Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 juillet 2019
Antananarivo | 17h21
 

Société

Fianarantsoa

Sept militaires à Tsiafahy, vingt à Antanimora après le meurtre de trois personnes à Ambohimahasoa

vendredi 5 juillet | Arena R.

Sept des vingt sept militaires impliqués dans le meurtre de trois individus à Ambohimahasoa, province de Fianarantsoa sont encore en détention provisoire à la maison de force de Tsiafahy. Les vingt autres auraient déjà été transférés à la maison d’arrêt d’Antanimora. Ce, après trois jours d’enquête de fond diligentée par le juge d’instruction et qui aurait nécessité la présence des proches des victimes.

Ces militaires sont accusés d’enlèvement, d’agression et de meurtre sur les trois hommes originaire du village de Camp Robin et d’Ambohimahasoa. Accusés de détention d’arme illégale, les victimes ont été arrêtés le 20 mai dernier. Après plusieurs jours de garde à vue dans un camp militaire, ils ont été retrouvés morts dans le fleuve d’Onive, au niveau de la commune Ampitatafika, à Antanifotsy. Les premiers détails de l’enquête ont révélé que les victimes ont été étranglées et blessées avec des objets tranchants. L’enquête se poursuit encore actuellement.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 5 juillet à 11:31 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Des gens fort recommandables ces djangos dégusisés en militaires, cela mériterait le peloton d’ exécution !
    Vous avez dit " sauvages " ? même pas honte !!!

  • 5 juillet à 12:24 | Vohitra (#7654)

    C est dangeureux, rien que dans un camp, la main de la justice a pu denicher 27 bandits en uniforme !

    Combien y a t-il de camp et caserne dans ce pays ?

    Meme les milices de Jean Pierre Bemba ou de Charles Ble Goude auraient pu avoir la frousse avec de tel audace

    • 7 juillet à 09:36 | Ibalitakely (#9342) répond à Vohitra

      Nataorana tokoa ny miaramila [tsy zandary na pôlisy fa miaramila] t@ andron’ny Deba & ny RESEP nefa tsy nisy (27) nahavita heloka goavana tahaka izany. Fa ny 03/2009 rehefa ireny imasom-bahoaka nisy Sergent nandaka Colonel tsy mba voasazy, & Adjudant namelaka tehamaina Général tsy nisy bedy ireny dia lasa tsy voafehy intsony ny ao @ tafika ao. Na dia mody nasiana sarintsari-mpanpiavanana aza t@ 07/2009 tao @ CCI Ivato ny meloka tsy sahy nosaziana dia manome lesona ratsy foana.

  • 10 juillet à 08:30 | MANDROSO (#10444)

    Tsy moramora ny mamerina amin ny laoniny ny baranahina be teo aloha.Ny mpitandro ny filaminana no anisan’ny mitaiza ny vahoaka amin’ny alalany fihetsika hataony ary indrindra fa hantenainy hiaro azy.
    Raha mbola tsy manome bonne exemplaire ny mpitandro ny filaminana sy ny fitsarana de mbola sarotra zany fanjakana tsara tantana izany. Efa ankasitrahana aloha le sazy nomen’ny fitsarana fa ny question de hoe tena efa notanterahina ve io didy io sa ?????

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS