Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Politique

Affaire Tantely Andrianarivo

Ses proches réagissent

mardi 8 mai 2007 | Alphonse M.

La décision d’une banque suisse de lever le gel des 2,8 millions Francs suisses au nom de l’ancien Premier ministre Tantely Andrianarivo alimente toujours les discussions dans les salons. Suite à l’intervention des autorités malgaches, l’ancien locataire de Mahazoarivo, par le biais de ses proches collaborateurs ont mis fin au mutisme. Joints au téléphone, les proches de Tantely Andrianarivo ont reconnu qu’une enquête a été ouverte en 2003 à l’encontre de l’ancien chef de gouvernement concernant son compte personnel dans un établissement bancaire suisse. De Suisse jusqu’à Madagascar, en passant par la France, les enquêteurs ont remué ciel et terre pour savoir l’origine exacte de ce fonds. Mais jusqu’à maintenant, selon nos interlocuteurs, aucune trace d’illégalité n’a été décelée. S’agit-il d’un blanchiment d’argent ou de détournement de deniers publics ? Pour l’instant, rien d’anormal et aucun soupçon ne pèse sur Tantely Andrianarivo. Raison pour laquelle, la justice suisse a remis au propriétaire la somme de 2,8 millions FS, soit 22 miliards de fmg.

La décision de la justice helvétique ne semble pas plaire à la partie malgache. A rappeler qu’en 2003, le gouvernement suisse avait informé l’Etat malgache de l’existence de ce fonds dans une banque suisse. Du coup, les deux parties sont convenues de geler ce compte au nom de l’ancien premier ministre pour déterminer l’origine de cette somme. « Pourquoi s’acharne-t-on contre Tantely Andrianarivo alors que la partie malgache n’a apporté aucune preuve pour pouvoir justifier l’origine de cet argent ? », s’interrogent les amis de Tantely Andrianarivo. Et ces derniers de conclure qu’ils croient en la justice suisse par son impartialité, son indépendance vis à vis de l’exécutif. « Que la vérité soit rétablie dans cette affaire, ont-ils souhaité ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS