Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 13h44
 

Opinions

SAINA FOTSY

lundi 12 septembre 2011

SAINA FOTSY est une démarche humaniste.

But : renforcer l’engagement citoyen.

Valeur fondamentale : la loyauté.

Principe d’action : la non-violence.

Contexte général :

Victimes des revers engendrés par leur système politico-économique, les grandes puissances sont en train de plonger dans une faillite généralisée. Pour se protéger de la rapacité de leurs propres usuriers, elles tiennent à renforcer leur mainmise sur des pays comme le nôtre. Jamais leur manipulation pour nous dépouiller de nos potentiels et de nos ressources n’a été aussi vicieuse.

SAINA FOTSY. Halte à l’hégémonie des grandes puissances en déclin.

Attention aussi à celles qui sont en train de manœuvrer pour nous asservir autrement.

SAINA FOTSY. Halte à la sournoiserie des grandes puissances émergentes.

SAINA FOTSY est la résistance pacifique du citoyen malagasy épris de liberté et assoiffé d’indépendance. Tant que notre pays demeurera sous la menace, sinon sous le joug des prédateurs, jamais elle ne devra s’arrêter.

Nous subissons actuellement à Madagasikara une grave crise socio-économique entretenue par des protagonistes politico-politiciens téléguidés par des instigateurs « vazaha mody miady ». Plus cette crise perdure, moins nous avons de possibilité de nous soustraire à leurs luttes d’influence à l’échelle planétaire. [1]

SAINA FOTSY. Du courage, citoyens.

SAINA FOTSY. Manifestons-nous !

Si le drapeau blanc hissé en haut de Manjakamiadana à la fin du 19ème siècle était le symbole de la capitulation, notre bannière blanche est celui du soulèvement citoyen.

La différence est de taille.

Notre SAINA FOTSY est une bannière. Elle flotte au vent pour rehausser la valeur humaine.

Notre SAINA FOTSY est un étendard. Il flotte au-dessus de nos rangs pour défendre la valeur citoyenne. [2]

Pourquoi choisir le blanc comme couleur du ralliement ?

A l’intelligence guerrière d’un Sun-Tzé, nous préférons la subtile efficience d’un Lao-Tseu.

Entre mille autres bonnes raisons, méditons sur cette pensée qui aura traversé le temps : « NY HERY TSY MAHALEO NY FANAHY ».

SAINA FOTSY, tompokolahy sy tompokovavy.

Antsirabe, 11 septembre 2011

L’initiateur du groupe SAINA FOTSY

Rabearison Roland Dieu Donné Vahömbey

Notes

[1Le manifeste du SAINA FOTSY - Tsangan-kevitra SAINA FOTSY - est l’expression publique d’un engagement politico-citoyen destiné à nous aider à nous émanciper, à nous libérer de l’emprise tentaculaire des grandes puissances.

Pourquoi nous laisser entraîner par les « vazaha mody miady » dans leur dégringolade suicidaire qui devrait à peine nous concerner ?

Sauf le respect et le devoir de mémoire amplement mérités par les innocents citoyens sacrifiés à l’autel de l’agressive irresponsabilité de leurs gouvernants. Déplorable crime contre l’humanité le 11 septembre 2011, à titre d’exemple parmi tant d’autres survenus ailleurs sur la planète et à d’autres moments de l’histoire du monde. Paix à leurs âmes.

Sur le plan national, nos politico-politiciens, blâmables à cause de leur égoïsme forcené, ne sont finalement que les dociles victimes d’une manipulation dont la férocité les engloutit.

Se sont-ils transformés à l’usure en pantins complices, en « Rajakom-bazaha » (Auteur du poème : Jean Narivony, 1898-1980, Amboaran-tononkalo, takelaka 175. Voir aussi excellent article de Ndimby A. du 02.08.10 sur fijery.wordpress.com), malgré la bonne foi au départ pour certains d’entre eux ? S’y sont-ils fourvoyés en toute connaissance de cause ? A leurs consciences de délibérer pour leur devenir.

Sont-ils avertis que pour SAINA FOTSY, il s’agit surtout de lutter pour l’émergence d’un système plus humanisant, plus équitable et plus juste ? Et non nécessairement contre un bloc de puissances, un pays, une institution ou un individu ?

La non-violence verbale et physique, principe d’action de SAINA FOTSY, nous incitera à faire preuve de modération dans nos propos et de décence dans notre comportement. Autant que faire se peut. Puisse l’intolérance des uns et des autres ne mener personne vers un affrontement excessif. Inutile d’hypothéquer encore plus lourdement l’avenir de notre pays et le progrès de l’humanité.

[2Pour échanger des informations et discuter à propos de l’engagement citoyen, merci de nous rejoindre sur SainaFotsy@groups.facebook.com

1 commentaire

Vos commentaires

  • 12 septembre 2011 à 08:14 | betoko (#413)

    Si déjà vous arrivez à éradiquer même une infime partie de la coruption je serai avec vous , à ajouter avec cela , l’ultra libéralisme que Ravalomanana nous a imposé, il suffit de voir les marchandises de trés mauvaises qualités que les chinois nous vendent

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS