Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 09h01
 

Société

Semaine de la santé de la mère et de l’enfant

Sensibilisation focalisée sur l’allaitement maternel

vendredi 14 octobre 2011 | Haingo

La 11ème édition de la Semaine de la Santé de la Mère et de l’Enfant débutera ce 17 octobre prochain et ne prendra fin que le 21 octobre. La cérémonie d’ouverture se déroulera dans la commune rurale d’Alasora, selon le ministre de la Santé lors d’une conférence de presse qu’il a organisée ce 13 octobre à Ambohidahy ; l’objectif étant de réduire le taux de mortalité infantile et celui des femmes accouchées.

Depuis l’année 2006 quand le gouvernement Malagasy a décidé de tenir cet évènement de sensibilisation, des résultats satisfaisants ont été constatés, ont annoncé les directions de ce ministère. En témoignent entre autres les résultats de la dernière SSME en avril de cette année, dont les objectifs ont été atteints puisqu’environ 376.000 enfants soit 83% de ceux de 6 à 11 mois et 84% des femmes nouvellement accouchées ont pu bénéficier de supplémentation en vitamine A. Par ailleurs, le taux de vaccination a connu lui aussi une hausse jusqu’à 99% chez les enfants de moins de 2 ans et 76% chez les femmes.

Concernant le déparasitage, plus de 50.0000 enfants ont bénéficié des opérations d’administration du BCG et du DTC3. Pour cette nouvelle édition, les travaux de sensibilisation seront renforcés étant donné que les objectifs visent à vacciner au moins 80% des nouveaux nés jusqu’à 11 mois et de distribuer de la vitamine A à au moins 90% des enfants de 6 à 59 mois ainsi que d’administrer de l’albendazole chez 90% des enfants de 12 à 59 mois.

La particularité de cette édition est qu’elle verra le renforcement quant à la sensibilisation des femmes à procéder à l’allaitement maternel. Outre les vaccins et les vitamines, l’allaitement maternel favorise également la santé de la mère et de l’enfant, souligne le ministre. À part les vaccinations et déparasitages, la sensibilisation sur le dépistage du VIH sera aussi mise en exergue puisque le but est d’atteindre une performance de 0,008% de couverture contraceptive pendant la SSME.

Plus de 8000 agents de la santé accompagnés par des agents communautaires et des animateurs assureront le déroulement de cet évènement dans 112 districts sanitaires du pays.

Concernant les moyens financiers mis en œuvre, le ministre d’expliquer que cette édition a connu une réduction de son budget par rapport à celle du mois d’avril. Il se monte à 828,501 dollars.

Rappelons que Madagascar occupe actuellement la première place en Afrique quant au taux de mortalité infantile qui est de 97 sur 100.000.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 14 octobre 2011 à 09:30 | jack-no (#1477)

    rien ne vaut le lait maternel, malheureusement, les femmes sous alimentées, ne peuvent allaiter leur bébé.

    la majorité nourrissent leur nourrisson avec le bouillon de cuisson du riz.

    ce n’est pas demain que les politiques prendront conscience du problème.

    jacques

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS