Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 octobre 2018
Antananarivo | 20h06
 

Politique

A Paris

Rencontre Ratsiraka-Zafy-Tantely

mercredi 27 juin 2007 | Alphonse M.

Les consultations se poursuivent à Paris. Les Didier Ratsiraka, Zafy Albert, deux anciens présidents de la République et Tantely Andrianarivo, ancien locataire de Mahazoarivo se sont de nouveau rencontrés. De 17h 30mn à 20h30 mn, ces anciens hauts responsables de la Grande île ont discuté les questions liées aux affaires nationales, lundi dernier, à la Villa Madrid, sise au quartier de Neuilly (Paris). La rencontre s’est tenue à huis clos, mais les indiscrétions ont laissé entendre qu’elle s’est déroulée dans une atmosphère cordiale dont les sujets touchant la situation actuelle ont été abordés. Bien que cette troisième tête à tête entre les deux anciens numéros « un » ait été entourée d’une discrétion totale, notre source a affirmé que durant ces trois heures, les discussions ont été essentiellement focalisées sur la situation politique qui prévaut dans le pays à l’heure actuelle. Comment peut-on sortir la population malgache de cette pauvreté ? Tel a été le principal thème abordé par ces anciens responsables dont deux sont en exil forcés dans l’Hexagone.

Gouvernement de transition ?

Selon toujours les indiscrétions, cette rencontre du 25 juin a abordé des questions plus sérieuses et plus délicates. Après avoir fait un état des lieux de la situation socio-politique dans le pays, la nécessité de lancer le processus de la réconciliation nationale a été évoquée par ces trois anciens hommes forts de Madagascar. Par ailleurs, des diverses sources nous ont signalé l’éventuelle mise en place d’un gouvernement de transition afin d’apaiser la tension. Un comité chargé de piloter la concrétisation des idées émises à Neuilly sera incessamment mis sur pied. La question est de savoir si les actuels maîtres du pouvoir sont déjà mis au parfum des décisions prises lors de diverses rencontres de Paris. Ravalomanana et son équipe vont-ils facilement céder ? Des bruits ont circulé ces derniers temps que les rencontres entre le professeur et les barons de l’ancien régime ne sont pas le fruit du hasard. Chose curieuse, l’ancien vice-premier ministre Pierrot Rajaonarivelo n’a pas assisté à cette dernière rencontre pour raisons obscures. Le patron de l’Arema a-t-il pris ses distances à l’égard de ces trois personnalités ? Une manière de dire qu’il n’a pas approuvé les démarches suivies par ces dernières ?

Quoi qu’il en soit, faut-il rappeler que la tension politique est montée de plusieurs crans, notamment dans les campus universitaires alors que les autorités en place ne font que le service du pompier. La situation semble ingérable dans certaines régions et l’insécurité, en conséquence, gagne du terrain au détriment des simples citoyens.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 270