Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 31 mai 2020
Antananarivo | 03h53
 

Economie

Banque mondiale et Madagascar

Rencontre Hery Rajaonarimampianina et Makhtar Diop

samedi 17 mai 2014

Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a reçu ce vendredi 16 mai 2014 au Palais d’État d’Ambohitsorohitra, le vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique, Makhtar Diop. Les objectifs de la rencontre étaient d’identifier les priorités du pays et de voir ensuite le soutien de la Banque mondiale.

Selon le vice-président Mahktar Diop, cette visite à Madagascar est une suite logique de la visite du président malgache à Washington où il avait rencontré le président de la Banque mondiale et lui-même et où il avait fait part de sa volonté de voir le programme de la Banque mondiale s’accélérer et de s’enquérir également des ressources additionnelles mises à la disposition de Madagascar. « La Banque mondiale est prête à aider Madagascar », poursuit-il tout en laissant entendre qu’une enveloppe de 701 millions de dollars servira à financer une dizaine de projets à mettre en œuvre dans le cadre de la politique de réduction effective de la pauvreté.

Le vice-président Mahktar Diop s’est déclaré agréablement surpris devant la volonté politique manifestée par le président Hery Rajaonarimampianina de lutter contre la pauvreté, de réduire sensiblement le taux de pauvreté, d’instaurer la bonne gouvernance et de lutter contre la corruption et toutes sortes de maux qui ont été enregistrés dans le passé. Les discussions ont porté sur la suite des actions à entreprendre, concernant entre autres les travaux de Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO), le chômage, la nutrition, l’éducation, l’énergie… « pour pouvoir continuer notre soutien et notre appui », a indiqué le vice-président de la Banque mondiale.

Recueilli par Bill

7 commentaires

Vos commentaires

  • 17 mai 2014 à 12:35 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Agréablement surpris !
    Avec une enveloppe de 701 millions de $$ , on peut mettre de coté le moramora, momentanément , mieux montrer une préoccupation certaine à l’ encontre de ses compatriotes...
    Lutter contre pa la pauvreté ? soit ! pour cette modique somme, on écoutera les précieux conseils , montrant même le plus vif intérêt, pour décrocher la précieuse carotte, ensuite : la pauvreté n’ plus qu’ à bien se tenir ...
    Et s’ il nous parlait un peu de l’ état des caisses dans lequel en tant qu ’expert économique il les a trouvées, après un bilan de 5 années au sein du précédent gouvernement ?

    • 17 mai 2014 à 14:44 | jansi (#6474) répond à Jipo

      Madagascar avait réussi sa coopération avec Bretton Woods et Bruxelles du temps des gouvernement Pascal Rakotomavo, Tantely Andrianarivo, Jacques Sylla et Charles Rabemanajara, grâce aux cadres et techniciens Malagasy de valeur qui avaient conduit les projets finances par ces bailleurs de fonds.

      Il faudrait soit rappeler ces techniciens soit en recruter des équivalents pour ne pas revivre les années de médiocrité et d’échec des PM Ravony, Ratsirahonana, Rakotovahiny, Monja, Vital, Beriziky.

      Parmi ces PM, chaque groupe avait son heureuse ou malheureuse exception. Sylla et Ratsirahonana.

    • 17 mai 2014 à 19:10 | Jipo (#4988) répond à jansi

      Jansi bonsoir .
      Etonnant le nombre de réactions à cet article, une bagatelle insignifinate de quelques ariary : 700 millions, juste de quoi boucher les dents creuses de ces parasites en cols blancs , juste capables de maintenir la situation de Dago dans l’ état dans lequel il est depuis 50 ans , mais chut fô pas l’ dire c ’est la fôt aux vazaha ...

    • 18 mai 2014 à 00:08 | jansi (#6474) répond à Jipo

      Bonsoir,
      BM 700 M USdollar. UE 450 M€. Avec les autres coopérations, Mada va devoir se contenter de 1,2 Md USdollar pour les 5 années a venir pour financer 80% des investissements publics ! y compris les services de consultants pour les études et les audits.
      Ce n’est pas beaucoup, mais posons nous aussi la question de la capacité d’exécution ou d’absorption des programmes par les structures existantes. 600M$ par an d’investissements publics ; c’était toujours ainsi depuis 25 ans.

      HR devrait donc chercher a financer autrement le développement par les IDE. Pour cela, il devrait créer un environnement juridique, judiciaire, fiscal, sécuritaire et socio politique qui inciterait les prives locaux et étrangers a investir (capitaux prives).

      HR devrait favoriser l’enseignement pour mieux accompagner le développement et créer les valeurs ajoutees tellement recherchées.

      Je m’étonne enfin du très petit nombre de cadres malgaches dans les institutions internationales contrairement au Sénégal qui en a fait une politique volontariste déjà du temps de Senghor. Cette présence a l’international est un atout que HR doit reconnaître. Fini le temps ou le pouvoir bloquait les souhaits de certains cadres a travailler dans les organismes internationaux du système des Nations unies. La mobilité au niveau mondial devrait être reconnue comme un atout pour Mada. Mais c’est encore mal compris par les insulaires.

    • 18 mai 2014 à 11:55 | Jipo (#4988) répond à jansi

      Bonjour et merci pour cette priorité matinale ; dominicale de surcroit .
      Bien d’ accord que cette ouverture sur le marché international , est un atout trop négligé, craint, ou mal assimilé par les autorités et responsables au pays .
      Une bonne gestion contrairement à ce qui a été fait jusqu’ à présent doit etre mise en place en s’ appuyant sur les erreurs passées, cela ne devrait non seulement pas poser problème , en plus de réalisable à court terme, sans faire de protectionisme, mais en en définissant clairement les règles au départ .
      De toutes façons pour faire du protectionnisme, il faut une rivalité compétitive, mais à part la main d’ oeuvre , qui l’ est par cruel manque de qualification et niveau de vie, je ne vois pas .(le vilain vazaha,bé , qui vient vole notre sakafo ça suffit )
      Il n’ y a de pas de quoi faire la fine bouche, si des investisseurs viennent investir dans des secteurs ou les Malgaches, ne le peuvent ou le veulent .
      Le développement passe aussi par là, et est à ce prix, ne serait-ce que pour les générations futures.
      La démonstration que les dirigeants malgaches a montré devrait etre suffisante pour faire réagir ceux qui prétendent prendre la suite et : faire mieux ...
      Sans se perdre dans des combats tous azimuts qui ne font que brasser de l’ air, et ne mènent nulle part, ( sauterelles, cyclones, énergies renouvelables , misère ou autres feux follets .
      pour terminer , d’ accord avec la majorité que l’ éducation ,la sécurité et la Santé doivent faire partie de la trilogie prioritaire, en tête du hit parade des objectifs à atteindre, sans droits à l’erreur, en plus de devoir de résultat et ce pour des quinquennats, des dirigeants Malgaches, actuel comme futurs et ça , ce n’ était pas : avant, mais, comme le mariage pour tous : MAINTENANT !

  • 19 mai 2014 à 02:59 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Tant mieux pour M/car et surtout pour les 90% des Malagasy laissés au rebut depuis des décennies.

    Seulement, il ne suffit pas de recevoir et de disposer mais SURTOUT de savoir gérer selon l’adage "EN TANT QUE BON PERE DE FAMILLE" pour mériter ces offres qui exigent tacitement une obligation de résultats.

    Il y va de la moralité, de la responsabilité du Président Hery Rajaonarimampianina, du 1°Ministre Kolo Roger et de son Gouvernement. Sans oublier toutes les Institutions sociales, économiques et politiques à commencer par nos députés, les autorités judiciaires.

    Cà va être dur et sans état d’âme sans tomber dans un Etat de suspicion ou la dictature.

  • 19 mai 2014 à 08:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Résoudre les problèmes ,au service de l’intérêt général"-
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS