Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 7 juin 2020
Antananarivo | 06h52
 

Société

Commune urbaine d’Antananarivo

Suspension des autorisations de remblais

mardi 4 février | Fano Rasolo

Une nouvelle chasse aux remblayages. La Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) a indiqué, hier, dans un communiqué la suspension de tous travaux de remblayage dans toute l’étendue de la commune.

C’est en vertu de l’arrêté municipal numéro 112-CUA/CAB/ 20 portant suspension de la délivrance d’autorisation de remblai et de déblai dans la circonscription de la CUA, que le maire Naina Andriantsitohaina a pris cette décision. Ainsi, aucune autorisation de remblai ne sera plus octroyée par la CUA, après publication de cet arrêté.

Les responsables au sein de la CUA vont faire une vérification pour tous les remblais en cours, les propriétaires devraient ainsi présenter une autorisation de remblai avec des documents justificatifs à l’appui, selon toujours le communiqué.

L’exécution de cet arrêté sera effectuée par les délégués de chaque arrondissement, par la direction de l’Urbanisme et du développement, par la direction du Transport et de la mobilité urbaine et toutes les entités concernées, toutes rattachées à la commune urbaine d’Antananarivo, selon toujours le communiqué de la CUA.

Pour rappel, en 2018, tous les travaux de remblayage dans l’agglomération d’Antananarivo étaient déjà interdits. La décision a été à l’époque prise en conseil de ministres. Le but était de contrôler les permis de remblayage, ainsi que le procédure de respect d’octroi des permis. Cela n’a pourtant pas empêché les remblayages sauvages un peu partout dans la capitale, un danger irréfutable pour la capitale, engloutis sous les eaux à chaque saison de pluies. L’évacuation des eaux étant difficile avec la recrudescence des remblayages.

Cela s’est vu lors des fortes pluies qui ont sévi sur Antananarivo, il y a à peine deux semaines, où plusieurs rues et quartiers de la Capitale étaient sous les eaux comme Ankazomanga, Anosy, Analakely, Besarety, Andravoahangy et beaucoup d’autres.

De jour comme de nuit, des camionneurs ou charretiers transportant des terres circulent librement en ville sous les yeux des forces de l’ordre avec leur remblais pour reboucher des terrains ou des marécages. Des terrains souvent, bien gardés, emmurés derrière des tôles où le remblayage nocturne se passe surtout la nuit.

39 commentaires

Vos commentaires

  • 4 février à 09:54 | Isandra (#7070)

    Ah bon, c’est l’ancienne équipe de CUA qui délivrait toutes ces autorisations pour ce remblaiement des rizières. C’est un acte de sacrilège contre la culture Merina.

    Où êtes vous les traditionalistes pour les dénoncer ?

    • 4 février à 10:29 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Deja abrutie par l ethanol ?

      On n a jamais cesse de denoncer tous les remblayages effectues dans le Betsimitatatra et Laniera, sites faisant lieu de berceaux culturels Merina bien sur...

      Et tout dernierement, j ai denonce ici meme dans les colonnes de MT le remblayage du marais Masay par Taloumis...

      Il faudra sanctionner severement les coupables de tels mefaits, qu il soit Hajo ou qu elle soit Lalao...ainsi que les contrevenants

    • 4 février à 11:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Oh ! Ces merinas là ne respectent plus leur culture, ils ont osé profaner les sacrés,...il vous faudrait de tangena pour les punir.

    • 4 février à 11:24 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra (#7070)

      Arrêtes de nous jouer l’étonnée perpétuelle la Vendrana Betsileo.
      Le Cadastre, qu’il soit sur Tananarive, Tamatave, Antsirabe, Fianarantsoa ou ailleurs, n’a jamais rempli sa mission. De tout temps dans ce Pays c’est le Propriétaire des lieux qui seul décide de ce qu’il veut faire sur son terrain.

      Pour exemple les constructions sauvages en-dessous d’Ampamarinana, qui ne cessent de faire des victimes à chaque éboulement.
      Ceci n’a jamais été un facteur déclenchant pour exproprier les occupants des lieux. Or que dans des Pays dits civilisés c’est la procédure appliquée.
      Et je pourrais en citer d’autres.

      N’essaies pas de transférer les responsabilités ailleurs.
      Le Cadastre est un Organisme d’ Etat, qui dépend directement de l’aménagement du Territoire.
      Alors quand on a un semblant d’ Etat, et c’est bien le cas à Babakotoland, on ne peut que se noyer dans des Magouilles Puantes dépassant toutes attentes, que l’on nomme CORRUPTION la Vendrana.

      Du vent, tu renifles l’enivrée Betsileo.

    • 4 février à 11:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Finengo, le sénile,

      Encore une fois, vous êtes complètement à coté de la plaque.

      Ne restez pas dans votre niche pour aboyer. Venez visiter ici pour combler votre lacune,...

    • 4 février à 11:56 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Commencer par interdire le Tanamasoandro ! Mince, je me suis trompé, ce n’est pas du "remblayage".

    • 4 février à 11:59 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra (#7070)

      Certainement tu parles pour toi.
      Des Lacunes, tu en traînes des tonnes derrière toi la Vendrana.
      Et d’ailleurs tu n’es pas Vendrana pour rien.
      Entre l’enivrement au Betsabetsa frelaté, et la fumette de Rongony, tu as largement de quoi à justifier tes lacunes.

      Entre 23 tonnes de Riz à l’hectare d’un soit disant Scientifique Gasy, qui mériterait un Prix Nobel, mais qui n’a jamais été nominé.

      A quand le Bac-7 te nommerait Ministre de la Connerie la Vendrana ?????????
      Ce Ministère te va comme un Gant.

    • 4 février à 19:32 | lanja (#4980) répond à Isandra

      C’est difficile de cacher la mentalité des frustrées anti merina , ce sera pire quand le fouza merina ne construit pas de building à sandrandahy

    • 4 février à 19:34 | lanja (#4980) répond à Isandra

      C’est difficile de cacher la mentalité des frustrées anti merina , et ca va s’mpierer car le fouza merina n’envisage pas de construire de building à sandrandahy

    • 7 février à 13:05 | rawera (#10329) répond à Isandra

      Salama namako o,
      Aza mampme a ! Fa iza foana ireo manototra ireo e ? Dia tena sahy hanakana an’ireny ve ny Maire ? Te ho tapaka fihinanana angaha (empeche moi de faire ce que je ai l’intention de faire (s’approprier des terrains "marécages" et remblayer en vue d’une construction grandiose) ET JE TE COUPE LES VIVRES (aaaaaaaaaH). Sa diso izany ? Mody omenay an’izao sy izao, hametrahany "kely" dia mazava ny lalan-kombana. Sa diso izany e ? Zany mantsy no re etsy sy eroa !
      Asa raha fantatsika fa ny Komoriana tsy mivarotra tanindrazana mihisty na 1mm2 aza. Io ny FJKM vavolombelona. Tsy maninona anie raha mivarotra enao fa "limite" nama a. Mba omeo ny gasy kely !
      Any Mahajanga moa dia efa voafariparitra daholo. Lasan-dry zalahy e (Hainao ny tiako hambara, gasy ihany izy fa tsy tena gasy).
      Mahereza e ! Dia mba diniho kely fotsiny.

  • 4 février à 11:47 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    4 février à 11:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    Oh ! Ces merinas là ne respectent plus leur culture, ils ont osé profaner les sacrés,...il vous faudrait de tangena pour les punir.
    ..............................................................................................................................................

    Pourriture de Vendrana enivrée.
    Saches déjà écrite le Malgache qui n’est autre que ta langue Maternelle.
    Le pluriel se terminant par "S" n’existe pas dans l’écriture Malgache.
    Donc : les Merina, pas de "S" à la fin.
    Ce n’est pas la première fois que tu te fous le doigt dans l’oeil la Vendrana.
    Un Métis se permet de te corriger l’enivrée Betsileo. Misérable ! ! !
    Tu aurais quel niveau d’étude toi ???
    Tu as été à l’école chez les Vazimba ou chez les Dahalo ??
    Tu es la honte des Betsileo.
    Quand au Tangena, tu n’as qu’a le servir à toute ta Famille, toi en Premier, ça fera le plus Grand bien au Voisinage.

    Quand on répugne les Colons, on évite d’écrite dans leur langue, et la fierté implique que l’on écrit dans sa propre langue.

    Quoique, aussi bien en Français, qu’en Malgache tu es nulle à C.H.I.E.R.
    Et en plus quand on sait qu’une nullité de ton espèce se mêle de la Politique, rien de bien surprenant quand on voit ce qui se fait, et les résultats plus que Minables.

    Circuler, il n’y a rien à voir.

    • 4 février à 12:09 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo, le sénile,

      Hihih Safiotra, doublé de sénilité, voilà ce que ça donne ! Un tempérament hors du commun.

    • 4 février à 13:27 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Isandra,

      S’il te reste encore une once de sagesse, tu aurais pu apprendre beaucoup des critiques émises par l’ainé Finengo, lui il a déjà ses centres d’intérêts bien établi en Europe mais il ne cesse de faire jaillir les dysfonctionnements de l’Etat et les irrationalités des décisions économiques prises dans le pays dans le but d’amener les responsables à se ressaisir et d’ajuster les pratiques politiques…tandis que toi, tu ne cesses de te complaire dans la médiocrité et les dérives mentales…

    • 4 février à 13:40 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Vohitra,

      Parce que selon vous, ce que ce Papy écrit là, vous inspire la sagesse ?

    • 4 février à 13:50 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Il a ses propres manières de communiquer l’essentiel et tout ce qui est à transmettre à une espèce rare en voie d’extinction exhalant des mensonges en phase diurne, et des tromperies en phase nocturne, avec une cervelle en noix de cajou…tu aurais pu en profiter davantage d’apprendre de ses conseils toi…

      il tente par tout les moyens de te soigner dans tes habitudes malsains...
      Ta désinformation à la pelle et la lèche quotidienne comme spécialité n’intéressent personne…

    • 4 février à 14:05 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Vohitra,

      Malsaine, parce que vous prétendez avoir le monopole de l’honnêteté de de la sagesse.

      Et vous avez la compétence exceptionnelle pour déterminer si ce propos est malsain et sage ou pas,...!

  • 4 février à 13:37 | vatomena (#8391)

    Isandra —Avez vous une image claire de vous meme ? Vous me faites l’effet d’un perroquet condamné à répéter ce que dit son maitre . et à le louanger.
    Je vous répète mon injonction :Lisez Perrete et le pot aulait

    • 4 février à 13:44 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      Avez vous une image claire de vous meme ? Figé dans l’époque coloniale.

    • 4 février à 14:00 | Jacques (#434) répond à vatomena

      Bonjour Vatomena (#8391),

      " Lisez Perrete et le pot au lait ", dites-vous à l’enivrée. Croyez-moi, de cette fable elle n’y comprendra que dalle, c’est faire boire un âne qui ne veut pas boire.

    • 4 février à 14:00 | FINENGO (#7901) répond à vatomena

      @ Isandra (#7070)
      4 février à 13:44 | Isandra (#7070) répond à vatomena ^
      Vatomena,
      Avez vous une image claire de vous meme ? Figé dans l’époque coloniale.
      ...................................................................................................................

      Mais la Vendrana Betsileo, de quel Charabia réponds-tu as Vatomena.
      As-tu compris au moins ce qu’il ta dit ??
      Pour avoir cette réponse sans queue ni tête, que même un enfant de 8 ans n’aurait pas fait.
      Tu es vraiment Minable et en plus, finie à la P.I.S.S.E .

    • 4 février à 14:07 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Bien sur, Jacques de la Fontaine, je n’y comprends que dalle,

    • 4 février à 14:14 | FINENGO (#7901) répond à vatomena

      @ Isandra (#7070)
      4 février à 14:07 | Isandra (#7070) répond à vatomena ^
      Bien sur, Jacques de la Fontaine, je n’y comprends que dalle,
      ......................................................................................................

      Pas que de la Fontaine la Vendrana enivrée.
      D’ailleurs on serait curieux de savoir ce que tu sais déjà de la vie et de l’honnêteté.
      Que Tchi, que pouic, peau de balle.
      Mis à part Sucer les Boules de ton Mentor, tu ne sais rien d’autre de la vie.

  • 4 février à 15:28 | ragola (#10806)

    Isandra

    Peu importe votre niveau intellectuel, mais de grâce, abstenez-vous d’écrire des inepties quand vous les sujets vous dépassent.

    Qui est donc Jacques de La Fontaine ? Un nouveau venu dans la culture française ?

    Je connais bien les Fables de Jean de La Fontaine mais je n’ai jamais entendu parler de Jacques de la Fontaine.

    Qu’avez-vous contre les Merina et les Métis ?

    • 4 février à 15:40 | Isandra (#7070) répond à ragola

      Ragola,

      Quand vous ne pigez rien, abstenez-vous de me répondre.

    • 4 février à 16:19 | vatomena (#8391) répond à ragola

      Isandra___Quand le soleil se couche n’allez pas dire qu’il se lève.Quand le Colon s’est retiré,il a laissé un pays qui était ,qui se sentait à l’aube d’une grande aventure.Les années sont passées et nous vivons maintenant dans le noir,la misère. Il n’y a plus d’espoir.. A qui la faute ? Mais à ceux qui n’ont rien retenu de la leçon coloniale .dont Vous.Dans les dix premières années d’Indépendance,le pays a gardé le cap puis sont venus au pouvoir les nouveaux venus de l’anti colonialisme militant.Le ray aman dreiny est devenu bete noire.Il fallait prendre le contrepied de tout ce qui avait été fait.Nous payons aujourd’hui les conséquences d’avoir confié notre destin à des écervelés .Razoel n’est pas le dernier venu.Il a un lourd passé : celui de la transition

    • 4 février à 17:03 | Isandra (#7070) répond à ragola

      Vatomena,

      Les colonies comme Madagascar servaient des fournisseurs de matières premières à bas prix pour les industries européennes, telles celles de la France. De ce fait, "les économies coloniales étaient principalement exportatrices de matières premières.

      Cette situation durait pendant certains temps post colonial.

      "Les économies africaines avaient, au moment de l’indépendance, des carences trop importantes en matière de main-d’œuvre et d’éducation pour donner de réelles chances de succès à l’industrialisation.". Alors que c’est l’industrialisation qui développe vite un pays.

    • 4 février à 17:19 | vatomena (#8391) répond à ragola

      Une occasion de vous instruire ,Isandra !

      "
      La colonisation n’a pas pillé l’Afrique

      Durant ses quelques décennies d’existence la colonisation n’a pas pillé l’Afrique. La France s’y est même épuisée en y construisant 50.000 km de routes bitumées, 215.000 km de pistes toutes saisons, 18.000 km de voies ferrées, 63 ports équipés, 196 aérodromes, 2000 dispensaires équipés, 600 maternités, 220 hôpitaux dans lesquels les soins et les médicaments étaient gratuits. En 1960, 3,8 millions d’enfants étaient scolarisés et dans la seule Afrique noire, 16.000 écoles primaires et 350 écoles secondaires collèges ou lycées fonctionnaient. En 1960 toujours 28.000 enseignants français, soit le huitième de tout le corps enseignant français exerçaient sur le continent africain.

      Pour la seule décennie 1946 à 1956, la France a, en dépenses d’infrastructures, dépensé dans son Empire, donc en pure perte pour elle, 1400 milliards de l’époque. Cette somme considérable n’aurait-elle pas été plus utile si elle avait été investie en métropole ? En 1956, l’éditorialiste Raymond Cartier avait d’ailleurs écrit à ce sujet :

      « La Hollande a perdu ses Indes orientales dans les pires conditions et il a suffi de quelques années pour qu’elle connaisse plus d’activité et de bien-être qu’autrefois. Elle ne serait peut-être pas dans la même situation si, au lieu d’assécher son Zuyderzee et de moderniser ses usines, elle avait dû construire des chemins de fer à Java, couvrir Sumatra de barrages, subventionner les clous de girofle des Moluques et payer des allocations familiales aux polygames de Bornéo. »

      Et Raymond Cartier de se demander s’il n’aurait pas mieux valu « construire à Nevers l’hôpital de Lomé et à Tarbes le lycée de Bobo-Dioulasso ».

      Jacques Marseille[1] a quant à lui définitivement démontré quant à lui que l’Empire fut une ruine pour la France. L’Etat français dût en effet se substituer au capitalisme qui s’en était détourné et s’épuisa à y construire ponts, routes, ports, écoles, hôpitaux et à y subventionner des cultures dont les productions lui étaient vendues en moyenne 25% au-dessus des cours mondiaux. Ainsi, entre 1954 et 1956, sur un total de 360 milliards de ff d’importations coloniales, le surcoût pour la France fut de plus de 50 milliards.
      Plus encore, à l’exception des phosphates du Maroc, des charbonnages du Tonkin et de quelques productions sectorielles, l’Empire ne fournissait rien de rare à la France. C’est ainsi qu’en 1958, 22% de toutes les importations coloniales françaises étaient constituées par le vin algérien qui était d’ailleurs payé 35 ff le litre alors qu’à qualité égale le vin espagnol ou portugais était à19 ff.
      Quant au seul soutien des cours des productions coloniales, il coûta à la France 60 milliards par an de 1956 à 1960.

      "L’EMPIRE NE FOURNISSAIT RIEN DE RARE à LA FRANCE "

    • 4 février à 17:41 | Raptors (#10849) répond à ragola

      Plus et moins et Isandra

      Ainsi les 200 000 habitants sur 200 Ha sont devenus 20 000 familles sur 200Ha ????
      Et je vous cite :
      20 000 familles sur 200Ha qui donne 10 000/Km2 avec une densité à Paris de 20 000/Km2.
      - la densité à Paris que vous citez est de 20 000 HABITANTS/Km2.
      - selon vos écrits 20 000 familles sur 200Ha donnerait 10 000/Km2. 10 000 quoi, FAMILLES ou HABITANTS ????
      - dans le cas de 10 000 FAMILLES/Km2, le taux de natalité à Madagascar il y a 3 à 4 ans était de 4 enfants/femmes. Dans le cas de famille monoparentale çà vous donnerait (4 ENFANTS + 1 PARENT = 5 personnes (5 habitants). Ainsi le 10 000 FAMILLES /Km2 donnerait 50 000 HABITANTS /km2. Dans le cas de famille avec 2 parents ( 2 PARENTS + 4 ENFANTS = 6 HABITANTS) le 10 000 FAMILLES /Km2 donnerait 60 000 HABITANTS/Km2.
      - alors la comparaison avec Paris ??? C’était pour quoi ?
      - si vous parlez de 20 000 FAMILLES sur 200Ha qui équivaut à 10 000 HABITANTS/Km2, je serais curieux de voir votre calcul ?????
      - vous vouliez me donner des conseils ??? Non merci.

      Plus et moins, je vous cite :
      "Une rotation des cultures pour une utilisation efficace des ressources du sol" autrement dit la culture des différents produits (riz-maïs-soja- etc...) se fera en alternance en gérant bien l’eau donc revoyez vos modes de calcul concernant les 60 000Ha sur 12mois.

      Ainsi vous voulez parler de rotation de culture.
      Les chiffres sont de 350 000T de riz, 200 000T de mais, 150 000T de blé ANNUELLEMNT.
      Selon vos écrits il serait possible de faire la rotation de ces 3 cultures sur la même superficie de terrain en 12 mois ??? Comment vous faites çà ????

  • 4 février à 15:43 | rayyol (#110)

    Isandra ce doit être vraiment payant ton job ou tu n as pas le choix Que de te laisser insulter a la journée longue par cette bande de débile frustre Ou souffre tu du syndrome de la femme battue Qui aime cela c est comme agace des chiens enrage attacher au bout d une corde relie a un poteau

    • 4 février à 17:43 | Raptors (#10849) répond à rayyol

      Plus et moins et Isandra

      Ainsi les 200 000 habitants sur 200 Ha sont devenus 20 000 familles sur 200Ha ????
      Et je vous cite :
      20 000 familles sur 200Ha qui donne 10 000/Km2 avec une densité à Paris de 20 000/Km2.
      - la densité à Paris que vous citez est de 20 000 HABITANTS/Km2.
      - selon vos écrits 20 000 familles sur 200Ha donnerait 10 000/Km2. 10 000 quoi, FAMILLES ou HABITANTS ????
      - dans le cas de 10 000 FAMILLES/Km2, le taux de natalité à Madagascar il y a 3 à 4 ans était de 4 enfants/femmes. Dans le cas de famille monoparentale çà vous donnerait (4 ENFANTS + 1 PARENT = 5 personnes (5 habitants). Ainsi le 10 000 FAMILLES /Km2 donnerait 50 000 HABITANTS /km2. Dans le cas de famille avec 2 parents ( 2 PARENTS + 4 ENFANTS = 6 HABITANTS) le 10 000 FAMILLES /Km2 donnerait 60 000 HABITANTS/Km2.
      - alors la comparaison avec Paris ??? C’était pour quoi ?
      - si vous parlez de 20 000 FAMILLES sur 200Ha qui équivaut à 10 000 HABITANTS/Km2, je serais curieux de voir votre calcul ?????
      - vous vouliez me donner des conseils ??? Non merci.

      Plus et moins, je vous cite :
      "Une rotation des cultures pour une utilisation efficace des ressources du sol" autrement dit la culture des différents produits (riz-maïs-soja- etc...) se fera en alternance en gérant bien l’eau donc revoyez vos modes de calcul concernant les 60 000Ha sur 12mois.

      Ainsi vous voulez parler de rotation de culture.
      Les chiffres sont de 350 000T de riz, 200 000T de mais, 150 000T de blé ANNUELLEMNT.
      Selon vos écrits il serait possible de faire la rotation de ces 3 cultures sur la même superficie de terrain en 12 mois ??? Comment vous faites çà ????

    • 4 février à 18:04 | Vohitra (#7654) répond à rayyol

      Raptors,

      Actuellement, l’enjeu mondial tourne autour du changement climatique…et peut être, nos deux personnages vont se lancer dans des actions, oh combien phénoménales, pour changer le climat, et permettant ainsi de caler le cycle cultural de leurs spéculations agricoles en fonction de leur volonté de rotation…

      Les bêtises humaines n’ont pas de limite, surtout de ce côté ci des tropiques…

  • 4 février à 16:14 | kartell (#8302)

    Hors sujet mais tout de même,
    L’OMS prévoit une augmentation de plus de 80% des taux de cancers d’ici fin 2040 dans les pays à faibles revenus, on fait quoi maintenant ?
    Wait ans see !....

    https://www.lepoint.fr/sante/les-cas-de-cancer-sont-amenes-a-se-multiplier-dans-les-prochaines-annees-04-02-2020-2361088_40.php

    • 4 février à 18:50 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à kartell

      Bof,

      L’espérance de vie augmente, il faut mourrir de quelque chose !

      Entre temps des cas seront soignés !

      Le nombre de personnes augmente, donc en partie aussi les morts de cancers.

      Ce qui va augmenter , c’est les suventions de l’ARC ... et les emoluments de ses chefs.
      On va juste augmenter le stress des "patients"

      n’importe quoi !

    • 4 février à 20:35 | Raptors (#10849) répond à kartell

      Vohitra,

      Tout est dit.

      Merci

  • 4 février à 20:06 | FINENGO (#7901)

    @ lafu_ny_su_krill (#10001)

    Il vous faudra certainement être atteint d’un Cancer, ou qu’une de vos Proches soit atteint, pour que vous sachiez l’importance de la recherche dans ce domaine.

    Pourras-tu nous dire les relations qui puissent y avoir, entre l’espérance de vie qui augmente et le fait de mourir de Quelque chose ???
    Aussi le rapport entre la densité de la population, et les décès dû au cancer.

    En ce qui concerne les subventions destinées à l’ ARC rien n’est sûr qu’elles augmentent et quand aux énumérations de ses chefs comme tu dis, il faut savoir une chose : Toutes peines méritent salaires.

    C’est un peu trop facile de dire : Bof Bof !! ! !

    • 4 février à 20:18 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à FINENGO

      Pour une fois réfléchissez de la journée...

      C’est une maladie de riches le cancer monsieur...
      Dans les pays pauvres on meurt avant.

      Et avec l’augmentation de l’espérance de vie et de certaine améliorations, et bien les autres cause directes de mortalités reculent.

      Je sais c’est abstrait pour votre niveau CP, mais je m’adresse à MT. Com.
      Dans le lot bcp d’incultes et déficients qui ne peuvent comprendre.

  • 4 février à 20:37 | FINENGO (#7901)

    @ lafu_ny_su_krill (#10001)

    Pauvre Monsieur, je vous laisse à vos divagations.
    Votre intelligence de moineau vous fait dire que les Pauvres ne meurent pas de cancer.
    Puisqu’ils meurent avant, et pas du Cancer, de quoi meurent-ils ? ? ?
    Du Sida, de la Grippe, de la Peste ou du Choléra ???
    Mon niveau de CP, me fait dire que le votre frôle la Petite Section Maternelle.
    Des incultes et des déficients, malheureusement vous en faites parti.

  • 4 février à 21:08 | Isambilo (#4541)

    Pendant 3 siècles les dirigeants n’ont cessé de creuser des canaux pour assainir la plaine, de construire des digues pour éviter les inondations. Et ces bandes de "dirigeants" successifs détruisent systématiquement tout.
    Tanamasoandro c’est quoi ? Remblayer pour créer un ghetto de parvenus (les termes sont contradictoires, je le reconnais). Et où ira l’eau de pluie ensuite ?

    • 4 février à 21:19 | kartell (#8302) répond à Isambilo

      Comme c’est bien dit !....
      Une synthèse juste et oh ! combien prémonitoire ......

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS