Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 3 juin 2020
Antananarivo | 15h35
 

Société

Coronavirus

Ruée aux pharmacies de la capitale

samedi 21 mars | Fano Rasolo

La panique s’installe pour de bon. Longues files d’attente par-ci, par-là. Les habitants de la Capitale se sont rués vers les pharmacies de garde, juste après la déclaration du président de la République, hier. « Ils ne craignent pas la sortie de nuit ni l’insécurité et attendent patiemment leur tour pour se procurer ce dont ils ont besoin. Les masques et le gel désinfectant ainsi que les médicaments anti-grippaux sont les plus convoités. Dès 23 heures, nous avons dû rationner les ventes en ne donnant que dix cachets par personne avec une douzaine de gels désinfectants, pour que chacun puisse avoir sa part », selon un responsable d’une pharmacie à Andrefan’Ambohijanahary.

Ces personnes qui attendent devant les pharmacies de garde se protègent de la contamination virale en portant des cache-bouches.

Ainsi, une pharmacie de Behoririka a indiqué qu’elle a été envahie dès hier soir. « Nous sommes obligés de rationner nos ventes en ne cédant que cinq masques par personne et une dizaine de gel désinfectant. Nous n’avons que peu de stocks en gel désinfectant grand modèle », selon notre interlocuteur dans cette pharmacie.

« Nous sommes effrayés devant cette maladie virale ; dès demain, nous allons faire des provisions en denrées et en médicaments, pour ne plus sortir, afin d’éviter le contact direct avec plusieurs personnes dans la rue », selon un témoignage d’une mère de famille.

Besoin de protection

Le Syndicat des paramédicaux et des sages-femmes a haussé le ton, hier, à cause de la pénurie de kits de protection individuelle. « Nous avons besoin de formation sur la prise en charge du Covid-19. Nous sommes prêts à aider le ministère de la Santé publique pour vaincre cette maladie, mais chaque professionnel de la santé doit être assuré d’avoir à portée de main les kits de protection dont il a besoin », selon le président du Syndicat des paramédicaux et des sages-femmes.

Il a aussi indiqué qu’il est nécessaire d’affecter un lieu en dehors des hôpitaux et éloigné de la population pour prendre en charge intelligemment les malades.

Par ailleurs il a évoqué que le nombre des paramédicaux est insuffisant en cas d’alerte, car Madagascar ne dispose que de sept mille (7 000) paramédicaux dans tout le pays.

Un responsable auprès du ministère de la Santé publique tente de rassurer en annonçant que les kits de protection existent dans le pays et en nombre suffisant, et nous faisons toujours des commandes.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 21 mars à 10:27 | Dadabe (#9116)

    Dadabe, of course !

    Ne cédez pas à la panique, cela ne sert à rien... Et, malheureusement, les stocks vont vite s’épuiser et 95% de la population se débrouillera comme elle peut. Comme d’habitude.
    A propos, en doutiez-vous ? Dadabe n’a pas pour habitude de se dérober ni d’avancer masqué comme le fit un certain ’’Zéro’’ plus ou moins lombard à une certaine époque. Pour l’heure, Voltaire se repose, Narcisse attend son tour, Jésus a du boulot ailleurs et Dukhon interviendra en temps utile, histoire de se sentir en bonne compagnie... Mais Dadabe est là et bien là. Politesse oblige, il lui fallait bien reprendre son pseudo chéri pour saluer chaleureusement Zanadralambo, Jacques, Elena et quelques rares autres dont Finengo. Je vais y revenir.
    Auparavant, pour être dans l’actualité du jour, je constate que Voltaire avait préconisé voici plusieurs jours déjà la fermeture de toutes les écoles et, à défaut de confinement de la population, l’arrêt des transports interurbains (’’voyages d’études’’ compris). Avec un peu de retard, donc, le président malgache a donné satisfaction à la première partie de cette suggestion, reste à faire un petit effort concernant les transports en taxi-brousse (gros vecteur de transmission du Covid19). Ne désespérons pas, les marionnettes au pouvoir finiront pas comprendre, du moins si les généraux et autres colonels bedonnants, gros propriétaires de véhicules Sprinter, les laissent faire... Pour l’heure, et après la fermeture des aéroports, celle des écoles est une bonne décision.
    Je constate aussi que les forumistes hargneux comme Anticaste, Lefona again, Betoko et quelques autres raclures des extrémismes en tous genres (religieux compris) ont préféré injurier plutôt que de réagir aux suggestions voltairiennes (relisez, relisez...). Bon, à dire vrai, je ne m’en étonne pas de trop. On n’est pas un ’’khon fini’’ pour rien, n’est-ce pas...
    Donc, pour le plaisir, j’appuie un peu plus sur le bouton magique : en 2009, il y a eu coup d’Etat mis au point par Ratsiraka avec la complicité silencieuse de la présidence française, Oraison a tout faux sur les Eparses (normal, venant d’un p’tit prof tropicalisé, plus connu pour son militantisme communiste et anti-colonialiste que pour ses travaux universitaires), Anticaste est un raciste très bête et très sentencieux, Lefona again boit trop ou alors c’est la moquette, Isandra est un pauvre frustré sans femme ni enfant, ni amis, juste un très vieux papounet pour assurer la petite pension mensuelle. Certains pensent qu’Isandra est une ’’femme proche du pouvoir" et cela flatte cet imbécile androgyne qui ne veut surtout pas démentir alors qu’il en est loin, très loin même. Te faut-il plus de précisions Isandra, le mytho qui se la pète grave comme dit mon neveu ? Allez, à vos plumes messieurs et roule ma poule !
    Bon, revenons à ce qui compte vraiment : l’amitié, même virtuelle.
    C’est avec un réel plaisir que j’ai lu ce matin les propos de Zanadralambo comme ceux de Jacques. Et le petit coucou d’Elena m’a ravi comme d’habitude. Petite confidence : c’est Elena qui m’a prévenu par mail des réactions de Zanadralambo et de Jacques et j’ai donc repris ma plume sur MT.com. Voilà la vérité. En outre, l’adresse mail que j’avais donnée reste bonne (nirinaharena@gmail.com). De Kartell et d’Olivier2 qui aiment se chamailler, j’ai déjà dit tout le bien que je pensais d’eux. Enfin un grand bonjour à l’humaniste éclairé que demeure Tsimahafotsy.
    Mais, ce matin, je tiens tout particulièrement à saluer Finengo que je ne connais pas et que j’ai assez peu lu au cours de ces trois dernières années. Toutefois, mon ami d’Avignon m’a assuré qu’il y avait chez Finengo une constance, une certaine obstination même, à dénoncer les travers des ’’khons finis’’ de Babakotoland. Le tout en termes assez fleuris, il est vrai, mais cet ancien soldat sait ce que veut dire tenir une position et il l’a tient, ventrebleu ! Je le salue donc très volontiers. Et pour que moi, l’antimilitariste de naissance, je salue un militaire, il faut tout de même qu’il ait gagné ses galons sur un vrai champ de bataille ! Ici c’est le cas. Je parle bien de galons, pas de ces breloques de pacotille achetées dans les bas-fonds de Tsaralalàna au gré des petits arrangements politico-magouillards, filles de petite vertu comprises (cela je l’ai vu de mes yeux vu à Antsirabe lors de soirées croquignolesques de sortie de ’’promotion’’... A vomir).
    Je me souviens aussi que certains ont honteusement bavé sur le fait que Finengo est un ’’métis’’. Ces idiots sans honneur ni vertu ont juste oublié un petit détail : les enfants métis sont généralement très beaux et plus intelligents que la moyenne : un peu de sang neuf et de mélange fait du bien à l’espèce humaine ! Bon, après cela, les dégénérés consanguins de la vieille extrême droite nazillonne vont sans doute se déchaîner... Naturellement, je m’en contrefiche. J’aurais même tendance à m’en amuser... Bonne journée à vous, sauf à quelques uns, natürlich.

    • 21 mars à 11:50 | kartell (#8302) répond à Dadabe

       Lieber Freund hallo,

      Cette revue de forum est magistrale, salutaire et pimentée en donnant à votre intervention une hauteur dont on voudrait pouvoir commander quelques graines pour soi, on en aurait tant besoin par les temps qui s’essoufflent et qui se contaminent !...
      De toute évidence, privilège de l’expérience et du vécu qui manquent tant à nos gouvernants aujourd’hui transformés en chefs cliniciens sans pratique qui font craindre le pire ou presque ...
      Regrette que vos billets d’humeur et d’humour se fassent rares mais ils conservent néanmoins une fraîcheur qui font du bien dans ce monde où le mauvais rêve règne désormais en maître absolu !..
      « merci pour ce moment » mais il me semble que d’autres l’avaient déjà utilisé à mauvais escient, eux !...
      Portez-vous bien . 

    • 21 mars à 12:28 | elena (#3066) répond à Dadabe

      Quand 2 plumes se rencontrent !...

    • 21 mars à 12:32 | elena (#3066) répond à Dadabe

      J’ai oublié "belles"... Sans flagornerie !

  • 23 mars à 10:13 | rakotoson (#8023)

    CACHE - BOUCHE , DITES - VOUS ?

    Puisque le Président Andry Rajoelina se démène pour mener - à bien - la Bataille contre le Coronavirus , le Fanjakana - et, non encore lui - ne pourrait - il pas financer la fabrication artisanale de CACHE - BOUCHE.

    Il a été diffusé sur une chaîne de télévision , d travail à la chaîne de ce genre de fabrication. Non seulement , le prix est compétitif par rapport à se qui se pratique en pharmacie 10 000 ar # 15 000 / 20 000 Ar - sans parler de la ruée qu ´ on trouve ici - mais , la qualité n’ a rien à envier à celles importées

    Le Président distribue bien gratuitement des Shirts à son effigie , pourquoi ne pas distribuer gratuitement ces « bouts de tissus »

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives