des postes vacants depuis des lustres, on est en droit de se demander si la diplomatie n’est pas devenue une autre parent pauvre d’un état qui aujourd’hui se la joue bling-bling au détriment d’une diaspora livrée à elle-même !...

  • 28 février à 15:45 | papangue (#9623)

    Il faut les rapatrier ...

    Sinon, dans le Sud , c’st toujours entre 50000 à 750000 qui risquent de mourrir de faim !

    Pour faire terre à terre , le cornavirus n’existe pas à Mada , et même s’il arrive là bas . BOF !!!!

    Savez-vous combien meurent du tabagisme à Mada ?
    Combien meurent de paludisme ?
    De tuberculose ?

    De la grippe saisonniere ?
    De la pollution ?
    De la peste ?

    La peste beacoup plus létale , est complètement ignoré par les journalistes malgaches, préferant répeter les inquiétudes des journalistes etrangers.

    selon mediapart :

    "Si elles alertent sur le caractère contagieux du coronavirus, les autorités chinoises sont aussi rassurantes sur la gravité de la maladie. Les enfants sont très largement épargnés (seuls 2 % des malades ont moins de 20 ans), et ce sont les 30-79 ans qui sont les plus touchés (87 % des malades). Mais la mortalité frappe les plus âgés : elle est de 14,8 % chez les plus de 80 ans, de 8 % chez les 70-79 ans.

    La grande majorité des cas (81 %) restent bénins, ne présentant qu’une simple toux et de la fièvre. Les cas sévères (14 %) présentent la plupart du temps une pneumonie ou une infection respiratoire. 5 % des cas ont évolué vers une situation critique. Au bout du compte, cette étude fait état d’un taux de mortalité de 2,3 %."

    Alors, les enfants sont quasi-ent epargné , mais pas par la tuberculose , ni la famine , ni le pauldisme, c’est surtout les vieux que ca touche.

    Il n’y a pas de vieux , à Mada ! Si, mais , en nombre restreint vu l’espérance de vie !

    Si ca vous suffit pas

    https://sante.lefigaro.fr/article/le-coronavirus-est-il-plus-dangereux-que-la-grippe-le-sras-ou-ebola/

    "Un taux de mortalité de 2%, c’est bien moins que celui du virus du Sras. En 2002-2003, ce coronavirus, très proche cousin de 2019-nCoV, avait contaminé 8098 personnes dans une trentaine de pays et fait 774 morts. Son taux de létalité a été estimé à 43% chez les plus de 60 ans et 13% chez les moins de 60 ans. C’est moins que le taux de létalité moyen du virus Ebola, estimé à 25% mais pouvant aller jusqu’à 90%. Quant à la grippe, sa létalité est bien inférieure à celle des autres virus, de l’ordre de 0,3%. En France, cela représente environ 10.000 décès chaque année."

  • 28 février à 16:24 | diego (#531)

    Bonjour,

    La politique de l’émergence économique d’un pays est plus complexe, très compliqué et demande une mobilisation des moyens financiers colossaux, des personnes extrêmement compétentes et ont des grandes connaissances politiques, économiques et juridiques.

    Gérer une crise sanitaire qui est déjà une crise sanitaire mondiale n’est pas simple pour un pays pauvre d’autant plus que le Président et le PM sont incompétents, pire, plusieurs pays sont touchés aujourd’hui.

    Ce sont ces dirigeants incompétents qui vous chantent matin midi et soir une émergence économique de Madagascar, les poches vides.

    Quand on est Président on ne quitte pas des yeux les places boursières mondiales Tompoko pour comprendre qu’est-ce qui s’y passe et où va le monde.

    Question simple que le Président et le gouvernement doivent expliquer tôt ou tard et doivent répondre. Quelles seraient les conséquences économiques pour Madagascar s’il y avait une ralentissement de la croissance, ou pire, une crise financière mondiale ?

    Ce virus ne mobiliserait pas tant des moyens pour Madagascar, d’ailleurs il n’en a pas. Mais on voit bien que c’est un pays qui n’est absolument pas gouverné.

    Il y a une interruption des échanges économiques entre l’Europe, les USA, le Japon et la Chine à cause du virus. Cette année, il y aura une ralentissement de la croissance économique dans ces quatre zones, qui risque de plonger le monde dans une récession économique en 2020-2021.

    Émergence économique de Madagascar est déjà un discours caduque.

    • 28 février à 17:34 | nez_gros (#10715) répond à diego

      Gros diego, fait pas ton pedant, un president n’a pas à regarder la place boursiere, d’abord quel bourse tu nous parles, financiere, matiere premiere, technologique, sa propre bourse ? etc...

      à la limite c’est le rôle du ministre de finance, et même pas, c’est plûtôt le ministre de commerce et le gouverneur de la banque centrale. t’as capté ou pas gros ?

      la reponse à ta question, est aucune, aucune conséquznce, car Madagascar est déjà dans la crise , hors categorie, qu’il n’est même pas integré dans le monde, economiquement parlant entendons nous bien .
      t’as capté ou pas gros ?

      tu lis trop de bouquin et regarde trop la Télé gros , sans avoir pieds sur terre. tu fais du tsianjery maimbo. t’as capté ou pas ?

  • 28 février à 17:52 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Malgré une civilisation millénaire, les hommes n’ont pas changé dans tous les domaines et voici l’histoire relatée dans le Coran/ Sourate la Caverne XVIII verset 64 à 82 (une parole de Dieu qui reste toujours d’actualité sur nos comportements en tant qu’être humain, rien n’a changé ni évolué depuis la nuit des temps/le temps du grand prophète Moïse/Moussa/Mosesy/Moses, une histoire cachée par les gens du livre mais révélée par Dieu dans le Coran).
    Oserions-nous nous regarder dans ce "miroir" :

    64 Moïse dit : « voilà bien ce que nous cherchions ! » puis ils revinrent exactement sur leurs pas.
    65 Ils trouvèrent un de nos serviteurs à qui nous avions accordé une miséricorde venue de nous et à qui nous avions conféré une science émanant de nous .
    66 Moïse lui dit :« Puis-je te suivre pour que tu m’enseignes ce qu’on t’a appris concernant une voie droite ? »
    67 Il dit : « Tu ne saurais être patient avec moi.
    68 Comment serais-tu patient, alors que tu ne comprends pas ? »
    69 Moïse dit : « Tu me trouveras patient, si Dieu le veut, et je ne désobéirai à aucun de tes ordres ».
    70 Le Serviteur dit : « Si tu m’accompagnes, ne m’interroge sur rien avant que je t’en donne l’explication ».
    71 Ils partirent tous deux et ils montèrent sur le bateau. Le Serviteur y fit une brèche. Moïse lui dit : « As-tu pratiqué une brèche dans ce bateau pour engloutir ceux qui s’y trouvent ? Tu as commis une action détestable ! ».
    72 Il répondit : « Ne t’avais-je pas dit que tu ne saurais être patient avec moi ? »
    73 Moïse dit : « Ne me reproche pas mon oubli ; ne m’impose pas une chose trop difficile ! »
    74 Ils repartirent tous deux et ils rencontrèrent un jeune homme. Le Serviteur le tua. Moïse lui dit :
    « N’as-tu pas tué un homme qui n’est pas un meurtrier ? Tu as commis une action blâmable ! »
    75 Le Serviteur dit : « Ne t’avais-je pas dit que tu ne saurais être patient avec moi ? »
    76 Moïse dit : « Si désormais je t’interroge sur quoi que ce soit, ne me considère plus comme ton compagnon ; reçois mes excuses ».
    77 Ils repartirent tous deux et ils arrivèrent auprès des habitants d’une cité auxquels ils demandèrent à manger ; mais ceux-ci leur refusèrent l’hospitalité.
    Tous deux trouvèrent ensuite un mur qui menaçait de s’écrouler. Le Serviteur le releva. Moïse lui dit : « Tu pourrais, si tu le voulais réclamer un salaire pour cela ».
    78 Le Serviteur dit : « Voilà venu le moment de notre séparation ; je vais te donner l’explication que tu n’as pas eu la patience d’attendre."

    à suivre...

    • 28 février à 18:46 | ANTICASTE (#10704) répond à plus qu'hier et moins que demain

      79 et les hommes demandèrent à moins que rien d’arrêter de nous imposer ces copiés collés débilisants

    • 28 février à 19:03 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Suite et fin

      79 Le bateau appartenait à de pauvres gens qui travaillaient sur la mer. J’ai voulu l’endommager, parce que, derrière eux, venait un roi qui s’emparait de tous les bateaux.
      80 Le jeune homme avait pour parents deux croyants : nous avons craint qu’il ne leur imposât la rébellion et l’incrédulité
      81 et nous avons voulu que leur Seigneur leur donne en échange un fils meilleur que celui-ci, plus pur et plus digne d’affection.
      82 Quant au mur : « Il appartenait à deux garçons orphelins, originaires de cette ville. Un trésor qui leur est destiné se trouve dessous. Leur père était un homme juste et ton Seigneur a voulu qu’ils découvrent leur trésor à leur majorité, comme une miséricorde de ton Seigneur. Je n’ai pas fait tout cela de ma propre initiative : Voici l’explication que tu n’as pas eu la patience d’attendre ! ».

      Faisons les vœux que le coronavirus va faire du bien à l’économie des pays laissés pour compte par la mondialisation car la voie du Seigneur est impénétrable.

    • 28 février à 19:06 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Qui parle ainsi ? Qui écrit ainsi ? Quel imbroglio !!Il est sur qu’on n’est pas chez Descartes .!

    • 28 février à 19:22 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vatomena,

      Savez-vous au moins lire ?
      Avec votre habitude de lire tout à l’envers, votre question est certes recevable mais infondée donc à classer sans suite (Azo raisina fa tsy mitombina).

    • 28 février à 20:18 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Plus que hier et..... -Je dois confesser que je n’ai pas fait les grandes écoles.Je ne peux comprendre que les textes qui sont intelligibles. Excusez moi

  • 28 février à 18:35 | olivier2 (#9829)

    @ anticaste

    Je me demande si des malgaches en chine, pourront obtenir la nationalité chinoise..

    je me demande quelle sera la reaction des autorités chinoises, quand elles réaliseront que ceux dont ils ont finance les etudes, les trahiront..

    franchement...

    Les routes de la soie s apparentent aux routes du PQ...

    J en arrive a avoir pitié de la naïveté des chinois...

    😂

    • 28 février à 18:54 | ANTICASTE (#10704) répond à olivier2

      Olivier,
      Faut dire que dans la catégorie,hypocrisie et retournement de veste ,certains insulaires de la grande île serait des favoris pour le titre !
      Je ne sais d’ailleurs si la concurrence pourrait exister, ne serait ce qu’un instant, faces a de si redoutables compétiteurs !

  • 28 février à 18:36 | Vohitra (#7654)

    Voici un éclaireur missionnaire averti pour préparer le sentier pour la venue des émiratis et saoudiens...pour veiller à ce que des abrutis ne meurent pas de faim...

    Les marocains sont déjà dans les services bancaires...et plus tard dans l’enseignement supérieur...pour les abrutis

    Les indo-pakistanais monopolisent déjà le secteur agro alimentaire...pour canaliser le changement de l’habitude alimentaire des abrutis...

    Et le plus ou moins d’hier ci-dessus pour veiller à l’embrigadement des futurs armées d’Allah...

  • 28 février à 18:59 | olivier2 (#9829)

    Les chinois dilapident des milliards de dollars en afrique...

    Quand on connait l incroyable capacité des africains et donc des malgaches a ne pas tenir leurs engagements...Pour des raisons endemiques...

    Qu adviendra t il de la chine a moyen terme ?

    Des nems low cost...

    MDR

    • 28 février à 21:25 | Isambilo (#4541) répond à olivier2

      Africain ne veut rien dire.
      Les Chinois dépensent ce qu’ils ont gagné. Et comme ça fait 4 millénaires qu’ils font du commerce vous pouvez être sûr qu’il reconnaissent mieux que quiconque les mauvais payeurs et les pigeons à plumer.

    • 28 février à 21:39 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à olivier2

      +1000 isambilo.

  • 28 février à 21:03 | diego (#531)

    Bonjour nez_gros,

    J’ai peur de ne pas très bien compris de ce que vous essayez de me dire.

    Un Président doit connaître tout le jour l’etat de l’économie mondiale. Il est incohérent de parler de l’émergence économique de Madagascar et d’ignorer de ce qui passe dans le monde.

    Je doute que vous compreniez comment fonctionne l’économie.

    Mais parlons !

    Ne pas comprendre que Madagascar dépend de l’économie mondiale est une méconnaissance de la mondialisation et l’interconnexion de l’économie des pays occidentaux et le reste du monde......que le virus qui plombe l’économie chinoise met en évidence au grand jour aujourd’hui.

    Ce que les peuples occidentaux réclament depuis 10 ans sans succès, ce qui ont aidé les partis extrêmes à gagner des élections, le virus a réussi en moins de deux mois, en provoquant une crise sanitaire mondiale qui bloque les chaînes économiques mondiales :

    - conséquences de la délocalisation en Chine des entreprises occidentales qui a tué plusieurs milliers d’emplois en Europe et en Amérique du Nord.

    Aujourd’hui même, beaucoup des responsables politiques occidentaux raclement déjà de diminuer la dépendance envers la Chine sur certains secteurs sensibles, qui relèvent des intérêts nationaux, les chaînes d’approvisionnements des industries pharmaceutiques, automobiles et aériennes.....etc...

    Rajoelina et le gouvernement malgache ne sont pas compétents nez_gros, si vous faisiez d’autres analyses, il suffirait de l’expliquer, je vais évidement vous lire et vais essayer de comprendre votre point de vu.

  • 1er mars à 11:21 | olivier2 (#9829)

    « et si au lieu de la Chine, c’était la France que j’avais mise
    en valeur, vous aurez dit quoi ? »

    Selon notre cher Tsisdinika....

    Décidément, Vous « osez tout »..

    😂

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS