Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Santé

Crise sanitaire

Retour à la normale dans les hôpitaux de la capitale

mardi 1er septembre | Fano Rasolo

Un soulagement pour les agents de santé et les malades. Après cinq mois de prise en charge unique des malades du coronavirus, les centres hospitaliers universitaires (CHU) Manara-penitra d’Andohatapenaka et d’Anosiala se préparent à la reprise des autres services suspendus depuis le mois de mars.

Pour le CHU d’Anosiala, la reprise est prévue pour ce mercredi. Quant au CHU d’Andohatapenaka, ce sera à partir de la semaine prochaine.

« Le nombre de patients atteints du Covid-19 a diminué depuis plusieurs jours. Il ne reste que huit (08) malades du coronavirus dans notre hôpital actuellement », déclare notre source au CHU d’Anosiala.

« Nous nous attelons à la désinfection totale de notre établissement depuis la semaine dernière afin de mieux préparer la rouverture de tous les autres services. Nous restons toutefois prudents face à une éventuelle seconde vague. Quelques salles resteront ainsi libres pour prendre en charge des nouveaux patients Covid au cas où il y en aura », poursuit notre source auprès de cet établissement.

Les services de chirurgie, de réanimation, de pédiatrie, de rééducation fonctionnelle, d’ophtalmologie, d’imagerie médicale et de laboratoire seront rouverts dans le CHU d’Anosiala à partir de ce mercredi.

Depuis le mois de mars jusqu’à hier, environ cinq cent (500) malades suspectés ou confirmés de Covid-19 ont suivi leur traitement au CHU d’Anosiala.

Tout comme le CHU d’Anosiala, au CHU Manara-penitra d’Andohatapenaka, depuis l’accueil des trois premiers cas confirmés de Covid-19 au mi-mars, aucun service, autre que l’unité Covid n’était opérationnel. Avec la baisse progressive des cas, la reprise des services comme l’ORL, la gynécologie-obstétricale, la chirurgie, le service de poly-médecine et les service d’imagerie (radiographie, scanner et échographie), est également prévue pour la semaine prochaine.

Depuis le mi-mars, environ quatre cent (400) patients atteints du coronavirus ont été traités à l’hôpital d’Andohatapenaka, dont une trentaine sont décédés. (décès confirmés ou suspects de la maladie).

4 commentaires

Vos commentaires

  • 1er septembre à 10:25 | arsonist (#10169)

    Anosiala - Ambohidratrimo .

    Odéam Rakoto , zanak’Ambohidratrimo .
    https://mg.wikipedia.org/wiki/Od%C3%A9am_Rakoto

    Extrait :
    Odéam Rakoto (1922-1973) dia mpihira, mpanao hatsikana, mpanoratra, ary mpilalao tantara an-tsehatra malagasy. Anisan’ny ahafantarana azy ny hira hoe "Rankizy Malagasy o !", ny tantara an-tsehatra "Dokotera tsy fidiny"

    Fanampiny :
    Zanak’Ambohidratrimo i Odéam Rakoto . Ao avara-bohitra , amin’ny lalana mampitohy ny tsena sy ny kianja fanaovana fanatanjahan-tena no misy ny tranon-drazany . Maro ny hira noforonony fa ity andalan-kira anankiray tsy dia fantatr’olona ity no mba tsiahiviko :

    "Tanàna natokana hitsangatsanganana ny any aminay
    "Fa misy ilay rova navelan’ireo taloha fahizay !
    "Tarafo amin’izao
    "Dia ho hitanao
    "Ilay Ambohidratrimo
    "S’ireo mponina ao
    "Lalao e ! no alahenay ! lalao eee !"

    Momba an’Ambohimanga indray dia misy hiran’i Pauline Rabehasy antsoina hoe "Ambohimanga" , ka toy izao ny fanombohany :

    "Mba kanto loatra ity tanàna
    "Diavin’ny tongotray mazàna
    "Kanefa tsy mankaleo fa maika kosa mamin’ny fo
    "Ka tian’ny saina iverenana hatrany
    "Kindriandriana no fijereko anao
    "Amin’izato ala maitso toy ny elo
    "Manalokaloka ny tavanao !
    "Ambohimanga io raha toa tsy fantatrao
    Tazàna sy bikao f’izay no sariny"

    Raha tany ka afaka mifankahita vatana isika dia azoko kaloina aminao ireo hira roa tsy dia be mpahafantatra ireo , na dia mpamalan-kira aza aho .
    Izany anefa no mety ho tanteraka raha toa ka tena olona aho , fa tsy robot ! [ha-ha-ha !]

  • 1er septembre à 10:54 | Isandra (#7070)

    Cela nous prouve que la statistique reflète à la réalité, pour ne pas dire la confirmation de la crédibilité des chiffres publiés.

    Les détracteurs peuvent vociférer comme il leur semble, mais, le temps nous montre et démontre toujours la réalité et la vérité.

    • 1er septembre à 12:24 | dominique (#9242) répond à Isandra

      La réalité et la vérité ici moi je ne connais pas ???? explique bien ce que ça veut dire ....

    • 3 septembre à 13:16 | vazaha84 (#9187) répond à Isandra

      C’est admirable cette béatitude devant l’incompétence des responsables !!! admirable au second, voire nième degré bien sûr, mais incompréhensible...
      Allez voir à Diego...pardon Antsiranana...l’état des hopitaux de cette ville...un copain vient d’échapper à une mort certaine due au corona...mais il est vrai qu’il n’avait pas pris la fameuse potion que le monde entier vous envie...
      Nous espérons qu’il va s’en sortir grâce à un rapatriement laborieux à La Réunion...
      A Diego il est resté une semaine, aucune prise de sang, aucune radio, seule une grande bouteille d’oxygène à son chevet...N’a vu aucun médecin...
      A eu une seule bouteille d’eau en 6 jours..pour manger était obligé , dans son état, de descendre à l’exterieur de l’hôpital pour aller dans quelques gargottes...
      A perdu 1/ 3 d’un poumon...
      Et c’est un vazaha à Diego depuis 20 ans...qui a les moyens...Imaginez les pauvres malgaches...
      Les malades sont couchés par terre, sans soins...Un mouroir...
      Voila la réalité...ai les photos de cette situation...
      Vous pouvez être fier de vos amis !!!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS