Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 22 septembre 2019
Antananarivo | 22h17
 

Coopération

Banque mondiale

Signature des accords de financement de 292 millions de dollars

mercredi 27 mars | Arena R.

C’est officiel. La signature de trois accords de financement et d’un accord de projet entre le gouvernement malgache, la Banque mondiale et la Jirama a eu lieu hier à Antaninarenina. Ces accords qui permettront à Madagascar de bénéficier de 292 millions de dollars ont été approuvés par le conseil d’Administration de la Banque mondiale au début du mois de mars.

Les projets en question portent essentiellement sur le développement de l’accès à l’électricité à moindre coût dont le montant de financement s’élève à 150 millions de dollars, à un financement additionnel sous forme de don de 90 millions de dollars du projet de filets et de sécurité sociaux et à un financement additionnel sous forme de don de 52 millions de dollars du projet de croissance et de sécurisation foncière ou CASEF.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 27 mars à 11:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    N’en déplaise à certaines personnes mais c’est de bonne augure pour le régime : Tout arrive à point pour ceux qui savent gouverner.

    • 27 mars à 17:54 | rayyol (#110) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C est bizarre ce que ce gouvernement fait en a peine 2 mois Est ce que par hazard le travail aurait été fait d avance et que celui ci ne fait qu en prendre le mérite

  • 27 mars à 11:23 | cool Raoul (#10042)

    BONNE NOUVELLE
    Maintenant, reste a savoir si la JIRAMA va pouvoir fournir de l’eau potable car lorsque l’on analyse l’eau du robinet, on trouve des choses formidables.
    suivant la saison des pluies fortes, du Nickel avec une teneur 5 fois supérieure aux normes
    des colliformes , E-coli supérieures aux normes toute l’année..

    mais personne ne s’inquiète car ce n’est que de l’eau...
    Autre question
    pourquoi certains particuliers ont des factures avec TVA et d’autres sans TVA ?
    il faudrait peut êtreque la JIRAMA soit convaincante dans ses explications (s’il y en a..)

    • 27 mars à 18:45 | nirina (#7023) répond à cool Raoul

      "La Jirama tient à rappeler que sont exonérées de la TVA, les consommations à usage domestique inférieur ou égal à 10 m3 pour l’eau, et à 80 Kwh pour l’électricité."

  • 27 mars à 11:29 | harmelle (#5862)

    ça concerne qui l ’electricité Jirama ? Dans quelle région ?
    Comment y disait l’autre ? Tonneau des danaides ???

    • 28 mars à 07:38 | cool Raoul (#10042) répond à harmelle

      pour ma part je suis dans le cas d’exonération de la TVA, mais quand je vais a JIRAMA, silence radio..

      Et pour le nickel dans l’eau, la JIRAMA s’exonère aussi ??

  • 27 mars à 12:09 | Vohitra (#7654)

    Ny otrikarena hono no hohajariana, ary ny harena no hotrandrahana, ary efa misy hono ireo namana efa vonona ny hamatsy ara-bola ireo tetikasa nampanantenaina sy nanaovana angoantenda...

    Inona indray ity nitranga rehefa nahazo fahefana ?

    Toa lasa mampibaby trosa ny zanaka amampara sy voafatotr’ireo sehatra mpampindram-bola mahazatra indray e ?

    Izao izany ilay hoe " tsy voafehin ny saina izay aloaky ny vava e "

  • 27 mars à 13:24 | Jacques (#434)

    Dire que, de financement extérieur, il (le bac-3) n’en voulait pas ! Visiblement ce n’est pas le cas, les yeux plus gros que le ventre, c’est raté.

    On ne peut tout de même pas lui en vouloir, on ne s’affranchit pas du statut de babakoto du jour au lendemain.

    Bonne journée.

    https://www.youtube.com/watch?v=byBcIoldhj0

  • 27 mars à 14:04 | vazaha (#9399)

    Sécurisation foncière de qui ?

  • 27 mars à 14:47 | Vohitra (#7654)

    Toa tsy mety hahilika koa ity Ramatoa Coralie Gevers ity fa vao maika aza izy mamahatra mihintsy marina

  • 27 mars à 14:52 | Jipo (#4988)

    " développement de l’accès à l’électricité à moindre coût dont le montant de financement s’élève à 150 millions de dollars, "
    A MOINDRE COUT !!! 292 MILLIONS DE DOLLARS !!!
    Combien de générations pour rembourser ???
    Ce qui me réconforte c ’est l’ intitulé : A MOINDRE COUT qu’ est ce que ça aurait été si non ???
    Et dire que ce pognon va aller sur les comptes de ces racailles , la gestion catastrophique de cette société, rétribuée, pour ne pas dire encouragée à continuer !
    Quelqu’ un pourrait-il calculer combien d’ années de fuel cela représente-t-il pour avoir quelques lampes ??? en M3 de benzine pour une somme pareille, ils vont peut etre faire un tarif famille nombreuse ?
    Si ce n’ est se foutre du monde vous maudirez ce que c’ est !

  • 27 mars à 15:45 | jules (#2904)

    Ca y est , ouf, le dj va enfin pouvoir se rembourser de sa chère campagne électorale. La vie est belle au babakotoland. Et quoi de neuf sur le front du BDR ?

    • 27 mars à 17:08 | Vohitra (#7654) répond à jules

      Le cocktail Macron-Xi Jinping sera dorenavant facile a ingurgiter avec le parfum rosee arrose de multilateralisme

    • 27 mars à 19:30 | hafatse (#9818) répond à jules

      @jules

      Trafic en tout genre

      https://www.courrierinternational.com/article/verbatim-madagascar-degradation-de-lenvironnement-et-corruption-continuent-dinquieter
      "Mais de ce côté-là, le bilan de son précédent mandat – de 2009 à 2013 – laisse à désirer. “Les exportations illégales de bois de rose précieux ont grimpé en flèche sous sa direction et celle de [Hery] Rajaonarimampianina [le président sortant, aux manettes de 2014 et 2018], pointe Nature, et des environnementalistes affirment que le gouvernement de Rajoelina était complice des activités de puissants "

      mediapart

      "Quelques jours suivant son limogeage du ministère de l’Environnement et des Forêts, Joseph Randriamiarisoa tenait à s’expliquer sur les probables raisons de son départ forcé. Il reprochait à Andry Rajoelina, qu’il plaçait en tant que complice de Mamy Ravatomanga et de Sam Sam Yok dans le trafic de bois précieux, de ne pas avoir apprécié l’initiative d’assainissement qu’il a prise. Joseph Randriamiarisoa se voyait alors comme un élément gênant que le régime avait absolument besoin d’écarter. Cet ancien ministre a annoncé par la même occasion qu’il a fait ouvrir une enquête parlementaire qu’il a l’intention de suivre jusqu’au bout. « Peu importe les fonctions ou les identités des personnes impliquées dans cette affaire, elles devront répondre de leurs actes », a-t-il résumé."

      Omer Beriziky
      "Son dernier Premier ministre affirme pourtant le contraire. "Les trafiquants étaient tellement protégés en haut lieu du pouvoir que tous mes efforts pour contrôler les trafics ont été rendus à néant”, déplore a posteriori Jean Omer Beriziky."

      http://terakarandriantsoa.blogspot.com/2012/04/

      Hold-up dans les banques malgaches : 1,220 milliard Ar dérobés depuis la crise
      Samedi, 21 Avril 2012 « L’insécurité à Madagascar n’a pas encore dépassé le seuil de l’intolérable », avait déclaré un haut gradé de la Gendarmerie nationale, très bien connu du public. Une déclaration qui n’est apparemment pas conforme à la réalité, surtout depuis la crise de 2009 où les actes de banditisme ont pris une proportion inquiétante. Dans le domaine bancaire par exemple, les hold-up se sont multipliés, selon les chiffres communiqués hier par Vololona Rakotondralambo de l’Association Professionnelle des Banques (APB). Au total 1,220 milliard Ar ont été dérobés au cours d’attaques à main armée dans les banques depuis la crise. En tout, 7 attaques depuis 2009 jusqu’en 2012. Les banques exercent leurs activités dans un contexte de crise », selon Vololona Rakotondralambo. Un contexte de crise qui provoque évidemment le traumatisme chez les agents et les cadres des banques dont certains ont été injustement soupçonnés d’être mêlés dans ces attaques. En tout cas, ce climat d’insécurité caractéristique à la transition dirigée par Andry Rajoelina figure parmi les éléments de blocage du développement économique cités hier par le Groupement des Entreprises de Madagascar (GEM)

      liberation

      https://www.liberation.fr/planete/2019/01/08/madagascar-andry-rajoelina-du-putsch-militaire-a-la-victoire-electorale_1701652

      Corruption généralisée

      Entre 2009 et 2013, quand Rajoelina est à la tête du pays, l’économie s’effondre. La croissance chute alors que le taux de la population disposant de moins de 1,90 dollar par jour atteint 77% en 2012. L’insécurité augmente dans les rues de la capitale comme dans les zones rurales isolées, où sévissent les dahalos (voleurs de zébus). Pour le président de la transition, ce n’est que le résultat de la conjoncture économique compliquée par la suppression des aides internationales après le coup d’Etat.

      Razara Pierre : COUP d’ETAT

      https://it-my.com/watchvideo/iray-sy-iray-n%C2%B015-15-septambra-2018-andry-rajoelina-sciences-po-paris-ONPxOUpncGs.html

  • 27 mars à 19:44 | hafatse (#9818)

    @jules

    MEDIAPART blog de Philippe Divay

    "A défaut d’une opposition crédible, ce sont les autres qui montent au créneau. Après Alain Ramaroson (voir article : « Premières révélations sur l’assassinat de Nadine Ramaroson »), c’est au tour d’un notable, Patrick Zakariasy, de dénoncer un proche d’Andry Rajoelina. Au cours d’une conférence de presse au Colbert le 12 octobre, ce Tangalamena (prince traditionnel), a nommément accusé Mamy Ravatomanga, un homme d’affaires, et la société chinoise Mainland Mining d’avoir organisé le trafic des bois de rose. Patrick Zakariasy a expliqué, documents à l’appui, toute l’organisation : fausses déclarations, passage en douane hors scanner, etc…

    Auparavant, l’ancien ministre de l’Environnement, Joseph Randriamiarisoa, avait incriminé lui aussi Mamy Ravatomanga pour le même trafic."

    • 28 mars à 09:29 | Jo Brandon (#9919) répond à hafatse

      Le Bianco devra s’auto-saisir et convoquer alors Mamy Ravatomanga, dit Pierre bleue.
      Ensuite, il faut savoir qu’un Tangalamena n’est pas un prince.

  • 28 mars à 08:36 | lysnorine (#9752)

    Re : rayyol 27 mars [2019] à 17:54 répond à plus qu’hier et moins que demain ^

    « C est bizarre ce que ce gouvernement fait en a peine 2 mois .
    Est ce que par hazard le travail aurait été fait d avance et que celui ci ne fait qu en prendre le mérite »

    Efa tamin’ny taona 2015 no nasain’ny BM neken’ Ingahy Rajaonarimampianina sy ny governemantany ny tetik’asa mirakitra ity hoe « projet de filets et de sécurité sociaux » (FSS) ity na "Madagascar Social Safety Net Project" (SSNP). Izany hoe tetik’asa novolavolain’ny BM izany fa TSY NY MINISTERA tokony hiandraikitra izany tao amin’ny GOVERNEMANTA MALAGASY akory.

    Karazan’itony nantsoinay matetika hoe tetik’asa omanin’ny « mpampisambo-bola » avy any ivelany ka azo oharina amin’ilay antsoin’ny ohabolana hoe « Hanina omen’andevolahy : tsy tian-kano, tian-kano ». Izany hoe na mifanandrify na tsy mifanandrify amin’ny voalohan-javatra tena ilain’ny sarambabem-bahoaka sy ny tokantranom-pirenena (« économie nationale »), na toa inona na toa inona no mety ho vokany arak’izay azo hitsinjovana azy mialoha, dia tsy maintsy soratan’ny Governemanta ho an’isan’ny « pôlitikany ».

    Satria moa na oviana na oviana na taiza na taiza eran-any, dia TSY MISY TOKOA IZANY HOE HANINA OME-MAIMAIM-POANA izany arak’ilay fitenin’ ny mpiteny angilisy hoe : "there’s no such thing as a free lunch", dia mijaridina avy hatrany angamba eto ny fanontaniana hoe : Inona kosa aza no TENA AO AMBADIKY ny « fampisamboram-bola » mora sy « fanomezana » avy amin’ny BM/AID ?

    Eo am-panamasahana valin’izany fanontaniana izany, dia tonga tao an-tsainay izao fivoasana izao, naroson-dRatoa Éliane NAIKA, senatera taloha, efa tamin’ny FITO TAONA LASA, mikasika ny malaso any Atsimo amin’ny ankapobeny, ny fananany fitaovam-piadiana mahery vaika, ny tsi-fandavoan’ny herim-panjakana azy ireo, koa afaka manao ny danin’ny kibony efa nandritra ny taona maro izay :

    « Vivement une enquête indépendante et approfondie pour faire la lumière »
    mercredi 19 septembre 2012, http://elianenaika.blogspot.ca/

    « Des personnes natives de cette région, notamment l’ancien chef de district de BETROKA Paolo Emilio Raholinarivo Solonavalona soutiennent ...qu’une ÉPURATION ETHNIQUE EST EN TRAIN DE SE FAIRE DANS CETTE PARTIE DE L’ÎLE ...

    « il est maintenant établi que ces dahalo ont BÉNÉFICIÉ D’UN FINANCEMENT CONSÉQUENT et sont maintenant ÉQUIPÉS D’ARMES DE GUERRE, donc étant donné la taille du marché, ce serait étonnant que ce soit du simple vol de zébu, il est donc nécessaire de faire une petite ANALYSE DES ATTRACTIVITÉS ÉCONOMIQUES DE LA RÉGION, assez conséquent pour financer une armada...

    « CONTRAIREMENT AUX IDÉES REÇUES SUR CET ENDROIT LE PERCEVANT PLUTÔT COMME LE "DEEP SOUTH" profond où les Dahalo règnent en toute impunité et complètement enclavée, cette région dispose d’une très BONNE INFRASTRUCTURE, notamment les routes où des CENTAINES de 4X4 APPARTENANT aux ONG et SOCIÉTÉS SILLONNENT TOUS LES JOURS, Radio, téléphone satellite, GPS sophistiqués, Andranondambo, Antirimena, Maromby, Esiran,Tranomaro, Tsivory, Marotsiraka, Ebelo, Mahaly sont accessibles par route, et un AÉRODROME se trouve même sur le site de MAROMBY.

    « Il y a des CAPITAUX QUI CIRCULENT et les ATTRACTIONS ÉCONOMIQUES ne manquent pas, c’est d’une NAÏVETÉ de CROIRE que l’ENJEU RÉEL est EXCLUSIVEMENT dans le TRAFIC DE ZÉBU, malgré que c’est une tradition ancestrale.

    Et on ne dispose pas d’un ARSENAL MLITAIRE juste par le vol de quelques boeufs, il faut de l’argent, mais surtout un VASTE RÉSEAU ».
    Rehefa atambatra izany rehetra izany, dia tsapa fa misy fikendrena ny HAHALAO MONINA ny mponina amin’ny toerana BE HARENA azo tsihin’ny mpihaza tombon-karena sy tombom-barotra (avy any IVELANY izany, na « investisseurs étrangers »). Lasa MPITSOA-PONENANA VOATERY MIFINDRA MONINA IZANY IREO MPONINA LAO MONINA IREO. Koa eto, araka ny fivoasanay, ny hidiran’ny « fampisamboram-bola » sy « fanomezana » ataon’ny BM [sy ny namany] : ny tombon-tsoa ho an’ ny « investisseurs étrangers » - na ny efa eto an-toerana na ny mikasa hiditra - no tena kendreny amin’ny FANAMBATAMBAZANA ireo mpitsoa-ponenana sy very tanindrazana ireo - indrindra ny vehivavy ! - amin’ilay tetik’asany hoe : "Madagascar Social Safety Net Project" (SSNP) na « projet de filets sociaux de sécurité » (FSS). Sao MIKOMY izy ireo ka hanembantsembana ny fihinan’ny « investisseurs » . Fitsimbinana tombon-tsoa ho an’ireo « investisseurs étrangers » ireo ihany koa no antony hampisamboran’ny BM vola ny Fanjakana Malagasy hanaovany INFRASTRUCTURES vaovao IZAY ILAINY ka hanamaivana ny holaniany.
    (Hofaranana)

    • 28 mars à 08:50 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re : rayyol 27 mars [2019] à 17:54
      « [...] le travail (a) été fait d avance »...hatry ny ela : Ny FANAMBATAMBAZANA ireo lasa mpitsoa-ponenana sy very tanindrazana ka voatery nifindra monina.
      (Tohiny sady farany)

      - FIZARANA LELA VOLA
      « http://www.banquemondiale.org/fr/news/press-release/2019/03/01/madagascar-world-bank-90-million-to-strengthen-the-national-social-protection-programs

      « La Banque mondiale a appuyé Madagascar à mettre en place son SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE depuis 2015 avec le premier projet financé par l’IDA d’un montant de 40 millions USD, suivi d’un premier crédit additionnel d’un montant de 35 millions USD en octobre 2016 afin de répondre à une grave sécheresse provoquée par El Niño dans le sud de Madagascar »

      « Le projet FSS a lancé trois programmes de TRANSFERTS MONÉTAIRES pour les ménages pauvres et vulnérables : le programme Argent Contre Travail Productif (ACTP), le Transfert Monétaire pour le Développement Humain (TMDH), et le programme de transferts monétaires FIAVOTA en faveur des ménages du Sud touchés par la sécheresse. À ce jour, le projet a touché plus de 140 000 ménages bénéficiaires dans SEPT RÉGIONS et 17 [DIX-SEPT] districts. »

      « Quelques exemples d’activités PRÉVUES pour l’ACTP à partir d’expériences antérieures :
      . reboisement
      . aménagement des tanety
      . aménagement des rizières
      .mise en place de pépinières...

      Singanina manokana fa mirakitra harem-be ankibon’ny tany ny distrika maro iantranon’ilay « projet de filets sociaux de sécurité » (FSS).
      - Ankazoabo, Toliara II, Bekily, Beloha, Tsihombe, Ambovombe, Amboasary Atsimo, Vohipeno, Manakara....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS