Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 06h00
 

Enseignement

Manifestations à Ankatso

Salaires, bourse et équipements seront réglés ce jour

mardi 6 novembre 2012 | Bill

Il a fallu attendre que la situation s’envenime pour que les plus hauts responsables de la Transition, au nom de ces jeunes qui seront les élites de la nation, prennent des décisions concrètes pour tenter de résoudre les problèmes des étudiants et des personnels techniques de notre enseignement supérieur public. Il faut noter que les grèves à répétition n’ont cessé d’éclater depuis les débuts de l’année, mais c’est ce mois d’octobre 2012 et surtout en ce début du mois de novembre que la présidence de la Transition a tranché : il faut payer dans les 24 heures, tout au plus dans les 48 heures, à la fois les salaires des personnels de l’université d’Ankatso et les bourses et équipements des étudiants. C’est ce qu’on apprit du point de presse donné par les représentants des associations pédagogiques de l’université d’Antananarivo ce matin du lundi 5 novembre après qu’ils aient rencontré deux hauts responsables d’Ambohitsorohitra, à savoir le directeur général de la présidence de la Transition, Mamy Ratovomalala, et le secrétaire général de la présidence, Haja André Resampa.

Pendant ce temps, des étudiants d’Ankatso sont encore descendus dans la rue, jusqu’à un peu plus bas que d’habitude, érigeant des barrages et bloquant la route de l’université, empêchant ainsi les véhicules de circuler. Ils réclamaient non plus seulement le payement des bourses et équipements mais également la libération de leurs collègues placés sous mandat de dépôt. Encore une fois, les alentours du terminus du taxibe 119 ont été le théâtre de jets de grenades lacrymogènes contre jets de pierres.

Selon les explications de Ravelomanantsoa Berija, président des associations pédagogiques, une rencontre entre les responsables au sein de la présidence de l’université d’Antananarivo et ceux du ministère des Finances et du Budget aura lieu afin de fixer le calendrier du paiement des bourses d’étude et des équipements de 60 000 ariary pour tous les bénéficiaires. Ce qui fut donc fait dans l’après-midi même, car en fin d’après-midi de ce lundi 5 novembre, la présidence de l’Université d’Antananarivo a annoncé à la presse à Ankatso, que les salaires des personnels administratifs et techniques – qui ont aussi observé la grève ce lundi 5 novembre pour non perception de leur salaire –, seront payés ce mardi 6 novembre. Le président de l’université d’Antananarivo a d’autre part déclaré que seront également payées les bourses d’un mois des étudiants et en même temps les frais d’équipement car l’argent pour ce faire est déjà parvenu à l’agent comptable de l’université.

Le calendrier de payement des autres échéances de bourses non réglées n’est pas encore connu mais on a cru comprendre que des aménagements budgétaires seront effectués dans les meilleurs délais au niveau du gouvernement dans le but de régler les trois autres mois de bourses impayés. Est-on en train de mettre à exécution les suggestions d’un chef de région d’orienter les fonds restants dans les autres ministères vers le payement des bourses des étudiants ? N’étant que néophyte dans le domaine de l’exécution budgétaire et des lois des finances, on se demande si on peut ainsi gérer l’argent public comme son argent propre ou son budget domestique ?

En tout cas, comme ce qui aurait été promis aux étudiants, si l’on se réfère aux déclarations du président et porte-parole des étudiants, Berija Ravelomanantsoa qui avait rapporté le matin même qu’aucun étudiant ne serait emprisonné, les six étudiants placés sous mandat de dépôt ont bénéficié dans l’après-midi à l’issue de l’instruction et de la réunion de la chambre de détention, d’une liberté provisoire. Ce qui présagerait du verdict sur le fond qui sera prononcé dans les prochains jours.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS