Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2022
Antananarivo | 00h00
 

Transport

Transport aérien

Rolland Ranjatoelina rejette Madagascar Airlines

lundi 13 juin | Mandimbisoa R.

Le ministre des Transports et de la Météorologie, Rolland Ranjatoelina, rejette carrément Madagascar Airlines, la compagnie sensée remplacer Air Madagascar. «  Je suis désolé de vous le dire qu’il ne s’agit que d’un montage financier », a-t-il martelé samedi, à l’issue d’une rencontre avec les employés de cette compagnie. Un montage financier qui ne servirait que les intérêts personnels de certains administrateurs de la compagnie selon les dires du ministre.

Air Madagascar, placé sous redressement judiciaire, s’est fusionnée il y a quelques mois avec sa filiale Tsaradia. Les dettes d’Air Madagascar s’élève à 80 millions de dollars et met la compagnie dans une situation délicate. Le ministre indique vouloir mener les négociations avec les différents responsables afin d’absorber ces dettes. Une fois ces dettes absorbées, Madagascar Airlines ne devrait plus exister. Elle n’aura plus sa raison d’être, affirme Rolland Ranjatoelina clairement.

Mamy Rakotondraibe et Rinah Rakotomanga, le désormais ancien président et vice-présidente du conseil d’Administration, sont désormais mis à l’écart. Leur successeur devrait être nommé dans les jours à venir, à la suite d’une concertation avec le président de la République. Le ministre entend par ailleurs procéder à des négociations d’épuration des dettes et redynamiser la compagnie à travers notamment la réouverture des vols intérieurs, dans une phase de promotion du tourisme internationale, nationale et régionale.

Pour redynamiser Air Madagascar, l’Etat entend louer six ATR pour assurer la desserte locale et desservir les 50 aéroports secondaires de l’île. Une stratégie pour faire augmenter les ressources de la compagnie dans une courte durée afin de renflouer sa caisse et permettre par la même occasion d’éponger ses dettes. La multiplication des activités d’Air Madagascar fait ainsi partie du plan de redressement de cette compagnie aérienne nationale. Faute de moyens à ce jour, la compagnie ne peut qu’assurer des vols internationaux très limités.

63 commentaires

Vos commentaires

  • 13 juin à 09:53 | Besorongola (#10635)

    RANJATOELINA A DÉJÀ FAIT LE MÊME CONSTAT EN 2009.

    Air Madagascar

    Bientôt les ailes brisées ?
    lundi 27 avril 2009 | Ndimby A.
    Selon les révélations du Ministre des Transports de la Transition Roland Ranjatoelina (par ailleurs ancien de la Compagnie et qui y bénéficie d’un a priori favorable), Air Madagascar est au bord de la cessation de paiement. Le Ministre a eu le mérite d’avoir dit tout haut ce que beaucoup savent tout bas. Et comme nous autres Malgaches appliquons avec zèle et entrain le système du bouc émissaire, la question essentielle était donc : sur qui va-t-on placer la faute, puisque de toute façon elle elle ne peut être que celle d’autrui. Vae victis (malheur au vaincu) ! Grâce à la crise politique, le bouc émissaire est tout trouvé : Marc Ravalomanana et les Directeurs généraux allemands qui se sont succédés. L’accusation est facile, et donc pratique pour le pouvoir de transition qui y voit un dossier fumant de plus pour discréditer Marc Ravalomanana.

    En 2002, c’était déjà plus ou moins le même topo que maintenant : une crise politique est toujours une catastrophe pour le tourisme. Air Madagascar était en crise financière depuis deux ou trois ans, quand la venue de la crise politique a aggravé la situation de la Compagnie. Celle-ci a dû sa survie à une conférence des créanciers qui a effacé la moitié de la dette. A l’époque l’Etat malgache avait les moyens de payer cash 10 millions de dollars pour amadouer les créanciers. Mais maintenant, les créanciers accepteront-ils une deuxième conférence ? D’autant que l’Etat de transition n’a plus un sou vaillant pour les apprivoiser. Les perspectives sont donc moroses, sauf si les bonnes vieilles amitiés hexagonales de Andry Rajoelina ne mettaient Air Madagascar dans l’escarcelle d’Air France. Reste à savoir si celle-ci est encore intéressée.

    Toutefois, on ne peut s’empêcher de penser que l’explication des causes par le Ministre Ranjatoelina est quelque part trop simpliste, même s’il est de bon ton pour lui de hurler avec les loups. S’il est évident que Marc Ravalomanana et les Allemands portent une part de responsabilité, il serait juste de se poser également des questions sur les autres implications. Les Ministres de tutelle depuis 7 ans, dont Zaza Ramandimbiarison ainsi que le personnel peuvent-ils être exonérés ? Car selon notre analyse, la quasi-faillite actuelle de Air Madagascar résulte en fait d’un système complexe de facteurs exogènes et endogènes

    • 13 juin à 10:31 | saint-augustin (#9524) répond à Besorongola

      Besorongola,
      l’article que vous venez de citer contre-dit ce que Elena a affirmé la semaine dernière que sous Ravalomanana AIR MADAGASCAR était au vert .Vive la désinformation Elena !

  • 13 juin à 09:58 | arsonist (#10169)

    (i) Il le rejette ? S’il n’en veut pas , on ne peut pas l’obliger à ne pas le rejeter !
    De mon côté , cela fait plus de 20 ans que je ne suis plus client de Air Mad !

    (ii) Notondroiko an’i "vato-bidule" ny volana !
    Dia ny fanondroko indray no nejeren’ilay "vato-bidule" , fa tsy ny volana notondroiko ho jereny !
    Lalina izany !

    https://www.madagascar-tribune.com/Le-meurtre-d-un-militant-ecologiste-ne-laisse-pas-indifferent-les-Nations-Unies.html#forum504359

  • 13 juin à 10:03 | Ibalitakely (#9342)

    "Air Madagascar, placé sous redressement judiciaire, s’est fusionnée il y a quelques mois avec sa filiale Tsaradia. Les dettes d’Air Madagascar s’élève à 80 millions de dollars et met la compagnie dans une situation délicate. Le ministre indique vouloir mener les négociations avec les différents responsables afin d’absorber ces dettes. Une fois ces dettes absorbées, Madagascar Airlines ne devrait plus exister. Elle n’aura plus sa raison d’être, affirme Rolland Ranjatoelina clairement."
    * Raha azonay tsa mahay & maharaka loatra ity tantara ity izany dia : 1)- Efa Madagascar Airlines (fa tsy Madagascar Airways) izany ny Air Mad, ka ho averin’Ilainjato ho Air Madagascar sady hifaninana @ vols locaux (intérieurs) @ ry Tsaradia & ireo kaopania madinidinika efa misy. 2)- izany ATR na 42 na 72 izany ange sarotsarotra ihany no mahita izany @ tsena iraisam-pirenena e !! Izany hoe tsy vetivety dia mahita.

    • 13 juin à 10:10 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Dia ampilendalendaina kely indray ireo mpiasan’ny Air Mad mba hazoto miverina miasa na efa amam-bolana tsy nandray karama (ny apondra & ny karaoty & ny hazo).

  • 13 juin à 10:12 | Besorongola (#10635)

    EN AVRIL 2009, NDIMBY A FAIT UNE BELLE ANALYSE SUR LA CRISE QUI SECOUE AIR MADAGASCAR SOUS TOUTES LES RÉGIMES.

    Sous Marc Ravalomanana, l’utilisation des services d’Air Madagascar (factures, exploitation d’Air Force One) a entrainé d’énormes factures très longtemps impayées, que Herizo Razafimahaleo avait révélé en son temps. Ces factures ont mis des années pour être payées, ce qui a obligé la Compagnie à emprunter auprès des banques pour couvrir le gap, avec ce que cela suppose d’intérêts bancaires et d’impacts sur la trésorerie. Là encore, Zaza Ramandimbiarison en tant qu’ancien VPM de tutelle devrait porter sa part. En outre, les journaux qui déplaisaient au Gouvernement (dont Madagascar-Tribune, sous sa version papier à l’époque) ne pouvaient bénéficier d’insertions publicitaires ou de distribution à bord. C’est cet interventionnisme étatique mal placé dans la gestion qui a toujours été préjudiciable à la Compagnie.

    VOICI L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE :

    https://www.madagascar-tribune.com/Bientot-les-ailes-brisees,11800.html

    • 13 juin à 10:15 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      TOUS LES régimes évidemment !

  • 13 juin à 11:12 | Besorongola (#10635)

    CE QUI A ÉTÉ DIT CASH PAR LE MINISTRE !

    RANJATOELINA SERAIT-IL UN LOUP QUI CRIE PARMI LES LOUPS ?

    Rappel :
    Mr Roland Ranjatoelina était déjà ministre des Transports pendant la Transition en 2009.
    Après de longues péripéties placées sous le signe des pertes financières et des dettes, le verdict est tombé : Air Madagascar disparaît pour renaître sous un nouveau nom et visage.

    La compagnie, qui a déposé le bilan le 15 octobre 2021, va fusionner avec sa filiale Tsaradia – créée en 2018 pour assurer le transport de passagers et le fret de marchandises sur le réseau domestique – et devenir « Madagascar Airlines ».

    La compagnie aurait accumulé 80 millions de dollars de pertes.

    De plus elle est en conflit avec Air France et le tribunal de Commerce de Paris serait en médiation avec elle pour ce litige évalué à 46 millions d’euros.

    Le principal actionnaire d’Air Madagascar , avec environ 90 % des actions, est l’état malgache. 5 autres sociétés, dont la compagnie Air France, répartissent le reste des actions.

    MADAGASCAR AIRLINES, possède 4 actionnaires dont MGH, AIR MADAGASCAR, TSARADIA ET UNE ACTION AU NOM PERSONNEL DE MAMY RAKOTONDRAINIBE ancien DG de la CNaps. Rinah RAKOTOMANGA alias Madama Be est aussi représentante d’Air Madagascar qui siège au Conseil d’administration de Madagascar Airlines.

    Selon le Ministre Ranjatoelina, MADAGASCAR AIRLINES ne possède pas encore un Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et ’ l’ ACM (Aviation Civile de Madagascar) ne peut pas lui donner une Autorisation de vol.
    En effet, le lendemain de son limogeage des Transports le 3 juin dernier, , Rinah Rakotomanga alias Madama Be a réuni aussi les personnels d’Air Madagasikara pour donner des explications sur sa situation
    Hier, le Ministre Ranjatoelina n’a pas tardé à donner la réponse du berger à la bergère tout en déclarant que Rinah Rakotomanga alias Madama Be est en agonie ( Manao tsipaky ny miala aina)
    Le Ministre n’a pas hésité à dire qu’il a bel et bien reçu l’aval de Mr Ho pour faire l’enquête sur des zones d’ombre sur la création de toute pièce de Madagascar Airlines. Le Ministre des Transports a même fait une confidence en dévoilant que Mr Ho avait injecté 5 millions de dollars à Air Madagascar mais ce fut dans l’entonnoir. ( sans résultat). Mamy RAKOTONDRAINIBE mis en cause dans l’affaire CNaps et Rinah Rakotomanga sont les principaux instigateurs du montage de ce dossier Madagascar Airlines. Mais le Ministre a révélé qu’un personnage important que tout le monde connaît est derrière ces 2 TOTAKELY comme il les nomme. Visiblement, le Ministre défie ce personnage important et déclare qu’il n’a pas peur de celui-là. L’assistance ne manquait pas d’applaudir cette déclaration de guerre de leur Ministre de tutelle contre ces 3 individus, fossoyeurs de la République. Le Ministre projette de sceller désormais le nouveau siège de Madagasikara Airlines sis à l’ immeuble Orange à ANKORONDRANO.
    Appartement les demandes d’audience de Madama Be adressées à Mr Ho sont systématiquement rejetés.

    • 13 juin à 11:34 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Correction :Apparemment mais pas appartments évidemment..

    • 13 juin à 16:39 | el che (#344) répond à Besorongola

      Heureux d’entendre que certaines voix oseraient se mettre en travers de la route du grand Baron gasy. Si cette information se confirmait, il y aurait de l’eau dans le gaz entre cet individu et le chef d’Etat.

  • 13 juin à 11:17 | Isandra (#7070)

    On verra la suite de cette affaire.

    Cette situation démontre l’ouverture d’esprit du Président, accusé par l’opposition dictateur(dictateur babanao).

    En tout cas, en entendant ce ministre, on a l’impression dans un autre pays, quelque part dans l’occident où tout le monde peut exprimer son opinion. Loin d’être possible chez Poutine, KIM, Jinping,...

    Il est à signaler que la constitution de Madagascar Airline a eu l’aval du Président, le chef de ce ministre.

    Imaginez si c’est cas était possibleà l’époque de Ravalo ou Ratsiraka.

    • 13 juin à 11:24 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      T’es complétement débile de tenir des propos pareils.
      A mon avis et ce n’est pas du rêve, il devient urgent de consulter. Tu verras en France il y a de bon Psychiatres !

    • 13 juin à 12:58 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Encore une fois , s’il fallait le préciser, cette situation démontre la cacophonie qui règne entre les proches du régime . Madama BE , selon elle , était l’une des conceptrices des 13 Velirano (promesses)du Président de La République , et se voyait Calife à la place du Calife . Après de longues années de règne ,et d’impertinence envers tous ceux qui comptaient comme alliés des TGV , là voilà reléguée à sa plus simple "contenance", car dépourvue de toutes responsabilités Etatiques . Quand au Ministre actuel , il traîne plusieurs casseroles depuis la vente de "Force 1" qui a entraîné la chute du laitier, entre autres , et le projet de céder des millions d’HA de terres à Daewo. Certains observateurs attribuent à ce Ministre des Transports de La Transition , un manque de transparence sur les destinations finales des fonds , liés à la vente de l’Aéronef Présidentiel. Mais pour le moment , ce ne sont que des supputations , car les preuves concernant cette transaction ne sont pas encore présentées . En tout cas , avec Air Malade , et la Jirama en faillite , ce Pays ne peut plus compter sur aucun autre investissement pour remonter la pente . Sans parler de Kraoma Malagasy , et d’autres entreprises en difficulté , et la caisse est vide , malgré les allégations du pouvoir en place , qui crient tout haut : Tout va très bien Madame La Marquise . Les Werawera , ou Poerapoera ont toujours été la marque de fabrique cette clique , et la...deuxième mise en chantier de la RN13 la semaine prochaine , fera partie de la panoplie . Qui a dit qu’il ne ferait plus de politique si la RN 13 ne sera pas ...terminée avant la fin de son mandat ? Le voilà au pied du mur , et l’on verra , quelles excuses pourra-t-il encore trouver pour exprimer ses échecs ? Salut les Copains .

  • 13 juin à 11:29 | Besorongola (#10635)

    EN UN AN, 3 MINISTRES DES TRANSPORTS ONT ÉTÉ NOMMÉS SUCCESSIVEMENT PAR MR HO SANS RÉSULTAT.

    Tour à tour, Joël Randriamandranto, TOTO et Roland Ranjatoelina ont occupés le fauteuil des Transports et du Tourisme pensant la fermeture de la frontière. C’était dans ce contexte qu’est née cette idée de création de Madagascar Airlines.

    Joël Randriamandranto, ministre du tourisme (ancien ministre de des transports) malgache, veut reprendre sous sa tutelle le ministère des transports et de la météorologie. Pour la petite histoire, le Ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie a été sous le commandement de Joël Randriamandranto avant d’être scindé en deux le 15 août 2021. Depuis, Tinoka Roberto a eu le transport et la météorologie et Joël n’a eu que le tourisme, un secteur freiné par la pandémie de Covid-19. Rappelons cependant que Joël est un opérateur économique œuvrant dans les secteurs du tourisme et du transport. Son poste de ministre de ces deux secteurs lui a permis de bien faire tourner son business. Avoir le contrôle total du transport terrestre et aérien lui a permis de mettre en valeur ses propres tours opérateurs. Etre à la tête du ministère du tourisme lui a permis de rameuter des clients pour ses affaires personnelles. Une fois que Tinoka a eu le commandement des transports, Joël a dû faire profil bas. Comme tout le monde le sait, tôt ou tard, Tinoka, de par son inaptitude, allait faire une bêtise. Une occasion que Joël n’a pas manqué de profiter quand Tinoka Roberto a commis la bourde de la valise à roulettes. Joël l’a complètement rabaissé à travers une conférence de presse officielle, un jour avant le conseil des ministres. Un geste bien calculé pour mettre en évidence l’incapacité de Tinoka à diriger un ministère et surtout, pour essayer de reprendre le flambeau. Maintenant que les frontières sont ouvertes, Joël Randriamandranto espère reprendre son business en contrôlant le tourisme et le transport…

    T. B /LGI

    Mais Roland Ranjatoelina est de retour tonitruant pour faire table rase à toutes ces gueguerres.

  • 13 juin à 11:31 | Isandra (#7070)

    C’EST ENCORE HVM !

    Rambo va dire encore qu’il s’agit de chasse aux sorcière :

    "’ancien président du Sénat, Rivo Rakotovao est convoqué au siège du Bureau indépendant anti - corruption (BIANCO) ce jour. Le concerné devra se présenter à la villa « La Piscine » Ambohibao dans la matinée à 9h30, d’après la convocation du coordonnateur national du parti HVM. A priori, l’enquête relève d’une affaire de suspicion de corruption, de détournement de fonds publics et d’abus de fonction perpétrés par certains responsables de la Chambre haute en 2019 dont Rivo Rakotovao, selon les précisions du BIANCO.

    "Dans une déclaration officielle publiée sur les réseaux sociaux, le « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » a affirmé que l’ex - numéro un d’Anosikely répondra à la convocation du BIANCO au nom du « respect de l’Etat de droit » et en sa qualité de citoyen malagasy. Le parti politique ne manque pas de s’interroger pourquoi la convocation ne se fait qu’en ce mois de juin alors que le document date du mois de mars. Un détail qui relève pourtant de la simple formalité dans pareille procédure d’enquête. Comme il fallait s’y attendre, la formation politique s’est également demandé ce qu’il en est des autres affaires en suspens au niveau du BIANCO tout en lançant un appel à la solidarité pour prévenir une éventuelle forme de « pression politique ». Un argument qui est souvent avancé par les acteurs politiques qui sont sous le coup d’enquête judiciaire."

    • 13 juin à 11:50 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Comme f’hab, quand la dame Isandra est en difficulté, elle ressuscite Rambo.

      Comme Rambo le vrai alias Mbola Rajonah, si Rivo a fauté qu’il soit sanctionné.
      Mais les amis de MR Ho risquent-ils la prison ? Non,
      Mamy Rakotondrainibe, Imbiki, Lanto Rakotomanga, TOTO, Rinah Rakotomanga, Brice Randrianasolo... la liste est longue .. sont libres comme le vent et continuent leurs ASA RATSY. Mais après 2023 tous ces TOTAKELY vont déguerpir à Andafy certainement. La situation du pays actuellement est PIRE qu’en 2018 qui a abouti à ce 8% historique. La guerre intestinale des tenants de ce régime actuel est telle qu’au dernier moment les rats malins vont tous quitter le bâteau.

    • 13 juin à 11:53 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      J’ai oublié Raïssa RAZAIVOLA et Andry Andriatongarivo.

    • 13 juin à 12:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      En attendant(Si), les dossiers de HVM continuent de remplir l’emploi du temps de Bianco, dont beaucoup des figures l’ont déjà anticipé, en exilant en France, pays de refuge,...!

    • 13 juin à 12:31 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      France "Pays de refuge" !
      Oui, tu y es bien toi, ton DJ s’est réfugié à l’Ambassade de France en 2009 puis il à vécu 5 ans en France, il a même un immeuble en Ile de France et une villa avec gardiens, homme de mains, gardes du corps dans l’Ain (département limitrophe de la Suisse).
      Alors pas de salamalec et arrête de te foutre de notre gue.ule.

    • 13 juin à 12:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      En 2009, l’Ambassade de France était un lieu de recul, mais, non pas de refuge( Le consulat de l’époque lui avait proposé le départ vers la France, que lui a refusé) pour Andry Rajoelina pour mieux sauter, parce qu’il avait besoin de réfléchir pour la suite. Nous savons tous la suite, c’est plutôt l’autre qui a quitté Madagascar vers SudAF comme un lâche voleur de poule.

  • 13 juin à 12:02 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Une réflexion "philosophique" :

    - Y-a-t-il un pilote dans l’ avion ?

    Autrement dit :

    - Se pourrait t-il qu’ un jour dans sa mentalité, le Malagasy adulte à quelque niveau qu’il soit dans la hiérarchie sociale se sente un jour, responsable d’abord de lui même, de ses fonctions et devoirs de sa charge, tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel ?

    - En conséquence, ne pas agir comme un gamin qui recherche toujours un bouc émissaire, pour ne pas devoir répondre de ses fautes.

    L’ami Turping dans un de ses posts :

    https://www.madagascar-tribune.com/Andry-Rajoelina-Le-prix-de-la-vanille-verte-sera-fixe-a-75-000-ariary-le-kilo.html#forum486176

    avait écrit cet extrait :

    - Amiko ,lay toe-tsaina efa potika dia manomboka eo @ resaka fiaraha -monina satria vao mivoaka ny trano ianao dia tsy misy tompon’andraikitra intsony .Ny arabe ,sy ny lalana feno lavadavaka ,ny fako atsipitsipy , moa ny fanariana zaoridira tsy misy firy akory .
    - Resaka fifampitaizana ara-piaraha-monina izany no hiangana dia samy manao andry maso daholo,fa tsy samy maka ho azy .

    J’aime bien la formule de Turping "fifampitaizana ara-piaraha-monina", une sorte d’ auto éducation civique basée et régulée par les échanges.

    Le Malagasy, que ce soit la personne individuelle ou collective (la société), doit redresser la barre dans sa mentalité tant individuelle que collective, ne pas se laisser aller et laisser faire, agir et assumer tout ce qui entre dans le cadre de ses responsabilités, tant personnelles(individuelles et familiales), professionnelles, sociales et sociétales.

    Faute de quoi, cette mentalité d’enfant irresponsable, le fera régresser tant sur le plan de sa vie matérielle, que sur son être même, sa personnalité, son identité.

    Cordialement

    • 13 juin à 12:45 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Commencez par vous.

      Il est un peu "regarder la paille dans l’oeil du voisin", pour ne pas dire cynique de donner des leçons aux gens locaux, qui participent directement au développement du pays, alors que lui-même, il est loin de son pays, ne peut pas participer aux choix de dirigeants et aux débats démocratiques sur terrains.

    • 13 juin à 12:51 | Besorongola (#10635) répond à Yet another Rabe

      Yet another Rabe Salut.
      Mon épouse est au pays en ce moment.
      Les gens sont sans repères, désespérés ! La seule activité qu’ils puissent faire c’est vendre. Tout se vend et on voit toute sorte de marchandises partout. Toute au bord des rues et routes, les petits commerces et les vendeurs ambulants occupent tous les espaces publiques. Et pourtant la mairie ne lésine pas sur les moyens pour mettre en place des règles mais rien n’y fait.
      Le fond du problème c’est évidemment économique. Comment voulez-vous que des gens qui ont 6 enfants à nourrir et qui n’ont pas de travail puissent respecter ces règles de civilités. Mr Ho s’efforce de construire des bâtiments un peu partout mais ces structures n’impactent même pas le niveau de vie de beaucoup. Au contraire, ces structures provoquent un sentiment de frustration car l’intérieur des gens, là où ils dorment et mangent c’est le taudis. Pour se nourrir, ils n’ont pas d’autres choix à part voler ou vendre ce qu’ils peuvent vendre y compris leur corps.
      À la fin de la Transition c’était la même situation et les gens n’hésitent pas à témoigner que sous Ravalomanana c’était mieux même si ce n’était pas parfait. Maintenant c’est pire.

      Regardez :

    • 13 juin à 16:19 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      J’y étais au Pays, il y a quelques semaines et tout ce que j’ ai vu est que le quotidien des gens à tout simplement empiré.

      Je gage que vous n’ avez jamais marché à pied dans La Réunion Kely, je ne l’ai pas fait dernièrement mais il devait y avoir plus d’ une quinzaine d’ années, je l’ avais fait.

      Faites cette petite marche à la Réunion Kely, et là, vous constatez de visu et vous touchez du doigt, la vraie misère de ceux qui sont dans les tréfonds de la société Malagasy.

      En passant à proximité de cette verrue de la société, vous pouvez constater qu’ elle n’ a pas regressée, mais plutôt grossie.

      Quand, vous circulez à Analakely, tout le monde vend, faîtes la lecture, du post de Besorongola, ci-dessus.

      De part et d’ autre de la rue qui longe, les Pavillons d’ Analakely, il n’est pas exagéré de dire que le quart de la route grouille d’une population qui n’ a pour activité que vendre.

      Et là c’est pire que dans mon souvenir de décembre 2019, cette population de vendeurs a sérieusement augmentée, si vous circulez en voiture, vous avez la crainte permanente d’écraser quelqu’un, et si vous circulez à pied, la crainte d’être happé par la foule et de perdre vos affaires par le vol dans cette populace grouillante.

      Nous étions aussi à Mahajanga, dans le quartier dit "Manga" où nous étions, là où nos hôtes nous avaient logés à l’ étage, nous avons des problèmes d’eau.

      En nous enquérons auprès de ces derniers, ils nous ont dit que ce problème d’eau n’ impactait pas que le seul quartier "Manga", mais que 23 ou 24 quartiers des 29 (si mon souvenir est bon), ont aussi de très graves problèmes de ravitaillement en eau, problèmes de pression entre autres même au Rez de Chaussée.
      Pour certains, celà se compte en années.

      Depuis 2009, le coup d’ État de votre DJ Crétinissime Lapin fou, tout va a vau de l’eau, et la population que votre autocrate paranoïde a abreuvé de velirano, constate qu’ elle est "very rano", "very jiro", "very lalàna","very saina", affamée, et que son dirigeant suprême ne lui a donné que "Du rêve, du vent, et des mensonges :

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=75560

      Je crains que le retour de manivelle sera très violent pour DJ Foza Suprême, de graves émeutes après le 26 juin, car s’ il y a au moins un seul de ses velirano qui se réalisera à coup sûr, ce sera certainement la hausse du prix de l’essence.

      Isandra, remerciez le Ciel de ne pas être au Pays, vous aurez peut être la chance que la colère du Peuple vous épargne, mais nous, nous n’oublions pas ni DJ Lapin Crétin, ni vous.

      Ny tody tsy misy fa ny atao no miverina.

    • 13 juin à 16:31 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      PS :

      Je me demande si un peu de temps avant ou après l’annonce de la hausse du prix de l’essence, SAR DJ Lapin Crétinissime n’ aurait pas une "mission importante et urgente" à faire à l’ Étranger.

      Il faut savoir prendre du recul pour mieux apprécier la situation, comme un certain jour de 2009 à Ambotsirohitra, n’est ce pas ?

    • 14 juin à 05:43 | umberto (#10893) répond à Yet another Rabe

      C’est classique que n’est jamais faute des Malagasy mais de quelqu’un d’autre et jamais faute de qui on parle mais de quelqu’un autre !!

  • 13 juin à 12:17 | vatolahy (#11348)

    Mérino méria mérini § Un rappel :
    Mérino !!Vous Avez désigné l’autre soir la France lointaine comme votre métropole .Je vous rappelle :cela se disait au temps colonial ;Aujourdh’ui nos sommes indépendants .Les ordres ne viennent plus de la rue Odino ,du ministère des colonies .C’est le Rajoelina qui décide pour nous

    • 13 juin à 12:29 | hafatse (#9818) répond à vatolahy

      Quelle est le rang de M/scar dans le classement des pays les plus pauvres selon vous ?

      de quel nationalité jouit votre president ?
      De quelle nationalité jouit votre premier mininstre ?

      Pourquoi il y a des ministres qui ont la nationalité autre dans le gouvernement ?

      Est ce que le président zimbabween est indien ou chilien ?
      Est ce que le président du rwanda est aussi mexicain ou coréen ?

    • 13 juin à 12:52 | arsonist (#10169) répond à vatolahy

      Tsy takatrin’ny sain’ity Kiringy "vato-bidule" ’ty fa
      izaho anie ka i Parisy no TANÀNAKO e !
      Kanefa Gasy ny dimbaka !

      Raha jerena ireo olo-malaza fantatrin’ny rehetra , fa tsy mba sans-papiers tahaka ahy , dia izao :
      i Parisy no tanànan’i Neymar ,
      kanefa Breziliana izy iny !

      Tsy dia ampy saina loatra ahatakatra izay ’ty Kiringy "vato-bidule" ’ty !

  • 13 juin à 12:23 | vatolahy (#11348)

    Mérino mérina mérini §Simple rappel

    Mérino !!Vous désignez la France lointaine comme votre métropole .Je vous rappelle :cela se disait au temps colonial ;Aujourdh’ui nos sommes indépendants .Les ordres ne viennent plus de la rue Odino ,du ministère des colonies .C’est le Rajoelina qui décide pour nous

    • 13 juin à 13:00 | arsonist (#10169) répond à vatolahy

      Ho - ho - ho - hooo !
      Resy lahatra izany ’ty Kiringy "vato-bidule" ’ty fa izaho , arsonist , dia :
      monina eto amin’ny TANÀNAKO Parisy ,
      izay lavitra dia lavitra ny fonenako Parisy !

      Ka tia zavatra mahadomelina loatra angaha ’ty Kiringy "vato-bidule" leretsy e !

  • 13 juin à 12:29 | spliff (#5871)

    Quelqu’un de concrètement versé dans nos “pratiques locales” de la finance et au fait de paramètres spécifiques de circonstances applicables peut-il nous éclairer sur le caractère réaliste ou pas de l’apurement d’un tel montant de dettes ?

    Par ailleurs le chiffre de 50 aérodromes secondaires est avancé. Il faut bien se rendre compte que la plupart de ceux-ci ne sont pas accessibles aux ATR.
    Donc 6 ATR correspondrait plus à une augmentation de fréquences sur les aérodromes principaux. Gageons que cela résulte d’une étude de marché sérieuse.

    • 13 juin à 12:39 | Shalom (#2831) répond à spliff

      ... "que cela résulte d’une étude de marché sérieuse".

      Etes-vous sérieux cher spliff ?

    • 13 juin à 13:01 | spliff (#5871) répond à spliff

      En l’occurrence Shalom, Air Mad a un historique plutôt long et des stats qui vont avec… en théorie ce n’est pas difficile à faire… les ops de air Mad quoi qu’on en pense sont des gens qualifiés et peuvent vous faire un topo rapide…

    • 13 juin à 14:12 | Shalom (#2831) répond à spliff

      Je suis parfaitement d’accord avec vous mais ma crainte étant qu’on ne donnera justement pas aux sachants la possibilité de faire cette analyse, ce serait donné aux "hommes du calife", mais selon la tradition orale de l’Atsimondrano : comment distinguez-vous la tête du corps d’un vers (de terre bien sûr) ?

    • 13 juin à 19:41 | spliff (#5871) répond à spliff

      Six ATR ce n’est pas cinq ni sept.
      Si le ministre annonce publiquement la composition d’une flotte, cela est supposé correspondre à un besoin rigoureusement quantifié justifiant cet investissement et servant une stratégie commerciale dont il est espéré des bénéfices relativement rapidement.
      C’est sur ces points que des indications clefs auraient doivent être données. Car l’argent du contribuable est encore en jeu

    • 13 juin à 22:22 | Shalom (#2831) répond à spliff

      Si stratégie est, tant mieux !
      Mais est-ce que le "dieu" foza saura accepter de telle analyse.
      Pour lui, si ça ne lui rapporte pas, la réponse est "non" !
      Sinon, c’est en vue du werawera pour le 26 juin et pour 2023, je ne pense pas que ce soit une quelconque vision économique.

  • 13 juin à 13:12 | Besorongola (#10635)

    LES ENLÈVEMENTS DE FEMMES CONTINUENT AU GRAND JOUR.
    1246 TAB TOYOTA FORTUNER GRIS FONCÉ PRESQUE NOIRE.
    C’est la description d’une femme enceinte enlevée et relâchée à la City Ivandry.
    Mais que fait la police bon sang !

    • 13 juin à 13:42 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... Et cette dame rajoute qu’ils sont 3 hommes, 2 parlent le dialecte du Sud et le chauffeur parle merina.
      La voiture porte un autocollant PSG et l’un des ravisseurs porte un tatouage d’aigle.
      La dernière fois, une autre jeune maman enlevée et relâchée a déjà témoigné que la cheffe de ce gang porte une gourmette en or gravée du prénom "HANITRA".
      Tous ces éléments devaient ramener les enquêteurs facilement jusqu’aux ravisseurs mais on ne comprend pas cette lenteur à mettre la main sur les présumés coupables. À moins qu’ils sont, encore une fois, proche du pouvoir et les forces de l’ordre ont peur de les arrêter.

    • 13 juin à 14:14 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      ……Grâce à ma grossesse, je n’ai rien. Ils m’ont relâché en voyant mon ventre, mais ils m’ont quand même administré quelque chose dont je ne connais pas l’origine et j’étais à moitié consciente », poursuit-elle. « Mon médecin vient de me faire parvenir les résultats de ce qu’ils m’ont administré, il s’agit de 35 mg de doxylamine et 45 mg de prométhazine liquide… », raconte la victime. …
      Source : Yv Sam pour midimadagasiraka

    • 13 juin à 14:19 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Ils parlent le dialecte du Sud ?
      Coïncidence ?
      Les vils colonialistes attardés qui hâtent ce forum sont
      .très portés sur la chose sexuelle [de vieux obsédés en mal de chair fraîche]
      .très intéressés par notre Grand Sud !

      Tiens ! Ces vieilles ordures se tiennent coi ces derniers temps ! Justement au moment où ces enlèvements de femmes sont portés à la sellette !

    • 13 juin à 16:45 | NTMO (#10005) répond à Besorongola

      @Besorongola
      J’apprécie les informations que vous relayez habituellement en ces colonnes mais celle-ci pas du tout.
      Des faits réels mélangés à une psychose, ce sont là des ingrédients explosifs qui peuvent amener à une vindicte populaire mal ciblée. La population semble malheureusement bien « mûre » à de tels comportements…
      Et quand on lit qu’un médecin a analysé et trouvé (!) les deux molécules en cause (alors que ce sont des analyses très très pointues que seuls des labos bien équipés peuvent faire), on se dit qu’il y a un mélange très toxique de vrai et de fake qu’il me semble hasardeux de relayer.
      De peur de faire plus de mal que de bien.

    • 13 juin à 17:09 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      NTMO Salut.

      Merci pour votre interpellation mais je remercie aussi Kartell d’avoir pris la peine de rajouter cette info que je n’avais pas sur les produits utilisés par les ravisseurs.
      Comme tous les Malgaches, j’ai hâte de lire ou d’entendre que ces malfaiteurs sont enfin arrêtés mais rien. Dans ce pays, les infos qui défrayent les chroniques restent sans suite comme cette histoire rocambolesque d’exportation d’or de 73 kg. Ceux qui ont fait la mule sont connus mais le ou les commanditaires continuent à vivre tranquillement. Ce n’est déjà pas tout le monde qui possède des 4X4 de luxe à Madagascar mais souvent ce sont les membres du régime ou des hommes d’affaire riches étrangers ou Gasy. .

    • 13 juin à 17:21 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      NTMO

      Êtes-vous biologiste ?

    • 13 juin à 17:37 | NTMO (#10005) répond à Besorongola

      @Spliff
      Non je ne suis pas biologiste mais j’ai couramment eu à utiliser des GC-MS et des HPLC.
      Et aussi à manipuler les données de dosage des pesticides effectués par de grands labos.
      Et plus tristement le dosage de médicaments dans le sang pour vérifier que les podologies sont adaptées.
      À ma connaissance, il n’y a pas de machine à Madagascar pour ce genre d’analyse. Il y avait un projet avec l’institut Pasteur mais il n’a pas encore abouti.

    • 13 juin à 17:43 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      NTMO

      Compris. Merci
      À votre connaissance est-ce que des réactifs relativement accessibles pourraient identifier les substances citées (donc sans nécessairement les doser) ?

    • 13 juin à 18:26 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      NTMO.
      .. posologies évidemment mais pas podologiies ! On a compris.

    • 13 juin à 18:28 | NTMO (#10005) répond à Besorongola

      @Spliff
      Non, je ne sais pas si cela existe.
      Mais vu le nombre de molécules qui ont des effets neurologiques ou/et psychotropes, il faudrait disposer d’un nombre incalculable de réactifs pour être capable de pointer précisément sur la/les molécules en cause.

  • 13 juin à 14:58 | Asherman (#10651)

    Radedaka se rend compte que s’il continue avec cette salope, il va mourir plus vite !

    Il se cache derrière le ministre pour foutre dehors la voleuse !
    Radedaka n’a pas les couilles pour lui dire en face qu’elle n’a que trop volé.

    Isandra de mon cul, va te faire faire !

  • 13 juin à 15:04 | vatolahy (#11348)

    Momo le migrant cherche à se disculper ?Il a bien affirmé que Paris ,la France était une métropole pour Madagascar Que voilà la parole d’un vil colonialiste attardé ;Ami ,le sais tu ,le pays malgache est indépendant depuis 60 ans.Antananarivo n’est pas Paris

    • 13 juin à 16:23 | arsonist (#10169) répond à vatolahy

      Migrant ? Oui !
      Ami ? Sanatria !

      Métropole ? Oui !

      Métropole pour Madagougou ? Mianara mamaky teny !

  • 13 juin à 15:29 | Shalom (#2831)

    Tantara iray tena nahavarina ahy tokoa niseho tsy vao ela izao.
    Raha nipetraka tany amin’ny tanàna iray tao Frantsa aho dia niantsena tao amina-magazay lehibe "Carrefour" rehefa mifarana ny herinandro.
    Tao amin’io toerana io dia nisy ramatoa malagasy telo niasa :
    - olona efa somary zokinjokiny ny iray
    - mpirahavavy kambana ny roa hafa.
    Ireo olona telo ireo dia samy mpitana kesy (caisse) tao amin’ilay tranom-barotra, koa rehefa mandalo ny kesy ny tena dia mifampiarahaba.
    Raha ilay ramatoa zokinjokiny no handalovana dia lasa ny resaka sy ny fanontaniam-baovao sns ... fa raha iretsy kambana mirahavavy kosa dia zara raha mamaly.

    Taty aoriana dia nikarakara ny trano nipetrahan’ny zanako vavy aho ka ny hagagako dia nifanena tamiko teo am-pidirana ny trano ny iray tamin’ireto mpirahavavy. Dia niarahaba aho fa samy malagasy moa kanefa dia havonavona no valiny azoko.
    Tsy dia mampiraika ahy firy ny toa izany fa samy nosoran-dreniny menaka e !

    Teto Madagasikara aho vao andro vitsivitsy lasa izay (izay no nitenanako teto tamin’ilay kaondrana iray iny hoe afaka ny mifanao fotoana ahitany fa eto an-toerana aho).

    Ny zava-doza tena nanaitra ahy teto an-toerana tamin’izany dia izao : hitako ny iray tamin’izy mirahavavy kambana mpitana kesy tao amin’ilay "Carrefour", toa hoe vao NOTENDREN-dRAINILAINGA alias Mr HO ho lasa MPANOLO-TSAINANY hono ; fianakaviako mpanolo-tsain-dRainilainga alias Mr HO no nilaza io tamiko, mpiara miasa aminy ao an-dàpa hono ary vao avy notendrena (tsy ilaozan’izay mamanara ny fianakams lé kopé a !).

    Tena kepoka aho. Tsy mampaninona ahy velively raha voatendry ny amin’izany ilay olona saingy ny mahalasa-saina ahy dia ny hoe : "Raha olona mba nianatra ilay tovovavy, tsy misy olana izany kanefa maninona no dia nitana kesy no anton’asa nataony nandritra ny taona maro fa tsy mba nitady asa hafa araky ny mari-pahaizany ?".

    Asa aloha f’izaho angamba no efa taraiky ka tsy maharaka ny toetr’andro fa dia lasa ny saiko ary mbola mihodikodina mandrak’androany mieritreritra hoe olona toa ireny ve no hoe mpanolo-tsain’ny filoha ?
    Asa f’izay angamba no maha Rainilainga alias Mr HO azy !

    Hoy i Mahaleo sy ny Tariny ao amin’ilay hira hoe "Madirovalo" : "Tantara marin’izany leirony a !".

    • 13 juin à 16:19 | Asherman (#10651) répond à Shalom

      Mba omeo soupape kely : aiza ilay tanàna naha-caissière azy ?

      Tonga dia koboko mantsy hoe iza raha ilay iray izay ???

      Aza gaga amin’izany koa aloha fa efa fahita izany e ! dj ary izy io no mianak’hendry saingy raha ny mangalatra aloha dia tena raindahiny izy !

    • 13 juin à 16:58 | citoyendumonde (#4292) répond à Shalom

      Shalom,

      Tsy mahagaga anie izany e ary efa hitantsika izao ny vokany : firenena mikororosy andro aman’alina.

    • 13 juin à 17:02 | vatolahy (#11348) répond à Shalom

      La migration est un acte de désespoir .Que Dieu assiste le migrant

    • 13 juin à 18:04 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      Shalom Shalom.

      Après AUCHAN c’est Carrefour, la prochaine sera Leclerc, Super U, Intermarché, Lidl et ALDI.. Ce n’est pas les grandes surfaces qui manquent en France.
      Raha nianatra ilay olona ka manana diploma dia tsy maninona loatra saingy ny experience professionnelle na caissière dia tsy ampy amiko hanolontsaina filoha.
      Vous remarquez qu’il y a beaucoup de femmes autour de MR Ho et vous remarquez aussi ma publication qui montre que les femmes sont les plus magouilleurs à Madagascar en ce moment. Et pendant ce temps Isandra est toujours caissière à Mt. Com !

    • 13 juin à 18:29 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      Tsy olana fa tsy tsy olona mazava ho azy.

    • 13 juin à 18:32 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      Je reprends ma phrase. Raha niatra ilay olona tsy olana..

    • 13 juin à 22:16 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 13 juin à 16:19 | Asherman (#10651) répond à Shalom ^

      Mba omeo soupape kely : aiza ilay tanàna naha-caissière azy ?


      Tsy olana mihitsy izany f’efa samy ady ihany ity : Sevran Livry ilay tanàna sady toerana nipetrahan’ilay sipa.
      Lainga aloha raha hilaza aho hoe ratsy tarehy ilay sipa saingy tsy kritera mihitsy izany amiko.
      Raha ilay "expériences professionnelles" lazain’i Besorongola indray, ô ! Rangahy ity a ! Tsy iray na roa taona anie izany lazaiko izany e !
      Fa raha mba nisy fahaizana ilay olona ... Amin’izay sady vazaha taratasy anie hono izy e !
      Izay no nolazain’ilay ramatoa iray zokinjokiny.
      Raha nahita ilay vehivavy taty an-tanàna aho dia niverina tato an-tsaiko ny tenin’io vehivavy zokinjokiny io indray andro izay hoe : "aza dia miresaka Ravalomanana eto fa manan-tsofina ny rindrina" ; tamin’ny nilazany io tamiko dia tena tsy azoko mihitsy ny antony, kay moa ka lasa "mpanolo-tsaina" ilay kary vavy mpiavonavona.

  • 14 juin à 10:23 | kartell (#8302)

    Le copié / collé de la caissière d’Mt.com ( dixit Besorongola👍🏿)devient, ici, inaccessible voir même déplacé, mais, sait-on jamais ?..
    https://www.lefigaro.fr/societes/air-france-boucle-son-augmentation-de-capital-20220614

  • 14 juin à 12:13 | kartell (#8302)

  • 14 juin à 21:37 | Ra-Jao (#282)

    Je ne comprends pas que Air Madagascar et Tsaradia doivent conclure un contrat de location gérance avec une SA - Madagascar Air Line - détenue majoritairement par des actionnaires privés - MGH 55% et associé étranger 30%, capital à libérer de manière échelonné par tranche de 5%. Quand une société est en redressement judiciaire parce qu’en cessation de paiement, le tribunal peut mettre à côté de la direction un administrateur judiciaire. Le but est de voir sir la situation pourrait être encore redressée avant de prononcer
    l’Etat malgache, par l’intermediaire de ses reprsentants, n’aura même pas de pouvoir de décision dans la gestion de Madagascar Air Line car ce sont les principaux actionnaires qui vont nommer le PDG et les membres du CA. Ranjatoelina a raison de ne pas opter pour cette solution et de chercher à renégocier avec les creanciers et les « paretenaires « comme il dit pour resorber les dettes et garder la main mise sur le sort de notre compagnie au lieu d’engraisser les charognards qui ne jurent que pour leur intérêt parce qu’ils sont fortunés. D’ailleurs, on voudrait bien connaître qui est ou qui sont sont derrière l’actionnaire principal appelé MGH ? Peut-être que chacun de nous a une idée la dessus, suivez le regard de Ranjatoelina parcequ’il lui a lancé un défi. Espérons que mamimbahoaka ne trahirait pas son ministre de transport !

    • 15 juin à 08:50 | Ra-Jao (#282) répond à Ra-Jao

      ...Le but est de vous si la situation peut-être redressée avant de prononcer la liquidation judiciaire...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS