Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 août 2020
Antananarivo | 17h47
 

Société

Commune urbaine d’Antananarivo

Retour des marchands dans les rues de la capitale

jeudi 13 février | Fano Rasolo

Le répit n’aura été que de courte durée. Etalage de marchandises ici et là, les marchands illicites sont de retour dans la rue, depuis le début de cette semaine. Après les chasses énergiques faites par les agents de police et les gendarmes, au mois de janvier, les marchands envahissent de nouveau les trottoirs de la capitale pour comme à Analakely, Anosy, à la Petite Vitesse, à Behoririka, et en d’autres lieux. La Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) aurait décidé d’arrêter momentanément la chasse pour se vouer à l’édification d’infrastructures appropriées où ils seront transférés.

«  Nous n’avons pas encore de mesures d’accompagnement pour solutionner le problème de ces marchands. Donc, nous sommes obligés de les laisser exercer leurs activités mais sans gêner la circulation. Les trottoirs sont partagés en deux en réservant une large place aux piétons. Par contre, nous avons déjà enlevé tous les vendeurs devant les bâtiments ministériels comme à Anosy », selon Rija Randrianarisoa, directeur des marchés au sein de la CUA.

Plusieurs kiosques enlevés

« La CUA a concédé que nous vendions sur un côté du trottoir pour laisser de la place aux piétons. Mais selon les responsables, ce n’est juste qu’une solution provisoire », selon une marchande de légumes au bord du jardin d’Anosy.

Par ailleurs, le directeur des marchés a expliqué qu’avant d’ériger des infrastructures d’accueil pour ces marchands, la CUA a procédé à leur recensement. « Nous avons recensé 700 marchands des rues entre Mahamasina et Anosy, et 160 devant les bâtiments du Tribunal et du Service des Domaines à Anosy. Nous avons transféré ces derniers sur le trottoir devant les bâtiments de la Radio nationale Malagasy (RNM)  », selon toujours ses explications.

La commune poursuivra ce dénombrement notamment dans les endroits stratégiques comme Analakely ou La Petite vitesse.

La commune a par ailleurs continué d’enlever les kiosques de fer se trouvant le long des trottoirs dont une bonne dizaine enlevée pour défaut d’autorisation ou non-renouvellement d’autorisation de vendre. «  Nous avons enlevé 2 kiosques devant l’Hôpital des enfants à Tsaralalana, 2 autres devant le parvis de l’Hôtel de Ville à Analakely, 2 à Besarety et une respectivement à Andrefan’Ambohijanahary, Alarobia, Ivandry, et Ankorondrano », selon Rija Randianarisoa.

53 commentaires

Vos commentaires

  • 13 février à 09:13 | I MATORIANDRO (#6033)

    Inona no nolazaiko an’lisany mpilelaka reo ???!!!

    Averiko ihany hoe :
    "MAFANA AM-BOALOHANY OTRAN’TAY"

    Manao diam-pozaorana.

    Hainareo io

    ALEFA. ALEFA.

    • 13 février à 15:38 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Tsy afaka le sovaly fa vizana bbbeeeuuuhh r’inandra sy ny forongony a.

      Aiza zao le olona nanodina ilay 3 miliara tao @ cua ry fatin’alika isany a ???!!!

  • 13 février à 09:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La CUA doit établir un Business plan concernant ces/ses marchands de rue :
    - l’identification et le contexte ( déjà en cours).
    - la conception et la planification d’une solution pérenne.
    - la budgétisation des charges indispensable à l’atteinte des objectifs fixés à court et moyen terme.
    - Toutes ces mesures doivent être accompagnées d’une éducation citoyenne qui va au delà de la responsabilité de la CUA uniquement et qui demande une forte contribution de la société civile "responsable" et consciente de leurs devoirs.

    • 13 février à 13:01 | ANTICASTE (#10704) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Moins que rien,
      Au lieu d’ergoter comme un âne baté ,la seule solution viable pour vider les rues de ces marchands de rue c’est de leur donner un vrai travail respectable !
      L’émergence c’est donné du travail ,rentable et profitable pour tous le monde ou du moins au plus grand nombre !
      Comment faire et bien surtout la caste doit arrêter de faire n’importe quoi ,adapter la législation Malagasy au marché du travail mondial et vous verrez que tout ira mieux !
      C’est pourtant simple !
      Je répète arrêtez de raconter (comme toi ) n’importe quoi et se mettre au boulot !

  • 13 février à 09:49 | lafu_ny_su_krill (#10001)

    Chassez le naturel, il revient au galop.

    Galopins, galopins,...
    Ha ha ha...

  • 13 février à 10:24 | lancaster (#10636)

    C’est inquiétant pour les suites à venir.
    Il ne faut pas que la Cua flanche.

    • 13 février à 14:44 | kunto (#7668) répond à lancaster

      Ces gens font ça pour survivrent pas pour acheter un 4 X 4

  • 13 février à 10:47 | walesa (#5863)

    Bonjour,
    L’État malgache ne sait que sanctionner les pauvres. Pourtant ce petit commerce est pour eux un seul moyen de pouvoir se nourrir de jour en jour, car l’État ne leur propose rien, absolument RIEN ! Les nouvelles stades, tanamasoandro, Miami tamatavienne et les autres "projets" phantasmagoriques ne leur apporterons absolument rien de bon dans leur vie de damnés de ce monde malgache à l’envers !

    • 13 février à 14:45 | kunto (#7668) répond à walesa

      Entièrement d’accord avec vous .

  • 13 février à 11:01 | FINENGO (#7901)

    Quand un Etat n’a aucune Politique Sociale et que le peuple est livré à lui même, le résultat est là. Les expéditions punitives ne servent à rien.

    C’est au niveau de l’ Etat central, au Ministère des affaires sociales que les solutions doivent trouver le jour.
    La Mairie( CUA ) n’est la que pour l’application des directives du Ministère.
    A laisser seul la CUA décider sans l’accompagnement du Ministère des affaires Sociales avec des Projets justes et viables, le conflit risquerait de durer longtemps.

    Pour les informels, c’est leur gagne Pain.
    Il ne faut pas l’oublier.
    Pour ceux qui sont révoltés par leur présence, ils faudra qu’ils se mettent dans la tête, que les informels ont aussi des familles à nourrir. Ils ne volent pas, ils vendent.

    • 13 février à 12:03 | walesa (#5863) répond à FINENGO

      Les grands et vrai voleurs sont surtout ceux, qui essayent de les punir et pourchasser - les chieffs de la Mafia Antanarivienne au Pouvoir suprême !

    • 13 février à 12:27 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Walesa,

      En 2009, le mode opératoire est « l’open bar », que chacun prend et attrape ce qui lui passe sous la main, et l’essentiel c’est de se serrer les coudes entre révolutionnaires de rue…

      Dix années après, face à l’évolution du contexte, le mode opératoire a changé de domaines et d’espace de prédation…les caporaux et petites frappes sont laissés dans la rue…et les grands barons de haut vol ont migré dans les finances et services, et autres transactions transfrontalières, et commencent à prôner le discours du changement de pratiques …

      Et le changement commence à prendre par le cou…les petits caporaux autrefois utilisés comme chair à canon et outils de propagande populaire…les anciens communistes sont devenus des capitalistes chevronnés…

    • 13 février à 13:06 | ANTICASTE (#10704) répond à FINENGO

      Les LANCASTER ,MOINS QUE RIEN ,ISANDRA,et consort ,préferaraient que ces gens ,le peuple attendent la mort sans rien faire pour ne pas encombrer les rues !
      Bande de niais ,s’il ne font pas cela ,il meurt de faim ,c’est pourtant simple a comprendre !
      Relancer une politique agricole avec des aides ,des incitations ,par exemple ,mais non ,la caste ne veux pas ,préfère envoyer des flics ces connards !

  • 13 février à 13:09 | Turping (#1235)

    Les débats instructifs se focalisant sur le mode alternatif de la gestion d’une grande ville d’agglomération comme Antananarivo font défaut .
    - Primo : la CUA après l’élection de Naina Andriatsitohaina veut opter une politique d’assainissement en pourchassant les petits vendeurs de la rue sans proposer une politique alternative dans l’agrandissement des implantations des marchés .
    - Secundo : Sans opter une politique de gestion ,de rigueur permettant à la CUA de se développer ,d’avoir recours au partenariat ,la société civile ,etc.... taxation relative aux implantations ,emplacements etc... cela reste du pareil au même .
    - Tertio : la paupérisation collective gagne du terrain sans qu’il n’ait de remède efficace proposé par le gouvernement en commençant par la lutte contre l’exode rural ( capacité d’investissement dans le domaine agricole ,élevage en combattant les dahalo vu la surpopulation urbaine et l’explosion démographique) .La liste n’est pas exhaustive en dépassant le raisonnement pro Rabe ,contre Rakoto alors que ceux qui se sont succédé àla CUA comme au pouvoir depuis bientôt
    5 décennies n’ont pas fait grand -chose !
    Conclusion :l’ambition réelle pour promouvoir l’intérêt collectif n’est pas toujours au rendez-vous dans l’investissement réel .A côté ;la corruption et le détournement avec la mentalité y afférente
    ne sont pas des signes prometteurs.

    • 13 février à 13:21 | ANTICASTE (#10704) répond à Turping

      Turping ,
      Encore du bla,bla à la mode caste prédatrice ,faut pas froisser les copains !
      La meilleure solution serait de virer toute l’élite actuelle de toute responsabilité !
      Tu vois ,il y en a des solutions pérennes !

    • 13 février à 13:35 | Vohitra (#7654) répond à Turping

      Turping,

      Les attaques a mains armees, les vols, de nuit comme de plein jour, commencent a flamber et explosent dangereusement dans la ville.

      Y a-t-il de lien de cause a effet ?

      Bref, la situation ressemble a un pere de famille ivrogne qui assene une lecon de moralite a ses enfants...

      Encore ces tas de promesses pour obtenir des voix...en jouant sur les emotions des esprits faibles...

    • 13 février à 13:53 | walesa (#5863) répond à Turping

      Vohitra , tous ceux-qui ont dévasté les usines Tiko en 2009 directement ou indirectement, par la jalousie et simple vengeance doivent être pendu à la porte d’Antsirabe ! Or, ceux incapables sont aujourd’hui au commande de ce pays et prétendent être son sauveur ! Quelle monstrueuse hypocrisie !

    • 13 février à 14:08 | Vohitra (#7654) répond à Turping

      Walesa,

      Ca ressemble a la conquete du pouvoir par les khmers rouges au Cambodge a l epoque...

    • 13 février à 14:40 | Turping (#1235) répond à Turping

      Anticaste ,
      Revoyez votre copie à deux balles .Avant de virer la caste prédatrice ,il faut changer le mode de gouvernance et la gestion structurelle ne dépendant pas de l’extérieur ni des bailleurs de fonds à 100% pour imposer un modèle économique . Hormis Tsiranana qui était plutôt protégé ,tout le monde était tombé dans les panneaux à l’exception de la période (1972-1975 avant l’assassinat de Ratsimandrava ) concernant la gouvernance post -coloniale ....et le monde des finances,la mondialisation .
      - Les propositions que j’ai faîtes vous dépassent la capacité de discernement en dehors les vociférations .

    • 13 février à 14:49 | Turping (#1235) répond à Turping

      Vohitra ,
      Les attaques à main armées ,l’insécurité de tout bord : viols ,rackets , vols ,vandalismes ,escroqueries ,....
      - Sûrement il y a une causalité ,lien entre ces phénomènes non évolutifs avec la mentalité dégradée.Même les tombes on les profane pour voler les ossements , et tout ce qui semble à un signe ostentatoire ,la croix ...Les armes pullulent partout où la loi de la jungle règne encore.
      Voila même si tout n’a pas été dit !

    • 13 février à 14:54 | rayyol (#110) répond à Turping

      plus la situation se degrade plus il y a de vendeur informel plus le problème s amplifie
      L’exode vers la ville est une réalité et l accroissement de la population aussi
      Car dans le moment ils crèvent a la brousse Il faut empêcher les campagnes de se vider donc favoriser l agriculture a tout prix
      Créer des emplois permanents au niveau des villes il y a tant a faire que ce soit au niveau propreté hygiene restauration ,amelioration entretien Compter le nombre de travailleur informel Je suis certain que l on peut les employer tous sans que cela ne coute une fortune a l etat et a la municipalite tout en realisant une multitude d economies
      Pourquoi se defend t on de vouloir faire de l argent sur le dos des contrevenants Il y en aura toujours cela partout sur la planète en Europe en Amérique ce sont ceux ci qui financent la police et meme certaines municipalités par leurs amendes Il ne faut pas en avoir honte de les faires payer ce n est qu un rétablissement des choses Eux ne se gênent pas pour bafouer la loi et en tirer avantage
      En plus d être utile cela va liberer d autres champs qui vont pouvoir s occuper de leur vrai travail au lieux de faire une chasse inutile improductive a travers la ville aux gens qui ne veulent que leur pain quotidien c est du temps et de l argent perdu
      S’occuper vraiment de la sécurité Si chacun s occupe vraiment de sa tache ceci veut dire moins de police a engager etc
      Imaginer l argent que l on peut sauver si au niveau de chaque quartier il y a des gens payer pour s occuper a la journée de tout les details qui concernent la propreté Hygiene ou autres au lieu d accumuler des déchets de la malpropreté maintenir tout les lieux impeccables jour apres jour Au niveau de chaque quartier nommer des surveillants et des travaillant qui accomplissent leur tache jour après jour tout en etant réénumères Combien de millions sauver en economies de toutes sortes a tout les niveaux et ce pour toute la population Cette mairie ne voit pas clair ni ce gouvernement comment peut t on être aussi aveugle C est pourtant un calcul tres facile a realiser pas besoin d une maitrise en economie pour comprendre Et tout ceci peut etre realiser des maintenant Pas besoin de depenser des milliards pour une ville qui un an apres v a etre dans le meme etat que celle existante Une poubelle Une solution voila ce que c est et une vraie Malheureusement je ne peux l executer

    • 13 février à 16:01 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rayyol
      - La problématique essentielle se repose sur la lutte contre la pauvreté généralisée où les 80% de la population vivent sous le seuil de la pauvreté disons avec moins de 2 dollars par jour par personne -Créer des emplois ,renforcer le système éducatif ,inciter les gens à produire et à respecter l’environnemental ,le respect d’autrui dans un monde où la moralité n’existe presque plus . Les prédateurs ne sont plus des animaux mais les êtres vivants peu scrupuleux(daholo et ceux qui veulent devenir dahalo pour faciliter le gain facile ) .
      - Remettre une ville en norme vivable c’est un défi à relever ,de même pour résoudre les pollutions où sur Tana le seuil toléré est trois fois supérieur à la normale .Donc ,l’aménagement des territoire n’a pas uniquement de but bling ,bling si les contraventions permettent de faire régner les réglementations ,les actes de civilité que tout le monde essaie d’accepter et respecter .Si tel est le but ,pourquoi ne pas pénaliser les contrevenants et réinvestir l’argent collecté dans l’amélioration de la ville ,l’environnement . Sinon la mentalité non évolutive persiste et réside sempiternellement ? Du moment que cet argent provenant de la contravention ne soit détourné !
      - Après ,l’instruction de la population va de soi quand on leur apprend le respect des biens collectifs contre l’incivilité ( le vol des fers ,vandalisme ,....) et à côté si on apprend aux enfants par le biais du système éducatif dès leur plus jeune âge ,la civilité ,les réglementations etc....
      Un exemple : Quand j’ai fait un voyage à Madagascar comme tous les ans par un vol direct à l’exception en 2015 ,une escale à Kenya .Les kenyans sont très stricts ,vous ne trouvez pas un mégot de cigarette par terre dans l’aéroport et ceux qui enfreignent leur réglementation de fumer dans les " WC" par exemple paient une amende sans blague . Un pays qui avance !
      - En bref , il y a beaucoup de changement à faire encore chez nous où les uns montent contre les autres et dès qu’on sort de chez soi ,cela n’appartient plus à personne .Les routes ,petites routes laissées à l’abandon .Changement de mentalité !
      Conclusion ; On peut dire qu’un superman qui veut faire le miracle n’existe nulle part (l’union fait la force ) et c’est la raison pour laquelle ,il faut solliciter la solidarité ,le partenariat ,la société civile ,les ONG y compris les ONG malgaches qui travaillent sérieusement pour avancer collectivement.

    • 13 février à 16:11 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : des territoires.

  • 13 février à 14:05 | walesa (#5863)

    Pardon, au lieu "doivent" mettez "meritent"

  • 13 février à 14:36 | betoko (#413)

    Ce matin j’avais posé quelques questions à ces commerçants informels en leur demandant d’où ils venaient ils m’ont répondu qu’ils sont de la campagne pas trop loin de Tana et s’ils sont des marchants à la sauvette c’est plus rentable et plus facile que de cultiver la terre
    Mais il n’y pas assez de place pour tout le monde j’ai répondu .Ce n’est pas notre problème à l’État de nous trouver des emplacements
    Mais vous êtes de plus en plus nombreux l’État ne peut pas satisfaire tout ce monde .....pas de reponse

    • 13 février à 14:50 | kunto (#7668) répond à betoko

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - D’ou ils viennent ????? quel question psssstttttt ....

      - Ce sont des Malagasy qui ont faim et Tananarive appartient aux PEUPLE Malagasy tout simplement .....

    • 13 février à 14:59 | kartell (#8302) répond à betoko

      Vous avez pointé du doigt les carences des pouvoirs incapables d’envisager une transition agricole au regard des modifications profondes qui agissent un monde paysan orphelin où le sauve qui peut reste la seule issue qui s’offre à lui....
      On touche ici les incongruités d’un pouvoir dans l’impuissance totale d’orienter le trop plein de bras de la campagne tandis qu’il livre aux Émiraties les clés sur 60 000 hectares !....
      L’insuffisance alimentaire débute avec celle des emplois avec une émergence qui livre ici le mauvais scénario en privilégiant le mulet d’Abyssinie au zébu qui avait néanmoins redonné toute leur noblesse aux rizières de l’île ....

    • 13 février à 15:05 | rayyol (#110) répond à betoko

      Relancer l économie favoriser les agriculteurs Moins de petit plus de gros cultivateurs qu ils puissent en vivre aisément former des cooperatives Et que les gros emploient les petits moderniser les méthodes de cultures les équipements Developper les marches les moyens de transport outremandie faire ce qui se fait partout ailleurs

    • 13 février à 15:14 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      Depuis quand que tu tiens la Fonction d’enquêteur d’Etat.
      Tes affirmations tiennent un peu d’un imaginaire pour ne pas dire d’une pure invention pour essayer d’épater la galerie.

      Des Marchands à la sauvette, c’est toi qui le dis.
      Si ce sont des Marchands à la Sauvette le Vazaha Taratasy, ils ne passeront pas la journée à la même place pour y revenir chaque jour que Dieu donne.
      Sais-tu au moins ce que c’est un Marchand à la sauvette ??

      Un Marchand à la sauvette le Jomaka Vazaha Taratasy, est un Vendeur ambulant sans installations fixes sur la voie publique et qui en change au grès de ses envies comme les vendeurs de Bric à Brac Africains au pied de la Tour Eiffel. Et ceci est loin d’être le cas des vendeurs informels que l’on trouve à Tana.

      Et ils ont bien raison de dire, que c’est de la responsabilité de l’ Etat de leur créer un emplacement.
      Et que si l’Etat ne peut satisfaire la demande, et que l’Etat se targue de vouloir construire le Tanamasoandro et le Miami Plage de Tamatave, reconnais toi même que tes Gouvernants Marchent sur la tête, du Président de la république au plus pas échelon de l’ Etat.Non !!!
      Dans ce cas là, qu’ils démissionnent tous à commencer par le Bac-7.

      Vas faire l’intéressant ailleurs le Jomaka Vazaha Taratasy et évites d’essayer d’en dormir les gens sensés avec tes racontars plus que puants.

  • 13 février à 14:41 | walesa (#5863)

    Je pense, que son fin de reigne sera sanglant, car il va jamais accepté quitter le Pouvoir !

    • 13 février à 15:07 | Vohitra (#7654) répond à walesa

      La guerre entre gangsters, le débordement des partisans, une lutte de classe sanglante, la débandade chez les bidasses, la déchirure totale dans la société, la colère partout...et la chasse aux sorcières en pleine rue, la défiance totale à toute forme d’autorité...je crois que c’est le danger que Deba avait mentionné en 2018...

    • 13 février à 15:41 | Vohitra (#7654) répond à walesa

      Quand ce moment crucial arrive, la seule protection offerte pour les demunis sera soit la conversion a l islam soit l integration dans une organisation de bandits...
      Les negriers arabes du 21eme siecle seront la d ici peu...

  • 13 février à 14:42 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Le peuple à faim tout simplement ......

    - L’urgent c’est la fin des délestages ( JIRO / RANO )- le curage des égouts et des caniveaux ...

    • 13 février à 15:05 | Turping (#1235) répond à kunto

      Kunto
      Le peuple a faim ,il faut que les gouvernants responsables se responsabilisent en responsabilisant le peuple à produire .Chaque individu doit être capable d’être aidé ,épaulé ,instruit pour entreprendre une démarche citoyenne .La problématique de fond se repose dans une partie sur l’ignorance ,le manquement du devoir à accomplir .
      - Le saviez -vous ? La chine au 20 ème siècle ,il y a 40 ans encore connaissait la famine .Pourtant actuellement les chinois se comptent par milliards ;ils ont vaincu ce fléau et essaient d’utiliser les terres agricoles qui ne sont pas utilisées en Afrique et ailleurs pour nourrir ses populations .Pourtant chez nous ,ce ne sont pas les terres fertiles convoitées qui manquent ! Par déduction ,c’est sur la politique agricole qu’il faudrait investir beaucoup . La politique du "kamo be tenda " avec la mentalité y afférente devrait être dépassée .Le gouvernement ,certes a un grand rôle à jouer là dedans avec les partenariats ,la société civile etc.....Idem dans la gestion de l’eau ,un problème où peu de gens accèdent à l’eau potable ,notamment dans le sud ,le problème de pluviométrie ,déboisement etc...

  • 13 février à 15:03 | papangue (#9623)

    Voila ce qui se passe quand on accepte que des voyous se placent à la tête du pays, ca fait un an , en plus de tout ce qu’ils ont détruit depuis 2009 !

    Depuis :
    - Le coût de la vie augmenté : http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200117-madagascar-hausse-prix-produits-premiere-nécessite

    - Les gens meurent de faim !!
    500000 personnes en insécurité alimentaires dans le SUD, et le pire c’est que c’est RFI et la FAO qui le disent, tandis que le DPT se pavane à Addis Abeba

    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200211-s%C3%A9cheresse-madagascar-500-000-personnes-ins%C3%A9curit%C3%A9-alimentaire

    Que font les journalistes ? Vous avez peur ?? Du courage !! Vous serez soutenus !!
    - Accaparement des terres : remblayages des terres et octrois de 60000 HA aux Emiratis + des terres aux Mauriciens.

    - Eau imbuvable de la JIRAMA
    - AIR MAD en déconfiture totale, qui attend le couperet d’Air France pour les 2 EPAVES que ARA a imprudemment achetés.

    - Electricité défaillante

    - N’importe quoi au niveau de l’Education nationale, énième promesse d’une nouvelle ministre qui gagne 1 mois …, BAC le plus mal organisé depuis l’Indépendance, prof mal et sous-payés… population maintenue au niveau BAC-9 pour ne faire de l’ombre au BAC-7 !

    - Tricheries généralisées au niveau de toutes les élections 2019.

    - La corruption s’en encore aggravée, de toute la façon, l’élection de ce tricheur et meurtrier est un signe pour tous les délinquants !

    - Insécurité totale et permanente dans toutes les bourgades, tous les villages, dans toutes les villes.

    etc ...

    Bref certains parlent de Covid-19 , mais ce qui tue le plus à Mada , c’est pas du tout cettte maladie , qui n’y est même pas !!

    500 000 de faim !
    Paludisme
    https://www.afrik.com/madagascar-une-augmentation-des-cas-de-paludisme-constatee

    Peste ,choléra
    Tuberculose
    Maladies cardio-vasculaires ...

    Étonnamment, les gens ne sont guère alarmés par ces maladies qui tuent le plus à Mada et dans le monde que du Corona virus .... et tombent dans des troubles paniques pour n’importe quel asiatique et n’importe quel toux ...

    • 13 février à 15:11 | rayyol (#110) répond à papangue

      Vous oubliez Maladie pulmonaire a Tana cause par la pollution des vehicules pas en etat de tenir la route bon pour la casse cause police pourrie corrompue etc etc Il en a du pain sur la planche ce nouveau maire

    • 13 février à 15:15 | Vohitra (#7654) répond à papangue

      il parait que, dans un silence absolu, 9.000 hectares de terrain venait d’être cédé à un puissant groupe indo-pakistanais local, dans le nord-Est du pays...le conditionnel est de rigueur faute d’information fiable, on est le 13 février 2020 aujourd’hui, et on se demande quand est-ce que cette rumeur persistante sera confirmée ou infirmée...une vente à la découpe, morceau par morceau...

    • 13 février à 15:20 | FINENGO (#7901) répond à papangue

      @ Vohitra (#7654)

      Bonjour Vohitra ;

      Ils ne font que ce qu’ils savent faire : Vendre le Pays.

    • 13 février à 15:27 | Vohitra (#7654) répond à papangue

      Finengo,

      Combien de Malagasy dispose de titre de propriete pour le lieu d implantation de leur tombeau familiale ? Combien de sites funeraires seront desacralises pour autant ?

  • 13 février à 15:25 | rayyol (#110)

    Favoriser le credit pour les agriculteurs leur permettre de prendre de l expansion prêt sans intérêt remboursement échelonner pour leur permettre de respirer Leur favoriser l accès aux méthodes modernes équipements moderne Mais développer des marches ou ils peuvent écouler leurs produits a prix compétitifs et de facon qu ils puissent bien en vivre Tout ceci vaux mieux que de dépenser des milliards pour une ville totalement inutile vu les circonstances Quand on n est meme pas capable d entretenir sa vieille maison on n en construit pas une nouvelle qui s avère etre un gouffre totalement inutile et contre productif pour le moment Il est permit de se tromper Comme il est permit de changer d idées

  • 13 février à 15:40 | rayyol (#110)

    A court terme peut être ces 60000 hectares de la rivière Mangoky Mais ceci ne doit pas être le vrai développement au pire aller ceci peut servir de mesure de comparaison d example a court terme Mais le vrai développement doit être fait par les Malgaches Sinon quitte a les abrutir un peu plus Il faut leur donner les moyens de faire par des programmes d aide au développement Aller chercher l expertise l enseigner

  • 13 février à 15:43 | rayyol (#110)

    Pourquoi perdre son energie et son argent sur cette ma-dite ville dans la ville et un Miami qui ne servira que quelques personnes et nullement au peuple

  • 13 février à 15:56 | betoko (#413)

    FINENGO
    Depuis quand tu as quitté Tana ? Ils sont des marchants à la sauvette depuis belle lurette .Des qu’ils aperçoivent les flics de la CUA , ils ramassent leurs affaires et changent de trotoires .Oui c’était à l’époque de Lalao Ravalomanana et cette fois ci le nouveau maire les toleres en attendant des solutions , c’est ce que son adjoint avait déclaré à la télé la semaine dernière .
    Déjà la mairie les a demandé d’étaler leurs marchandises sur une partie des trotoires mais pas au milieu des rues ce qui est souvent le cas , et c’est provisoir

    • 13 février à 16:53 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ sandra (#7070)

      Pauvre Vendrana !!

      Il est inutile de mettre deux liens concernant les Vendeurs à la sauvette des environs de la Tour Eiffel.
      Car si toi tu ne le savais pas, le Monde entier le sait. D’Ushuaïa à la Chine, en passant par l’Inde et l’Australie, et cette pratique est aussi valable sur beaucoup de Plages de France.

      Mais ceci malgré tout n’entrave pas le Plaisir des Touristes à visiter la Tour Eiffel, ni le plaisir des vacanciers à être sur la Plage chaque été.

      Il faudra que tu saches tout de même la Vendrana que le problème n’est pas de la même nature que celui de Tana, ni économiquement parlant, ni socialement parlant.

      Pauvre Minable enivrée au pétard de Rongony.
      Quand on ne sait pas quoi dire, on ferme sa Fine Grande ...G.U.E.U.L.E.

    • 13 février à 16:58 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      Comme il a été toujours le cas dans beaucoup de domaines à Babakotoland le Jomaka Vazaha Taratasy, ce n’est que du Provisoire, mais du Provisoire qui dure.
      Cela fait des décennies qu’il en est ainsi. Non ???

      Misérable Jomaka !!!!

  • 13 février à 17:18 | vatomena (#8391)

    A la tour Effel ,les vendeurs de rues sont des africains échappés de leur pays.Ils importunent les touristes.Souvent des clandestins -La mairesse de gauche ne prend aucune mesure pour les chasser de la ville .Encore une faiblesse du pouvoir

  • 13 février à 17:24 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Des vendeurs à la sauvette qui entraveraient la circulation à Paris !
    Voila qui vous vaut le 1 er prix du ridicule !
    Pauvre fille en arriver a de telles fausses insinuations démontre que vous êtes tombées bien bas !
    La dernière désillusion sera aussi pour vous sur le trottoir !
    Vous avez remarquer que votre campagne pour faire passer le DJ pour un personnage hors du commun ne fonctionne pas !
    Faut DIRE qu’a utiliser des méthodes grossières, on a des résultats du même type !
    Vous voyez la réalité est là pour démontrer la vérité !
    Votre DJ n’a rien fait de particulier et cela est facilement démontrable par les 80 % de pauvres de ce pays qu’il faut en partie lui imputer à cause de 2009 !
    Voyez vous votre illusionniste ,ces méthodes ont fonctionnés le temps qu’ils était dans la com , les promesses et le spectacle !
    Pour un vrai homme politique le boulot commence qu’en il faut rendre les promesses concrètes !
    C’est au pied du mur que l’on vois le mâcon !
    Votre gars n’a pas la fibre ,ce n’est pas un homme politique ,il n’a ni la formation nécessaire dans la gestion d’un état moderne ,ni les qualités pour piloter un pays !
    Un état de 26 millions d’habitants ne se gère pas comme une société moyenne !
    Je lui promet une fin de quinquennat plus que difficile ,enfin s’il arrive au bout ,car ses commanditaires pourrait bien le congédier avant sa fin de contrat !

  • 13 février à 18:11 | kartell (#8302)

    Encore une comparaison grotesque qui tient plus de la propaganda de l’esbroufe que d’une connaissance du milieu parisien !….
    Si, et personne ne le nie, les vendeurs à la sauvette hantent les abords du terre-plein de la tour Eiffel pour vendre des colifichets made in China, leurs activités informelles ne perturbent nullement les circulations piétonne et automobile …
    Terres d’exils et de passage, l’hexagone est devenu une société métissée, à l’insu de son plein gré, devant l’arrivée des diasporas qui fuient leur quotidien sans avenir dont l’émergence au pays est réservée à une élite et ses ayants-droits…
    Et lorsque ces privilégiés osent donner une leçon de morale à contre-courant, on imagine la somme de culot dont ils font preuve pour faire diversion, une fois de plus, même si cette habitude est devenue leur activité favorite ! !….

    • 13 février à 18:24 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Kartell,

      A chaque fois qu’elle manque d’argument plausible, elle ne rate jamais une occasion de faire une diversion sur ce qui se passe à l’hexagone la demeurée, est-ce une haine maladive vis-à-vis des français suite à un complexe et frustration vécue là bas, ou la conscience d’un fait que la France à l’époque de la prise de pouvoir illégale n’est plus la France d’aujourd’hui ?

  • 13 février à 18:48 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les électrices et les électeurs de la Capitale sont très peu sensibles aux projets politiques qui visent à assainir l’Environnement, et la Politique n’a pas une ambition de faire des grands investissements étatiques à long terme pour lutter contre la pauvreté.

    Il y a des petits projets qui n’apportent pas des solutions, au moins à moyen terme.

    Gestion au jour le jour !

  • 13 février à 18:53 | kartell (#8302)

    @ Vohitra,

    On aura tout eu, du copié / mal collé, à la fake-new de l’ami betoko mais jamais de réelles consistances dans la réponse ou dans la démonstration adressée à un public de naïfs que ne nous sommes pas !
    Isandra peut ainsi mesurer le fossé existant entre des troupes séduites au premier tour de passe- passe comme lors des dernières présidentielles avec un public averti qui, avant toute chose, attend de voir le lapin sortir du chapeau avant d’applaudir par politesse et non par conviction !....

  • 13 février à 19:16 | Vohitra (#7654)

    Et entretemps, le calife et la pasionaria tropicale venaient de visiter l’avancement du chantier de réhabilitation du Rova de Manjakamiadana...en vue de la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance du pays...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS