Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 février 2021
Antananarivo | 01h29
 

Economie

Accords de partenariat économique

Signature à la fin de l’année...

mardi 14 août 2007 | Volana R.

Pas après ! Dès l’année 2000, l’Union Européenne (UE) et les pays de l’ACP, dont Madagascar (Afrique, Caraïbes et Pacifique) ont signé l’Accord de Cotonou qui prévoit la fin des accords préférentiels de Lomé et qui accordaient l’accès de la plupart des produits ACP au marché européen sans droits de douanes. Madagascar, faisant partie des PMA (Pays les moins avancés), en bénéficie.

Cependant, l’accord de 2000 prévoit également un autre régime entre les deux parties jusqu’en 2020, d’où la recherche des Accords de Partenariat Economique ou APE, puisque la Convention de Lomé prend fin en décembre 2007.

De Cotonou à l’OMC

Lors de la signature de l’Accord de Cotonou, les groupe ACP et l’UE ont convenu d’engager des négociations sur de nouveaux accords de partenariat économique afin d’être conforme aux règles de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) Madagascar négocie cet APE dans le groupe Afrique Orientale et Australe (AfOAM), dont six thèmes ayant comme objets : l’agriculture, l’accès au marché, la pêche, le développement, les services et les questions liées au commerce. Selon les directives, l’APE comportera l’ouverture progressive des marchés des pays ACP aux produits européens afin d’établir une Zone de Libre Echange (ZLE). En d’autres termes, l’APE sera le cadre qui va régir les échanges entres les pays ACP, dont Madagascar, et l’UE dans les années à venir. Vues les différences de niveau de développement, les pays ACP pourront dresser une liste des produits sensibles ou produits d’exclusion qui seront exclus de la ZLE entre l’UE et l’ACP. Les droits de douanes sur ces produits ne seront pas supprimés. L’UE a fait des offres, comme l’accès des produits ACP sans quota ni droits de douane, sauf pour le riz et le sucre.

Signature ou pas signature ?

Hier, les opérateurs et l’Etat malgache ont tenu un atelier national pour définir le chemin à suivre. Ils ont négocié au niveau national pour repérer les tenants et aboutissants des négociations des APE. Où en sommes-nous par rapport à ces négociations qui ont débuté en 2004, quel est le chemin qui reste à parcourir au niveau global et au sein de chaque thème ? Suivront les 22 ateliers régionaux (malgaches) pour expliquer l’APE.Fin octobre 2007, les pays ACP tiendront une réunion à Cotonou. La signature se fera-t-elle ? Pour Madagascar particulièrement, seuls deux domaines sont clairs, à savoir le développement à l’accès au marché.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS