Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 13h09
 

Société

Insécurité alimentaire

Six décès dus à la famine à Ampanihy

mercredi 21 octobre | Fano Rasolo

La famine sévit dans la partie Sud de la Grande Ile. Lundi dernier, le député d’Ampanihy Ouest, Marco Tsaradia a annoncé sur sa page Facebook, six décès dus au Kere, dans le fokontany Ampitanake, dans la Commune rurale d’Itampolo. « Plusieurs fokontany (villages) du district d’Ampanihy souffrent de la famine. Les habitants sont contraints de consommer du cactus rouge, des mangues vertes cuites et des baies de tamarin pour survivre. Certaines familles déplorent des décès à cause du Kere, dont six dans le fokontany d’Ampitanake », indique le député Marco Tsaradia.

« Nous sommes émus par la vue des photos et des vidéos partagées par l’Association Sud-Mada Charity sur la famine dans le Sud », selon toujours le député.

Cette association souligne dans sa page Facebook officielle que les décès des six enfants sont survenus en une seule semaine. Suite à une conversation téléphonique avec une source auprès de l’association, ces décès ont eu lieu à Ampitanake il y a quelques semaines, tandis que d’autres ont été signalés il y a un mois, d’après l’enquête effectuée par cette association humanitaire basée à Ampanihy.

Le député a indiqué que les membres de l’ESTSM ou Equipe solide Tsaradia pour le Sud de Madagascar, en partenariat avec l’Association Sud Mada Charity, ont déjà effectué une descente sur le lieu et ont constaté la situation de précarité et la famine dans plusieurs quartiers d’Ampanihy.

Enquête

Par ailleurs, le chef du district d’Ampanihy, Jovin Thomas Andriamaro a expliqué que « le district n’a pas encore été notifié du rapport concernant ces décès du Kere, mais nous entendons des présidents de Fokontany qui parlent de l’existence de ces décès collectifs. Mais en l’absence de rapport officiel, nous ne pouvons pas confirmer l’existence de ces décès. Par contre, nous pouvons dire que la famine a commencé à sévir il y a deux semaines. Neuf communes sur les dix-neuf (19) d’Ampanihy souffrent maintenant du Kére, et les habitants consomment des mangues encore vertes qu’ils font cuire. Et en guise de coupe-faim, pour apaiser leur envie de manger, ils boivent de l’eau du Fangitse, un arbuste qui produit de l’eau après traitement ».

Le chef du district a souligné que les enfants de moins de 5 ans sont les plus vulnérables. Beaucoup de ces enfants sont très fatigués et très maigres, avec de grosses têtes et de gros ventres.

« Nous procédons encore à des enquêtes sur cette famine dans notre district et actuellement, nous avons recensé huit cent (800) personnes vulnérables dans la commune rurbaine d’Ampanihy. La plupart des familles ne peuvent plus se procurer de la nourriture faute de pouvoir d’achat », selon toujours le chef du district.

Une autre source à Ampanihy a expliqué que « le fokontany Ampitanake, commune Itampolo, où ont été découverts les six cas de décès publiés sur Facebook est très enclavé, et se trouve à 190 km du chef-lieu du district. Il n’y a pas de réseau téléphonique dans ce fokontany et aucun moyen de transport pour y recueillir des données, c’est pourquoi nous ne disposons pas encore des chiffres exacts. Par ailleurs les communes de Beahitse, Itampolo, Ankilimivoy, Bearo sont entre autres les communes les plus touchées par l’insécurité alimentaire dans notre district ».

Les responsables auprès du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) avec les partenaires techniques et financiers sont en train d’effectuer une descente à Ampanihy dans le cadre de la mise en place d’un Centre de réhabilitation nutritionnelle intensive et médicale pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans ce district.

D’après le communiqué émanant de l’USAID (Agence des États-unis pour le développement international, le Gouvernement américain vient de faire bénéficier 64 000 enfants du Sud de Madagascar d’une aide d’un montant de 2,5 millions de dollars pour les aider à combattre la malnutrition. Cette aide sera gérée par le PAM (Programme alimentaire mondial) et l’UNICEF (Fond des Nations-unies pour l’enfance). D’après le même communiqué, une étude effectuée en avril 2020 a indiqué que 119 000 enfants malgaches souffriront cette année de la malnutrition aiguë modérée et plus de 19 000 autres seront touchés par la malnutrition aiguë sévère dans six districts du Sud de Madagascar.

42 commentaires

Vos commentaires

  • 21 octobre à 10:06 | nez_gros (#10715)

    changeons le titre : SIX DECES DÛS A LA MAUVAISE GESTION ou ABSCENCE DE GESTION du pays.

    Ces décès sont dûs à la mauvaise gestion du Pays.LA FAMINE n’est que la conséquence... n’inversons pas la cause de la conséquence, ne mélangeons pas la cause et la conséquence

    Et surtout , arrêtez de nous faire croire qu’il ne sont que 6, ils sont des centaines , des milliers mêmes dans le sud, morts de faim dans l’indifférence de la communauté internationale ,

    et surtout ces deces sont causées par : la CORRUPTION et LA CONCUSSION des Riches bourgeois commerciaux, et politiciens et des haut-fonctionnaires

    • 21 octobre à 11:45 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @vatomena, la colonisation nous a faits mal ; Certains(je dis bien certains) pakistanais amenés par les Colons à Madagascar sont des prédicateurs Djihadistes,

      Le comble pour Madagascar ce que ces certains Djihadistes, possède le levier Economique du pays, contrairement aux djihadistes de l’Europe

      Aux Pakistants Moderés de Madagascar : revoyez au Pakistan vos brebis galeux Djihadistes riches amis des colons ;leurs places est au Pakistan, vous n’êtes pas tous djihadistes certes, mais vous avez des minorités agissants djihadistes, ... Madagascar vous sera reconnaissant

      Sans parler que notre président qui a concocté son IEM depuis le Petit Palais à Paris en 2018 , devient président, par le forcing de la communauté internationale, malgré les protestations en 2019...

      Ce président, désigné depuis le petit palais Avenue Winston Churchill, 75008 Paris, reconnu par la communauté internationale, distribue des terres arables aux Emirats Arabes Unis

    • 21 octobre à 13:23 | lé kopé (#10607) répond à nez_gros

      L’ ancienne Ministre de la population , journaliste Emerite ,et actuelle fondatrice de la TV (REAL-TV), a rempli sa Mission lors de son mandat à la tête de cette Institution . Elle était à l’origine du fameux "vatsy tsinjo" qui a permis à la population du Sud , (avec l’aide des bailleurs de fond) , d’endiguer cette crise récurrente .La question qui se pose est : pourquoi n’a -t-on pas continué à subvenir aux besoins de ses malheureux , alors que les organismes destinés à cet effet sont toujours opérationnels , et que l’on a affecté un budget à ce sujet ??? Encore une fois , ces une histoire de gros sous , et qui dit gros sous , dit automatiquement ,gros détournement . Si on fait le calcul des fonds alloués à ce problème dans le Sud du Pays ,depuis la première République , les Eléphants Blancs ne manquent pas . La seule preuve est la richesse de nos Dirigeants de tous les régimes successifs , mais souvent , l’argent mal acquis ne profite guère . J’ai connu certains de ces truands finir dans des conditions précaires avec toute leur famille .Mais est ce une raison pour les dédouaner ? Je pense que l’impunité est la conséquence de cette violation de nos richesses et des êtres qui peuplent notre Grande île .

    • 21 octobre à 16:00 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @vatomena, Le Malgache Ravalomanna a su mieux faire plus qu’un KARANA très riche à l’époque ; et des Malgaches Travailleurs et instruits , il y en a des milliers ...

      Et le TGV Andry Rajoelina de Sarkozy, mais pas de la France, car le peuple Français n’aurait pas accepté ce coup d’etat du couple Colon-Karana, ce TGV de Sarkozy a tout gaché...

      J’aime pas à Ravalo, mais il est mieux que le TGV , et avec lui il n’y avait pas les Dhihadistes protegés et apportés par les COLONs rasaient les murs... t’as capté ou pas gros...

      - alors cette Mythe qui consiste à dire que les Karanas genetiquement BON qu’un Malgache , garde le pour toi , gros

      - Aussi , s’ils sont si bon que cela, regarde l’état du PENDJAB, du GUJARAT, et de Pakistan actuel...

      L’explication est ailleurs gros,

      Mais voila tu NE regardes que l’apparence...simpliste comme tu es...

      L’apparence est à l’argument des simplistes , l’essence est l’argument des chercheurs...

      t’as capté ou pas... l’explication est ailleurs gros....

  • 21 octobre à 10:29 | vatomena (#8391)

    Et dire que ce pays que l’on dit richement doté par la nature vit dans l’extreme pauvreté ,dans la famine. Et dire que ce pays si mal gouverné depuis 50 ans a droit au chapitre à l’ONU !

    • 21 octobre à 11:33 | kartell (#8302) répond à vatomena

      @ vatomena

      La porte-parole mandatée du pouvoir nous a annoncé que le kére dans deux ans, ce ne serait plus qu’un problème passé, lié au colonialisme comme beaucoup d’autres d’ailleurs qui serait enfin solutionné !….
      On se demande comment et avec quels moyens d’autant que l’ étude scientifique du réchauffement climatique a placé Madagasikara parmi les pays les plus vulnérables de la planète ? ….
      Mais, il est vrai que dans le pays qui a trouvé bien avant les autres le remède contre la pandémie, sa vision de l’avenir ne peut qu’être orange !…
      Vous remarquerez que malgré les aides astronomiques, certains malheureux broussards meurent de faim tandis que d’autres ripaillent sans entrave ….
      L’esprit nationaliste voir panafricain désormais a pris une vigueur contaminante jusque dans les réseaux sociaux devenus les nouveaux égouts des frustrations victimaires….
      Il faut dorénavant laisser s’exprimer ces esprits vengeurs qui ont pris en complicité les fatwas des barbus, le politiquement correct est devenu une sorte de néo-colonialisme où ces nouveaux procureurs de la pensée revancharde rêvent de créer des sociétés financées par ceux-là, même, qu’ils anathématisent, aujourd’hui…
      Le paradoxal est devenu la nouvelle religion ….

    • 21 octobre à 11:41 | nez_gros (#10715) répond à vatomena

      @vatomena, la colonisation nous a faits mal ; Certains(je dis bien certains) pakistanais amenés par les Colons à Madagascar sont des prédicateurs Djihadistes,

      Le comble pour Madagascar ce que ces certains Djihadistes, possède le levier Economique du pays, contrairement aux djihadistes de l’Europe

      Aux Pakistants Moderés de Madagascar : revoyez à Pakistan vos brebis galeux Djihadistes riches amis des colons, ;leurs places est au Pakistan, ainsi Madagascar vous sera reconnaissant

      Sans parler que notre président qui a concocté son IEM depuis le Petit Palais à Paris en 2018 , devient président, par le forcing de la communauté internationale, malgré les protestations en 2019...

      Ce président, désigné depuis le petit palais Avenue Winston Churchill, 75008 Paris, reconnu par la communauté internationale, distribue des terres arables aux Emirats Arabes Unis

    • 21 octobre à 17:08 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Sans doute Kartell on trouvera des gens qui vous assureront que l’aggravation du climat a été programmée par le vilain Colon ivre de vengeance pour avoir été dépossédé de tous ses biens. des fruits de son travail . Bien avant déjà il avait été jugé coupable d’avoir introduit sciemment en Androy le germe qui tuera toute la cactée d’origine

    • 21 octobre à 20:01 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      vaines parles gros nez — lisez plutot ce que vous dit Besorongolo .Peut etre allez vous capter

    • 21 octobre à 20:38 | nez_gros (#10715) répond à vatomena

      @vatomena, @besorongola, les Karana se kidnappent entre-eux aussi à Madagascar ;
      En France L’affaire Tapie-credit <lyonnais, L’affaire actuel en France entre Véolia et Suez , https://www.capital.fr/entreprises-marches/veolia-suez-une-vente-truquee-denonce-arnaud-montebourg-1382745

      tout cela prouve, que la jalousie entre affairistes de même nationalité existe, et ce n’est pas l’apanage des malgaches....

      Besorongola a fait quand même de tentative d’explicatoion, et donc des efforts... mais ce n’est pas encore cela ... t’as capté ou pas gros ?

      L’explication est toujours ailleurs

    • 21 octobre à 20:56 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      mieux vaut que les caimans se battent entre eux Tu as pigé . gros nez ?

  • 21 octobre à 10:32 | rakoto-neutre (#8588)

    Chaque année dans le sud kr kere est là. N’y a-t-il de solutions pérenne pour éradiquer ce fléau au lieu de toujours demander aux bailleurs, non demander mais endetter par eux

    • 21 octobre à 11:20 | betoko (#413) répond à rakoto-neutre

      Une des solutions c’est de déplacer toute la population de cette région surtout ceux qui sont enclavées là où il est facile de cultiver tout ce qu’on veut et que l’approvisionnement de l’eau ne pose pas de problème
      Vue le changement climatique , le désert avance inexorablement dans cette région , les aides ponctuelles seront de l’argent perdu

    • 21 octobre à 13:20 | Shalom (#2831) répond à rakoto-neutre

      Faut les déplacer à Ambatomanga d’autant que les gens du sud sont très forts en fabrication de fromage (abobo).

    • 21 octobre à 15:35 | vatomena (#8391) répond à rakoto-neutre

      Nez gros — Il est commun de dire :. La Colonisation nous a fait du mal.mais . le mal vetu ,le mal nourri ,le mal soigné ,le mal instruit ,le mal logé,le mal protégé d’aujourdhui peut il se réjouir de sa condition d’homme libéré du colonialisme. Peut il etre fier de sa condition.
      La libération avait donné un chance unique aux malgaches de prendre un envol pour la prospérité ,l’enrichissement. Mais ils n’ont pas su faire .Les karanes si .Ils sont aujourd’hui les maitres de l’économie .Ils peuvent acheter tous les ministres.Si les karanes végétaient au temps de la Colonisation ,ils sont les grands bénéficiaires de la Décolonisation. Eux ,ils ont su faire.Ils ont su profiter des opportunités de l’Indépendance - pas les malgaches

  • 21 octobre à 11:04 | dominique (#9242)

    BJR ... plutôt que d’apporter quelques tonnes de riz et autres denrées alimentaires essentielles dans le SUD ça continue a jouer au bal des faux cul a la tête du pays avec le pharaon en tête ..

    • 21 octobre à 12:01 | zorey974 (#7033) répond à dominique

      Son opération de com’ faite avec la distribution de 2 grains de riz (oranges bien entendu) en mains propres suffit à résoudre le problème non ?

      Pourquoi donc ces fainéants de réunionnais assistés relaient-ils donc ces mensonges sur le Kéré ? Qu’ils se taisent et aillent s’occuper de compter leur RSA ou leurs allocs lol

      Manquerait plus que le monde entier sache qu’à Madagascar on crève de faim alors que son président a fanfaronné devant le monde entier avec sa potion pas magique. Ridicule une fois ok mais deux fois...

    • 21 octobre à 13:18 | vatomena (#8391) répond à dominique

      Où il apparait Betoko que l’essentiel n’est pas d’avoir un drapeau mais de quoi manger.Les gens du Sud pourraient avantageusement s’installer sur les 60 000 hectares de bonnes terres octroyés aux Emiratis

  • 21 octobre à 11:11 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba tompoko,

    Marina tokoa fa tranga efa mpiseho any amin’iny Faritra Atsimo iny izao zavamisy ankehitriny izao, tsy azo lavina izany, fa izay indrindra no tokony efa niomanana fony vao namlavola vina entina hitondrana fampandrosoana eto amin’ny Firenena. Raha tsy nahita fahombiazana tamn’izany fikatsahana vahaolana izany izay fitondrana politika rehetra teo aloha, TSY milaza sy TSY midika velively akory izany fa azo leferina sy azo ekena raha toa ka tsy mahita fahombiazana ihany koa ny fitondrana politika ato afara.

    Efa mihantra aman’aina sy mandripaka ny tanora ny fahavoazana, ao ny mbola velona fa lasa farofy, ao ny farofy fa efa miandry ny farany sisa, ary ao ny menavava ahiana tsy ho isan’ny velona atsy ho atsy…tena mampahonena sy mampalahelo tokoa, ka tokony handraisana fepetra henjana sy tsy angatahana andro mihintsy.

    Ny voalohany indrindra aloha dia ilaina tokoa ny fahavononana politika eo amin’ny mpitondra isan’ambaratonga rehetra, ary atao laharampahamehana ny fikatsahana vahaolana.

    Ny faharoa, dia ny fametrahana ny andraikitra feno sy tanteraka eo amin’izay tokony hanatanteraka izany araky ny fahefana omen’ny fanjakana azy. Ny tomponandraikitra amin’izao tranga izao ka tokony hitondra vahaolana dia : ny ministeran’ny fambolena sy fiompiana ary jono, ny ministeran’ny rano, ny minisiteran’ny mponina. Misy tokoa ny vahaolana ara-tekinika efa voasedra ary azo ampiharina amin’izao tranga izao, miampy ny fandaminana ara-piarahamonina tokony apetraka, saingy misy ny fitavozavozana sy tsy fandraisana andraikitra ara-potoana, mety ihany koa angamba tena tsy fahaizana mihintsy ny fiantsorohana andraikitra hanolotra ny vahaolana mahomby.

    Amin’ny fanetrentena tokoa no hitondrana ny sosokevitra manoloana ny zavamitranga : afindra toerana hiasa sy hipetraka any amin’ny Faritra Androy sy Faritra Anosy ny minisitra sy ny mpiaramiasa aminy tsirairay ao amin’ireo minisitera telo ireo, ary tsy miala any raha tsy efa mahita ny vahaolana mahomby sy efa misy fampiharana izany vahaolana izany ka hita soritra eo amin’ny fiarahamonina ny fiantraikan’izany…

    Tsy mety mihintsy ny fanomezana baiko fotsiny sy fialana fandosirana andraikitra ka mitoby fotsiny aty Antananarivo mitazan-davitra mijery ny voina manjo ny mpiray tanindrazana toy izao…rehefa tsy mahita vahaolana sy vonona ny hisedra ny fampiharana izany, dia aoka hametraka fialana tsy misy hatakandro, mahasoa kokoa ny Firenena ny fametraham-pialan’ireo tomponandraikitra ireo toy izay izao mihenahena fotsiny tsy misy fahombiazana toy izao…

    Mankasitraka tompoko

  • 21 octobre à 11:19 | arsonist (#10169)

    Voici donc un nouveau jour !
    Et le terrible kere est toujours là , présent ! Implacable !

    Et les deux foza du forum sont toujours là , présents eux aussi !
    Deux habituels chargés de com’ sur ce forum par le DJ [salariés pour ?] ,
    Et comme toujours ils nous bassinnent de leurs délires !

    .L’une , besileo foza femelle isandra
    [plus borné et plus stupide qu’elle , tu meurs]
    l’une nous chantera que tout va très bien à Mada , Madame la Marquise !

    .L’autre , foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko
    [un "junky over dosé" de rongony]
    se voit dans ses hallucinations exportateur de produits nourriciers gasy vers Djibouti !

  • 21 octobre à 11:46 | I MATORIANDRO (#6033)

    Otran ny miteny anakampo ry lerony hoe :

    "MATESA ZE HO FATY"

    "VEREZA DE ZE VERY"

  • 21 octobre à 12:02 | arsonist (#10169)

    On vous l’a dit plusieurs fois déjà : les foza sont déshumanisés !
    Les foza ne ressentent aucun sentiment humain !

    Entre autres , les foza ignorent
    1. la compassion
    2. la honte

    • 21 octobre à 14:09 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,

      Tant qu’à faire, pourquoi pas, foza en chef, c’est le diable en personne.

      C’est confirmé, des fozas restent en travers de votre gorge, c’est le résultat de be ambosika.

  • 21 octobre à 14:14 | Vohitra (#7654)

    Mbola hamafisina ihany ny efa nambara teto matetika fa ny fitsinjarampahefana tena izy ao anaty fizakantena ihany no vahaolana mahomby ho fikatsahana vahaolana ho fampandrosoana isamparitra.

    Mandalo dia miserana ny tomponandraikitra, manome baiko dia lasa ho toy ny mpandalo...dia miverina mitoby mitangorona mampiseho fahefana eto Antananarivo, moa ny zanaky ny Faritra variana amin ny fieboeboana amin ny politika, dia miakatra an Antananarivo mitady fahefana mba hahafahany manambaka sy mitaky voninahitra sy haja amin ireo vahoaka any amin ny Faritra.

    Toy izany hatrany no misy eto, dia rehefa mipoitra ny krizy politika, dia miafina sy mampiasa ny resaka foko sy fihaviana indray...

    Io ilay fihatsarambelatsihy sy hafetsifetsena foana atao eto.

    Faly ery mieboebo hoe izaho na izahay zanaky ny avy atsy na fikambanana avy eroa...nefa rehefa hanontaniana hoe inona ary no mba vitanao ho an io Faritra io, dia tsy misy atoraka sy valinteny mahafapo akory...

    Ilay fitobiana sy fivangongoana ary fangoronana fahefana eto Antananarivo dia tsy mitondra afatsy fanambakana sy fametsifetsena ny vahoaka isamparitra fotsiny hatramin izay ka hatramin izao...

    Diniho amin ny saina madio tsy miangatra anie e :

    Zo avy aiza, ary nahoana no tsy olomboafidy sy tsy zanaky ny Faritra Atsimo no manapa-kevitra manome tany midadasika ny vahiny any Atsimo ?

    Lazaina fa misy 1.043 miliara Ariary entina hanaovana fanarenana ny toekarena, koa maninona no tsy alefa any Atsimo aloha io vola io mba hamahana ny olana izay mahafaty sy mamono noho ny hanoanana ny Malagasy any ?

    Ary misy maty mitsipatsipaka dia ianao hanamboatra stade amin ny 77 millions de dollar sy Fly over 20 millions de dollar eto Antananarivo ?

    • 21 octobre à 15:14 | Antony (#9838) répond à Vohitra

      Miarahaba anao Vohitra,
      Ianao ve tsy kivy manoro hevitra ny fitondrana sy ny mpanohana tsy misy fepetra ?
      Ny azy ireo manko, "Tout va très bien madama la marquise" sa ahoana hoy i Arsonist ?
      Raha ny tahan’ireo nifidy azy dia ny any amin’iny faritra atsimo iny no ambony indrindra dia ahoana moa no hanadinoina hoe tsy mihinan-kanina anie izy ireo e ! Hafahafa, sadasada, vakina fotsiny !

    • 21 octobre à 19:13 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba Antony,

      Asa raha tsapanao fa misy zavatra hafa izay mbola tsy fahita sy nitranga hatrizay teto amin’ny Firenena ny miseho ankehitriny, eo amin’ilay fihetsika sy firesaka miantefa any amin’ny vahoaka no tiako resahana…

      Alaimpanahy mihintsy aho hilaza hoe toa lasa vanimpotoana famitahambahoaka amin’ny fomba ankolaka no tena manjaka ao anaty serasera ofisialy.

      Misy santionany vitsivitsy tiako havoitra hahitanao izany hambarako izany :

       Ahidratsy maniry ho azy miparitaka manerantany no lazaina ankitsirano fa zavamaniry mampiavaka antsika nefa dia misy karazany marobe amin’io ahitra io efa ho 400 eran’izao tontolo izao

       Hanorina fotodrafitrasa maro hoentina hamorona asa hono, nefa dia hita mibaribary fa tsy betsaka, ary tsy maharitra no asa miforona amin’izany kianja sy fanamboarana làlana rarivato na koa trano fonenana izany, ary tsy misy fiantraikany afatsy fitazonana aina any amin’ireo vitsy nahazo asa

       Izay manampahefana miresaka rehetra dia mampiseho dera sy laza ary fiankohofana amin’ilay misora-tena ho mpanjaka mba hamitahana ity farany…fa na izy rehetra miteny aza dia efa manana hevitra ankolaka ambadika daholo hamitahana ity farany amin’ny fitadiavana tombontsoa manokana daholo

       Miantso fitiavana ny tanindrazana ireto mpitondra rehefa miresaka, nefa ny fanapahankevitra rehetra ataony sy raisiny, dia manimba sy mandevona ny kolontsaina sy ny fomba tena Malagasy daholo

       Ilay adilahy politika nifanandrinana tamin’ilay mpivarodronono nandritry ny folo taona izao, rehefa zohiana sy tsidihina ifotony, dia mifono hevitra ampitaka lalina, dia nentina natao ho filalaovana ny resaka foko, indrindra rehefa ivelan’ny Faritra Analamanga, mba handrebirebena ny marivo salosana any mba hanohana ny fitondrana

       Tsy resaka kolikoly madinika sy risoriso mandalo intsony no mitranga, fa efa tena finiavana tanteraka sy faobe ataon’ireo mpanao politika mizaka fahefana hametrahana fizarana tombontsoa ankarihary sy fandaminana ny toekarempirenena hiarahana amin’ireo vahiny sy karana mpanambola

       Ny 99 % angamba amin’ny mpankasitraka sy mpiaro mafy ny fitondrana mijoro, dia olona lasa mpanankarena tampoka taorian’ny taona 2009 daholo, ary miady mafy ny hilolohavana ny mpitarika ho toy ny mpanjaka

      Inona no tiako hiaviana amin’izany resaka izany ?

      Raha izao fandehan’ny raharaha politika sy fitantanana izao, dia tsy maintsy ho tonga any amin’ny ady ny tohin’izao, na io adintsaranga na io adimpoko…ary ahiana hivadika ho adisarintaka hisy milisy hijoro anaty vondron’olona ka hifampitana aminkery…

      Teo aloha anie i Deba sy ny fianakaviany no tratra farany, i Ravalo sy ny TIKO no tratra farany, fa ity tsy toy izany no hitranga, amin’ity dia ho mpiasampanjakana, mpanao politika, mpitondra fiangonana no tsy ho afaka handositra hitsoaka any ivelany, ka alohan’ny hahatratra azy ireo farany, tsy maintsy itsy ady nolazaiko itsy no hipoaka…

      Izay no antony hisintonana ny lakolosy mafy dieny izao…

      Mankasitraka anao !

    • 21 octobre à 19:34 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Antony,

      Ary ity no tena zava-doza sy mamoafady tokoa :

      Ny zanak’Iarivo avy amin’ny foko Merina izay manohana sy miray petsapetsa amin’ity misora-tena ho mpanjaka ity, dia olona ratsy fitondrantena sy mpihatsaravelatsihy igagana, sy mpanavaka sy mpanilika fiarahamonina daholo, olona mitsiriritra sy maka tahaka an’ity mpanjaka adala ity daholo noho ny filana mamoafady…

  • 21 octobre à 16:32 | Besorongola (#10635)

    UN GRAND MERCI À NOS AMI(E)S DE LA RÉUNION !

    Madagascar : "Une mobilisation incroyable"
    Par - Clicanoo
    Réunion

    21 oct 2020, 07h38 10
    L’opération Kéré 2020 a déjà permis de récolter près de 90 000 euros. Les premières distributions alimentaires vont débuter demain.

    Le temps pressait. Les témoignages qui nous reviennent du grand sud de Madagascar continuent de faire état d’une situation alarmante. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) ce sont près de 500 000 personnes qui ont désormais besoin d’une assistance rapide "Ces populations doivent être assistées maintenant et rapidement sinon la situation va encore dégénérer".

    Ces derniers jours, l’artiste Talike Gelé parcouru avec son association les villages les plus touchés de l’Androy, dont elle est originaire. Elle raconte l’extrême dénuement des populations qu’elle a rencontrées : "Ils n’ont plus rien ! Ils ont vendu jusqu’à leurs dernières cuillères. Je ne sais même pas comment bien décrire la situation". La chanteuse a pu prendre des clichés de villageois rassemblés en attente de secours.

    On y revoit les mêmes images d’hommes, de femmes et d’enfants extrêmement faibles. Certains sont désormais incapables de se tenir debout. "Des médecins sont arrivés de la capitale pour ausculter et peser la population", relate Soureyah Vololomihaingo, assistante sociale à Tsihombe, "les plus pauvres ont reçu une aide alimentaire. Une seule fois depuis le déconfinement… Et depuis, plus rien. Les gens attendent toujours". "Les habitants ont très faim. Pour les femmes enceintes et les enfants, la situation est particulièrement critique”, nous confirme Bernard Tolia, le maire de la commune d’Anjapaly, "à midi, ils mangent de la cendre bouillie dans de l’eau chaude. Ça les fait tenir la journée. Le soir, ils ne mangent que des feuilles de cactus."

    Une première aide pour 108 familles

    Lancée il y a une semaine, l’opération "Kéré 2020" traduit déjà une mobilisation remarquable des Réunionnais. Au dernier pointage hier soir, ce sont 86 600 euros qui avaient été récoltés. Cette somme inclut la subvention de 30 000 euros accordée par la Région Réunion. Aux quatre coins de l’île, les initiatives se multiplient ces derniers jours. Particuliers, entreprises ou collectivités sont de plus en plus nombreux à rejoindre l’opération.

    Hier soir, par exemple, c’est le conseil municipal du Tampon qui a voté une enveloppe de 10 000 euros. "C’est incroyable la mobilisation à laquelle on est en train d’assister. Le téléphone n’arrête pas de sonner", témoigne Jean-Marc Collienne, le président de l’association Kéré. "On nous fait des propositions de tous les côtés. Et ce n’est qu’un début !"

    Comme annoncé, l’association Kéré a mandaté le Gret, une ONG habituée à travailler dans cette région de Madagascar particulièrement isolée. Après un repérage sur le terrain, en tenant compte des interventions en cours menées par d’autres acteurs, trois communes situées dans le district de Tsihombe ont été particulièrement ciblées : Imongy, Antaritarika et Nikoly. Elles se trouvent au bord de l’océan indien, à l’extrême sud de la grande île.

    Grâce à une partie des premiers fonds récoltés par l’association Kéré, les distributions alimentaires vont pouvoir y débuter dès ce jeudi pour 108 familles et plus de 200 enfants. Cette aide d’urgence sera composée de céréales et de légumineux mais aussi de farines infantiles locales. "Cette farine infantile coûte environ 2 euros, transport compris. Et il faut compter 2,5 kilos par enfant et par mois", explique Claire Kaboré, une responsable du Gret qui pilote sur place l’opération, "avec cinq euros, on nourrit donc un enfant pendant un mois".

    En chiffres, et pour cette première vague de distribution, ça donne : 2000 sachets de farines infantiles, 650 kilos de maïs et 200 kilos d’haricots blancs. Par ailleurs, une convention a été signée hier avec l’AES (Alimentation en Eau dans l’Androy) pour que deux camions citernes assurent un ravitaillement en eau potable. Au total, ce sont 11 000 litres qui vont être acheminés et stockés sur place avant la fin de la semaine.

    Volana Razafimanantsoa et Lukas Garcia

  • 21 octobre à 16:45 | Besorongola (#10635)

    LINTA, MANDRARE, MANAMBOVO, MENARANDRA, CES 4 FLEUVES ARROSENT CETTE RÉGION MAIS LES BASCULEMENTS D’EAUX TANT VANTÉS NE SONT QU’AU STADE DES PROMESSES

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Rijeke_madagaskara.svg

  • 21 octobre à 16:45 | Besorongola (#10635)

    LINTA, MANDRARE, MANAMBOVO, MENARANDRA, CES 4 FLEUVES ARROSENT CETTE RÉGION MAIS LES BASCULEMENTS D’EAUX TANT VANTÉS NE SONT QU’AU STADE DES PROMESSES

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Rijeke_madagaskara.svg

  • 21 octobre à 16:46 | Besorongola (#10635)

    LINTA, MANDRARE, MANAMBOVO, MENARANDRA, CES 4 FLEUVES ARROSENT CETTE RÉGION MAIS LES BASCULEMENTS D’EAUX TANT VANTÉS NE SONT QU’AU STADE DES PROMESSES

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Rijeke_madagaskara.svg

  • 21 octobre à 16:47 | Besorongola (#10635)

    LINTA, MANDRARE, MANAMBOVO, MENARANDRA, CES 4 FLEUVES ARROSENT CETTE RÉGION MAIS LES BASCULEMENTS D’EAUX TANT VANTÉS NE SONT QU’AU STADE DES PROMESSES

    • 21 octobre à 17:20 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Pardon pour les doublons... Ça beug de temps en temps !

  • 21 octobre à 17:18 | Besorongola (#10635)

    Ravalomanana, Rajoelina, Ny Rado Rafalimanana, Edgar Razafindravahy, Alain Ramaroson, Naina Andriatsitohaina, Mamy Ravatomanga, Norbert Ratsirahonana, Razakandisa, Patrick Rajaonary, Mbola Rajaonah.... dès qu’un mpandraraha (chef d’entreprise) Malgache réussit, il fait de la politique et ils s’entretuent tandis que d’autres profitent pour développer leurs affaires et verrouiller l’économie du pays.

    Ylias Akbaraly première fortune de Madagascar.

  • 21 octobre à 17:46 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le Député Tsaradia doit bouger son derrière pour aller annoncer au Président et le gouvernement de la situation à Ampanihy, pour faire comprendre qu’il prend ses responsabilités, au lieu d’utiliser son Facebook.

    Tout le monde comprend déjà à Madagascar que les députés, ou encore ce qu’on appelle aujourd’hui des gouverneurs, des gens nommés par les tenants du pouvoir, ironiquement, n’ont aucun pouvoir......les élus locaux, des Provinces ne font qu’ouvrir les bouches pour que Rajoelina et le gouvernement Ntsay les nourrissent, s’il y a de l’argent dans la caisse du pays pour acheter de la nourriture.

    Rajoelina est allé au Nord pour séduire paraît-il les électrices et électeurs de cette région. Et ce Monsieur passe un temps appréciable à faire de propagande, annonce des aides venant des institutions financières internationales pour Madagascar.

    Mais pas un mot pour la population du Sud, pas d’aides d’urgence venant de l’Etat Malgache pour les famines dont plusieurs familles ne savent visiblement plus comment survivre.

    Pour beaucoup des familles, l’espoir vienne sans doute de La Réunion, de l’extérieur. Les élus Malgaches sont passifs, attendent que les choses s’arrangent d’elles mêmes.

    Mais ces élus ne sont jamais en retard pour des inaugurations des petites choses et se faire photographier aux côtés des responsables politiques et fonctionnaires étrangers, notamment les fonctionnaires des institutions financières internationales.

    Rajoelina, son gouvernement et ses alliés et les élus de son parti politique nous racontent cette ânerie pour une émergence économique de Madagascar.

    La famine dans le Sud, et ailleurs dans le pays, constitue bien l’opposant officielle, efficace, bien malheureusement que cela soit le cas, à Rajoelina et son gouvernement, ce que Ravalomanana et R. Hery et les autres ne réussissent pas, ou n’ont pas envie et n’ont visiblement pas la volonté politique à faire pour venir en aide justement ces familles, victimes de négligeable de gouvernement.

    Émergence économique par un pouvoir qui ne connaît visiblement pas comment fonctionne l’économie est tout simplement un abus de langage, pour être poli, venant de Rajoelina et son gouvernement.

    Comment arriver à une émergence économique ?

    Rajoelina et son gouvernement doivent savoir pour prétendre en être capable d’y conduire leur pays. Mais il faudrait-il, sans doute, qu’ils nous fassent la démonstration, à commencer par comprendre et expliquer aux Malgaches la situation dans Sud, de leurs compétences, expériences et connaissances politiques et économiques.

    Personne ne demande la perfection, elle n’existe pas. Mais les dirigeants peuvent prendre avec sérieux et célérité leurs responsabilités en tant qu’élus dont les responsabilités justement consistent à s’occuper de la population et des affaires nationales.

    Quand on a faim, on perd toutes dignités, mais on a honte d’avoir faim. Cette honte est la seule fierté qui nous reste.

    Alors, parler de l’émergence économique n’est pas interdite mais c’est une insulte à la population qui a faim.

    • 22 octobre à 12:05 | Ngeda (#10235) répond à diego

      - Diégo tsy ny Député Tsaradia hiany faha misy koa Anankiray Laha miseho tena Milay. Tsy rarahiny naha ho ringana ary ireo Mponin’i Ampanihy, alehony manenjika ny PAC tsy rarahiny ny A..IEM Mihintsy ny KERE ao Ampanihy. Eeeh, aiza Manody, mivavaka ho anareo ao Ampanihy ny Malagasy, Mahereza daholo Tompoko.

    • 22 octobre à 12:12 | Ngeda (#10235) répond à diego

      - Idealson aah ! mba jereo leitsy ireo Vahoaka ao Ampanihy faha aiza atao matin’ny KERE ao . PAC Ok faha mba omeo pourcentage amin’ny Commissions ao r’izareo faha ho Ripak’eo ange raha tsy misy mba mitondra fara faharatsiny Vary 50.- Tonnes vitan’iela izany. Masina leroa ny Tanindrazana

  • 21 octobre à 18:59 | lanja (#4980)

    Mampibaribary ny tsy fahaizan ity DJ ity mihitsy ny zavamisy any atsimo, efa nandeha tany izy talohan izao saingy showbiz no nataony, propagandes mahazatra, tsy mahagaga raha misy ny matin ny hanohanana amin izao.... Emergence , toa mijoro eo ambonin ny fasan’ ny maty naona ity ny building mora ...METY hisy ny tsangambato ahatsiarovana ny maty naona @ ity fitondran i DJ ity, ary izay manana tanimbary tadiavin ny sasany hanaovana amboletra toy ny tetsy ambiohitrimanjaka dia mila hanaovana fahatsiarovana ho hitan ny taranaka fa manimba ny tanindrazana sy ny tontolo iainana izany fozaorana izany !

  • 22 octobre à 11:22 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Il ne faut pas s’y faire et dénoncer en permanence l’indécence de ces députés et plus généralement des dirigeants de Madagougou :

    https://www.actutana.com/depeche/oui-bien-sur-que-les-deputes-doivent-manger/

    Pas de retenue n’est ce pas quand on est l’élite des politiciens d’ une nation de gueux et d’affamés.

    Cordialement
    YaR

  • 22 octobre à 14:54 | saint-augustin (#9524)

    Bonjour,
    Il faut trouver une solution pérenne pour le grand SUD pour son développement et lutter contre le Keré.C’est une région plein de potentialité mais maintenue dans la pauvreté pour détourner les dons.
    Il faut aussi éduquer la population du Sud à compter sur eux-mêmes mais non pas par des aides:c’est le rôle des politiques élus de cette région.
    Vous savez que quelqu’un qui a plusieurs têtes de bétails ne boient même pas du lait car il est convaincu que cela va décimer son bétail.Et il habite dans une hutte où pour y entrer il faut se courber.Et en plus porte du salaka seulement alors qu’il a une centaine de tête de boeufs:c’est l’élevage contemplatif.Les dons ne font qu’aggraver la pauvreté dans le Sud.Organisons le grenelle du Sud pour résoudre une fois pour toute le problème du Keré .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS