Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 février 2024
Antananarivo | 15h14
 

Santé

Santé publique

Santé mentale : prise en charge insuffisante à Madagascar

mardi 17 octobre 2023

La santé mentale reste un sujet négligé malgré une détresse psychologique croissante parmi la population. Pour ce mois de sensibilisation à la santé mentale, l’association psy-Kozy a tenu une conférence de presse hier pour sensibiliser la population aux droits des personnes souffrant de maladie mentale.

Cette association se donne comme objectif de créer un centre de réhabilitation psychosociale à Madagascar, un lieu crucial pour aider ceux qui luttent contre des troubles psychosociaux.

Malgré des besoins immenses, seule une poignée d’établissements peuvent prendre en charge ces patients touchés par ces affections dont personne ne veut en général entendre parler. Dans la capitale, 6 services psychiatriques peuvent recevoir les patients dont 4 en hospitalisation. Dans tout le pays, il existe 15 services de psychiatrie notamment dans les hôpitaux publics.

On recense uniquement 22 psychiatres pour 28 millions d’habitants dans le pays alors que les normes de l’OMS sont de l’ordre d’1 psychiatre pour 5 000 malades. Il existe également très peu de psychologues en exercice, une jeune faculté de psychologie et un peu plus de médecins généralistes formés à la prise en charge de la maladie mentale (D.U santé mentale).

Lors de la journée mondiale de la Santé Mentale célébrée le 10 octobre dernier, une enquête MINI (outil diagnostique International Neuropsychiatric Interview) révèle que 47% des habitants de la capitale présenteraient au moins un trouble mental. Cette problématique s’étend surtout aux milieux carcéraux. Selon l’ONG Humanité & Inclusion, 98% des prisonniers ressentent souvent de la tristesse, 90% se sentent fatigués, 70% sont en colère, 60% ont peur, 15% veulent mourir et 2% ont déjà tenté de mettre fin à leur vie.

Les troubles mentaux s’inscrivent dans un large éventail d’affections qui comprennent également les troubles neurologiques et dus à l’utilisation de substances psychoactives. Parmi les affections courantes figurent la dépression et les troubles anxieux, les troubles dus à l’abus d’alcool et d’autres substances, ainsi que des troubles sévères et incapacitants comme la schizophrénie et les troubles bipolaires.

Dans les pays en développement, les troubles mentaux risquent d’augmenter de façon disproportionnée dans les décennies à venir, alerte l’OMS. De même, les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale et celles qui sont atteintes de handicaps psychosociaux présentent des taux disproportionnellement plus élevés de mauvaise santé physique ainsi qu’une espérance de vie réduite.

-----

15 commentaires

Vos commentaires

  • 17 octobre 2023 à 11:27 | IzAGI (#11539)

    En même temps quand on voit les énergumènes qui sévissent sur ce forum on se dit à quoi bon dépenser des sous pour cela.
    Il y a tant d’autres choses plus urgentes à faire.

    • 17 octobre 2023 à 13:10 | Shalom (#2831) répond à IzAGI

      Bravo, le mec qui ose se décrire lui-même. Bravo !

    • 17 octobre 2023 à 16:58 | IzAGI (#11539) répond à IzAGI

      Je ne me prétends pas docteur.

  • 17 octobre 2023 à 11:36 | Jipo (#4988)

    47% des tananariviens !!!
    La moitié de la population ce qui expliquerait la facilité de la convaincre moyennant unT-shirt, un kapoaka de vary et un peu d’ huile pour faire passer le tout et l’ affaire est dans le sac ...
    Avec un tel boulet, sortir le Pays de la crise ne relève plus le la psychiatrie , mais d’ une vaste campagne d’ éducation, qui devrait etre la priorité de tous les prétendants, manifestement ya encore du travail ?
    Quant à la psychiatrie, si un seul de ces artistes avaient déjà soigné quelque chose, cela se saurait ?, autre que de remplir les asiles et abrutir encore plus les « clients/patients" ...
    On comprend mieux les addictions aux cowboys, kung-fu et autres bruce lit , de cette population qui n’ a pas eu la chance d’ accéder à un minimum d’ éducation et gout de l’ effort , qui se contente de paraitre plus facile que d’ etre à l’ image de celui qui leur est montré j’ ai cité eunuque 1er, majorette des défilés de modes , des bals poussières, et des lésés en neurones .

    • 17 octobre 2023 à 11:59 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Jipo
      Allez un peu plus loin dans vos arguments .
      Le problème psychiatrique sous ses différentes formes touchent aussi les pays développés (bipolaires ,schizophrénie ,etc,...). La schzizophrénie touche 0,3 à 0,7% de la population mondiale dont 600 000 en France . Et oui c’est un fléau mondial , beaucoup d’entre ces personnes n’ont pas de prise en charge .C’est dire beaucoup de malades ne se rendent pas compte non plus de leur maladie .

  • 17 octobre 2023 à 12:03 | Lucile (#11487)

    "Dans les pays en développement, les troubles mentaux risquent d’augmenter de façon disproportionnée dans les décennies à venir."
    cf. OMS
    FAUX. Ce n’est pas dans les "décennies à venir", c’est déjà le cas maintenant .
    Les populations perdent leurs repères, et sont maintenues volontairement dans la pauvreté par des gouvernants sans foi ni loi. Une population pauvre , affamée est plus facilement manipulable mais au fond d’eux-mêmes les gens sont brisés et désespérés de vivre à Madagascar par exemple , PAYS EN VOIE DE SOUS DÉVELOPPEMENT : LE 5EME PAYS LE PLUS PAUVRE DU MONDE....
    pauvre , affamée

  • 17 octobre 2023 à 12:31 | Turping (#1235)

    Un sujet intéressant !
    22 psychiatres pour 28 millions d’habitants ,soit un psychiatre pour 1 272 727 ,c’est très loin par rapport à la recommandation faite par l’OMS (1 psy pour 5000 malades).
    - On connait la situation dans laquelle le pays est plongé depuis des décennies car le secteur médical et la santé de la population ne sont pas des priorités surtout depuis la révolution orange de 2009 .A côté la paupérisation collective mine la population car même le problème du quotidien de quoi subvenir aux besoins vitaux ne sont pas assurés .
    - La solution adoptée par les malagasy face à la cherté des soins médicaux c’est de mettre les patients malade au TOBY car par le biais des prières et les travaux issus de la religion ,ce n’est pas négligeable pour les croyants car l’oeuvre de Christ par le biais de la foi et la repentance ont une action réelle .
    - Dans l’aspérité scientifique .
    - La schizophrénie est un trouble mental grave dont sont atteintes environ 24 millions de personnes, soit une sur 300, dans le monde.
    - La schizophrénie fait partie des psychoses, entraîne un handicap considérable et peut avoir des répercussions sur tous les domaines de la vie, y compris le fonctionnement personnel, familial, social, éducatif et professionnel.
    ’-La stigmatisation, les discriminations et les violations des droits humains des schizophrènes sont courantes.
    Plus de deux personnes sur trois atteintes de psychose dans le monde ne bénéficient pas de soins de santé mentale spécialisés.
    Il existe plusieurs possibilités de prise en charge efficace de la schizophrénie et au moins un patient sur trois pourra se rétablir complètement.
    C’est compliqué car chaque patient a ses troubles qui lui sont spécifiques ;problèmes dû à l’insuffisance des sécrétions des neuromédiateurs chez les patients .
    Le neuromédiateur ou médiateur chimique est une substance chimique (appelée également neurotransmetteur), fabriquée par l’organisme et permettant aux cellules nerveuses (neurones), de transmettre l’influx nerveux (message), entre elles, ou entre un neurone et une autre variété de cellules de l’organisme (muscles, glandes).
    La liste des neuromédiateurs est longue. Parmi les plus connus, on compte :

    L’adrénaline.
    La noradrénaline. Pour les spécialistes, il s’agit d’un médiateur chimique des fibres sympathiques post-ganglionnaires, et de nombreux neurones centraux notamment ceux de l’hypothalamus.
    La dopamine. Pour les spécialistes la dopamine est le médiateur chimique de certaines fibres périphériques et neurones centraux.
    L’acétylcholine. Pour les spécialistes, il s’agit du médiateur chimique des fibres près ganglionnaires post-ganglionnaires parasympathiques et de nombreux neurones centraux.
    Les endorphines.
    Les enképhalines.
    La sérotonine (5-hydroxytryptamine ou 5-HT).
    L’acide gamma- aminobutyrique (GABA). Le GABA possède une action qui inhibe le système nerveux central.
    Conclusion : Dans un pays pauvre comme Madagascar ,se procurer des produits chimiques ,importés revient très cher et sont réservés aux privilégiés . Par exemple ,le prix d’une boite de Clozapine (leponex ) ,Loxapax ,Risperdal ,Depakote...........

  • 17 octobre 2023 à 12:32 | Turping (#1235)

    Les patients malades..............

    • 18 octobre 2023 à 08:26 | IzAGI (#11539) répond à Turping

      REPONSE A JIPO

      Capture d’écran (16/03/2020).
      Klagemauer TV (ou Kla.TV) est un site suisse germanophone dirigé par un certain Kaleb Tschabold. C’est l’un des sites les plus prolifiques en matière de contenus conspirationnistes antisémites en langue allemande (« Klagemauer » signifie « Mur des Lamentations »).

      Décidemment vous êtes conspirationniste et antisémite jusqu’au bout des ongles et vos lectures sont à votre image.

      Je comprends mieux toutes les précautions prises quand vous avez parlé du Hamas dernièrement. Je ne suis pas...je ne suis pas…pour dire en fin de compte que c’est des gentils garçons pleins d’humour et que l’on va attaquer chez eux.
      Un peu comme Poutine et l’Ukraine.

    • 18 octobre 2023 à 08:29 | IzAGI (#11539) répond à Turping

      Turping...il ne peut pas y avoir des patients en bonne santé...qui vont voir leur médecin pour faire un bilan complet.
      C’est vrai que dans un pays où il est presque impossible de se soigner parler d’aller voir son médecin pour faire un bilan doit être une hérésie.

    • 18 octobre 2023 à 09:46 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      18 octobre à 08:29 , IzAGI (11539) répond à Turping

      il ne peut pas y avoir des patients en bonne santé...qui vont voir leur médecin pour faire un bilan complet.

      Comments :
      On m’aurait caché l’identité de l’auteur de ces lignes ,
      et on m’aurait demandé qui en est l’auteur ,
      j’aurais répondu : le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto vendeur de sa pisse-mémée ou quelqu’un parmi ses proches ?

      Je n’aurais jamais pensé à un autoproclamé ’’fransé’’ prétendu diplômé bac A (littéraire) .

  • 18 octobre 2023 à 08:40 | Saint-Jo (#8511)

    Révélation .

    Sur ce forum , les deux plus grands connaisseurs
    de Madagougougou ,
    de ses populations ,
    de la culture
    et des us et coutumes de ces dernières
    sont évidemment , sans conteste ,
    d’abord le taikiringy déraciné ’’vatobidule’’ ,
    et , à égalité avec lui , le raciste vil colonialiste attardé autoproclamé ’’fransé’’ prétendu diplômé bac A (littéraire) , l’ "ATAVIZO’’ IzAGi , ce lèche-q du très catholique authentique vrai français , lui , betsileo de Sahamadio , DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto , 6e d’âne hi-han de cas raté taré !

    Bravo à eux deux !

    • 18 octobre 2023 à 09:13 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      celui qui embrouille tout :le passé et l’actualité de Madagascar ,la langue étrangère française et la langue vernaculaire du pays ,son pays natal et "son"quartier parisien,son aspect négroide et sa morphologie imériniene sa position de tacticien de surface et de génie éclairant le monde_il est partout et chaque jour .On ne peut l’éviter .Chaque jour il tonitrue depuis Paris "SA " ville .
      Gloire à lui !

    • 19 octobre 2023 à 15:34 | IzAGI (#11539) répond à Saint-Jo

      On ne demande pas autant de fleurs...mais puisque tu nous fais cette faveur.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS