Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 27 novembre 2021
Antananarivo | 08h02
 

Culturel

Le Sud comme vous ne l’avez jamais lu

« Roman Vrac », de Jean-Claude Mouyon

vendredi 18 janvier 2008
L’auteur et son roman.

Après les livres électroniques gratuits téléchargeables, après les ouvrages papier imprimés en Europe et à commander sur Internet, la Bibliothèque malgache affirme sa présence au pays avec un premier livre imprimé à Antananarivo et disponible en librairie.

Certains s’en souviennent peut-être, L’Express de Madagascar avait publié en feuilleton, il y a quelques années, une première version de Roman Vrac. Depuis, l’auteur a continué à travailler son texte pour en faire un triple roman achevé. Une voix forte traversée par toutes les voix des personnages. Un livre qui approche la perfection dans son écriture fébrile, son mouvement incessant, sa gaieté parfois obscurcie de colère. C’est doux et râpeux à la fois, peut-être comme du rhum en vrac.Auteur de pièces de théâtre et radiophoniques, Jean-Claude Mouyon a été journaliste et se consacre dorénavant à l’écriture dans le sud-ouest de Madagascar où il a posé son sac depuis une quinzaine d’années.Cette trilogie romanesque a été présentée le 29 décembre dernier à Toliara, où réside l’auteur. C’était pour la Bibliothèque malgache un choix évident : proposer à ceux qui vivent dans le cadre même où s’est écrit et où se déroule le triple roman de le découvrir avant Antananarivo.Il faut les voir ces perdus de l’existence, Tai Be, l’Archi, L.R., Caca Citron, le narrateur et tant d’autres… les voir pour croire en leur destinée au fin fond de nulle-part-sur-rien dans le sud squelettique de Madagascar.

En prise directe avec le quotidien de leurs amis autochtones et la réalité abrupte d’un pays à la fois magique et désespérant.

Une relation passionnelle

Ces trois courts romans réunis sous le titre générique de Roman vrac, drôles, mordants, tragiques, reflètent les affres mais aussi les joies que connaissent les étrangers du monde entier. Comme dit l’autre, si on n’est pas entré dans l’histoire on reste becs et ongles bien ancrés dans la vie. Le livre de Jean-Claude Mouyon est de ceux qu’un éditeur est fier de publier.Il y a là en effet une authentique voix d’écrivain, ce qu’on appelle un style. Il y a là aussi un univers non moins présent, habité par des personnages hauts en couleurs.Tout est censé être faux, puisqu’il s’agit d’un roman. Mieux : d’une trilogie romanesque. Mais, comme on le fait souvent remarquer avec raison, seule la fiction est capable de restituer la réalité dans toutes ses nuances, avec ses ombres et ses lumières, du moins quand elle est réussie.

Cette fiction-ci est réussie au-delà de toute espérance. Elle vous prend à la gorge dès les premières pages. Ne vous lâche plus.Et elle vous retiendra longtemps encore quand vous aurez fini de la lire.

- Jean-Claude Mouyon. Roman Vrac, trilogie. Editions de la Bibliothèque malgache, 192 pages, environ 25.000 Ariary dans les principales librairies de la capitale.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS