Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 9 juillet 2020
Antananarivo | 02h13
 

Enseignement

Ministère de l’Enseignement supérieur

Rencontre entre la nouvelle ministre et le Seces national

samedi 1er février | Mandimbisoa R.

Une lueur d’espoir se profile à l’horizon au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur. Après la passation avec son prédécesseur, la nouvelle ministre, Elia Béatrice Assumacou a rencontré le syndicat des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants (Seces) au niveau national. Ces derniers sont en grève depuis un moment, affectant ainsi le bon déroulement de l’enseignement dans les universités.

« Il faudra trouver une solution immédiate aux problèmes des enseignants chercheurs », avait-elle déclaré. En effet, sa première mission principale est de trouver des solutions à ces problèmes qui risquent d’handicaper lourdement l’enseignement supérieur et ayant déjà occasionné une importante perturbation de l’année scolaire universitaire. « Le ministère doit travailler en étroite collaboration avec le syndicat », a-t-elle lancé, comme pour indiquer que les deux parties doivent parvenir à trouver à trouver le terrain d’entente.

Lors de la passation, Elia Béatrice Assoumacou a notamment indiqué qu’il est nécessaire d’instaurer la paix sociale au niveau des universités pour résoudre dans l’immédiat les problèmes des enseignants, pour améliorer la qualité de l’enseignement pour que cela puisse correspondre aux exigences du marché de travail.

A l’issue de sa passation de service avec Blanche Nirina Richard, la nouvelle ministre de l’Enseignant supérieur a indiqué que six universités seront construites cette année et l’objectif principal est d’en construire une au niveau de chaque région. C’est pour cela justement que la ministre sortante a indiqué que « de lourdes tâches vous attendent ».

14 commentaires

Vos commentaires

  • 1er février à 10:21 | Isambilo (#4541)

    Après Decary et Ballarin je me demande ce que cette femme a pu trouver de nouveau dans sa thèse.

    • 1er février à 14:31 | lancaster (#10636) répond à Isambilo

      Cette nouvelle ministre veut montrer qu’elle est prête pour tout ce qui l’attend.
      Si elle n’a pas un budget pour régler les salaires et bourses , je ne vois pas comment elle va s’en tirer.
      Concernant les nouvelles universités, faite gaffe à ne pas construire des complexes sans prof ni matériel. La moindre des choses diriez vous, mais on ne sait jamais. L’hopital , celui construit pendant la transition, à l’air Fantomatique. Une petite dizaine de voitures sur le parking tous les jours. Pas plus.

  • 1er février à 14:39 | lancaster (#10636)

    Beaucoup de projets sont lancés. Ou en sont-ils . À titre d’exemple, le projet 38 buildings pour un total de 700 logements confiés à la société d’etat ANALOGH semble être en panne. Une petite dizaine d’ouvriers , pas plus pour un chantier à livrer fin 2020 selon les annonces lors du lancement des travaux.
    On devrait plutôt voir des engins, des camions, grues, bétonnières, au moins 500 ouvriers sinon beaucoup plus, des milliers d’ouvriers si on veut que les 38 bâtiments s’elevent En même temps.
    Hélas ni ANALOGH, ni le nouveau ministre n’ont jamais fait cela, un chantier de cette envergure.
    Ce jour, le prm est passe devant ce chantier fantomatique pour planter des arbres avec la CUA. J’imagine sa fureur.

    • 1er février à 15:42 | Maxim (#5960) répond à lancaster

      Bonjour,
      Si il n’y a pas d’argent l’Analogh vas faire quoi ?
      Je pense que le PRM/Pm devrait chercher des magiciens+marabouts comme ministres au lieu de recruter des fusibles comme ils ont actuellement.
      Cf. LF 2020, les ministères n’ont pas grand chose que des budgets de fonctionnement.

  • 1er février à 15:53 | kartell (#8302)

    De Gaulle avait osé au temps des colonies :
    « des chercheurs qui cherchent,on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent , on en cherche ! »
    Finalement c’est une maxime qu’on pourrait transposer aux ministres en place en disant :
    « des ministres à nommer, on en trouve, des ministres qui réussissent, on en cherche ! « 
    On pourrait rire de cela sauf qu’il semble que plus personne ne soit en capacité de remettre de l’ordre dans la maison enseignement supérieur comme si les politiques considéraient ce corps enseignant comme secondaire voir susceptible d’empêcher de tourner en rond ...
    La culture et l’intelligence semblent faire peur au pouvoir plus enclin à un appauvrissement du tissu social qu’à le voir prendre une hauteur qui risquerait à la longue de lui faire de l’ombrage voir pire une certaine concurrence...
    L’exemple vient d’en haut, a-t-on l’habitude de dire, visiblement on est mal parti pour en faire une généralité mais davantage une exception notoire !....

    • 1er février à 17:38 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Kartel — N’est ce point le meme général qui avait déclaré : c’est un pays d’avenir et qui le restera

    • 1er février à 18:46 | kartell (#8302) répond à kartell

      Vatomena,,
      Vous soulevez un point intéressant de l’histoire à savoir si le général de Gaulle a prononcé cette phrase mythique ou non !....
      Le 8 juillet 1959, de Gaulle a sobrement souligné :
      .... Vous, Malgaches, vous serez bientôt un État, comme vous l’étiez au temps où était habité ce palais de vos rois qui domine Tananarive ». C’est fait, l’État malgache existe.....
      En fait , la fameuse phrase avait été prononcée par Clemenceau en ces termes :
      ... Le Brésil est un pays d’avenir et le restera longtemps.”...
      Mais, je ne peux n’empêcher de vous rappeler ce moment de l’histoire du pays avec ce petit film couleur hélas muet du jour du discours de de Gaulle à Tananarive en 1959.
      Je suis sûr que vous ne manquerez pas de remarquer ces statues aujourd’hui disparues qui ornaient cette capitale dont on a bien du mal à croire qu’elle fut aussi pimpante, mais c’était une époque où l’émergence n’est pas un vain espoir mais une réalité palpable ....

      http://cinememoire.net/index.php/archives-cinememoire-ligne/120-fiche-film/569-film-madagascar-degaulle-tananarive

  • 2 février à 09:05 | Isambilo (#4541)

    Kartell,
    Merci pour le lien.
    J’ai reconnu l’anjely mainty d’Anosy et la statue de Gallieni au Jardin d’Ambohijatovo (on se racontait que le sculpteur s’est trompé pour les pattes du cheval) qu’il n’aurait pas fallu enlever parce que ça faisait partie de l’histoire ; à la place des imbéciles ont érigé une sorte de colonne particulièrement laide qui serait en mémoire de Ralaimongo qui n’a jamais lutté pour l’indépendance mais pour que tous les Malgaches aient la nationalité française, idée que je trouve idiote.

    • 2 février à 10:25 | vatomena (#8391) répond à Isambilo

      Oui ,c’était une belle statue équestre de Galliéni qui se dressait à l’entrée du parc.Elle a été déboulonnée pour etre remplacée par une vilaine structure.Les hyper nationalistes d’apres l’Indépendance voulurent également enlever le buste d’une certaine Jeanne d’Arc à l’entrée du boulevard de l’Indépendance.Tsiranana le président s’y opposa arguant que dame Jeanne était une figure ,un exemple universel .Tsirane disparu, le buste fut enlevé.

      Etrange exemple que celui de Ralaimongo libéré de l’esclavage par un décret de Galliéni,engagé volontaire dans la grande guerre de 14-18,marié à une française ,pris en main par les communistes et la franc maçonnerie. Son seul projet fut une citoyenneté commune entre colons et indigènesl
      .Il connut alors la prison ,la persécution.Jamais il ne fit le coup de feu contre un français. A Ambalavo ,il fut agréssé par quelques colons ,battu à mort diront quelques uns.En fait ,il perdit du crédit aupres de ses frères malgaches.On ne l’écoutait plus .Il se retira dans la région d’Andapa où il mourut abandonné ,malade,et adonné à l’alcool. Triste et malheureux destin.......

    • 2 février à 12:16 | kartell (#8302) répond à Isambilo

      Isambilo,
      Voici un dernier lien qui retrace l’évolution d’une capitale qui visiblement pour le pouvoir aurait besoin d’un poumon artificiel pour respirer à nouveau .....

      http://jeannotramambazafy.overblog.com/2014/04/antananarivo-jadis-et-naguere-cliches-immemoriaux.html

  • 2 février à 10:01 | lancaster (#10636)

    À t on vraiment les financements pour construire les universités des régions, Miami beach, l’autoroute de 10km depuis Tamatave, Ambilobe-, les immeubles d’habitation à Ivato,et à Mahajanga, les nouveaux marchés de Tana, la RN44 ALAOTRA, Jirama a Diego, etc...
    Tout cela a été annoncé. Rien de consistant ne se fait selon mes informations. Les immeubles à Ivato route de Tsarasaotra sont un chantier ridiculement famélique.
    On a trop tendance à mettre les charrues avant les zébus. À t on étudie sérieusement si les tablettes sont utiles à ce stade à la formation des jeunes élèves des EPP ?
    À t on forme les agents de ANALOGH à la gestion immobilière ? (Loyers en location vente, location simple selon les contrats par logement, entretiens courants, gros entretiens, des bâtiments, commercialisation , syndic dans les cas propriétés communes etc... ) .
    N’estce Pas plutôt la Seimad qu’il fallait appeler pour cela ?

    Des amis étaient allés voir la future plage Miami à Toamasina. L’ensablement continue a vitesse TGV. Les travaux du port y sont pour quelque chose. Un bateau à quai est suspendu sur sa quille à cause de cet ensablement. Ce qui veut dire qu’il y aura une plage sans mer à l’endroit du futur Miami beach. A voir les petits marchands de bord de route, ce sera un immense bazar indiscipliné. Est ce vraiment la priorité ?

    On a trop tendance à s’occuper de la façade sans penser à l’etat De l’interieur. Faut-il donner des habits neufs au pauvre mendiant, ou faut il lui faire une offre d’emploi durable ? Car c’est bien le cas de la cité de containers le long du canal Andriantany.

    J’encourage le prm et le gouvernement à entreprendre dès actions bien planifiées, rentables économiquement. Je n’ai pas envie de parler de bling bling. Je suis de ceux de ce forum qui ne se lancent pas dans des critiques destructrices ou systématiques. Mais les gouvernement à besoin de retrouver la raison.
    Je me pose la question si toutes ces nouvelles têtes qui ont l’air d’etre Bien faites ont ose faire des remarques sur les démarches et les méthodes de travail du gouvernement. Car à entendre la nouvelle ministre des universités annoncer que des universités régionales seront construites cette année, j’ai bien peur qu’elle n’ait pas bien étudié si l’intendance va suivre.

    Mais ne désespérons pas. Ils finiront par comprendre .

    • 2 février à 10:40 | FINENGO (#7901) répond à lancaster

      @ lancaster (#10636)

      Bonjour,

      Bien sûr qu’ils finiront pas comprendre.
      Mais la question est : A quand ???
      Et pendant ce temps là le Petit Peuple continue à manger les Pissenlits par les Racines.

    • 2 février à 10:49 | FINENGO (#7901) répond à lancaster

      Erratum
      Bien sûr qu’ils finiront par comprendre.

  • 2 février à 23:08 | Bena jaosoa (#10850)

    A andry rajoelina betsileo za.
    ianareo ampela tanindrana rehefa misy ilako anareo dia nitodrako mpanpandihy fiombenana daholo ianareo ary asaiko mampandihy fitombenana daholo ianareo ary izay no zavatra mba hainareo (draba).
    Rehefa vitako ny ilako anareo dia angerezako daholo ianareo ampela tanindana rehetra ary tsy misy ilako anareo intsony.
    karanavavy no ataoko mpanolo tsaina ahy ary omeko 80million isambolana karamany .
    Alefaso any @ Fleury Rakotomalala ito message ito hangina any ny vavan’iny.
    Aparitao ity message ity hangina any ny vavan’i Fleury Rakotomalala
    Salama va ny taigna

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS