Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Economie

Ministre de l’Economie et des Finances

Rindra Hasimbelo mise sur la digitalisation de la gestion des salaires et pensions des fonctionnaires

mardi 17 août | Mandimbisoa R.

La passation de service entre le ministre sortant de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandranto et le nouveau grand argentier Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison s’est déroulée hier à Anosy. La digitalisation financière pour pallier à la manipulation humaine, c’est l’une des dispositions que la nouvelle ministre entend prendre dans l’immédiat, pour limiter le gaspillage des deniers publics occasionné entre autres par les abus, irrégularités et anomalies liées au paiement des salaires et des allocations de retraites des fonctionnaires.

Sur les 11.000 milliards Ar de budget de l’Etat, plus d’un quart, soit un peu moins de 3.000 milliards Ar sont destinés aux rémunérations des fonctionnaires, 800 milliards Ar pour les allocations de retraite. Les abus sont pourtant fréquents affirme la ministre. Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison a ainsi annoncé la poursuite des enquêtes et démarches pour régulariser ces anomalies qui constituent des écueils pour la bonne gestion des finances publiques. Elle a promis de faire un compte-rendu public sur le sujet dès que les résultats de l’enquête sont connus.

Concernant les projets de digitalisation, le gouvernement a obtenu un financement de la Banque mondiale à travers le Projet d’Inclusion Financière à Madagascar (PIFM). Une partie du montant du financement est destinée à soutenir la digitalisation des salaires des enseignants FRAM et boursiers qui reçoivent actuellement leurs subventions ou bourses en numéraire, au travers de la prise en charge des frais de prestations des établissements habilités à effectuer l’activité d’émission de monnaie électronique pour le paiement des dépenses de l’Etat.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 17 août à 12:20 | Stomato (#3476)

    >>La digitalisation financière pour pallier à la manipulation humaine, <<

    Que voila une chose bien dite...

    Sauf que la numérisation (pas la digitalisation !!!) fait intervenir quelqu’un qui est entre le fauteuil et le clavier d’un ordinateur.
    Et c’est là que se trouve le maillon faible.
    Surtout quand à la manière moderne de gérer les choses, l’on s’obstine à négliger l’humain qui est entre le fauteuil et le clavier.

    • 17 août à 14:36 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Stomato

      Courir après toutes les nouveautés des pays riches sans en avoir les moyens, est-ce tout ce qu’ils sont capables de faire ? Courez après les revenus de ces pays, faites concurrence et réussissez à remonter le revenu minimum des malagasy à 1/10ème, je ne dis pas la moitié ni même le quart, seulement 1/10ème du revenu minimum de ces pays riches et je vous applaudis à deux mains ! Et les malagasy encore plus !

    • 18 août à 09:17 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Stomato

      Stomato ???

      la viellesse ne vous va pas très bien, dans quelle dictionnaire fictif vous voyez une différence entre digitalisation et numérisation ?

      Ouvrez le Larousse , regardez les dicitonnaires en ligne ,le grand Robert etc ...

      Synonyme connait pas ?.

  • 17 août à 15:09 | Vohitra (#7654)

    Digitalisation, digitalisation…

    Sachant que l’autre femme qui avait affirmé que cet outil de gestion est la seule panacée dans la résolution des problèmes de bourses estudiantines se trouve actuellement l’abri à l’ambassade à Paris après un départ en catastrophe et précipité pour s’éloigner des bruits persistants derrière elle…avec un retard de cinq mois de paiement par l’Etat depuis…

    La digitalisation n’est qu’un moyen, admettons qu’elle est efficace et utile, mais elle ne peut pas combler pour autant l’incapacité à gérer les finances publiques, la faiblesse des recettes de l’administration par rapport aux ambitions démesurées d’un Etat sous perfusion et dépendant des aides internationales, d’une administration publique qui accapare la grande majorité des dépenses publiques hors investissement…

    Cette jeune dame qui venait de vêtir l’habit de grand argentier, à ce qu’il paraît, ne semble pas avoir des épaules solides pour supporter les contrecoups des remous et vagues lancinantes qui vont venir dans la gestion de ce fonds qualifié honteusement de souverain à force d’opacité et de mystère qui l’entoure…

  • 17 août à 19:16 | spliff (#5871)

    La digitalisation est un outil comme un autre. On peut lui faire faire ce que l’on veut dès lors qu’on en a l’intention et qu’on connaît les subterfuges techniques qui le permettent s’il s’agit d’opérations criminelles. Tous ces paradis fiscaux qui planquent l’argent sale en sont la manifestation la plus basique.
    Le problème reste le maillon humain et ses intentions.

  • 18 août à 09:15 | lafu_ny_su_krill (#10001)

    Les abus sont fréquents ...

    Les abus viennent des hauts dignitaires qui ne paient pas les focntionnaires et salariés à temps.

    Ou sont passés selon vous les bourses des étudiants qui les réclamment depuis des lustres ?
    Les arriérés de salaires des entreprises publiques et employés des facultés des 6 provinces ?

    C’est plutot faire la chasse aux gros poissons que ne fera pas ce gouvernement , car ces gens font partie intégrante des gros poissons.

  • 18 août à 09:29 | lysnorine (#9752)

    BASE RESOURCES LIMITED – TOLIARA-‘BUY’ RECOMMENDATION !

    Ilaina TANTERAHAM-PAHAZAVANA TANTERAKA ary AMPAHAFANTARINA TSARA ny Vahoaka Malagasy itony tetik’asa AVY ANY IVELANY itony – mitrandraka ny harem-pirenena ambanin’ny tany- ka ahitana izay TENA MBA TOMBOM-BAROTRA MARINA mba miditra any amin’ny KITAPOM-BOLAM-PANJAKANA. Antenaina ho tanterahan’ny ministry vaovao tompon’antoka amin’izany TSY MISY HATAK’ANDRO izany, dia : ny « Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques , Monsieur Brice RANDRIANASOLO » na izay mety hoe solony atsy ho atsy sy ny « Ministre de l’Economie et des Finances, Madame Rindra Hasimbelo RABARINIRINARISON »

    Farany asa raha manam-bola hahafahana miditra amin’itony ilay “FONDS SOUVERAIN” vao nodradradradraina ka MANDRAY AZY AM-PELANTANANA TANTERAKA HIAROVANA NY TOMBON-TSOAM-PIRENENA ! Izany hoe mividy indray ny harena izay efa namidimidy tamin’ny orinasa avy any ivelany nitady tany malema hanorenam-pangady.

    BASE RESOURCES STARTED AT ’BUY’ BY CANACCORD ON UNDERAPPRECIATED HEAVY METALS EXPOSURE
    https://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/957905/base-resources-started-at--buy--by-canaccord-on-underappreciated-heavy-metals-exposure-957905.html
    13:53 Tue 17 Aug 2021

    THE SCALE AND HIGH GRADE AT THE TOLIARA DEVELOPMENT ARE EXPECTED TO UNDERPIN IT “AS ONE OF THE MOST COMPETITIVE (AND PROFITABLE) MINERAL SANDS OPERATIONS IN THE WORLD”
    Base Resources Limited (AIM:BSE, ASX:BSE, FRA:B4Z) has been started on a ‘buy’ recommendation by Canaccord Genuity (TSX:CF, LSE:CF) as the broker views it as “well-run, high-quality company, with exposure to a suite of underappreciated (but HIGHLY ATTRACTIVE) commodities”.

    Noting the miner is focussed ON THE EXTRACTION OF MINERALS SANDS INCLUDING ILMENITE, RUTILE AND ZIRCON that are typically are used in pigment and ceramic production, ANALYST SAM CATALANO said he expects the highly cash-generative KWALE MINERALS SANDS OPERATION has around THREE YEARS OF LIFE REMAINING, with THE KEY DEVELOPMENT FOCUS BEING THE WORLD-CLASS TOLIARA PROJECT IN MADAGASCAR.

    With VALUABLE HEAVY MINERAL RESERVES suggesting a 33-YEAR LIFE PRODUCING 800-900K TONNES PER YEAR, the analyst estimates the low unit costs driven by TOLIARA’S scale and 6.5% grade will underpin it “AS ONE OF THE MOST COMPETITIVE (AND PROFITABLE) MINERAL SANDS OPERATIONS IN THE WORLD”.

    CATALANO said he believes TOLIARA should drive THE COMPANY’S REVENUE TO COST RATIO TO 3-3.5x from current levels nearer 2.5x, “placing the operation at the very top of the first quartile on an R/C basis”.

    Canaccord believes minerals sand products will be positively exposed to the post-pandemic recovery — with pigment and ceramic demand both being linked to property improvement, as well as construction.

    “As the recovery continues, we believe it is likely that SUPPLY WILL FAIL TO KEEP UP WITH DEMAND GROWTH ACROSS BOTH TIO2 AND ZIRCON MARKETS AND IS LIKELY TO LEAD TO CONTINUED PRICE GROWTH OVER THE COMING YEARS,” the analyst wrote in the note.

    Assuming the RESOLUTION (!!) OF THE FISCAL TERMS FOR TOLIARA comes in the next six months, after the final dividend is paid with respect to the 2021 financial year, the analyst said dividends are likely to be suspended at that point as NEAR-TERM CASH FLOW IS DIRECTED TOWARDS THE DEVELOPMENT OF TOLIARA.
    Quick facts : Base Resources Limited
    AIM:BSE
    Price : 15.5 GBX
    Market Cap : £182.59 m

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS