Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 22 avril 2019
Antananarivo | 13h06
 

Société

Ministère de l’Economie et des Finances

Richard Randriamandrato visite le dispositif douanier d’Ivato

lundi 18 février | Arena R.

Le grand Argentier malgache, ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato, a effectué une visite du dispositif douanier au niveau de l’aéroport international d’Ivato, dimanche, au lendemain de la saisie des reptiles prêts à être exportés par le ministère de l’Environnement. Le ministre de l’Economie et des finances a rappelé que les trafics qui se passent notamment au niveau de la douane occasionnaient des pertes économiques considérables pour le pays.

La situation est inacceptable selon Richard Randriamandrato. Malgré les efforts déjà entrepris par l’administration douanière ces derniers temps, de nombreuses failles restent encore à combler car le système actuel ne permet pas totalement de traquer les trafics. Il a alors affiché sa détermination à prendre les mesures nécessaires et à faire en sorte qu’elles soient respectées.

Lors de cette visite, le ministre s’est entretenu avec les douaniers en service ce jour et a insisté sur la vigilance dont devrait faire preuve chaque agent. En effet, il leur a signifié le code de conduite à avoir en tant que douanier : « respect et fermeté » Selon ses dires : « le moment est venu de prendre les mesures et de montrer que nous sommes déterminés à appliquer les règles et textes en vigueur. Madagascar est un Pays de droit ». Il a également invité toutes les entités travaillant à l’aéroport d’Ivato à coopérer dans l’atteinte de ces objectifs.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 18 février à 13:25 | loulou (#10109)

    "Madagascar est un Pays de droit » Mort de rire !

  • 18 février à 14:05 | Eloim (#8244)

    Tous les douaniers sont de PRO. Cette phrase peut en dire long. Mais l’ennemi premier à la douane c’est dame CORRUPTION. PRO ou pas, cette charmante dame envoûte tout le monde avec son CHARME. Et tout le monde y est tombé dans son piège. Quelle belle stratège !

  • 18 février à 15:33 | punchline (#9673)

    même pas honte, un ministre de finance et de l’économie réduit à faire des visite de site. alors que l’urgence est ailleurs, sur la monnaie, sur la structure de l’économie, sur les fraudes fiscales, sur le non-rapatriement de devises.

    cette présidence est vraiment dans le paraître, le M’ AS TU VU ?

    • 18 février à 16:15 | I MATORIANDRO (#6033) répond à punchline

      tsymbola tena hitany tsara ze ihinanana azy de aleo aloha manatevina le manjamaso !!!
      Samia velonaina

    • 18 février à 16:24 | Eloim (#8244) répond à punchline

      Ce que j’appelle "beaucoup de bruits pour RIEN".

    • 21 février à 03:23 | Rakoto (#9043) répond à punchline

      J’ai été contre l’élection de TGV, et je peux vous le dire donc en toute honnêteté ce que vous dites est absurde.
      Les douaniers ne saisissent pas l’importance de leurs rôles en matière d’économie, et le ministre des Finances joue parfaitement son rôle ici.

      Au moins l’article de madagascar-tribune permet via l’action du ministre de revenir un petit peu sur terre, les pseudos-économistes de tout bord peuvent aller se rhabiller.

  • 18 février à 17:16 | Behantra (#9165)

    En parlant de corruption , Eloim m’a devancé

    En effet , qu’est ce qu’il vient foutre là ce ministre ?

    Ou alors , faut croire que bôka a fait des émules !!!

    Juste une anecdote

    Vous avez certainement remarqué en débarquant à Ivato , un homme , mince , ’pratiquement’ sénégalais , d’ailleurs il porte un nom d’origine ouolof (éthnie majoritaire au Mali-Sénégal)

    Cet homme est le ’flic’ responsable de l’aéroport . Il parle le ’malagasy’ sans accent

    Il a été mis là sous le régime de Rajao

    Les hommes qui travaillent sous ses ordres reconnaissent son intégrité et sa loyauté

    Seulement ... les , soit disant , ’vrais’ malagasy subalternes ne s’embarassent guère des ’tsy mba malala ménatra’

    Pour 20 euros , vous ne serez point inquiété par les douaniers : personne ne fouillera vos bagages ,
    on ne vous posera aucune question , la seule chose restant à faire : distribuer des pièces euros aux ’bagagistes’ pour emmener vos valises dans le coffre de votre bagnole

    Je vous conseille de bien répérer ’le bon’ en arrivant , car au retour vous pourrez avoir ’besoin’ de la mème personne pour faire passer en douce vos ’désidérata’

    Alors : il me fait marrer ce pôv p’tit ministre !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS