Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 15 juin 2021
Antananarivo | 16h39
 

Divers

Bois de rose saisi à Maurice

Sociétés fictives et documents falsifiés

samedi 25 juin 2011

Six containers contenant du bois de rose ont été bloqués à Port-Louis, Maurice, suite à un contrôle de routine effectué par la douane mauricienne à l’aide d’un scanner. Les containers avaient quitté le port de Toamasina le 15 juin dernier, et étaient arrivés à Maurice le 19 juin.

Il s’avère que les déclarations en douane portaient sur trois conteneurs de haricots secs, deux de cornes de zébus et un de produits marins. Les opérateurs malgaches arrêtés seraient originaires de la région SAVA, tandis que les sociétés destinatrices du bois de rose seraient basées à Xiamen et à Hong Kong. Après enquête, il semble que la filière mise en place comportait une société fictive et des falsifications de documents bancaires. Toujours est-il que les conteneurs ont pu passer à la douane de Toamasina par le circuit jaune, celui qui n’impose pas une vérification au scanner.

Recueilli par Yann

12 commentaires

Vos commentaires

  • 25 juin 2011 à 08:45 | che taranaka (#99)

    et les opérateurs malagasy arrêtés ...je suppose ....ont ri jaune..!!!

    Tout ceci n’est qu’une farce..les administrations gasy sont cupides et idiotes que les "opérateurs malagasy qui rient jaune"... leur rient au nez...!!..nest-ce pas Maurice..???

    • 25 juin 2011 à 09:39 | niry (#210) répond à che taranaka

      "En guise de remerciement, pour tous les efforts entrepris par votre gouvernement dans le cadre du lobbying en faveur de la reconnaissance internationale de la HAT,

      Ce n’est qu’un accompte.. Avec toute notre affection.

      Zaza & Norbert."

    • 25 juin 2011 à 13:05 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Bonjour , le plus triste, c’est que ce n’est que la partie apparente de l ’ iceberg, combien ont déjà pu sortir et arriver à destination sans être inquietés , directement en chine .
      Comme quoi la corruption continue à Madagascar , en plus de lamentable, bien triste, pour des gens aussi peu scrupuleux : que le prétendu prézident , responsable , paye tout simplement , avant de se réfugier dans la poubelle française qui n’expatrie pas ses brebis galeuses !

    • 25 juin 2011 à 13:36 | Patrick (#5738) répond à che taranaka

      Bonjour,
      je suis Patrick3, je suis belge, je réside en Belgique, je vais avoir 52 ans.
      Merci de me permettre de m’exprimer sur cette article.
      En Juillet 2005,j’étais dans la province d’Antsiranana, j’étais à Diego-Suarez pour mariage.
      Sur place, je me suis demandé s’il était possible de lancer un petit commerce de produits importés &/ou exportés.
      Je me suis rendu à la Douane, pour me renseigner quant aux démarches & autres procédures, sur place j’ai demandé de rencontrer le responsable (le chef).
      Quelqu’un m’a indiqué Monsieur P.a.i.e (remplacer les points par les lettres manquantes)
      Après m’être présenté à ce Monsieur, dans notre conversation, je lui ait fait part de mon intention de commercer sans magouilles.
      Sa réponse fut brève & sans équivoques :
      < Si dans vos envois, il y a quelque chose pour moi, on peux s’entendre pour que vous puissiez faire un peu ce que vous voulez >
      Ma question : C’est à dire ?.
      Sa réponse :
      < Commençons par un petit groupe électrogène de 6,5 kw/hr, nous verrons ensuite>.

      Pour l’histoire du bois de Rose, je pense que c’est sans commentaires...

    • 25 juin 2011 à 14:06 | Patrick (#5738) répond à Patrick

      Désolé, c’est de nouveaux moi.
      Empêcher 100% des trafics, c’est humainement impossible, le réduire considérablement oui.
      Il serait intéressant de constituer des Cadastres des Richesses de Madagascar, de mettre en place, de manière conjointe avec les ministères, des banques de matières, ainsi que des comptoirs de ventes officiels, qui auraient seule autorité à délivrer les licences pour l’exportation.
      les fonctionnaires seraient de manière tournante, chargés de suivre l’acheminement, jusqu’à la fin des transactions, dont certaines phases seraient, effectuée (de manière aléatoire), par des fonctionnaires différents.
      les cadastres des richesses seraient publiées au Moniteur & consultables par tous citoyens Malgaches.
      Les éléments à prélever, seraient annuellement désignés.
      les ventes se feraient aux enchères & vendues au plus offrant.
      Les résultats des ventes également publiées au Moniteur

    • 27 juin 2011 à 06:43 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Jipo

      jipo,

      encore une fois,

      dégagez,svp,des affaires malagasy

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 25 juin 2011 à 12:35 | Mafybe (#5534)

    Chers Compatriotes ! Le plus important c’est de savoir par cette preuve que le trafic existe bel et bien. Maintenant pour trouver qui a ordonner ça ou qui profite de ce trafic, on ne le saura pas. Mais arrêter quelque sous sifre dans la règion de SAVA, pour sauver les meubles et dire que le gouvernement travail c’est de la propagande politique. Ils ont saisis 6 containers, mais peut être que les restes sont passer inaperçu. Bravo les Douanniers Mauriciens, à Madagascar c’est impossible de faire ça, parce que les Douanniers sont des mêches avec les Trafiquants. A tous ceux qui profitent ce business, ce n’est qu’un début,...le pire reste à venir. Misaotra Tompoko.

  • 25 juin 2011 à 12:37 | HINDY (#1781)

    Cette fois ce n’est plus le bois de rose du PM comme aux Comores. A la présidence ?
    Au fait, comment s’est terminé l’affaire de bois de rose du PM aux Comores ?

    • 26 juin 2011 à 02:08 | Tanindrazana (#3224) répond à HINDY

      Au fait, comment s’est terminé l’affaire de bois de rose du PM aux Comores ?

      .... P M = Pas un Mot.

  • 25 juin 2011 à 13:24 | betoko (#413)

    A nous aussi de faire en sorte que cela ne se reproduise plus. Avec tous les moyens modernes qu’on trouve partout , il est relativement trés facile de pister et de filmer les trafiquands et aussi les commanditaires, je sais , faut du temps et de l’argent et trouver des incorruptibles, mais trouver des incorruptibles à Madagascar , c’est pas facile à trouver, j’en fais partie, mais j’ai pas les moyen financiers et ma santé aussi est fragile
    (liser mes commentaires sur l’article concernant le 26 juin , j’ai besoin de votre avi merci)

    • 25 juin 2011 à 14:55 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Votre post est intéressant , mais ce n’est qu’une question de termes, auxquels il ne faut pas plus attribuer de valeur , qu ’ils ne méritent .
      La planète entière est inter-dépendante , nous sommes tous dépendant de quelque chose ou quelqu’un , Pour être " Libre " il ne faut aucune addiction , ni politique, ni morale , encore moins économique , voir même historique , qui peut se prétendre , indépendant de cela ?, même une grande puissance est dépendante , d ’ une petite , cette notion d ’ indépendance , est une utopie pour l’humanité entière , sans plus .
      A la limite on pourrait presque regretter la " dépendance " au regard de son contraire ...

  • 25 juin 2011 à 18:29 | ikoto (#4912)

    Lors de l’émission très suivie d’Onitiana Realy, L’INVITE DU ZOMA, d’hier Vendredi 24 juin 2011, la réaction de Dame Razanamahasoa Christine, Ministre de la Justice du régime de la H.A.T. n’inspire que du mépris et de la pitié, pour une simple raison :

    Qiand Mme Onitiana Realy a demandé à Mme la Ministre pourquoi les listes (maintes fois promises par son Patron T.G.V .) des trafiquants de bois de rose ne sont pas encore portées à la connaissance du public, elle a feint de déplorer le laxisme des services des douanes, se dit non concernée et a dit que si elle a en sa possession lesdites listes elle n’hésitera pas à communiquer la liste ! Quelle hypocrisie ! Alors, parions, Mme la ministre, que si le nom de M. Andry nirina Rajoelina figure sur la liste, oserez-vous prendre l’entière responsabilité de ne pas l’en soustraire et de la faire parvenir à tous les organes de pesses qui sont pertinemment intéressés ? Quelle hypocrisie ! ..........

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS