Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 11 juillet 2020
Antananarivo | 08h59
 

Société

Covid-19

Retard de livraison des repas des personnes confinées à Andohatapenaka hier

lundi 23 mars | Fano Rasolo

« Nous avons faim », s’est plainte dans le réseau social Facebook, hier, une personne confinée au centre hospitalier universitaire (CHU) « Manara-penitra » d’Andohatapenaka. La livraison des repas des personnes mises en quarantaine au sein de cet hôpital a connu un grand retard, hier. Ce problème a fait hausser le ton à certaines personnes confinées, car jusqu’à 16 heures, elles n’auraient pas encore eu leur part de déjeuner.

Par contre, jointe au téléphone à 17 heures et 41 minutes une source auprès de cet hôpital a admis l’existence de ce retard, mais a indiqué que « ces personnes ont bien reçu leur déjeuner il y a 45 minutes, et le retard est dû à la sécurisation sanitaire des personnes qui doivent livrer les dites rations. Nous nous sommes déjà excusés de cette perturbation et leur avons promis que nous ferons tout notre possible pour que ce problème ne se répète plus à l’avenir », affirme notre source.

Notre source n’a pas fourni d’autres détails. Elle n’a pas non plus signalé le nombre de personnes mises en observation, ni celui des cas confirmés auprès de ce CHU. « Nous ne pouvons plus vous communiquer les statistiques et les données en notre possession. Il y a un nouveau dispositif qui sert à vous communiquer toute information », ajoute notre source.

Le président de la République, Andry Rajoelina a effectivement annoncé dans son allocution de la nuit dernière, l’installation d’un centre opérationnel Covid-19 au Mining business center à Ivato, qui servira désormais à communiquer toutes les informations concernant cette maladie.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 23 mars à 13:05 | lancaster (#10636)

    Des bugs dans l’organisation des quarantaines, il y en aura. Mais cela ne doit pas être une raison pour râler à tout bout de champs. Des solutions, chacun peut en proposer pour améliorer les situations.
    Les statistiques proviennent de l’institut Pasteur et sont contrôlées par OMS.

    On espère que les confines en quarantaine n’auront plus de tels désagréments aujourd’hui. Si hier ils n’ont pu manger que vers 17h, ce n’etait Pas plus mortel que le virus. Personne n’À l’experience D’une Telle situation de crise sanitaire.
    Espèrerons que ces gens là puissent manger avant 17h ... c’est déjà un progrès.

  • 23 mars à 16:38 | ravel (#4625)

    Une choe que je ne peux pas ,je ne veux pas être universitaire si un centre hospitalo universitaire ressemble à cela .
    SI Manarapenitra veut dire hopital aux normes "internationales " , cet l’hopital à peine pourra heberger les confinés de COVID 19 !!! la honte !!!

  • 25 mars à 02:28 | la mite railleuse (#10900)

    c’est l’hôpital qui se moque de la charité ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS